CARTE EXPLORER
Forges-les-Eaux.
 

FORGES-LES-EAUX.


Les eaux préférées de Louis XIV.
3 etoile(s) Vaut de parcourir 10 km

[Forges-les-Eaux] Autrefois, cette ravissante station thermale de 4.000 habitants s'appelait Forges-en-Bray, et ce nom fait pleinement référence à deux ressources importantes de la ville. Le fer que les forges utilisèrent jusqu'au 15e siècle, et plus tard l'argile (la bray) que les faïenceries utilisaient pour fabriquer de la vaisselle. Mais la troisième ressource qui a donné ses lettres de noblesse à la ville, ce sont ses eaux. Elles sont ferrugineuses et furent rendues célèbres par Anne d'Autriche, qui était venue à Forges soigner son infertilité. Le miracle eut lieu. Forges-les-Eaux et la reine donnèrent à la France un futur grand roi: Louis XIV. Avec une telle histoire, toutes les têtes couronnées vinrent à Forges-les-Eaux, et vous aussi vous pouvez venir, avec ou sans couronne d'ailleurs. Le grand parc, l'établissement de cure, le casino et le golf vous attendent...
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
COMMENTAIRES
ORGANISEZ VOTRE VISITE:
• Les boutons itinéraire ou parking permettent de rejoindre le début du circuit (Place Brevière) ou le parking via votre application de navigation GPS. • Cliquez sur le bouton carte pour ouvrir ou fermer la carte. Le bouton cible de la carte permet de vous géolocaliser. • Circuit de 3 km à pied (en rouge). Prévoir 3 heure (retour inclus), sans les visites et activités. ••• Bon à savoir: La ville étant constituée de deux pôles, la portion de 600 mètres entre l'église Saint-Eloi (10) et le Pont de Charleval (12) est un peu monotone. Reprenez peut-être la voiture entre les deux, si vous en avez une, sinon pour faire passer le temps, comptez le nombre de maisons en brique.
ITINÉRAIRE PARKING
Sources royales.
SOURCES ROYALES.
Les vertus curatives des eaux de Forges-les-Eaux sont connues depuis le 16e siècle. Au 17e siècle, les moines du couvent des Capucins viennent en cure trois mois pour goûter aux bienfaits de ces eaux de jouvence. Mais en 1633, c'est surtout la venue du roi Louis XIII et de la reine Anne de Bretagne qui popularise Forges-les-Eaux. Car la reine ne parvient pas à avoir d'enfant, et les eaux ferrugineuses (chargées en fer) de Forges ont la réputation de guérir l'anémie et la stérilité. Et cela marche, car la reine donne naissance au futur Louis XIV! Forges-en-Bray (l'ancien nom) devient alors Forges-les-Eaux par décret royal! La station est à la mode. Toute la royauté de France et d'Europe vient en cure à Forges-les-Eaux.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
Place Brevière.
2 etoile(s)

PLACE BREVIÈRE.
(1) Un ancien cimetière.

[Place Brevière] Avec ses commerces, ses cafés et ses restaurants, cette place est la place principale de Forges-les-Eaux. Elle porte le nom d'un sculpteur (Brévière) né à Forges-les-Eaux en 1797. Sa statue trône fièrement sur la place, mais ce n'est pas la statue d'origine qui, elle, a été fondue par les Allemands pendant la guerre. Beaucoup de statues sont fondues pendant la guerre, pour au moins trois raisons: utiliser le métal en période de pénurie, détruire une partie de l'histoire française, et semble-t-il, pour des raisons esthétiques, car la période de la Belle Époque avait produit beaucoup trop de statues... Sur cette place se trouvaient autrefois un cimetière et l'église Saint-Nicolas, détruite lors de la Révolution. Cette église datait du 16e siècle et avait remplacé une église romane du 12e siècle. Elle resta en ruine pendant plusieurs décennies avant que l'on bâtisse une halle au beurre, qui elle aussi fut détruite, en 1946.
Adresse: place Brévière, Forges-les-Eaux
Distance: 0,1 km au nord-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Collection de Faience.
1 etoile(s)

COLLECTION DE FAIENCE.
(2) Tout commence avec de la bray.

