CARTE EXPLORER
La Brée-les-Bains.

LA BRÉE-LES-BAINS.
La plus petite commune de l'île d'Oléron.

2 etoile(s)     Vaut de parcourir 3 km
[La Brée-les-Bains] Comptant moins de 700 habitants, la Brée-les-Bains est la plus petite commune de l'île d'Oléron depuis qu'elle gagna son indépendance sur Saint-Georges-d'Oléron en 1953. Si le village a longtemps vécu de la pêche (présence d'écluses à poissons), du vin et du sel, aujourd'hui, il vit essentiellement du tourisme. Le village est propret mais peut-être un peu trop calme si vous recherchez une ambiance de station de bord de mer. Vous trouverez une poignée de commerces sur la place. Sur la plage, quelques cabines de plage colorées donnent au lieu un agréable air d'un autre temps.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
COMMENTAIRES
ORGANISEZ VOTRE VISITE: Les boutons itinéraire ou parking permettent de rejoindre le début du circuit (Place) ou le parking via votre application de navigation GPS. • Cliquez sur le bouton carte pour ouvrir ou fermer la carte. Le bouton cible de la carte permet de vous géolocaliser. • Circuit de 1 km à pied (en rouge). Prévoir 1 heure (retour inclus), sans les visites et activités. • Les sites hors circuit (en vert) sont triés alphabétiquement.
ITINÉRAIRE PARKING
Place.
1 etoile(s)

PLACE. (1)

[Place]
0,2 km au sud-ouest de: Église (La Brée-les-Bains)
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Église.
1 etoile(s)

ÉGLISE. (2)

[Église]
0,0 km de: Église (La Brée-les-Bains)
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Plage de la Brée.
1 etoile(s)

PLAGE DE LA BRÉE. (3)

[Plage de la Brée]
0,2 km au nord de: Église (La Brée-les-Bains)
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
PALMA SPEAK. Apprenez l'anglais dix fois plus vite. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Photo: ©Seevisit Palma Speak
Mairie.
1 etoile(s)MAIRIE. [Mairie]
0,3 km au sud de: Église (La Brée-les-Bains)
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE: Un musée, un monument, un parc, un restaurant…
AJOUTER
5 etoile(s)ÎLE D'OLÉRON. Iode et parfums. [Île d'Oléron] /Région touristique/ L'Île d'Oléron est la plus grande île française de la côte atlantique. Elle occupe une position militaire stratégique le long des côtes. C'est la raison pour laquelle l'île a été fortifiée par Vauban au 17e siècle, comme d'ailleurs tout le littoral. Aujourd'hui, ses mimosas, ses lauriers-roses, ses orangers et ses figuiers lui valent la réputation de "l'île aux parfums". À ces parfums, il faut ajouter le parfum du poisson et des huîtres... Car l'Île d'Oléron est le paradis des amateurs de fruits de mer. C'est ici que les fameuses huîtres de Marennes-Oléron sont cultivées. Sur la côte ouest d'Oléron, la plus sauvage, la pêche est compliquée. Les pêcheurs utilisent ce que l'on appelle des écluses. Ce sont de longs murs en fer à cheval qui retiennent les poissons lorsque la mer se retire à marée basse. La partie la plus animée de l'île est sans conteste sa capitale, Saint-Pierre-d'Oléron, située au centre de l'île. Depuis Boyardville, au large, ne ratez pas le télégénique Fort Boyard. Pour profiter de l'île, l'idéal et d'y séjourner quelques jours et éventuellement de se déplacer à vélo. Si vous ne deviez passer qu'une journée sur l'île, Le Château-d'Oléron et Saint-Trojan-les-Bains présentent plusieurs avantages. Toutes deux sont proches du pont et leurs ports sont proches de leur centre-villes.
