NORMANDIE. Pays des vikings.

[Région] L'origine du nom de cette magnifique région provient des hommes du nord (nord man). À partir du 10e siècle, ces normands, plus couramment appelés Vikings, s'emparent d'une partie du Royaume de France et acceptent de faire allégeance (très relative) au roi de France. En échange de quoi ils cessent d'attaquer la région. Aujourd'hui, la Normandie est beaucoup plus paisible qu'autrefois, du temps des Vikings et du Débarquement de 1944! Malgré les bombardements, ses magnifiques stations balnéaires n'ont pour la plupart rien perdu de leur charme d'autrefois, lorsqu'à la Belle Époque, le tout-Paris s'y pressait pour profiter de ses bains de mer à la mode. Mais la Normandie ne serait pas la Normandie sans son adorable bocage normand (l'arrière-pays) avec, comme dit la chanson, ses pommiers dans la prairie, ses cerisiers blancs, ses bons œufs, son bon cidre doux et ses vaches rousses blanches et noires sur lesquelles tombe la pluie... C'est ça la vie "made in Normandy"! (Pour écouter la chanson de Stone et Charden, cliquez sur la photo.)

CLASSEMENT DES SITES

Les sites sont triés selon le nombre d’étoiles.
7

MONT SAINT-MICHEL. Sa baie et ses grandes marées.

Le Mont-Saint Michel est l'un des sites les plus touristiques de France, avec environ 3 millions de visiteurs par an. C'est un site remarquable car deux fois par jour, grâce aux marées qui peuvent atteindre jusqu'à 15 mètres de hauteur, cet éperon rocheux de 92 mètres de hauteur redevient une île. Vous pouvez rejoindre l'îlot à pied, mais méfiez-vous des marées qui, dit-on, avancent à la vitesse d'un cheval au galop... Un vieux cheval!
210 km au sud-ouest de la Normandie (Rouen)
7

ROUEN. Jeanne d'Arc et le feu.

Capitale de la Normandie, l’agglomération de Rouen compte 470.000 habitants. Située sur la Seine, c'est une importante ville portuaire, et déjà à l'époque romaine et au Moyen-Age, c'est une cité de toute première importance. Le vieux Rouen, qui est pavé et qui comporte de nombreuses maisons à colombage, invite à la flânerie... Ou à la peinture, car c'est ici que le célèbre peintre impressionniste Claude Monet a passé une partie de sa vie. A Rouen, il a notamment peint la Cathédrale Notre-Dame, dont la flèche du 13e siècle domine le centre-ville. Pas sûr cependant que Jeanne d'Arc aie eu beaucoup de temps pour flâner, car c'est ici que la pauvre fut tuée par le feu, accusée d’hérésie par l'église. Rouen, elle aussi, subira le feu: lors des bombardements allemands de 1940, et lors de la libération de 1944 par les Alliés. Une importante partie de la ville a alors été détruite, et reconstruite dans un style plus contemporain fonctionnel mais austère.
0 km à l'est de la Normandie (Rouen)
6

CAEN. Cité de Guillaume le Conquérant.

L’agglomération de Caen compte environ 200.000 habitants. Caen se développe à partir du 1er siècle, car elle est située sur un axe de communication romain. Pour autant, au 11e siècle, c'est Guillaume le Conquérant qui assurera son succès. Avant de devenir roi d'Angleterre, il est Duc de Normandie et fait bâtir à Caen deux abbayes et un château. L'Abbaye des Hommes pour lui à l'ouest, et l'Abbaye des Femmes pour son épouse à l'est. Le château, lui, est au milieu. Lors des bombardements de 1944, Caen va beaucoup souffrir mais sera reconstruite dans un style moins marqué que par exemple le style utilisé au Havre, ce qui fait qu'aujourd'hui on remarque à peine que la ville a été très touchée.
109 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
6

DEAUVILLE. La station balnéaire huppée.

