carte explorer
Bourgogne-Franche-Comté.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ.
Les sœurs réconciliées.

[Bourgogne-Franche-Comté] /Région admin./ La Bourgogne-Franche-Comté est une région célèbre pour ses grands vins de Bourgogne (Côtes de Beaune, Côtes de Nuits...), ses montagnes, ses lacs, son comté et sa Vache qui rit, parmi les fromages les plus consommés au monde! Entre la Bourgogne et la Franche-Comté, tout avait bien commencé, car c'était un seul royaume! Mais au 9e siècle, après la mort de Charlemagne, la Bourgogne a été partagée entre deux empires. À l'ouest, la Bourgogne des ducs a fait rapidement allégeance au Royaume de France. À l'est, la Bourgogne des comtes, elle, a eu grand mal se soumettre au Saint-Empire Romain Germanique. À tel point qu'on l'appelait bientôt "Franche" Comté de Bourgogne. "Franche" symbolisant le fait, raconte-t-on, que le Comte Renaud III a refusé de faire allégeance à l'Empereur du Saint Empire. Tout au long de son histoire, la Franche-Comté a lutté pour garder une relative indépendance. Au 16e siècle, la moitié de sa population est morte pour contrer la tentative de rattachement à la France. En 2016, lors de la fusion administrative de la Bourgogne et de la Franche-Comté, la nouvelle région a pris le nom de Bourgogne-Franche-Comté. On aurait pu choisir Bourgogne ou Bourgognes, mais cela aurait été sans compter (jeu de mots) sur le caractère bien trempé de la Franche-Comté, cette sœur fâchée.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
ORGANISEZ VOTRE VISITE: • Les sites sont triés alphabétiquement. • Cliquez sur "itinéraire" pour vous rendre sur le site ou sur "parking" pour vous rendre au parking proche. • Les distances des sites sont calculées à vol d'oiseau depuis: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté).
itinéraire itinéraire
4 etoileABBAYE DE FONTENAY. Un bel exemple d'abbaye en autarcie. [Abbaye de Fontenay] Cette abbaye, aujourd'hui désaffectée, a été fondée au 12e siècle par Saint-Bernard de Clairvaux, l'un des plus grands saints français. Elle doit son nom aux nombreuses sources (fontaines) environnantes. Au 13e siècle, l'abbaye devient abbaye royale, mais cette protection ne l'empêchera pas d'être pillée à plusieurs reprises. L'abbaye était en effet assez prospère, tirant ses revenus de la métallurgie (exploitation des métaux) et plus particulièrement de la sidérurgie (exploitation du fer). Cependant, à partir du 16e siècle, l'abbaye entre en déclin. Pourquoi? Car, depuis le principe de la "commende", les abbés (chefs des abbayes) ne sont plus élus par les moines mais désignés par le roi. Et pour ne rien arranger, ces "commendataires" désignés percevaient à titre personnel les revenus des abbayes. Ce ne sont donc pas les personnes les plus vertueuses qui sont désignées pour diriger les abbayes. Ainsi, beaucoup d'abbayes, comme celle de Fontenay, rentrent dans un long déclin spirituel et financier. Elle a pu compter jusqu'à cent moines, mais à la Révolution, tandis que les abbayes sont confisquées et vendues par l'État, on ne chasse qu'une poignée de moines. En 1791, l'abbaye devient une papeterie et le restera pendant près d'un siècle. En 1906, elle est rachetée par un banquier de Lyon qui entreprend une grande restauration pour lui redonner son aspect roman et médiéval.
61 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileALISE-SAINTE-REINE. Vercingétorix et la défaite d'Alésia. [Alise-Sainte-Reine] Alise-Sainte-Reine est un petit village de Bourgogne de 600 habitants que peu de Français connaissent. Mais lorsqu'on leur parle d'Alésia (Alise), pourtant cette bataille évoque de vieux souvenirs de leurs cours d'histoire. Car Alésia est une grande date de l'histoire de France. Cette amnésie relative n'est peut-être qu'un mécanisme inconscient pour oublier la terrible défaite de Vercingétorix, notre ancêtre et chef gaulois, à Alésia. En 52 avant Jésus-Christ, cette défaite fit passer la Gaule (l'ancêtre de la France) sous domination romaine pendant cinq siècles.
48 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileANCY-LE-FRANC. Son château est l'un des plus élégants de Bourgogne. [Ancy-le-Franc]
83 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileARBOIS. Capitale des vins du Jura. [Arbois] Située à l'entrée d'une longue reculée, cette petite ville de 4.500 habitants (agglomération) est entourée de vignes... Car Arbois est la capitale des vins du Jura. Le vignoble du Jura est le plus petit vignoble français. Il s'étend sur 70 km, principalement au sud d'Arbois. Les vins du Jura comportent quatre appellations. Le Côtes du Jura, essentiellement des vins blancs tranquilles ou effervescents; L’Étoile, avec son fameux vin de paille, le Château-Chalon, avec son célèbre vin jaune; et enfin l'Arbois, des vins rouges lumineux et élégants. Sur la place de la Liberté, s'alignent de nombreuses caves viticoles et d'anciennes maisons vigneronnes tandis qu'au centre, trône une fontaine aux quatre lions. Depuis le 13e siècle, le lion est l'emblème de la Franche-Comté. Le lion remplaça l'aigle qui marquait trop l'appartenance du comté au Saint-Empire germanique! Outre ses vins, Arbois est également célèbre pour l'ancienne maison de Pasteur (1882-1895). Au cours de ses travaux sur la fermentation du vin, Pasteur s'intéressa bien vite aux virus et inventa le vaccin contre la rage. Avant de quitter Arbois, faites également un tour le long de la Cuisance, une rivière rageuse! Ses ponts et ses anciens moulins devraient vous enchanter.