9 km au sud de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Alan Tuly
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
NOUVELLE-AQUITAINE. Et ses grands vins de Bordeaux. [Nouvelle-Aquitaine] /Région admin./ Blottie entre les montagnes Pyrénées au sud, les montagnes du Massif Central à l'est et l'océan atlantique à l'ouest, la région attire beaucoup pour son climat et pour ses vins. Qui dans le monde ne connait pas le nom de Bordeaux, capitale de Nouvelle-Aquitaine, au moins pour ses prestigieux vins? Sur la côte atlantique, vous irez voir la grande dune d'Arcachon, manger du jambon à Bayonne, faire du surf à Biarritz, ou voir les demoiselles à Rochefort... Sinon, partez à la campagne. Par exemple à Sarlat dans le Périgord, ce coin de France aux villages enchanteurs que tous les Anglais nous envient. C'est ici que l'on trouve un autre grand symbole français, le foie-gras! Si cette tradition vous gène, rabattez-vous sur l'autre grande spécialité du Périgord, la truffe noire ou blanche. Mais à 5.000 euros le kilo, il sera difficile de vous en gaver! Sachez enfin que la région compte l'un des plus grands parcs d'attraction français, le Futuroscope. Véritable fierté régionale, il vous emmène à la découverte du futur. Mais pensez tout de même à rentrer car vous en aurez encore des choses à découvrir dans cette "Nouvelle" Aquitaine!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Freestock
AUTRES SUJETS: Ci-dessous, classés selon la distance.
3 etoile(s)SAINT-DENIS-D'OLÉRON. Le commune du nord d'Oléron. [Saint-Denis-d'Oléron] Cette commune de moins de 1.500 habitants est la commune la plus au nord de l'île d'Oléron. Même si la commune comporte six villages, c'est autour de l'église Saint-Denis que la commune s'est surtout développée. À proximité de l'église, le centre-ville dispose d'une poignée de commerces autour de sa place du Général de Gaulle, mais c'est surtout les jours de marché que tout s'anime. Si vous suivez notre circuit, une rue un peu monotone (rue du Port) vous conduira jusqu'au port. À la belle saison, c'est ici que vous trouverez le plus d'animation. Faisant face au port, de grosses baraques colorées du style des baraques de pêcheurs abritent une poignée de restaurants qui séduisent d'emblée les touristes. Depuis le port, vous aurez un beau point de vue sur la longue plage de sable fin des Aubioches. C'est depuis le port que partaient autrefois les bateaux chargés de vins et d'eaux-de-vie. Grâce à la création d'une ligne de chemin de fer qui menait jusqu'à Saint-Denis-d'Oléron, ce n'est qu'à partir du 20e siècle que la ville se convertit peu à peu au tourisme, les touristes pouvant se répartir plus facilement sur l'ensemble de l'île. La ligne de chemin de fer finit par disparaitre mais sa disparition fut largement compensée par la construction du pont d'Oléron en 1966 qui permit d'accélérer considérablement le développement de l'île.
3,2 km au nord-ouest de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)SAINT-GEORGES-D'OLÉRON. La plus vaste et ancienne commune de l'île d'Oléron. [Saint-Georges-d'Oléron] Saint-Georges-d'Oléron est l'une des huit communes composant l'île d'Oléron. Elle compte un peu moins de 4.000 habitants. Comme en témoignent sa ravissante église et sa belle halle de marché du 19e siècle, Saint-Georges-d'Oléron est également l'une des plus anciennes villes de l'île. C'est également la plus vaste commune de l'île même si son élégant centre est assez petit. Votre visite n'en sera que facilitée. Très élégante, sa place de Verdun se termine à l'est par le château Fournier qui lui donne tout son charme. La place, aménagée en jardin, est bordée d'une poignée de commerces qui contribuent à donner un peu de vie au centre du bourg. Le front de mer de la commune est occupé au nord par Boyardville, un bourg qui dépend certes de Saint-Georges mais qui possède sa propre personnalité (voir "Boyardville").
4,2 km au sud de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s)SAINT-PIERRE D'OLÉRON. Capitale de l'île d'Oléron. [Saint-Pierre d'Oléron] Comptant 7.000 habitants, Saint-Pierre d'Oléron est la capitale de l'île d'Oléron. La ville est animée toute l'année, contrairement aux stations de l'île qui se vident en basse saison. Cependant, comme elle est située au centre de l'île, ses plages sont éloignées de près de dix kilomètres à l'ouest. Longeant l'église Saint-Pierre, sa longue et agréable rue commerçante (rue de la République) vous mène presque jusqu'au marché couvert, un endroit qui s'anime surtout les jours de marché. Comme toute la région, Saint-Pierre-d'Oléron fut un haut lieu du protestantisme au 16e siècle. Bien que catholiques, les seigneurs de Bonnemie qui régnaient sur Saint-Pierre autorisaient les Protestants à pratiquer leur culte et leur octroyaient même une partie de leur château pour ce faire. Au 17e siècle, Louis XIV envoya cependant ses troupes (les Dragons du Roi) pour chasser ou convertir de force les Protestants. Dans ces conditions, jusqu'à 350 personnes se convertirent, tout du moins officiellement... C'est à cette époque que les Protestants de Saint-Pierre brûlèrent d'ailleurs leur propre temple pour éviter qu'il ne tombe aux mains des Catholiques. Le temple a depuis été reconstruit. Saint-Pierre d'Oléron s'est surtout développée grâce au tourisme après la Seconde Guerre mondiale et de façon encore plus intense après la construction du pont d'Oléron en 1966.