[Collection de Faience] Forges s'appelait au départ Forges-en-Bray, car bray signifie boue en vieux français. Depuis l'époque gallo-romaine, Forges est le lieu idéal pour faire de la poterie. Car il y a ici de la boue (l'argile), mais aussi de l'eau pour les moulins et du bois pour les fours. Mais au départ, les poteries sont grossières. C'est à un Anglais, Georges Wood, que Forges-les-Eaux doit la création de sa première faïencerie. Sa production est variée et répond aussi bien aux goûts des petites familles bourgeoises qu'aux paysans pour leur vaisselle de tous les jours. Au premier étage de la mairie, dans la superbe salle des mariages, vous pourrez découvrir la très belle collection de faïences de Forges-les-Eaux dite "Vieux Forges" (attention, visite sur rendez-vous). Rappel: Ne pas confondre la faïence et la porcelaine. La porcelaine fut inventée en Chine au 1er siècle. On la distingue de la faïence car elle est fine, transparente et émet un délicat son cristallin. La faïence est moins chère, elle est plus dure mais plus poreuse, c'est pour cela qu'on la recouvre d'un émail à base d'étain. On distingue ainsi deux catégories de faïences: les faïences fines (dites terre de pipe) réalisées avec des argiles blanches, et les faïences épaisses dites culs noirs (contenant de l'étain) réalisées avec des argiles grises.
Téléphone: + 33 2 35 90 52 10
Adresse: 37 place Brevière, Forges-les-Eaux
Distance: 0,0 km au nord-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES SITE WEB
Mairie.
2 etoile(s)

MAIRIE.
(3) Ancienne résidence de la reine.

[Mairie] Cette bâtisse n'est hôtel-de-ville que depuis 1933. L'ancien hôtel-de-ville se trouvait dans l'actuel bureau de poste. À l'origine, la bâtisse que vous voyez appartient à un notable, M. Levaillant. Comme c'est la plus jolie demeure de Forges et qu'il n'y a pas de château royal, elle est réquisitionnée pour accueillir en cure la Reine Anne d'Autriche venue en cure. Lors de l'installation ici de l'hôtel-de-ville, plusieurs transformations ont lieu. Notamment le plaquage de la façade en blanc, très caractéristique des années 1930, pour faire ressortir l'édifice par rapport aux autres immeubles. Côte jardin, le 17e et le 19e se côtoient.
Téléphone: + 33 2 32 89 94 20
Adresse: ~37 place Brevière, Forges-les-Eaux
Distance: 0,0 km de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Parc Mondory.
2 etoile(s)

PARC MONDORY.
(4) L'acteur qui jouait pour le roi, la reine et Richelieu.

[Parc Mondory] Après être passé sous le porche de la mairie, on découvre le parc Mandory: un petit espace boisé aménagé autour d'une fontaine centrale. De chaque côté de la mairie, deux vestiges de la maison Levaillant subsistent. Sur la droite, l'élégant oratoire d'Anne d'Autriche et juste en face, le corps de Garde où étaient cantonnés les mousquetaires du roi. Ces deux bâtiments évoquent les matériaux de construction de la région à cette époque. Au niveau du sol, plusieurs rangées de grès pour isoler les murs de la bray (la boue). Les façades en colombage sont ensuite fabriquées avec des poutres de bois de la forêt, que l'on garnit avec des briques faites en argile. Le parc Mondory porte le nom de l'acteur qui jouait les pièces de Corneille (natif de Rouen) dans le jardin pour distraire la reine lors de son séjour. C'est ainsi que le succès des pièces de Corneille commença. Au fond du parc, à gauche, on découvre un cellier qui abrite un pressoir. Ce bâtiment a été acheté dans une ferme des environs à la fin des années 1980 et rebâti ici pour abriter le pressoir.
Adresse: ~37 place Brevière, Forges-les-Eaux
Distance: 0,1 km au nord de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Musée des Maquettes.
1 etoile(s)

MUSÉE DES MAQUETTES.
(5) Les métiers des campagnes.