Cette ravissante station balnéaire de 3.000 habitants est souvent considérée comme le 21e arrondissement de Paris, tant elle sait séduire les Parisiens lors des weekends, des ponts et des vacances. Hippodrome, grands hôtels, casino, festival, boutiques de luxe, célébrités... De quoi en prendre plein les yeux. Et pourtant, jusque dans les années 1860 il n'y avait rien ici, ou pas grand chose. On doit la création de la station à Joseph Oliffe, un médecin un peu mégalo, qui a justement une villa à Trouville, et qui s'imagine parfaitement créer sa propre station juste à côté. Il achète des terres et se lance! Avec le temps et le succès, Deauville finira même par éclipser la renommée de sa jumelle, Trouville.
75 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
6

HONFLEUR. La pittoresque cité des peintres.

Cette petite ville de 8.000 habitants a été totalement préservée des épreuves du temps, par exemple des bombardements. Elle offre une vision exceptionnelle de ce qu'était autrefois la splendeur des villes de Normandie: ruelles pavées et maisons étroites à pans de bois ou couvertes d'ardoise. De tout temps, et notamment pendant la Guerre de Cent Ans, Honfleur a une position stratégique car elle ferme l'estuaire de la Seine, fleuve important pour le commerce car débouchant sur la Manche. Au 19e siècle, ce petit port a attiré de nombreux peintres, et aujourd'hui encore de nombreuses galeries attestent de leur présence.
62 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
5

DIEPPE. Les bains de mer et le débarquement raté.

Pendant des siècles, cette ravissante ville de 40.000 habitants a vécu essentiellement grâce à son port. Notamment grâce à la pêche au hareng et au commerce de l'ivoire. Le port de Dieppe aurait pu être encore plus grand et plus prospère si les Anglais n'avaient détruit la moitié de la ville en 1694, à coup de bombes incendiaires... Les grands marchands quittent la ville pour s'établir dans d'autres ports, tels que le Havre, et Dieppe se reconstruit lentement, sans retrouver sa puissance d'antan. Mais à toute chose, malheur est bon, car au 19e siècle, Dieppe devient la toute première station balnéaire française. En atteste sa longue plage de galets, sa ravissante promenade, avec piscine, casino, mini golf et festival international de cerfs-volants... On vous attend!
54 km au nord de la Normandie (Rouen)
5

ÉTRETAT. Et son arche rocheuse.

Cette ravissante petite station balnéaire de 1.400 habitants n'est à l'origine qu'un petit village de pêcheurs. On y élevait également des huitres. Les restes des parcs à huîtres sont toujours visibles à marée basse près de la falaise aval, au sud, celle avec la fameuse aiguille monumentale taillée dans la roche crayeuse. C'est ce cadre grandiose qui a d'ailleurs contribué à l'énorme succès d'Etretat. Au 19e siècle, le village se transforme en station balnéaire.
71 km au nord-ouest de la Normandie (Rouen)
5

GRANVILLE. La Monaco du nord.

Granville est une ravissante station balnéaire de 13.000 habitants située sur la Manche et surnommée le Monaco du nord, référence au fait qu'elle est perchée sur un rocher. La ville a été fondée au 11e siècle à l'époque de Guillaume le Conquérant (qui conquit l'Angleterre) pour protéger le Mont Saint-Michel. Au 19e siècle, la ville se transforme en station et grâce à son casino, son golf et son hippodrome elle attire les riches et les artistes.
207 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
5

TROUVILLE. Jumelle de Deauville.

Trouville est une ravissante station balnéaire de 5.000 habitants située en Normandie. Dès le Moyen-Age, Trouville est un petit village de pêcheur. Mais la ville se développe surtout au 19e siècle, avec la mode des bains de mer et des stations balnéaires, sans oublier les casinos et les courses hippiques.
74 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
5

VERNON. Et ses ponts détruits.