28 km à l'est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)FORT BOYARD. Le fort de toutes les performances. [Fort Boyard] La construction de ce fort situé en pleine mer remonte au 17e siècle. On raconte que la tâche était si difficile que le grand architecte de Louis XIV, Vauban, était hostile à sa construction... C'est finalement deux siècles plus tard, au 19e, que le fort a été achevé grâce à Napoléon. Le fort est situé entre les îles d'Aix et d'Oléron. C'est ici que se déroule une célèbre émission de télévision diffusée depuis 1990 sur France 2. Afin de gagner de l'argent pour une association de leur choix, les concurrents parcourent le fort pour gagner des épreuves sportives et parfois intellectuelles. À moins d'avoir vécu sans télévision dans un fort pendant trente ans, en principe tous les Français connaissent cette émission. Cependant, si vous êtes étranger vous la connaissez peut-être, car elle a été diffusée ou adaptée dans plus de 70 pays. Il n'est pas possible de visiter le fort, sauf si vous participez à l'émission. Pour vous consoler, cliquez sur le bouton "site web" pour voir le générique de l'émission.
10 km à l'est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE
3 etoile(s)BOYARDVILLE. Et sa vue sur le fort Boyard. [Boyardville] Ce petit village de l'île d'Oléron appartient à Saint-Georges-d'Oléron, une commune de 4.000 habitants dont le centre se trouve à 5 km dans le centre de l'île. Le port de Boyardville est bordé de nombreux cafés, glaciers et restaurants. Le long du port et au niveau de l'embarcadère, de nombreux stands vendent des excursions pour fort Boyard et l'île d'Aix respectivement situés à environ 3 et 7 km au large. Vous ne débarquerez pas sur le fort (qui ne se visite pas) mais sur l'île d'Aix. Sachez que depuis la plage (notre circuit), vous aurez un point de vue sur le fort, mais mieux vaut apporter votre longue-vue! :-) Le port de Boyardville tire d'ailleurs son nom du fort. C'est ici qu'étaient installés les travailleurs qui participèrent à la construction du fort au 17e siècle. Pour ceux qui n'ont pas la télévision, fort Boyard est aujourd'hui utilisé pour le jeu d'aventure du même nom (voir détail plus bas).
10 km au sud-est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
2 etoile(s)DOLUS-D'OLÉRON. Petite commune d'Oléron. [Dolus-d'Oléron] Dolus-d'Oléron est une commune de de 3.000 habitants de l'île d'Oléron. La ville comporte plusieurs centres car elle intègre plusieurs villages dispersés: La Perroche, Grand Deau, Petit Deau, La Berguerie... Située dans les terres, Dolus-d'Oléron n'est pas particulièrement touristique, mais abrite un grand nombre d'entreprises. Dans le centre, sa Grande Rue authentique est toutefois assez agréable et commerçante. Une anecdote: après plusieurs années de batailles juridiques dans les années 2010, les habitants de la commune ne purent empêcher l'ouverture du premier restaurant McDonald's de l'île d'Oléron...
13 km au sud-est de: Église (La Brée-les-Bains)
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)L'ÎLE D'AIX. Vauban et Napoléon. [L'Île d'Aix] Au 11e siècle, un monastère s'est installé sur l'île. Mais au 17e siècle, suite à la création de l'arsenal de Rochefort, Vauban décida d'intégrer l'île dans son système défensif. L'île fut donc fortifiée. Puisque la circulation automobile est pratiquement interdite, vous découvrirez donc l'île à pied. C'est de toute façon le meilleur moyen de découvrir la splendeur de l'île, notamment ses remparts, ses petites criques et ses plages de sable fin. Avec ses bois de chênes et de pins, l'île a des airs d'île méditerranéenne. Ne ratez pas le musée Napoléon! Mais que vient donc faire le grand Napoléon sur cette petite île? En 1815, après sa défaite à Waterloo, c'est ici que Napoléon a trouvé refuge. Il pensait rejoindre les États-Unis, mais les Anglais l'ont fait prisonnier et l'ont exilé à Sainte-Hélène. Une autre petite île, mais loin de la France, au cas où il essayerait de reprendre le pouvoir encore une fois.