[Musée des Maquettes] Ce petite musée se trouve dans les anciennes écuries de la maison Levaillant. Dans les années 1970, un couple de retraités parisiens vient s'installer à Forges-les-Eaux et, pour s'occuper, ils réalisent des maquettes: Une centaine de maquettes représentant les métiers des campagnes d'autrefois. La scénographie du musée met en valeur les maquettes en les disposant devant des toiles représentant les paysages normands.
Téléphone: + 33 6 33 01 75 73
Adresse: parc Mondory, Forges-les-Eaux
Distance: 0,1 km au nord de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Musée de la Resistance.
1 etoile(s)

MUSÉE DE LA RESISTANCE.
(6) Situé dans un ancien relais de poste.

[Musée de la Resistance] Sur deux étages, ce musée est situé dans dans un ancien relais de poste du 19e siècle. Il expose des objets et des témoignages relatifs à la déportation et à la résistance locale en pays de Bray, notamment l'aide des habitants de Forges envers les parachutistes. Pendant les années d'occupation, les Allemands occupent les places défensives et les "palais". À Forges-les-Eaux, ils occupent donc le château ainsi que l'Hôtel Continental devenu siège de la kommandantur. La ville est libérée le 30 juin 1944 par les Canadiens. Chaque année, Forges fête cet événement.
Téléphone: + 33 2 35 90 64 07
Adresse: 9 rue du Mal Leclerc, Forges-les-Eaux
Distance: 0,1 km à l'est de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES SITE WEB
Théâtre municipal.
1 etoile(s)

THÉÂTRE MUNICIPAL.
(7) Moins à la fête aujourd'hui qu'autrefois.

[Théâtre municipal] La construction de cet immeuble date de 1913. En briques rouges, brutes ou peintes. Il a servi de lieu de bal, de concerts et de spectacles. Utilisé plus rarement aujourd'hui qu'autrefois, son intérieur désuet conserve un certain charme.
Adresse: place des Pavillons, Forges-Les-Eaux
Distance: 0,2 km au sud-est de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Halle Baltard.
1 etoile(s)

HALLE BALTARD.
(8) Autrefois pour les veaux et les cochons.

[Halle Baltard] Dans les années 1970, avant que les marchés ne reviennent à la mode, cette halle sert d'entrepôt. Autrefois, elle était surtout réservée aux marchés aux cochons ou aux veaux, mais aujourd'hui tous les marchands sont bienvenus, en tous cas les dimanches matin, jours de marché. À l'origine, la halle n'était pas cloisonnée sur les côtés et imitait le style Baltard. Rappel: Baltard est un architecte parisien qui au 19e siècle réalise les anciennes halles au cœur de Paris. De ces halles, il ne reste rien. Seul un pavillon a été reconstruit au sud-ouest de Paris et sert aujourd'hui de salle de spectacle.
Adresse: place des Pavillons, Forges-les-Eaux
Distance: 0,2 km au sud-est de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Rue de la République et Avenue des Sources.
2 etoile(s)

RUE DE LA RÉPUBLIQUE ET AVENUE DES SOURCES.
(9) Le chemin qui mène aux sources.

[Rue de la République et Avenue des Sources] Jusqu'au 18e siècle, Forges-les-Eaux ne s'étendait guère au delà de l'église Saint-Eloi (point 10). Au delà de la rue de la République (photo), l'avenue des sources n'était qu'un simple chemin de terre menant aux sources d'eau ferrugineuse situées plus au sud, en pleine campagne. Puis le chemin fut planté d'arbres et se transforma peu à peu en avenue.
Adresse: 22-32 avenue des Sources, Forges-les-Eaux
Distance: 0,4 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Église Saint-Éloi.
2 etoile(s)

ÉGLISE SAINT-ÉLOI.
(10) Et son saint-patron du marteau.