Cette jolie ville médiévale de 22.000 habitants existe depuis le 2e siècle. Située au sud de la Seine, frontière naturelle, la ville sera tantôt contrôlée par les Français, tantôt par les Anglais, qui du 11e au 13e siècle, contrôlent la Normandie. Pouvoir traverser la Seine est stratégique, autant en temps de paix (pour le commerce), qu'en temps de guerre (les troupes). Aussi l'histoire de la ville se confond avec celle de ses trois ponts...
48 km au sud-est de la Normandie (Rouen)
4

BEC-HELLOUIN. Et son abbaye dans la campagne normande.

Classé parmi les Plus Beaux Villages de France, ce village de 400 habitants doit son nom au ruisseau (le Bec) qui le borde et à Heluin le bienheureux, fondateur de l'abbaye en contrebas qui a donné sa réputation au Bec-Hellouin. Niché dans l'arrière pays normand, fait de bocages et de prairies verdoyantes, le village a un aspect typique des villages de Normandie, avec ruelles paisibles bordées de maisons à pans de bois et aux balcons fleuris.
36 km au sud-ouest de la Normandie (Rouen)
4

FÉCAMP. Venez goûter sa Bénédictine.

Fécamp est une charmante petite ville de 20.000 habitants. Son histoire se confond avec celle de son port, fondé des le 12e siècle. Pendant des siècles, la ville vit essentiellement de la construction navale et de la pêche, surtout au hareng puis à la morue. Si vous goutez peu le hareng et la morue, venez au moins goûter la liqueur Bénédictine, fabriquée à Fécamp dans un palais somptueux.
63 km au nord-ouest de la Normandie (Rouen)
4

GISORS. Et sa frontière normande.

Au carrefour de trois régions, la Normandie, l'Ile de France et les Hauts de France, cette ravissante ville de 11.000 habitants vous invite pour un voyage au Moyen-Age. C'est d'ailleurs de cette époque que date son impressionnant château, un peu français, un peu anglais, mais surtout très normand! On raconte que dans ce château, les Templiers auraient caché un trésor... jamais retrouvé! A défaut de trouver le trésor, venez nicher et dénicher de bonnes affaires en juin et septembre lors des brocantes et vide-greniers. Toute l'année, les lundis et vendredis, Gisors fourmille au rythme de ses beaux marchés, aux étales riches et variés, une tradition qui remonte au 12e siècle. Blottie entre une rivière emblématique et deux forêts, Gisors est la ville idéale pour celui qui aime aussi la nature, la randonnée et la pêche. Ou tout simplement le repos et la flânerie. Pas étonnant donc que Picasso ait choisi de passer six années de sa vie à deux pas de Gisors.
52 km à l'est de la Normandie (Rouen)
4

LE HAVRE. Une cité idéale de béton.

Le Havre est une ville de 170.000 habitants incroyablement fascinante. A la suite des bombardements de la seconde guerre mondiale, ce qui était autrefois un havre de paix avec de jolies rues tortueuses bordées de maisons à pans de bois disparaît à jamais. 85% de la ville est détruite. Il fallut tout reconstruire, mais vite et différemment. Auguste Perret, un ingénieux architecte, remplira cette mission: des rues rectilignes bordées d’immeubles de béton. Un style très différent, à aimer ou à détester, mais qui rend le Havre unique aujourd'hui.
72 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
4

LES ANDELYS. Et leur château Gaillard.

Cette jolie ville de 8.000 habitants est surtout connue pour son Château Gaillard, trônant fièrement sur son éperon rocheux, entre les méandres de la Seine. Il a été construit pour se défendre des Français, car à l'époque le duché de Normandie est anglais. La ville est en fait composée de deux Andelys: Le petit Andely, le plus intéressant, avec sa vieille ville, ses falaises et son front de Seine. Et le Grand Andely, plus commun.
32 km au sud-est de la Normandie (Rouen)
4

VILLEDIEU-LES-POÊLES. Capitale des cloches.