72 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
5 etoileAUTUN. La petite Rome gauloise. [Autun] Avec ses 2.000 ans d'histoire, Auntun est est une cité incontournable de Bourgogne. On doit la fondation de la ville à l’empeur romain Auguste, vers l’an 15 avant JC. De son époque gallo-romaine, Autun a conservé de nombreux vestiges, notamment son grand théâtre de 20.000 place, le plus grand de Gaule! A tel point que la ville fut décrite comme la "Sœur et émule de Rome". La ville a également conservé le temple de Janus, les portes d'Arroux et de Saint-André, ses remparts et ses tours... Il faudra aussi voir la cathédrale Saint-Lazare du 12e siècle. Elle compte parmi les nombreux édifices (plus de mille) bâtis par la puissante abbaye de Cluny. Si puissante qu’elle fut démantelée à la Révolution française. Aujourd’hui Autun compte 42 .000 habitants (agglomération). Avec ses jolies rues médiévales et ses nombreux édifices classés, Autun a de quoi séduire les visiteurs. Situé à quelques kilomètres au sud-est du parc régional du Morvan, Autun constitue également un excellent point de départ pour découvrir le parc.
70 km au sud-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
6 etoileAUXERRE. Cité de Cadet Rousselle. [Auxerre] Auxerre, ville de 35.000 habitants, est une ville beaucoup moins connue que Dijon, plus grande et ancienne capitale, qui lui fait un peu d'ombre. Pourtant, Auxerre est une ville extrêmement belle, riche de son architecture allant du Moyen-Âge à la Renaissance. La vieille ville, à l'abri dans ses anciens remparts, est construite sur les hauteurs au bord de la rivière Yonne, ce qui lui donne un écrin naturel ravissant. Cadet Rousselle, le célèbre personnage de la comptine, ne s'y était pas trompé: Il avait trois maisons, toutes à Auxerre!
123 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileBAUME-LES-MESSIEURS. Le village perdu au fond de la reculée. [Baume-les-Messieurs] Baume-les-Messieurs fait partie des plus beaux villages de France. Il est situé au fond d'une reculée (une vallée) dans ce que l'on appelle un "cirque". C'est-à-dire un endroit fermé par des falaises hautes et abruptes. Baume-les-Messieurs doit son développement à une abbaye qui se trouvait ici, du temps où la ville se nommait Baume-les-Moines. Aujourd'hui, l'abbaye et les moines ont disparu, mais les messieurs sont restés. Ce sont tout simplement les montagnes qui entourent et protègent le village. Le village compte aujourd'hui 200 habitants et fait partie des Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous).
81 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
6 etoileBEAUNE. Capitale des vins de Bourgogne. [Beaune] Cette jolie ville de 20.000 habitants est le siège de bon nombre de maisons de négoce de vins de Bourgogne. Elle possède une riche architecture et est surtout connue pour ses fameux Hospices de Beaune, aux toitures si caractéristiques.
37 km au sud-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileBELFORT. La cité du Lion. [Belfort]
141 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Flickr
itinéraire itinéraire
6 etoileBESANÇON. Dans la boucle du Doubs. [Besançon] Cette cité de 120.000 habitants est la capitale de la Franche-Comté. Du temps de la Gaule, la ville s'appelait Vesontio. "Ves" signifiait à la fois s'écouler et s'enrouler, faisant probablement référence au fait que la rivière Doubs s'écoule et s'enroule autour de la cité. C'est ici ce que l'on appelle "la boucle" (bien visible sur la photo). La vieille ville de Besançon se trouve dans cette ravissante boucle, presque fermée, et qui protège naturellement la ville, du moins du temps des invasions. Aujourd'hui encore, pour les Bisontins, vivre dans la boucle est un must! Comme l'ensemble de la Franche-Comté, Besançon a été sujet de convoitise, selon les époques sous "domination" ou "protection" du Saint-Empire germanique, des Ducs de Bourgogne et de la Couronne d'Espagne. En 1678, c'est Louis XIV qui réussira à rattacher définitivement la ville au Royaume de France, et qui décide de faire fortifier la ville pour protéger son royaume étendu à l'est. Ce sera chose faite par Vauban, avec la fortification de la Citadelle, sur un mont qui surplombe la ville de près de 100 mètres. Montez-y. C'est aujourd'hui l'une des attractions phares de la ville, et de si haut, vous verrez la boucle.
75 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileBOIS-D'AMONT. Le bois en amont de l'abbaye de Saint-Claude. [Bois-d'Amont] Comptant 1.700 habitants, Bois-d'Amont tire son nom de sa situation en amont de l'abbaye de Saint-Claude (voir sur la carte). C'est dans ce bois en amont que les moines venaient chercher du bois pour fabriquer de petits objets qu'ils vendaient aux pèlerins. Aujourd'hui, Bois-d'Amont est l'un des quatre villages composant la célèbre station jurassienne des Rousses, s'étendant sur une vingtaine de kilomètres au sud-ouest du village. Les trois autres villages sont Les Rousses, Lamoura et Prémanon (voir carte). Au sud de Bois-d'Amont, quelques remontées mécaniques vous mènent au Noirmont (voir carte), un sommet de 1567 situé en Suisse. Au nord-est du village, le long de la frontière suisse, la forêt du Risoux (voir carte) s'étend sur une centaine de kilomètres. Cette forêt à une triple importance dans la région. Pendant la Seconde Guerre mondiale, c'est par cette forêt que de nombreux Juifs purent rejoindre la Suisse et échapper à la déportation. Depuis 1976, c'est dans la montée du Risoux que les skieurs attaquent la plus longue montée de la Transjurassienne, la deuxième plus longue épreuve de ski de fond au monde (76 km). Enfin, c'est de cette forêt que provient le bois d'épicéa qui fit la richesse de Bois-d'amont. Ce bois d'épicéa, vous le retrouvez notamment dans les boites de camembert. Au centre du village, le musée de la Boissellerie vous fera découvrir ce savoir-faire méconnu.