[Église Saint-Éloi] Au fond de cette place trône l'église saint Eloi. Jusqu'au 9e siècle siècle, se trouvait sur cette place la seconde église de Forges-les-Eaux, construite rapidement pour remplacer l'église Saint-Nicolas de la Place Brévière, détruite par les Révolutionnaires (voir la section "place Brévière". Cette église comportait tant de malfaçons qu'on dut la détruire et en construire une nouvelle, celle que vous voyez. Elle porte le nom de Saint-Eloi, patron de la ville, et patron des orfèvres et de tous les métiers utilisant un marteau. Aussi ce nom n'est pas surprenant puisque l'histoire de Forges-les-Eaux est étroitement liée à l'extraction et à l'utilisation du minerai de fer. Edifiée au 19e siècle, dans un style néogothique, elle est en pierre et en brique. À l'intérieur, des vitraux représentent des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament. Au centre de la place, le monument aux morts, datant de 1921, représente un soldat blessé entouré de quatre obus. ••• Question: quelles différences y a-t-il entre l'ancien et le nouveau testament? ••• Réponse: l'Ancien Testament (pour les Juifs) annonce la venue de Jésus et la colère de Dieu contre le péché. Le Nouveau Testament (pour les Chrétiens) raconte la réalisation des promesses et prophéties de l'Ancien Testament (en l'incluant donc), annonce le retour du Christ et met l'accent sur sa grâce pour les pécheurs.
Adresse: 20 avenue des Sources, Forges-les-Eaux
Distance: 0,3 km à l'ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Couvent des Capucins.
1 etoile(s)

COUVENT DES CAPUCINS.
(11) Autrefois, un lieu de réjouissances.

[Couvent des Capucins] Entre le 22 et le 32 de l'avenue, se trouvait le Couvent des Capucins, utilisé par les curistes pour disposer d'un lieu de prière (chapelle). Mais étonnamment aussi pour les réjouissances, proposées par les moines eux-mêmes, telles que pièces de théâtre, bals et jeux! Malheureusement, comme tous les monastères, le couvent fut ravagé lors de la Révolution et vendu comme bien national. Les lieux deviendront une gendarmerie puis, grâce à Madame de Caulaincourt, une école chrétienne gratuite. Subsistent aujourd'hui les grands bâtiments en brique rouge de l'école, la façade sur laquelle se trouvent deux niches abritant deux statues religieuses et la plaque commémorant la fondatrice.
Adresse: 22 avenue des Sources, Forges-les-Eaux
Distance: 0,4 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Pont de Charleval.
1 etoile(s)

PONT DE CHARLEVAL.
(12) L'ancienne voie de chemin de fer.

[Pont de Charleval] Le pont de Charleval permettait le franchissement de l'Avenue des Sources par les trains. À partir de 1910, ici passait une ligne de chemin de fer de 40 km de long qui suivait le cours de la rivière Andelle, entre Charleval, à 38 km au sud de Forges-les-Eaux et Serqueux, à 2 km au nord. La ligne ne comportait qu'une seule voie et seulement neuf gares. Faute de rentabilité, elle fut fermée au public en 1938, puis fermée au transport de marchandises en 1969. L'avantage, c'est qu'aujourd'hui cette ancienne voie est devenue un ravissant chemin de promenade, portion de l'Avenue Verte, permettant de relier Paris à Londres en vélo ou à pied! Voir "Avenue Verte" sur la page.
Adresse: ~place de la Gare Thermale, Forges-les-Eaux
Distance: 0,9 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
L'AVENUE VERTE.
Paris-Londres à vélo.
[L'Avenue Verte] L'avenue verte relie Paris et Londres. D'environ 450 km de longueur, elle est entièrement cyclable de Dieppe à Newhaven, sauf bien entendu pour traverser la Manche,. Le projet a été lancé dans les années 2000, et l'objectif à terme est que cette avenue verte soit composée majoritairement de voies cyclables. Parfois appelée véloroute Paris-Londres, elle emprunte soit des routes où le trafic automobile est faible, soit des voies dédiées, parfois aménagées sur d'anciennes voies de chemin de fer. Si vous aimez le vélo, c'est un excellent projet de vacances qui vous permet de relier les deux villes en deux semaines environ. L'occasion de découvrir les bords de Seine, la vallée de l'Oise, le Parc naturel du Vexin, la Normandie et la campagne anglaise.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Porte de Gisors.
1 etoile(s)

PORTE DE GISORS.
(13) Reconstruite ici pour embellir Forges-les-Eaux.

[Porte de Gisors] Cette façade est l'ancienne façade du couvent des Carmélites, situé à Gisors à 40 km au sud de Forges-les-Eaux. Le couvent avait été construit au 17e siècle, par la volonté du ministre de Louis XIII, dont la fille rentrait dans les ordres. Après la Révolution, le couvent devient un théâtre municipal. L'édifice sera bien endommagé lors de la Seconde Guerre mondiale. Le casino de Forges rachète la façade de l'ancien couvent de Gisors et l'installe ici, dans le but de créer un certain cachet historique. Une autre façade se trouve juste derrière la piscine municipale (voir la section "piscine".
Adresse: 110 avenue des Sources, Forges-les-Eaux
Distance: 0,9 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Villas.
1 etoile(s)

VILLAS.
(14) Anciennes résidences des curistes.