Ce joli petit village de 4.000 habitants doit sa notoriété à ses fabrications de poêles et de cloches. En 1944, lors des bombardements de la Libération, Villedieu a eu la chance d'être épargnée. C'est ce qui lui confère aujourd'hui son charmant aspect.
182 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
3

FORGES-LES-EAUX. Les eaux préférées de Louis XIV.

Autrefois cette ravissante station thermale de 4.000 habitants s'appelait Forges-en-Bray, et ce nom fait pleinement référence à deux ressources importantes de la ville. Le fer que les forges utilisent jusqu'au 15e siècle, et plus tard l'argile (la bray) que les faïenceries utilisent pour fabriquer de la vaisselle. Mais la troisième ressource qui a donné ses lettres de noblesse à la ville ce sont ses eaux. Elles sont ferrugineuses et seront rendues célèbres par Anne d'Autriche, venue à Forges soigner son infertilité. Le miracle a lieu. Forges-les-Eaux et la reine donnent à la France un futur grand roi: Louis XIV. Avec une telle histoire, toutes les têtes couronnées viennent à Forges-les-Eaux, et vous aussi vous pouvez venir, avec ou sans couronne d'ailleurs. Le grand parc, l'établissement de cure, le casino et le golf vous attendent...
38 km au nord-est de la Normandie (Rouen)
3

GAILLON. Et son château Renaissance, le tout premier de France.

Avec ses maisons à colombages et ses rues étroites, cette petite ville de 7.000 habitants a su conserver son passé médiéval. Gaillon s'est développée sur l'ancienne route royale reliant Vernon et Rouen. D'ailleurs, la rue du Général de Gaulle, la rue principale, emprunte cette ancienne voie. Gaillon se trouve au pied du promontoire qui a de tout temps servi de refuge lors des invasions, quelles soient vikings ou plus tard anglaises.
35 km au sud-est de la Normandie (Rouen)
3

GIVERNY. Monet et les Américains.

C'est dans ce petit village de 500 habitants que Claude Monet, célèbre peintre impressionniste, passe la moitié de sa vie et y meurt. Ici, il peint ses plus grands tableaux, notamment ses Nymphéas, directement inspirés de son étang et de son jardin. A la belle saison, le village s’emplit de touristes venus voir et visiter sa maison, son atelier et son jardin. Pourtant, on l'oublie parfois, mais Giverny c'est aussi le village des impressionnistes américains, Robinson et Bunker, certes moins connus, mais qui ont eux aussi contribué à la genèse de Giverny "village de peintres".
51 km au sud-est de la Normandie (Rouen)
3

ÎLES CHAUSEY. Un "quartier" de Granville.

Bien que situées à 15 km de Granville, ces îles sont rattachées à Granville. L'archipel de Chausey s'étend sur près de 12 km d'est en ouest et de 6 km du nord au sud. Il comporte une dizaine d'îles, avec Grande Ile pour île principale. Certains habitants résident ici à l'année mais ils sont rares (une vingtaine). En revanche, l'île se remplit à la belle saison, de résidents estivaux mais surtout de touristes venus passer une belle journée. Ces îles sont granitiques, et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle pendant près de huit siècles on y a extrait du granit pour construire les demeures alentours. Pendant des siècles, cet archipel a été l'objet de rivalités entre Anglais et Français, mais ses îles sont restées françaises.
222 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
3

JULLOUVILLE-LES-PINS. L'oeuvre d'un mégalo.