121 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileBOURBONNE-LES-BAINS. Station thermale. [Bourbonne-les-Bains] Moins connu que ses voisines Vittel et Contrexéville, ce petit bourg de 2.000 habitants compte parmi les quelques stations thermales de la région Grand Est. Les vertus de ses eaux sont connues depuis l'Antiquité, notamment dans le traitement des rhumatismes, de l'arthrose et des voies respiratoires. Le ville moderne est d'ailleurs bâtie sur l'emplacement d'anciens bains romains. Vous pouvez voir quelques vestiges au musée municipal, installé dans un ancien château. Les thermes modernes sont bien équipés. Ils proposent des cures médicales ainsi que des cures de bien être et de remise en forme. Sauf si vous souhaitez profiter des prix avantageux des cures hors saison, pour votre visite (touristique), nous vous conseillons de privilégier les périodes de cures (en automne et au printemps) sinon la ville pourrait vous paraître un peu trop calme.
88 km au nord-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileCASCADES DU HÉRISSON. Des cascades grandioses, surtout en automne. [Cascades du Hérisson]
100 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileCHALON-SUR-SAÔNE. Au cœur des vignobles de la côte chalonnaise. [Chalon-sur-Saône]
62 km au sud de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileCHAMPAGNOLE. Une ancienne ville industrielle au bord de l'Ain. [Champagnole] Installée sur les berges nord de la rivière Ain, Champagnole est cernée par deux promontoires. Au nord, le mont Rivel culminant à 812 mètres, et au sud, le belvédère de Bénédegand. Comptant 9.000 habitants (agglomération), Champagnole s'est surtout développée à partir du 18e siècle grâce à l'industrie, notamment grâce aux tanneries, aux cimenteries, à la métallurgie et au travail du bois. Mais, comme dans beaucoup de villes françaises, la mondialisation a détruit une bonne partie de cette industrie et de son savoir-faire. Le centre ville de Champagnole est assez agréable.
92 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
2 etoileCHÂTEAU DU PIN. Détruit par Louis XI qui souhaitait conquérir la Franche-Comté. [Château du Pin] Ce château constitue un rare exemple de château médiéval en Franche-Comté. S'élevant au beau milieu de vignes et de pâturages, le château domine la vallée de la rivière Seille, au nord (voir sur la carte). Le château fut construit au 13e siècle par Jean de Chalon, comte de Franche-Comté. Rappelons qu'à cette époque, la Franche-Comté était un comté franc, qui faisait "un peu" allégeance au Saint-Empire romain germanique et "pas du tout" au Royaume de France. Voilà ce qui explique pourquoi le château fut détruit par le roi Louis XI (français) qui tentait sans succès de s'emparer de ce comté. Le château fut reconstruit au 15e siècle. Pour mémoire, c'est Louis XIV qui parvint à rattacher la Franche-Comté au royaume de France en 1678. De peur que le château ne soit utilisé par des rebelles anti-rattachement, Louis XIV ordonna la destruction du château. Par chance, seule une partie de la courtine (≡ murailles reliant deux tours) fut détruite. Aujourd'hui, il est possible de visiter les remparts, la cour et l'intérieur du donjon.
79 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileCHÂTEAU-CHALON. Capitale du vin jaune. [Château-Chalon] Perché sur son escarpement rocheux, ce petit village d'à peine 150 habitants est la capitale mondiale du vin jaune. Ce vin blanc sec qui fait la réputation des vins du Jura est vendu en clavelin, une bouteille de 62 cl dont la forme date du 18e siècle. Pour entrer dans Château-Chalon, nous vous conseillons d'arriver par la route D-5 au nord du village. Sa pente régulière à travers les vignes est un pur enchantement. L'histoire de Château-Chalon est très ancienne puisque dès l'époque gallo-romaine, le village était une place forte fortifiée. Les fortifications accueillaient le village, un château et une abbaye. Aujourd'hui, Château-Chalon est classé parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Profitez de ses jolies rues médiévales et de ses nombreux points de vue sur la vallée et la rivière Seille.
77 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileCHÂTEAUNEUF-EN-AUXOIS. Son château contrôlait la route de Dijon à Autun. [Châteauneuf-en-Auxois] Ce village de 100 habitants compte parmi les plus beaux villages de France.
33 km à l'ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Photo: ©All Free Photos
itinéraire itinéraire
4 etoileCHÂTILLON-SUR-SEINE. Cité ravissante dans une méandre de la Seine. [Châtillon-sur-Seine]
70 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileCLUNY. Son abbaye qui rayonnait dans toute l'Europe fut démontée pierre par pierre à la Révolution française. [Cluny]
103 km au sud de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileCORMATIN. Son château et ses jardins. [Cormatin]
91 km au sud de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
7 etoileDIJON. Ville piquante aux cent clochers. [Dijon] Dijon compte 240.000 habitants. Elle est la capitale de la Bourgogne, et depuis 2016 de la Bourgogne-Franche-Comté. Labellisée "ville d'art et d'histoire", Dijon pourrait bien vous surprendre. Avec sa riche histoire, ses rues étroites, ses maisons à pans de bois, elle vous offrira un moment de pur plaisir. Célèbre pour son palais des Ducs de Bourgogne, elle regorge aussi d'églises, ce qui lui a donné son surnom de "Ville aux cent clochers". Dijon est aussi la ville parfaite pour un petit weekend gastronomique, à la découverte des saveurs régionales, au premier rang desquelles ses prestigieux vins de Bourgogne, de renommée mondiale.