[Villas] Ces élégantes villas datent pour la plupart du 19e siècle. Elles sont un superbe exemple de l'architecture de villégiature qui se développe à cette époque dans toutes les villes d'eau. D'abord construites pour être louées aux curistes, elles deviennent rapidement des lieux d'habitation permanents. Ces cottages utilisent les matériaux à la mode de cette époque: briques, métal, verrières... Une promenade permet d'en découvrir toute l'originalité et la richesse de style (parcours en pointillé).
Adresse: rue Jacques Hérbertot, Forges-les-Eaux
Distance: 1,1 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Grand Casino.
2 etoile(s)

GRAND CASINO.
(15) Troisième de France.

[Grand Casino] Le casino que vous voyez est en fait le troisième casino construit à cet emplacement. Le tout premier casino, pas assez somptueux, est rasé en 1872 et remplacé par un plus beau et plus grand. Malheureusement ce deuxième casino brûle en 1896. On en reconstruit un troisième (celui que vous voyez) en 1903, mais il a été beaucoup remanié dans les années 1950, pour lui donner notamment cet aspect de temple grec. Aujourd'hui, il appartient au groupe Partouche, groupe gérant une cinquantaine de casinos, principalement en France. Le casino de Forges-les-Eaux se classe 15e casino de France.
Téléphone: + 33 2 32 89 50 50
Adresse: ~4 rue Cyprien Riden, Forges-les-Eaux
Distance: 1,2 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES SITE WEB
Thermes.
1 etoile(s)

THERMES.
(16) Troisième immeuble.

[Thermes] Le premier établissement thermal est construit en 1840, car avant cette date les eaux ne sont considérées curatives qu'en les buvant, et non pas en nageant dedans. L'ancien établissement de thermes fut détruit en 1872 et un bâtiment plus moderne, offrant des prestations de qualité fut réaménagé. C'est ce bâtiment qui sera occupé pendant la Seconde Guerre mondiale et malheureusement saccagé. Il sera détruit à la Libération. L'établissement Forges Hôtel fut construit dans les années 1990 (Club Med à l'origine) dans le parc du Casino. C'est aujourd'hui un établissement de remise en forme.
Adresse: ~4 rue Cyprien Riden, Forges-les-Eaux
Distance: 1,2 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Lac du Domaine des Forges.
1 etoile(s)

LAC DU DOMAINE DES FORGES.
(17) Le long de la rivière Andelle.

[Lac du Domaine des Forges] Si vous souhaitez faire le tour du lac (environ 500 mètres), commencez éventuellement par la gauche (à l'est, du côté plage) en empruntant le chemin de terre et de cailloux, puis rebroussez chemin ou continuez par les abords du golf. Au bout du lac vous aurez un panorama intéressant: la rivière Andelle se trouve plus bas que le lac lui même, qui semble comme contenu par une épaisse digue de terre.
Adresse: ~4 rue Cyprien Riden, Forges-les-Eaux
Distance: 1,3 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Villa Richelieu.
1 etoile(s)

VILLA RICHELIEU.
(18) Le pavillon suisse de l'exposition universelle.

[Villa Richelieu] Cette jolie villa était le pavillon suisse de l'exposition universelle de Paris de 1867. À la fin de l'exposition, elle fut démontée et offerte à Forges-les-Eaux en prévision du séjour d'Eugénie, épouse de Napoléon III. La maison porte le nom de Richelieu car une statue en bronze du cardinal se trouve juste devant, dans les jardins du casino (voir plan). Car Richelieu avait accompagné le roi Louis XIII et la reine Anne d'Autriche lors de la cure qui leur permit d'avoir un fils, le futur Louis XIV. Richelieu (1585-1642) est ministre des affaires étrangères en 1616, puis cardinal en 1622 et enfin principal ministre de Louis XIII de 1624 jusqu'à sa mort. Il est connu pour avoir restauré, parfois violemment, l'autorité du roi en France.
Adresse: ~128 avenue des Sources, Forges-les-Eaux
Distance: 1,1 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Kiosque.
1 etoile(s)

KIOSQUE.
(19) L'ancien rendez-vous des curistes.