Cette petite station balnéaire de 3.000 habitants a été créée de toute pièce par un promoteur un peu mégalo, Armand Jullou, qui en toute simplicité nomme sa ville Jullouville. Mais des mégalos, il en faut, sinon aurions nous eu Versailles ou la Tour Eiffel?! Pour créer sa ville, il achète 40 hectares de dunes et fait construire 80 villas, deux hôtels et un casino, qui d'ailleurs ne sera jamais casino. Aujourd'hui c'est devenu un immeuble d'habitation avec un restaurant. Cette station est très appréciée (l'été) par les familles pour sa plage (de 8 km de long) et ses activités balnéaires. La promenade le long de la mer est très agréable, inspirée de Cabourg.
208 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
3

LYONS-LA-FORÊT. Et sa ravissante place de marché.

Ce charmant village de 800 habitants fait partie des plus beaux villages de France. Les jours de marché, ses halles, qui occupent la place au centre du village, sont ravissantes et dépaysantes. Bienvenue dans la France d'autrefois, la France de carte postale! Le village se trouve au cœur d'une vaste forêt de hêtres de 110 km2, la forêt de Lyons, qui a d'ailleurs donné son nom au village. Car autrefois le village s'appelait Saint-Denis, comme son église du 12e siècle. Ses maisons à colombage, en briques roses ou en torchis devraient vous enchanter. Tout comme ses restaurants, ses cafés, ses antiquaires et ses boutiques... Le lieu idéal pour passer un petit week-end en amoureux.
28 km à l'est de la Normandie (Rouen)
3

SAINT-PAIR-SUR-MER. Détrônée par Granville.

Saint-Pair est créé dès l'époque gauloise et se développe grâce à l'agriculture et au commerce des métaux avec l'Angleterre. Au Moyen-Âge, la ville est une place bien plus importante que Granville, et c'est d'ailleurs ici que les Ducs de Normandie ont leur château (aujourd'hui disparu). Mais les temps changent, et à partir du 15e siècle, sa rivale, Granville, lui vole la vedette. À la belle époque elle devient station balnéaire. Elle attire les familles aisées venues se distraire dans son casino et sur sa longue plage de sable fin.
206 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
2

ABBAYE DE MORTEMER. Et ses fantômes.

Vous entrez dans une abbaye tourmentée. Elle fut fondée au 11e siècle par le roi d'Angleterre, du temps ou les rois d'Angleterre étaient normands (voir "Normandie anglaise" plus bas). Lors de la Révolution française, les révolutionnaires persécutent et assassinent les quatre moines qui séjournent encore à l'abbaye. L'abbaye sera vendue et démontée pierre par pierre (voir "Bande noire"), mais les moines, eux, sont peut-être restés. C'est en tout cas ce que racontent ceux qui pensent les avoir aperçus la nuit dans les bois environnants... Ou bien s'agit-il seulement de la dame blanche Mathilde, ou de la femme louve Marache... Si vous les rencontrez, racontez-nous! Et puisque l'on parle de rencontre, sachez que si vous n'avez pas encore rencontré votre mari, une fontaine miraculeuse va vous le permettre. Au 11e siècle, les moines l'utilisaient pour se laver les mains et les pieds avant le repas. Mais aujourd'hui, jetez y une pièce ou une épingle à cheveux pour trouver un mari dans l'année. En principe, ça ne marche que pour les jeunes filles et les maris, mais comme les temps changent, de nouvelles combinaisons doivent être possibles... mais le résultat n'est pas garanti.
29 km à l'est de la Normandie (Rouen)
2

ARQUES-LA-BATAILLE. Et son château en ruine.

Ce petit bourg de moins de 3.000 habitants tient son nom de la bataille décisive que le roi de France Henri IV remporta contre les troupes de la Ligue, qui s'opposaient à son sacre. Ce sont 37.000 soldats qui se livrent bataille pour prendre le château. Même si le château est aujourd'hui en ruine, il justifie un petit détour à Arques-la-bataille, à condition de savoir grimper.
49 km au nord de la Normandie (Rouen)
2

CAROLLES. Et ses mines d'or.