13 km à l'est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
2 etoile(s)SAINTE-MARIE-DE-RÉ. Son clocher servit longtemps de repère pour les marins. [Sainte-Marie-de-Ré] Située sur la côte sud de l'île de Ré, ce village de 3.300 habitants est très calme en comparaison des autres villages de l'île de Ré. C'est autour de la place du marché (et non pas autour de l'église) que vous pourrez trouver un peu d'animation grâce au marché et aux quelques commerces qui la bordent. La côte sud-est de Sainte-Marie accueille un grand centre de thalassothérapie.
15 km au nord de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)RIVEDOUX-PLAGE. Le premier village en arrivant à Ré. [Rivedoux-Plage] Ce village de 2.300 habitants est le premier village de l'île de Ré après la traversée du pont de Ré. Avec sa petit port ostréicole, sa petite place de marché bordée de commerces et ses maisons blanches aux volets colorés, le village séduit d'emblée les visiteurs. Rivedoux-Plage dispose de deux grandes plages de sable fin. Depuis la plage Nord, vous aurez un beau point de vue sur le pont de Ré, mais pour la baignade (en maillot ou sans), nous vous conseillons plutôt la plage Sud.
31 km au nord-est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s)LE CHÂTEAU-D'OLÉRON. Cette ancienne cité fortifiée était le lieu de résidence des gouverneurs d'Oléron. [Le Château-d'Oléron] Le nom de cette commune est trompeur. Il y a bien longtemps qu'il n'y a plus de château à Château-d'Oléron, mais une grande citadelle Vauban du 17e siècle eut égard au fait que la ville fut longtemps une place forte. C'est d'ailleurs dans cette ville que séjournaient les gouverneurs de l'île. La ville compte aujourd'hui un peu plus de 4.000 habitants. En dehors de la citadelle à l'est, la ville s'organise surtout autour de son vieux port (au sud) et de sa place de la République (au nord) qui se prolonge sur une rue commerçante. Devant le marché couvert qui borde la place à l'ouest, vous ne raterez pas la jolie fontaine Renaissance ornée de quatre colonnes. Si vous ne suivez pas notre circuit (quelle erreur!), rendez-vous peut être directement dans le port. C'est l'endroit le plus dépaysant de la ville et même peut-être d'Oléron. Ses sympathiques anciennes cabanes d'ostréiculteurs, colorées et de guingois, abritent aujourd'hui quelques ateliers d'artistes et restaurants.
19 km au sud-est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)LE GRAND-VILLAGE-PLAGE. Et son Petit Village. [Le Grand-Village-Plage] Le Grand-Village-Plage se trouve sur la pointe sud de l'île d'Oléron. La commune compte 1.000 habitants. Outre sa longue plage de sable fin, un peu excentrée à l'ouest, la ville comporte deux pôles touristiques. Le centre-ville et sa poignée de commerces n'a pas d'intérêt touristique majeur en dehors de sa maison éco-paysanne qui vous propose de découvrir les habitations traditionnelles d'Oléron avant que l'île devienne très touristique, après la construction du pont en 1966. À la belle saison, le deuxième pôle, le Petit village autour du port, nous a paru bien plus dépaysant. Ses jolies cabanes colorées accueillent un musée (musée des Salines) et quelques restaurants. À proximité du port, vous pourrez également emprunter un petit chemin (500 m) qui fait le tour des salines.
19 km au sud-est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)LE BOIS-PLAGE-EN-RÉ. Et son grand marché. [Le Bois-Plage-en-Ré] Ce charmant village de 2.300 habitants est bordé par la forêt à l'est et à l'ouest tandis que son littoral bénéficie d'une longue plage de sable fin. Au cœur du village, les halles abritent chaque matin (en été) le plus grand marché de l'île de Ré.