0,2 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
5 etoileDOLE. Ancienne capitale de la Franche-Comté. [Dole] Venez à Dole, vous êtes ici dans une capitale! À partir de la division de la Bourgogne en deux (traité de Verdun au 9e siècle), Dole devient la capitale de ce que l'on appelait la Comté de Bourgogne, avant de devenir la Franche-Comté. Pendant des siècles, Dole luttera pour rester la capitale de cette Franche-Comté, insolente, bien que sous domination du Saint-Empire, puis des Hasbourg. Au 17e siècle, les rois de France, Louis XIII puis Louis XIV, veulent rattacher la Franche-Comté au Royaume de France. La conquête dura près de 40 ans, car Dole résiste et se bat. Mais finalement, en 1674, Dole tombe! D'une part, la Franche-Comté est rattachée au Royaume de France, mais pour la punir, Dole perd bientôt tous ses privilèges. La capitale devient Besançon et Dole perd son parlement et son université, transférés à Besançon. La fin d'un âge d'or...
43 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileFLAVIGNY-SUR-ONZERAIN. Jules César, Flavius et les bonbons. [Flavigny-sur-Onzerain] Perché sur son rocher, ce charmant village bourguignon de 300 habitants est classé parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Cette petite cité est célèbre pour ses fameux "bien bons bonbons de Flavigny", des petites perles de sucre parfumées à l'anis, que toutes les têtes couronnées ont sucées, ou croquées! En 51 avant Jésus-Christ, Jules César, quant à lui, n'a ni sucé ni croqué de bonbon de Flavigny, car ils n'existaient pas. En revanche, après sa victoire sur les Gaulois à Alésia, située non loin de là, il offre ce village à l'un de ses chefs de guerre Flavius qui, plutôt que le détruire, préfère s'y installer et lui donner son nom.
44 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileGUÉDELON. Ils construisent un château! [Guédelon] Ouvert au public depuis 1997, cet incroyable chantier se propose de construire un château du Moyen-Âge, sur un site vierge, en utilisant exclusivement les techniques d'autrefois. Vous pouvez visiter le château, déjà bien avancé: logis du seigneur, cellier, tours défensives, chemin de ronde.... Et autour du château, vous pouvez rencontrer les artisans (carriers, tailleurs de pierre, bûcherons, charpentiers, cordiers, vanniers...). Ils travaillent devant vous et vous expliquent leur travail. On doit cette idée de constrction à Michel Guyot, propriétaire du Château de Saint-Fargeau (situé à 10 km). Lors de travaux dans son château, il découvrit que ce son château actuel était construit sur les ruines d'un ancien château. D'où son idée "impossible" de reconstruire cet ancien château, mais sur un autre site. Il fallait un site propice à la construction d'un château, avec de l'eau, du bois, des pierres, de la glaise... On choisit donc une ancienne carrière de pierre. Aujourd'hui, Guédelon attire plus de 300.000 visiteurs par an. Qualifié d'"archéologie expérimentale", c'est un chantier unique au monde!
145 km à l'ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileLAC DE VOUGLANS. Le lac qui pourrait noyer Lyon. [Lac de Vouglans] /Région touristique/ C'est grâce à la construction du barrage de Vouglans en 1968 que fut créé le lac de Vouglans, le troisième plus grand lac artificiel de France. Sur 35 km de long, les eaux émeraude du lac suivent l'ancien lit de la rivière Ain qui alimente le lac. La rivière Ain se jette dans le fleuve Rhône à 20 km au nord-est de Lyon. Et justement, si le barrage venait à lâcher, la deuxième ville de France serait noyée sous les eaux! C'est ce qui rend le lac de Vouglans aussi particulier... Lors de sa mise en eau, c'est un village de 120 habitants (le Bourget) et deux hameaux (Brillat et Bellecin) qui furent noyés sous les eaux. Voir les points noirs sur la carte. Parmi ces lieux disparus sous les eaux, retrouvez également l'emplacement de l'ancien pont de la Pyle, qui permettait autrefois de franchir la rivière, ainsi que l'emplacement de la chartreuse de Vaucluse. Cette chartreuse datait du 12e siècle. Les détracteurs du barrage tentèrent bien de la faire classer monument historique afin de faire annuler la construction du barrage. Mais rien n'y fit. EDF accepta seulement de déplacer une partie du bâtiment un peu plus haut sur la rive. Même si la partie reconstruite se trouve sur un terrain privé, il est possible de s'y rendre. Quant aux vestiges de la Chartreuse, ils reposent à 60 mètres sous l'eau... Le lac de Vouglans a malgré tout apporté avec lui de nombreuses réjouissances, à commencer par le panorama. Le meilleur point de vue est sans nul doute depuis le Regardoir. Impressionnant également, le barrage lui-même. En forme d'arc de cercle, il mesure 103 mètres de haut et 427 mètres de long. Sachez enfin que le lac dispose de trois belles plages aménagées, du nord au sud: Surchauffant, Bellecin et Mercantine. Depuis la plage de Surchauffant, vous pourrez embarquer sur le Louisiane, un bateau à aube qui fait découvrir le lac aux touristes. Enfin, de nombreux chemins de randonnée permettent de faire presque le tour du lac.
102 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileLAC DES SETTONS. Au cœur de la forêt du Morvan. [Lac des Settons] Avec une superficie de 360 hectares, le lac artificiel des Settons est le plus grand lac de la forêt du Morvan. Il a une profondeur de 18 mètres et est alimenté par la rivière Cure, qui autrefois était utilisée pour le flottage du bois jusqu'à Paris. Aujourd'hui aménagé pour la plaisance et la pratique de sports nautiques, le lac des Settons est très fréquenté, surtout pour la baignade en été. Il existe plusieurs plages tout autour du lac, surveillées ou non, mais la plage du Midi, située à l'est, est la plus populaire.