Carolles, petite cité de 800 habitants doit son nom à "karr" signifiant rocher. Et le rocher en question, le Pignon Butor, est du pur granit! Il culmine à 60 mètres de haut. Pour sa position stratégique, en hauteur, plusieurs édifices (villa Jeanne d'Arc, villa Eole) furent occupées par les Allemands pendant la guerre 39-45. Ces villas sont aujourd'hui utilisées pour les colonies de vacances. Depuis le 18e siècle on raconte que l'on aurait trouvé de l'or dans les grottes (creusées par la mer dans le granit) au pied des falaises de Carolles! Enfin, ce n'est qu'une légende, ou pas... Depuis le pignon Butor, vous pouvez descendre jusqu'à une charmante plage avec ses cabines de plage toutes blanches. Ou montez si vous arrivez de la plage!
208 km à l'ouest de la Normandie (Rouen)
2

SAINT-FRAIMBAULT. Le roi de la fleur.

Ce petit village d’à peine 600 habitants porte le nom de son évangélisateur (Saint Fraimbault de Beaulieu) qui au 6e siècle "convertit" le village au christianisme. Saint-Fraimbault vit aujourd’hui de l’agriculture et de la vente de produits locaux comme par exemple le cidre, le poiré, le calvados. Le 15 août est marqué par la fête “Flories d'Antan”, avec explications de vieux métiers (lavandière, fabrication du beurre à l’ancienne, ramassage de pommes de terre à la main, battage du blé à l’ancienne) et présentation de voitures de collection.
169 km au sud-ouest de la Normandie (Rouen)
2

YPORT. Petit village de pêcheurs devenu petite station balnéaire.