19 km au nord de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s)LA FLOTTE. Port de l'île de Ré. [La Flotte] Faisant face aux côtes vendéennes, la Flotte a grandi autour de son port. C'est ce port qui permit au village de s'enrichir grâce à la pêche et au commerce. Aujourd'hui, le village compte 2.700 habitants et fait partie des Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Fidèle à son image de carte postale, La Flotte mêle rues et quais pittoresques, place pavée, vieux marché, maisons de pierre et plages de sable fin... Lors de votre visite, vous découvrirez également les vestiges de l'ancienne abbaye et surtout le fort de la Prée. Situé à 3 km à l'est du centre, ce fort date du 17e siècle. Il fut édifié pour faire face aux invasions anglaises et protestantes. Aujourd'hui, les seules invasions a déplorer sont celles des touristes, surtout les jours de marché, mais l'ambiance reste toujours détendue et estivale en toute saison...
33 km au nord-est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s)FOURAS. Station balnéaire fortifiée. [Fouras] Au milieu du 19e siècle, cette petite ville qui compte aujourd'hui 4.000 habitants fut l'une des premières stations balnéaires françaises. Mais avant cela, Fouras était un centre de garnison stratégique. En témoigne son fort Vauban qui, au 17e siècle, a remplacé un ancien château médiéval. Il a ensuite été intégré à la ceinture de feu le long des côtes atlantiques. Voulue par Napoléon Ier, cette ceinture protégeait la France des attaques anglaises. Le fort procure à Fouras un bel écrin, mais le joli centre ville et les longues plages de sable fin attirent tout autant les touristes.
20 km à l'est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s)LA COUARDE-SUR-MER. Le beau village du centre de Ré. [La Couarde-sur-Mer] Ce ravissant village de 1.200 habitants se trouve au centre de l'île de Ré. C'est un ancien village de sauniers (≡exploitant le sel) et de vignerons. Avec son élégante halle de marché en bois et sa Grande Rue très commerçante menant à l'eglise, le centre du village est animé et ravissant. Disposant de cinq kilomètres de plages de sable fin, La Couarde-sur-Mer séduit ses nombreux visiteurs. Sur la plage, vous pouvez pratiquer le kitesurf, la planche à voile, le paddle, le kayak ou tout simplement la baignade et la bronzette.
21 km au nord de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s)CHÂTELAILLON-PLAGE. Belle station balnéaire et grand marché. [Châtelaillon-Plage] Longtemps, le petit village de Châtelaillon vécut de la pêche. Grâce à la mode des bains de mer et à l'arrivée du chemin de fer, la ville connut son essor à la fin du 19e siècle, se muant en ravissante station Belle-Époque de la côte atlantique. Châtelaillon-Plage compte aujourd'hui 6.000 habitants mais sa population augmente considérablement à la belle saison. C'est l'une des stations chic de la côte atlantique. À part Fouras, aucune des villes alentours (ni sur l'île de Ré, ni sur l'île d'Oléron) ne bénéficie de cette délicieuse ambiance de station balnéaire. La ville jouit de deux beaux artères commerçants ainsi que d'un beau front de mer avec une longue plage de sable fin bordée par une promenade, des cafés et des restaurants. L'architecture de la station est remarquable. De beaux immeubles au charme rétro se mêlent à des immeubles plus modernes mais dans le même style. Aux beaux jours (d'avril à octobre), les mardis et vendredis, ne ratez pas le grand marché qui envahit les rues commerçantes. Jusqu'à 180 commerçants vous attendent!
21 km à l'est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
6 etoile(s)ÎLE DE RÉ. L'île blanche. [Île de Ré] /Région touristique/ L'Île de Ré compte 18.000 habitants à l'année, mais en été sa population peut monter jusqu'à 150.000 habitants, surtout depuis la construction du pont en 1986. Mais malgré sa popularité, l'ambiance reste bon enfant et villageoise. L'île comporte une dizaine de villages blancs. Leurs maisons blanchies à la chaux valent à l'île sa réputation d'"île blanche". Bien que l'île de Ré soit plate et sans relief, Ré à un charme fou, tout en simplicité. On aime ses dunes, ses plages de sable fin, ses réserves naturelles, ses bois de pins, ses marais salants, ses beaux villages soignés et ses bicyclettes qui envahissent le décor avec bonheur... Une France oubliée de carte postale. À Ré, le style est toutefois très étudié: pour avoir l'air simple et cool, troquez vos polos pour des marinières. En été, les bobos vont à Ré comme on va en pèlerinage... transformant peu à peu Ré en Saint-Tropez de l'Atlantique. On adore! Sauf peut-être les prix (forcément excessifs) et la foule en été (privilégiez juin ou septembre). Ce calme ne doit pas vous faire oublier l'histoire de l'Île de Ré. Des années de conflits entre Anglais et Français y ont laissé quelques traces. Par exemple, le fort de la Prée a été construit au 17e siècle par les Français pour contrôler la région qu'ils venaient de reprendre aux Anglais.