[Kiosque] Alors que Forges-les-Eaux devient ville d'eau, les curistes se retrouvent dans le jardin, avec leurs gobelets, autour d'une fontaine proposant à la boisson les eaux de trois sources: la Reinette, la Royale et la Cardinale. À la Libération, la fontaine est remplacée par un kiosque moderne décoré de carrelage bleu. Sa forme lui vaut le surnom de soucoupe volante. Il sera utilisé jusque dans les années 1980 par les curistes. Aujourd'hui les robinets sont fermés, car Forges-les-Eaux n'est plus classée Station Thermale. Entre le kiosque et la statue de Richelieu, on aperçoit une grille en fer forgé qui encadre un escalier. Celui-ci permet d'accéder aux trois bassins souterrains des trois sources (fermé au public). Les sources coulent toujours aujourd'hui, elles vont se jeter dans la rivière Andelle à la sortie de Forges-les-Eaux mais ne sont plus utilisées.
Adresse: ~128 avenue des Sources, Forges-les-Eaux
Distance: 1,2 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Piscine.
1 etoile(s)

PISCINE.
(20) Et sa façade du Moyen-Âge.

[Piscine] Cette façade provient de la ville de Gisors à 40 km au sud de Forges-les-Eaux. Après la Seconde Guerre mondiale, elle fut démontée et remontée ici, pour donner plus de cachet à la ville. On ne connait pas la provenance exacte de cette façade. Une autre façade se trouve également sur l'avenue des sources (voir la section "porte de Gisors". La piscine dispose de deux bassins, un bassin de 25 mètres et un petit bassin destiné aux plus petits. Le grand bassin est réservé à la nage (deux lignes) et aux jeux.
Adresse: 2 rue du Donjon, Forges-les-Eaux
Distance: 1,1 km à l'ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES SITE WEB
Étangs et Bois de L'Épinay.
2 etoile(s)

ÉTANGS ET BOIS DE L'ÉPINAY.
(21) Aménagés sur d'anciennes tourbières.