Avec ses rues étroites, ses passages et ses impasses, Yport est un joli petit village de 1.000 habitants. À l'origine, port de pêche, le village n'a pas réchappé pendant les années folles à la mode des stations balnéaires. En atteste son casino, toujours en activité et géré par le groupe Tranchant.
65 km au nord-ouest de la Normandie (Rouen)
Ajoutez un point d'intérêt sur cette page:
FRANCE. République du tourisme. [Pays] Avec "seulement" 68 millions d'habitants, la France compte parmi ces grandes nations qui ont forgé l'histoire du monde, laissant son empreinte dans presque tous les domaines: la France a inventé la Révolution, les Droits de l'Homme, le mètre, la grève, le communisme, le code civil, la Tour Eiffel... Même la Statue de la Liberté est française!... Cette conscience exacerbée qu'ont les Français d'avoir "éclairé" le monde les rend aussi fascinants qu'exaspérants! Et c'est probablement ce qui attire! Riche de son glorieux passé, la France attire 90 millions de touristes par an. Elle est (malgré les Français) la première destination touristique au monde! Vive la France, vive la République!
112 km au sud-est de la Normandie (Rouen)
VOTRE MOBIL-HOME AU COEUR DES CHÂTEAUX DE LA LOIRE. À partir de 200 euros la semaine. Situé à Onzain, entre Blois et Amboise, sur le Domaine de Dugny (4 étoiles). Voir le domaine en cliquant sur le photo. Prix direct propriétaire plus aventageux: à partir de 200 euros la semaine en saison basse, et de 550 euros en saison haute. Domaine avec bar, restaurant, jeux, piscine couverte, piscine découverte avec toboggans. Possibilité de louer plusieurs mobil-homes. Location directe propriétaire par téléphone.
NORMANDIE. Anglaise pendant deux siècles. Avant 1066, le Duché de Normandie fait allégeance au royaume de France. Mais en 1066, lors de la bataille de Hastings (image), Guillaume le conquérant, Duc de Normandie, devient également roi d'Angleterre, et tient tête au Roi de France, contre qui il mène bataille. Pour deux siècles, la Normandie sera anglaise, tandis que le Royaume de France tentera de la récupérer. La Normandie ne redeviendra française qu'en 1259 (traité de Paris).
Rédacteur. Patrick Palmas.
Autres sujets qui pourraient vous plaire: Classés selon la distance.
ÎLE-DE-FRANCE. La région Capitale. [Région] C'est Clovis, premier roi de France, qui en l'an 508, fait de Paris la capitale de son royaume. Avant que le royaume de France n'agrège peu à peu les royaumes alentours, cette vaste région autour de Paris s'appelait "Pays de France", puis elle fut renommée "Ile de France" signifiant "Petite France" en vieux français. Cette Petite France est pourtant tout à fait stupéfiante car c'est une région-ville qui s'étend en tache d'huile sur un diamètre de plus de cent kilomètres. La région compte en effet 12 millions d'habitants, alors que Paris (agglomération) en compte 11 millions à elle seule. Autant vous dire que vous en aurez des choses (et des gens) à voir dans cette petite France!
112 km au sud-est de la Normandie (Rouen)
CENTRE-VAL-DE-LOIRE. Et les châteaux du fleuve royal. [Région] Cette région fut façonnée par son fleuve royal, la Loire. Depuis l'époque romaine et pendant des siècles, on utilise le fleuve pour le transport des marchandises... Mais l'arrivée du chemin de fer ruine le transport sur la Loire, car le transport ne se faisait pas sans taxes! Tout le long du fleuve, les villes gardent la marque de cette activité. Beaucoup ont conservé leur anciens quais où autrefois on chargeait et déchargeait les marchandises: céréales, vins, tissus, métaux, bois, charbon, pierres, faïences, fromages et poissons... Aujourd'hui, le fleuve est plus calme. Il a fini par s'ensabler et il n'est presque plus navigable. Mais il nous offre des paysages splendides car il revêt mille visages: Parfois paisible, bien contenu entre les anciens quais, parfois sauvage quand il déborde. Les multiples îlots, que la Loire fait et défait au gré des crues, constituent un réservoir incroyable d'animaux sauvages tels que castors, sangliers, chevreuils et oiseaux de toutes sortes… Pas étonnant qu'à la Renaissance, tous les rois viennent ici s'y faire construire de somptueux châteaux. Ils profitent de la proximité de Paris, du spectacle du fleuve et du gibier bien sûr, car les rois aiment chasser!
181 km au sud de la Normandie (Rouen)
HAUTS-DE-FRANCE. La France du nord. [Région] Cette région dépourvue de sommets est située tout en haut (nord) de la France, ce qui lui vaut son nouveau nom, choisi en 2014. Son histoire mouvementée se confond avec l'histoire de l'Europe, tant cette région a subi envahisseurs et colonisateurs: Celtes, Romains, Barbares, Normands, Flamands, Espagnols, Autrichiens... et même Français! Située aux portes du pays, la région a également beaucoup souffert lors des deux guerres mondiales, car c'est une "terre de passage" entre la France et l'Allemagne... Région souvent méconnue, les Hauts-de-France sont pourtant très dépaysants car la culture flamande y a laissé de nombreuses traces réjouissantes, n'en déplaise au film "Bienvenue chez les Ch'tis" (cliquez sur la photo). Marchés de Noël, architecture flamande, immeubles de briques... On aime et on le dit haut et fort!