76 km à l'ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileLAMOURA. Point de départ de la Transjurassienne. [Lamoura] Ce charmant village jurassien est le point de départ de la célèbre épreuve Transjurassienne. Cette épreuve de ski de fond de 68 km rassemble chaque année plus de 4.000 participants. Lamoura est l'un des quatre villages composant la célèbre station jurassienne des Rousses, s'étendant sur une vingtaine de kilomètres au nord-est du village. Du sud au nord, les trois autres villages sont Prémanon, Les Rousses et Bois d'Amont (voir sur la carte). Comptant 700 habitants, le village s'organise autour de sa Grande Rue, en fait la route départementale D-25. Outre quelques boutiques et restaurants, vous y trouverez le musée du Lapidaire, ou l'art de la taille des pierres précieuses. En hiver, la taille des pierres constituait un gagne-pain d'appoint pour les paysans. Lamoura est également un bon point de départ pour de nombreuses balades dans les environs. Par exemple, autour du lac de Lamoura (voir carte) ou jusqu'au crêt Pela (voir carte), point culminant (1.495 mètres) de la forêt du Massacre. Cette forêt, qui jusqu'en 1535 s'appelait forêt de La Frasse, changea de nom suite au massacre de 600 mercenaires italiens par les soldats savoyards. Ces mercenaires étaient venus libérer Genève, assiégée par les Savoyards. Peuplée de très grands sapins épicéas (plus de 50 mètres), la forêt du Massacre offre de nombreuses activités: ski alpin, ski de fond, raquettes, VTT, randonnées...
125 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
5 etoileLES ROUSSES. La station du Jura. [Les Rousses] Les Rousses sont à la fois un petit village de 3.000 habitants et une station de ski réputée du Jura, regroupant quatre communes (Les Rousses, Lamoura, Prémanon et Bois d'Amont). Son domaine, comptant 220 km de pistes de ski, se déploie entre 1.100 et 1.680 mètres d'altitude. Le nom "Les Rousses" proviendrait d'une vieille expression "aller aux rousses": aller chasser le gibier de couleur rousse (renards, faisans...). Il y a plein de choses à faire aux Rousses, et pas seulement skier ou chasser le gibier...
121 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileLODS. Ancien village de forgerons et de vignerons. [Lods] Ce village de 200 habitants compte parmi les plus beaux villages de France.
96 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
5 etoileLONS-LE-SAUNIER. Allons enfants de la Vache qui Rit! [Lons-le-Saunier] Lons doit son nom (saunier) à ses sources d'eau salées qui furent exploitées dès l'époque gallo-romaine. Le sel était autrefois bien plus important qu'aujourd'hui car il servait à conserver les denrées alimentaires. Comptant 27.000 habitants (agglomération), Lons-le-Saunier est la capitale du département du Jura. Mais, vous l'ignorez sans doute, Lons-le-Saunier est aussi la capitale de la Marseillaise et de la Vache qui Rit! C'est en effet à Lons-le-Saunier que naquit Rouget de Lisle, compositeur de l'hymne national français. En hommage à son hymne, pendant la Révolution, Lons-le-Saunier fut d'ailleurs renommée Franciade! Quant à la Vache qui Rit, voilà bien un autre emblème patriotique. Adoré des enfants (et des grands), ce fromage inventé en 1926 est le fromage le plus vendu dans le monde. Ville thermale, Lons-le-Saunier est le lieu idéal de séjour pour les touristes qui souhaitent découvrir le Jura et son vignoble. Dû à son ancienneté (1er siècle avant JC), la ville bénéficie en outre d'un intéressant patrimoine archéologique, historique et artistique.
82 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileMOIRANS-EN-MONTAGNE. Pays du jouet. [Moirans-en-Montagne] Cette petite ville de 2.000 habitants a hérité d'une tradition de fabrication de jouets. Autrefois, les paysans profitaient de l'hiver, peu propice à l'agriculture, pour fabriquer des petits objets en bois ou en corne, comme par exemple des jouets. Au 20e siècle les paysans deviennent des industriels et se tournent également vers le plastique pour la fabrication des jouets. Qu'ils soient en bois ou en plastique, le savoir-faire de la fabrication de jouets est perpétué.
112 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
5 etoileMONTBÉLIARD. Cité des Princes. [Montbéliard]
134 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileMOREZ. Pays des lunettes. [Morez] Au 19e siècle, Morez était une ville importante dans la production horlogère, mais aujourd'hui elle est la capitale française des lunettes. Cette ville de 7.000 habitants est étrange: elle s'étire sur près de 3 km, coincée au fond de sa cluse: une vallée perpendiculaire aux plis de la montagne. Cette cluse fut creusée par la Bienne, une rivière qui autrefois fournissait l'énergie aux machines outils pour transformer le métal. Dès le 16e siècle les habitants des villages voisins descendent peu à peu dans la vallée pour y établir des moulins sur les bords de la rivière. Selon que vous habitiez en bas ou en haut de la ville, vous serez à 650 ou 1.302 m d'altitude. À Morez, oubliez le vélo, ou alors optez pour un modèle électrique. Morez est reconnaissable parmi toute grâce à ses nombreux viaducs, ayant permit de désenclaver la ville. Depuis 2016, après la fusion avec deux villages alentours, Morez s'appelle maintenant Hauts de Bienne.
116 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileMORTEAU. Vous aimerez sa saucisse! [Morteau] À partir du 18e siècle, cette petite ville de 7.000 habitants s'est fortement développée grâce à son industrie horlogère. Mais la ville est surtout connue pour sa saucisse. Une grosse saucisse d'environ 20 cm de longueur pour 4 cm de diamètre. Elle est fumée au bois d'épicéa et peut être dégustée en toute occasion!