[Étangs et Bois de L'Épinay] C'est l'un des attraits principaux de la ville. Situé entre deux rivières, l'Andelle à l'est et la Chevrette à 500 mètres à l'ouest, le bois de l'Epinay couvre une surface d'environ 75 hectares. Ce bois fut exploité à l'excès au 19e siècle, par les briqueteries, les forges et les faïenceries. Les étangs ne sont pas naturels, ils ont été aménagés sur d'anciennes tourbières dans les années 1980, permettant ainsi de rendre l'espace plus accueillant. Quatre promenades balisées vous permettent de découvrir le parc. Jalonnée de bancs rouges qui invitent à la flânerie (photo), la promenade dite du "Miroir aux oiseaux" (500 mètres) vous permet de faire le tour du premier étant facilement. La parcours est facile et goudronné. Sur la berges, à l'est (point noir), ne manquez pas la statue des trois sources (trois jeunes filles fraiches) faisant référence aux trois sources d'eau que les curistes pouvaient boire autrefois. Les autres parcours vous permettent de découvrir les étangs sauvages (500 mètres), la hêtraie (13 km) et la Chevrette.
Adresse: ~128 avenue des Sources, Forges-les-Eaux
Distance: 1,3 km à l'ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE:
Un musée, un monument, un parc, un restaurant...
AJOUTER
NORMANDIE.
Pays des Vikings.
[Normandie] /Région admin./ L'origine du nom de cette magnifique région provient des hommes du nord (nord man). À partir du 10e siècle, ces Normands, plus couramment appelés Vikings, s'emparent d'une partie du Royaume de France et acceptent de faire allégeance (très relative) au roi de France. En échange de quoi ils cessent d'attaquer la région. Aujourd'hui, la Normandie est beaucoup plus paisible qu'autrefois, du temps des Vikings et du Débarquement de 1944! Malgré les bombardements, ses magnifiques stations balnéaires n'ont pour la plupart rien perdu de leur charme d'autrefois, lorsqu'à la Belle Époque, le tout-Paris s'y pressait pour profiter de ses bains de mer à la mode. Mais la Normandie ne serait pas la Normandie sans son adorable bocage normand (l'arrière-pays) avec, comme dit la chanson, ses pommiers dans la prairie, ses cerisiers blancs, ses bons œufs, son bon cidre doux et ses vaches rousses blanches et noires sur lesquelles tombe la pluie... C'est ça la vie "made in Normandy"! (Pour écouter la chanson de Stone et Charden, cliquez sur le bouton "internet")
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
SITE WEB
Information.
INFORMATION.
Office de tourisme de Forges-les-Eaux.
Téléphone: + 33 2 35 90 52 10
Adresse: rue Albert Bochet, Forges-les-Eaux
Distance: 0,1 km au sud-est de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: Ajouter
Photo: ©Pixabay
ITINÉRAIRE SITE WEB
AUTRES SUJETS:
Ci-dessous, classés selon la distance.
3 etoile(s) SONGEONS.
Petite cité du Pays de Bray.
[Songeons] Avec sa forteresse Gaillard (aujourd'hui disparue), Songeons était une place forte au Moyen-Âge. Statut qui lui valut d'ailleurs le fait d'être incendiée par Charles le Téméraire, dernier duc de Bourgogne. Rappelons qu'à cette époque, la Bourgogne était ennemie de la France. Comptant aujourd'hui 1.000 habitants, le petit village se trouve au cœur du Pays de Bray, une région agricole vivant notamment de la production laitière et de l'élevage de bêtes à cornes. Du début du 18e siècle au début du 20e siècle, Songeons vivait également de la fabrication de lunettes et d'optiques photographiques. Autour de son église Saint-Martin, le village dispose de quelques commerces qui contribuent à animer un peu le village, calme et tranquille. À deux pas de l'église, ne ratez pas l'élégante halle de marché en bois datant du 16e siècle. C'est François Ier qui autorisa sa construction. Les jours de marché, la halle s'emplit des étales parfumés et colorés des marchands...
Distance: 23 km à l'est de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) GERBEROY.
Le village des roses.
[Gerberoy] Avec ses belles maisons à colombages du 17e et 18e siècle, ce petit village médiéval compte parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Gerberoy bénéficia d'un château en pierre dès le 9e siècle et reçut même la qualification de "ville" par le roi de France Philippe Auguste au 12e siècle. Gerberoy fut pillé et ruiné à plusieurs reprises durant les Guerres de Religion (voir ci-dessous), puis ses murailles furent démantelées et la ville cessa définitivement d'être une place forte. Aujourd'hui, la "ville" de Gerberoy compte moins de cent habitants! Le village s'anime surtout aux beaux jours lorsque de nombreux touristes viennent arpenter ses ravissantes ruelles pavées bordées de multiples rosiers aux couleurs éclatantes. C'est dans ce village que le peintre Henri Le Sidaner (1862-1939) s'installa et trouva son inspiration.
Distance: 24 km à l'est de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES SITE WEB
3 etoile(s) LYONS-LA-FORÊT.
Et sa ravissante place de marché.