194 km au nord-est de la Normandie (Rouen)
BRETAGNE. Terre des Celtes. [Région] Comme Astérix et Obélix qui luttent contre les Romains, la Bretagne a un fort caractère, hérité de son histoire. On aime tout en Bretagne! Ses galettes, ses crêpes, ses kouign-amanns, ses caramels au beurre salé, ses longues côtes escarpées, ses ravissantes stations balnéaires... Sa pluie! Car la Bretagne a sa propre pluie. Ce n'est pas une pluie qui se déverse d'un coup et vous mouille, c'est une pluie fine et légère qui se brumise pour rafraichir la péninsule. La péninsule est faite de grès et granit. Elle s'avance sur 400 kilomètres sur l'océan Atlantique et donne à la France son aspect immédiatement reconnaissable. Pourtant, on la doit aux Anglais! Au 5e siècle les peuples qui vivent en Grande-Bretagne (les Celtes) émigrent dans la région (la Petite Bretagne) et y apportent leur langue et leur culture. D'ailleurs, au fil des siècles, Anglais et Français ont tenté de mettre la main sur ce "pays". Ce fut chose faite par les Français en 1532, lors des épousailles de François 1er (roi de France) et Claude de France (Bretonne, au nom prédestiné). Malgré tout, pendant encore longtemps, ce pays breton a bénéficié de privilèges par rapport aux autres provinces du royaume, comme par exemple sur les impôts et la justice.
251 km au sud-ouest de la Normandie (Rouen)
PAYS-DE-LA-LOIRE. De la Loire à l'Atlantique. [Région] Traversés par la Loire, le dernier fleuve sauvage d'Europe, les Pays-de-la Loire s'ouvrent à l'ouest sur l'Atlantique, avec un littoral de près de 500 km. Côté océan, venez vous enivrer... De ses paysages grandioses. De ses longues plages de sable fin, comme à la Baule. De ses falaises rocheuses. Ou encore de ses îles mythiques, comme Noirmoutier, qui pendant des siècles n'était accessible par la route qu'à marée basse. Côté campagne, vous ne serez pas en reste. Les passionnés d'histoire se régaleront des châteaux de la Loire. Les amoureux de la nature se ressourceront dans ses grands parcs régionaux avec leurs charmants sentiers de randonnée. Ou encore dans son marais poitevin que l'on parcourt en barque et dont l'eau prend feu! Enfin, si vous préférez la ville, vous serez enchantés par Nantes, la capitale, ou Angers et Le Mans, pour 24 heures ou plus!
316 km au sud-ouest de la Normandie (Rouen)
CROISIÈRES EN EUROPE. Quoi de plus grisant qu'une croisière? La nuit, vous voyagez tranquillement de port en port. La journée, vous visitez et découvrez les merveilles d'une nouvelle cité. Le soir, vous profitez des loisirs de votre bateau: bars, restaurants, piscine, spectacles, cinéma, casino, soirées dansantes... Visiter une ville librement en une journée demande un peu d'organisation. Facile avec Seevisit!
Devenir rédacteur et évaluateur. Rédigez un nouveau point d'intérêt et figurez parmi nos auteurs. Cliquez sur "Rédiger" ou écrivez-nous à redaction@seevisit.com. Vous pourrez également faire partie de notre groupe d'évaluation si sous le souhaitez.
Faire paraître votre activité commerciale. Pour rédiger un point d'intérêt lié à un événement (fête, brocante...) ou à une activité commerciale (restaurant, bar, boutique, parc d'attraction, musée...), cliquez sur "Rédiger". C'est gratuit.
Conditions générales. Seevisit ne collecte pas d'information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leur position si ceux-ci l'acceptent. • L’utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d’un éventuel préjudice en cas d’information erronée. • Seesivit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d’aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps.
Auteurs. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap (lien ci-dessous). Les auteurs des photos sont indiqués sur les noms des photos.
www.umap.openstreetmap.fr/fr/
Présentation de la page. Faire du tourisme à Normandie, dans .... et visiter la ville de Normandie en 1 jour, en 2 jours ou 3 jours ? Seevisit.com vous propose un plan de Normandie et son circuit touristique gratuit avec le top 10 des choses à faire et à voir à Normandie et autour de Normandie. Cette visite guidée gratuite de Normandie vous présente les dix meilleures choses à visiter et à faire, soit en faisant une visite rapide (les attractions essentielles) ou en faisant le circuit complet de Normandie (voir la carte de Normandie). Seevisit vous propose également les points d’intérêts près de Normandie.


463 visites sur cette page. 116.535 visites sur les pages seevisit