121 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileMORVAN. La forêt des Gaulois. [Morvan] /Région touristique/ Situé en Bourgogne-Franche-Comté, le Morvan est à la fois une forêt, un parc naturel protégé et une petite chaîne de montagnes. Son sommet, le Haut Folin, culmine à seulement 901 mètres. À peine 10 km au sud, se trouve l'ancienne ville gauloise de Bibracte. Au 1er siècle avant JC, cette ville était la capitale des Eduens, l'un des peuples constituant la Gaule. C'est ici que les Gaulois décidèrent de s'unir contre les Romains, derrière leur chef Vercingétorix. Après la défaite d'Alésia, la ville est abandonnée. Aujourd'hui c'est un important lieu de fouilles sur la civilisation gauloise.
88 km au sud-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileMUSÉO-PARC D'ALÉSIA. Revivez la bataille d'Alésia et la défaite de la Gaule. [Muséo-parc d'Alésia] Comme son nom l'indique, le muséo-parc d'Alésia est à la fois un musée et un parc. Sous la forme d'un spectacle donné plusieurs fois par jour, vous revivrez la bataille d'Alésia dans des fortifications romaines reproduites pour l'occasion. La défaite d'Alésia est une page sombre de l'histoire de France. Lors de cette ultime bataille pour le contrôle de la Gaule (l'ancêtre de la France), Vercingétorix, chef des Gaulois, perd contre César, chef militaire de l'Empire Romain. C'est le début de la colonisation romaine de la Gaule.
49 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileNOYERS-SUR-SEREIN. À l'abri de son remparts de seize tours. [Noyers-sur-Serein] Ce village de 600 habitants compte parmi les plus beaux villages de France.
89 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileNUITS-SAINT-GEORGES. Capitale des vins de Bourgogne Nuits-Saint-Georges. [Nuits-Saint-Georges] Cet agréable village de 5.000 habitants est la capitale des vins de Bourgogne Nuits-Saint-Georges. Le village fait partie de la route des vins de Bourgogne entre Dijon (au nord) et Santenay (au sud). En 2017, Nuits-Saint-Georges fut l'une des villes étapes du Tour de France, une autre façon de prendre la route! À l'origine, le village s'appelait tout simplement Nuits, mais pour profiter de la renommée du Saint-Georges, un excellent vin de Bourgogne, en 1892, le village se renomma Nuits-Saint-Georges.
22 km au sud de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileORNANS. La petite Venise comtoise. [Ornans] Cette jolie petite cité de 4.000 habitants est surnommée "la petite Venise comtoise". Venez vous enivrer de son atmosphère si particulière. Ses maisons sur pilotis sur la Loue, ses ponts, ses hôtels particuliers... C'est ici que Gustave Courbet, peintre célèbre du 19e siècle, est né et a peint une grande partie de son œuvre, en reproduisant de façon réaliste les paysages des profondes vallées de Franche-Comté.
87 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Maryse Duparchy
itinéraire itinéraire
3 etoilePESMES. Ancien village de vignerons. [Pesmes] Ce village de 1.100 habitants compte parmi les plus beaux villages de France.
39 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoilePIC DE L'AIGLE. Un ravissant point du vue sur le Jura. [Pic de l'Aigle] Également dénommé Bec de l'Aigle, ce sommet culminant à 993 mètres présente un très beau panorama sur la région. À 1 km à l'ouest, vous apercevez la cluse d'Ilay (voir carte). (≡Une cluse est une vallée, creusée par une rivière, perpendiculaire au pli d'une montagne). À 30 km au sud, vous apercevez le massif du Jura et son sommet culminant, le crêt de la Neige (1.720 mètres) (voir carte). Si le temps est très clair, à 100 km au sud-est, vous pouvez même apercevoir les Alpes et leur sommet culminant, le Mont Blanc (4.809 mètres) (voir carte). Vous ne pourrez pas rejoindre le pic de l'Aigle en voiture mais seulement à pied. Garez-vous sur le parking indiqué (cliquez sur "parking") situé dans le village de La Chaux-du-Dombief. Ensuite, pour atteindre le somment, il vous faudra parcourir deux kilomètres environ avec un dénivelé de 90 mètres. Toutefois, portez de bonnes chaussures car le sol peut être boueux et glissant.
103 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoilePONTARLIER. Pays de l'absinthe. [Pontarlier] Pontarlier est une ville de 18.000 habitants. C'est un passage entre la France et la Suisse, autrefois verrouillé par le Fort de Joux. La ville est située sur un plateau, à près de 800 mètres d'altitude, c'est donc l'une des plus hautes de France. Mais pour prendre de la hauteur, rien de mieux qu'un verre (ou plusieurs!) d'Absinthe... L'absinthe (ou fée verte) a été interdite en France jusqu'en 2011 car elle était accusée de rendre fou. Autrefois, mal distillée, elle contenait du méthanol (dangereux) en plus de l'éthanol (alcool courant).
110 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoileQUATRE LACS. La carte postale de la région des lacs. [Quatre Lacs] Depuis le belvédère des Quatre Lacs, vous aurez un ravissant point de vue sur la forêt et quatre lacs. Du plus grand au plus petit: l'Ilay, le Narly, le Grand Maclu et le Petit Maclu (voir carte). Pour bénéficier de la meilleure lumière, nous vous conseillons de venir plutôt en milieu d'après midi. Observez bien: chaque lac a sa propre couleur et sa propre personnalité. Ces lacs font partie de la "région des lacs du Jura français". Cette région comporte une vingtaine de lacs naturels d'origine glacière. Le plus grand de ces lacs est le lac de Chalain, à 10 km au nord-ouest. L'existence de chaque lac tient au moins à deux raisons. Il faut une cuvette fermée disposant d'un sol imperméable pour retenir l'eau. Sinon, comme partout ailleurs, l'eau s'infiltre dans la roche calcaire du Jura. Pour rejoindre le belvédère, garez-vous sur le parking indiqué si vous êtes en voiture, et poursuivez à pied. Un sentier facile d'une centaine de mètres vous mène au point de vue: un très beau paysage de carte postale!