21 km au nord de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
6 etoile(s)SAINT-MARTIN-DE-RÉ. Capitale de l'île de Ré. [Saint-Martin-de-Ré] Comptant 2.300 habitants, Saint-Martin de Ré est la capitale de l'île de Ré. Le village est protégé par des fortifications édifiées par Vauban au 17e siècle. Avec ses cafés-restaurants, le centre-ville est agréable et animé. Au nord du village, vous ne manquerez pas le port et sa petite île. Le lieu est très fréquenté par les pêcheurs et les plaisanciers. À l'est du village, vous trouverez la citadelle. Cet ouvrage défensif servait aussi de prison. C'est depuis cette citadelle que de nombreux prisonniers partirent pour le bagne.
21 km au nord de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit David Mani
ITINÉRAIRE PARKING
2 etoile(s)FORT LOUVOIS. Petit frère du fort Boyard. [Fort Louvois] Situé au pied du pont d'Oléron, le fort Louvois est le petit frère du fort Boyard, à la différence près qu'il se visite. Et vous n'aurez pas nécessairement besoin de prendre le bateau, car une route, submersible à marée haute, le relie au continent. Le fort, qui fut imaginé et construit par Vauban au 17e siècle, porte le nom de Louvois, ministre de la guerre de Louis XIV. Tout comme le fort Boyard et les forts de l'île de Ré ou de l'île d'Oléron, sa vocation était de défendre l'arsenal de Rochefort. Lors de votre visite, vous verrez la poudrière, la caserne, la halle aux vivres, les canons... tandis que depuis le sommet du donjon, vous jouirez d'un ravissant panorama. Pour rejoindre le fort, vous pouvez, soit emprunter le bateau navette, soit rejoindre le fort à pied par la route de 400 mètres de long (bien plus excitant!), mais uniquement à marée basse.
22 km au sud-est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
7 etoile(s)LA ROCHELLE. Le grand port sauvé de la destruction. [La Rochelle] BIen que La Rochelle ne se trouve pas à l'embouchure d'un fleuve, sa situation privilégiée sur l'Atlantique lui a néanmoins permis de devenir un port de commerce important dès le 12e siècle. Au 17e et 18e siècle, La Rochelle est devenue une ville riche et prospère grâce aux échanges avec le nouveau monde et au commerce négrier. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands se sont emparés de la ville pour en faire un port d'attache pour leurs sous-marins. Cette zone qui comprenait également l'Île de Ré a été surnommée la poche de La Rochelle. Malgré l'arrivée des Alliés, ici les Nazis n'ont capitulé qu'en mai 1945, à la veille de l'Armistice. Voilà qui explique pourquoi la ville n'a subi pratiquement aucune destruction. À moins que cela ne soit grâce à un accord entre Français et Allemands pour ne pas détruire le joyau (voir la section "sauver La Rochelle"). Aujourd'hui le port de plaisance de La Rochelle est l'un des plus grands d'Europe. L'agglomération de La Rochelle compte près de 130.000 habitants. Beaucoup de résidences de vacances ont été construites autour de la vieille ville. Puisque la ville est bien desservie, c'est l'une des villes les plus visitées de la Côte Atlantique. On aime son centre historique animé, ses rues bordées d'arcades, son vieux fort, ses restaurants de fruits de mer, ses nombreuses activités nautiques, et ses Francofolies, grand festival de musique. Un autre avantage, La Rochelle est le point de départ pour une autre vedette de l'Atlantique, l'Île de Ré. Depuis 1988, un pont de trois km la relie au continent.
22 km au nord-est de: Église (La Brée-les-Bains)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Pixabay
ITINÉRAIRE PARKING
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos s’engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils autorisent leur utilisation gratuite. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis l'e-mail s'il a été renseigné.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page. • La Brée-les-Bains, faire du tourisme • La Brée-les-Bains, weekend et vacances • La Brée-les-Bains, meilleures activités • La Brée-les-Bains, autour et à proximité • La Brée-les-Bains, plan et circuit de visite • La Brée-les-Bains, que faire • La Brée-les-Bains, découvrir à pied
PDF

7 visites sur cette page. 697.456 visites sur les pages seevisit