102 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileRONCHAMP. Et sa célèbre chapelle dessinée par Le Corbusier. [Ronchamp]
126 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Pixabay
itinéraire itinéraire
4 etoileSAINT-CLAUDE. Capitale de la pipe. [Saint-Claude] Saint-Claude est une ville de 9.000 habitants, nichée au milieu des montagnes du Jura. Pour vivre à Saint-Claude, il faut aimer le froid en hiver, la chaleur en été (climat de type continental), les descentes, les montées (plus fatiguant) et les pipes, car vous êtes ici dans la capitale mondiale de la pipe! C'est une ville plutôt industrielle, héritage de son passé marqué par l'artisanat du bois. Saint-Claude est très proche de Genève, à vol d'oiseau (25 km), mais lorsqu'il s'agit d'emprunter les lacets de Septmoncel pour s'y rendre, c'est une toute autre histoire, surtout en hiver.
121 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Nelly perrotte
itinéraire itinéraire
5 etoileSAINT-FARGEAU. Et son château de la duchesse de Montpensier. [Saint-Fargeau]
152 km à l'ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileSALINE ROYALE D'ARC-ET-SENANS. Fleuron de l'architecture industrielle. [Saline royale d'Arc-et-Senans.]
64 km au sud-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileSAUT DU DOUBS. Impressionnante chute d'eau de 27 mètres. [Saut du Doubs]
129 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Brian Tepper.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileSEMUR-EN-BRIONNAIS. Capitale historique du Brionnais. [Semur-en-Brionnais] Ce village de 600 habitants compte parmi les plus beaux villages de France.
138 km au sud-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Photo: ©Wikipedia
itinéraire
6 etoileSENS. Porte d'entrée de la Bourgogne-Franche-Comté. [Sens] Cette ville de 37.000 habitants (agglomération) constitue l'une des portes d'entrée de la Bourgogne-Franche-Comté. De son glorieux passé, elle a conservé une splendide cathédrale du 11e siècle, la première cathédrale de style gothique édifiée en France. Avec sa grande halle de marché et ses maisons à pans de bois, le centre-ville est très agréable.
164 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileSOURCE DE LA LOUE. Une source qui jaillit d'une grotte. [à la source de la Loue]
101 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileTANLAY. Et son ravissant château de style Renaissance Bourguignone. [Tanlay]
93 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileTOURNUS. Porte d'entrée de la Bourgogne au sud. [Tournus]
85 km au sud de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Pixabay
itinéraire itinéraire
4 etoileVÉZELAY. La colline éternelle. [Vézelay] Vézelay est l'un des Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Vous devriez donc y passer un agréable moment. Mais, si vous ne devez retenir que deux choses de votre visite, c'est tout d'abord que vous pouvez commencer ici votre pèlerinage pour Saint-Jacques de Compostelle. Gravir la colline "éternelle" de Vézelay sera chose facile, comparé aux 87 jours de marche pour parcourir les 1920 km jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle. Ensuite, il faut retenir que ce sont les reliques du corps de Marie-Madeleine, disciple de Jésus, qui ont donné à Vézelay sa réputation.
99 km à l'ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE: Un musée, un monument, un parc, un restaurant...
écrire
FRANCE. République du tourisme. [France] /Pays/ Avec "seulement" 68 millions d'habitants, la France compte parmi ces grandes nations qui ont forgé l'histoire du monde, laissant son empreinte dans presque tous les domaines: la France a inventé la Révolution, les Droits de l'Homme, le mètre, la grève, le communisme, le code civil, la Tour Eiffel... Même la Statue de la Liberté est française!... Cette conscience exacerbée qu'ont les Français d'avoir "éclairé" le monde les rend aussi fascinants qu'exaspérants! Et c'est probablement ce qui attire! Riche de son glorieux passé, la France attire 90 millions de touristes par an. Elle est (malgré les Français) la première destination touristique au monde! Vive la France, vive la République!
263 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
PALMA SPEAK. Apprenez l'anglais dix fois plus vite. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Photo: ©Seevisit Palma Speak
VINS DE BOURGOGNE. Vous allez tout comprendre. La Bourgogne est l'une des régions vinicoles les plus connues et réputées dans le monde. Elle produit 200 millions de bouteilles par an. Pour les vins de Bourgogne, l'important c'est la terre. Ils sont donc classés principalement sur le critère du lieu de production. (Cliquez sur le bouton "internet" pour lire la suite).
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
AUTRES SUJETS:
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES. Des volcans aux grands sommets. [Auvergne-Rhône-Alpes] /Région admin./ Sur son immense territoire, la région Auvergne-Rhône-Alpes concentre deux chaînes de montagnes emblématiques. À l'ouest, le vieux et rond massif central, âgé de 3.000 millions d'années. À l'est, les jeunes et pointues Alpes, âgées d'à peine 100 millions d'années. Que vous préfériez l'Auvergne pour les volcans et les randonnées, ou les Alpes pour la neige et le ski, vous avez probablement déjà goûté à ces deux montagnes... Car c'est ici que jaillissent les eaux parmi les plus connues au monde, telles que Volvic, Vittel, Evian ou Vichy... D'ailleurs, avec toutes ces eaux, la région est la première région française pour le thermalisme. Si vous préférez le vin à l'eau, vous ne serez pas en reste, car le long du Rhône qui coule au centre, la région produit de très bons Côtes-du-Rhône, vins qui ne déçoivent presque jamais. La capitale de l'Auvergne-Rhône-Alpes est Lyon, l'ancienne capitale des Gaules. Il n'y a donc pas de doute possible, vous êtes dans une grande région!
174 km au sud de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
SUISSE. Le pays neutre des Alpes. [Schwiz] /Pays/ La Suisse est restée neutre au cours des deux guerres mondiales. Elle traverse les deux conflits sans encombre et son statut de grande place bancaire européenne s'en trouve renforcée. Aujourd'hui, la Suisse compte moins de 9 millions d'habitants, mais la plupart sont riches, voire très riches! Car la confédération helvétique est le deuxième pays au monde en termes de richesse par habitant. Qui dira que les fédérations ne survivent pas au poids du temps, devra regarder l'exemple suisse. Malgré ses trois langues, la Suisse tient bon depuis le 13e siècle! Couvrant la moitié du pays, les Alpes sont indissociables de l'histoire et de l'identité suisse. Plusieurs puissances ont bien tenté de prendre le contrôle de ces montagnes. Mais ces montagnes rendent la Suisse si difficile d'accès, qu'aucun envahisseur n'a pu s'y imposer durablement. Pays d'Heidi, des lacs et des montagnes, la Suisse est donc l'endroit rêvé pour ceux qui apprécient les paysages grandioses. Nul besoin d'être un grand randonneur ou alpiniste pour gravir ses sommets car bon nombre d'entre eux sont atteignables par la route ou par téléphérique! Vous aimerez aussi la Suisse pour ses jolis villages préservés ou encore ses grandes villes, où architecture ancienne et moderne se mêlent admirablement. Quittez le pays sans vos économies mais rentrez avec du chocolat, et pourquoi pas une gigantesque barre de Toblerone, l'emblème suisse si l'en est... Son logo représente les Alpes et l'ours suisse.
187 km à l'est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
CENTRE-VAL-DE-LOIRE. Et les châteaux du fleuve royal. [Centre-val-de-Loire] /Région admin./ Cette région fut façonnée par son fleuve royal, la Loire. Depuis l'époque romaine et pendant des siècles, on utilise le fleuve pour le transport des marchandises... Mais l'arrivée du chemin de fer ruine le transport sur la Loire, car le transport ne se faisait pas sans taxes! Tout le long du fleuve, les villes gardent la marque de cette activité. Beaucoup ont conservé leur anciens quais où autrefois on chargeait et déchargeait les marchandises: céréales, vins, tissus, métaux, bois, charbon, pierres, faïences, fromages et poissons... Aujourd'hui, le fleuve est plus calme. Il a fini par s'ensabler et il n'est presque plus navigable. Mais il nous offre des paysages splendides car il revêt mille visages: Parfois paisible, bien contenu entre les anciens quais, parfois sauvage quand il déborde. Les multiples îlots, que la Loire fait et défait au gré des crues, constituent un réservoir incroyable d'animaux sauvages tels que castors, sangliers, chevreuils et oiseaux de toutes sortes... Pas étonnant qu'à la Renaissance, tous les rois viennent ici s'y faire construire de somptueux châteaux. Ils profitent de la proximité de Paris, du spectacle du fleuve et du gibier bien sûr, car les rois aiment chasser!
244 km à l'ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Pixabay
itinéraire itinéraire
GRAND EST. Alsace, Lorraine et Champagne! [Grand Est] /Région admin./ La région Grand Est a été créée en 2016. Elle est née de la fusion de régions plus petites, notamment l'Alsace, la Lorraine et la Champagne. On ne peut comprendre cette région et sa culture qu'en comprenant son histoire. Le long de la frontière allemande, une partie de la région à été parfois française, parfois allemande... Au gré des victoires et des défaites militaires. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Strasbourg fut choisie comme "emblématique" seconde capitale de l'Europe. La ville n'a d'ailleurs pas été détruite pendant la guerre, car Français et Allemands la voulaient! Aujourd'hui la région n'est plus une terre à conquérir, c'est elle qui nous conquiert. On y vient pour ses vins d'Alsace, ses champagnes, ses flammekueches, ses choucroutes, ses villages fleuris, ses maisons à colombages et ses ravissants marchés de Noël.
245 km au nord-est de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©All Free Photos
itinéraire itinéraire
ÎLE-DE-FRANCE. La région Capitale. [Île-de-France] /Région admin./ C'est Clovis, premier roi de France, qui en l'an 508, fait de Paris la capitale de son royaume. Avant que le royaume de France n'agrège peu à peu les royaumes alentours, cette vaste région autour de Paris s'appelait "Pays de France", puis elle fut renommée "Île de France" signifiant "Petite France" en vieux français. Cette Petite France est pourtant tout à fait stupéfiante car c'est une région-ville qui s'étend en tache d'huile sur un diamètre de plus de cent kilomètres. La région compte en effet 12 millions d'habitants, alors que Paris (agglomération) en compte 11 millions à elle seule. Autant vous dire que vous en aurez des choses (et des gens) à voir dans cette petite France!
263 km au nord-ouest de: Dijon (Bourgogne-Franche-Comté)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©LD
itinéraire itinéraire
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leurs e-mails en cas d'envoi d'un texte ou d'une photo.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page. Faire du tourisme en Bourgogne-Franche-Comté, en France, et visiter la Bourgogne-Franche-Comté. Seevisit.fr vous propose un plan de la Bourgogne-Franche-Comté et son circuit touristique gratuit avec le top 10 des choses à faire et à voir en Bourgogne-Franche-Comté. Cette visite guidée gratuite de la Bourgogne-Franche-Comté vous présente les dix meilleures choses à visiter et à faire (voir la carte de la Bourgogne-Franche-Comté). Avec ses photos, See-visit vous permet de découvrir les attractions immanquables, à faire absolument en Bourgogne-Franche-Comté.
PDF

1700 visites sur cette page. 522.112 visites sur les pages seevisit