[Lyons-la-Forêt] Ce charmant village de 800 habitants fait partie des Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Les jours de marché, ses halles, qui occupent la place au centre du village, sont ravissantes et dépaysantes. Bienvenue dans la France d'autrefois, la France de carte postale! Le village se trouve au cœur d'une vaste forêt de hêtres de 110 km2, la forêt de Lyons, qui a d'ailleurs donné son nom au village. Car autrefois, le village s'appelait Saint-Denis, comme son église du 12e siècle. Ses maisons à colombage, en briques roses ou en torchis, devraient vous enchanter. Tout comme ses restaurants, ses cafés, ses antiquaires et ses boutiques... Le lieu idéal pour passer un petit weekend en amoureux.
Distance: 24 km au sud de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
2 etoile(s) ABBAYE DE MORTEMER.
Et ses fantômes.
[Abbaye de Mortemer] Vous entrez dans une abbaye tourmentée. Elle fut fondée au 11e siècle par le roi d'Angleterre, du temps où les rois d'Angleterre étaient normands (voir "Normandie anglaise" sur la page). Lors de la Révolution française, les révolutionnaires persécutèrent et assassinèrent les quatre moines qui séjournaient encore à l'abbaye. L'abbaye fut vendue et démontée pierre par pierre (voir "Bande noire"), mais les moines, eux, sont peut-être restés. C'est en tout cas ce que racontent ceux qui pensent les avoir aperçus la nuit dans les bois environnants... Ou bien s'agit-il seulement de la dame blanche Mathilde, ou de la femme louve Marache... Si vous les rencontrez, racontez-nous! Et puisque l'on parle de rencontre, sachez que si vous n'avez pas encore rencontré votre mari, une fontaine miraculeuse va vous le permettre. Au 11e siècle, les moines l'utilisaient pour se laver les mains et les pieds avant le repas. Mais aujourd'hui, jetez y une pièce ou une épingle à cheveux pour trouver un mari dans l'année. En principe, ça ne marche que pour les jeunes filles et les maris, mais comme les temps changent, de nouvelles combinaisons doivent être possibles... mais le résultat n'est pas garanti.
Distance: 28 km au sud de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
7 etoile(s) ROUEN.
Jeanne d'Arc et le feu.
[Rouen] Capitale de la Normandie, l'agglomération de Rouen compte 470.000 habitants. Située sur la Seine, c'est une importante ville portuaire, et déjà à l'époque romaine et au Moyen-Âge, c'était une cité de toute première importance. Le vieux Rouen, qui est pavé et qui comporte de nombreuses maisons à colombage, invite à la flânerie... Ou à la peinture, car c'est ici que le célèbre peintre impressionniste Claude Monet a passé une partie de sa vie. À Rouen, il a notamment peint la Cathédrale Notre-Dame, dont la flèche du 13e siècle domine le centre-ville. Pas sûr cependant que Jeanne d'Arc ait eu beaucoup de temps pour flâner, car c'est ici que la pauvre fut tuée par le feu, accusée d'hérésie par l'église. Rouen, elle aussi, subit le feu: lors des bombardements allemands de 1940, et lors de la Libération de 1944 par les Alliés. Une importante partie de la ville a alors été détruite, et reconstruite dans un style plus contemporain et fonctionnel mais austère.
Distance: 38 km au sud-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) GISORS.
Et sa frontière normande.
[Gisors] Au carrefour de trois régions, la Normandie, l'Île de France et les Hauts de France, cette ravissante ville de 11.000 habitants vous invite pour un voyage au Moyen-Âge. C'est d'ailleurs de cette époque que date son impressionnant château, un peu français, un peu anglais, mais surtout très normand! On raconte que dans ce château, les Templiers auraient caché un trésor... jamais retrouvé! À défaut de trouver le trésor, venez chiner et dénicher de bonnes affaires en juin et septembre lors des brocantes et vide-greniers. Toute l'année, les lundis et vendredis, Gisors fourmille au rythme de ses beaux marchés, aux étales riches et variés, une tradition qui remonte au 12e siècle. Blottie entre une rivière emblématique et deux forêts, Gisors est la ville idéale pour celui qui aime aussi la nature, la randonnée et la pêche. Ou tout simplement le repos et la flânerie. Pas étonnant donc que Picasso ait choisi de passer six années de sa vie à deux pas de Gisors.
Distance: 40 km au sud-est de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) ARQUES-LA-BATAILLE.
Et son château en ruine.
[Arques-la-Bataille] Ce petit bourg de moins de 3.000 habitants tient son nom de la bataille décisive que le roi de France Henri IV remporta contre les troupes de la Ligue catholique, qui s'opposaient à son sacre. Ce sont 37.000 soldats qui se livrèrent bataille pour prendre le château. Même si le château est aujourd'hui en ruine, il justifie un petit détour à Arques-la-bataille, à condition de savoir grimper.
Distance: 42 km au nord-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
3 etoile(s) LES ANDELYS.
Et leur château Gaillard.
[Les Andelys] Cette jolie ville de 8.000 habitants est surtout connue pour son Château Gaillard, trônant fièrement sur son éperon rocheux, entre les méandres de la Seine. Il a été construit pour se défendre des Français, car à l'époque, le duché de Normandie était anglais. La ville était en fait composée de deux Andelys: Le Petit Andely, le plus intéressant, avec son vieux centre, ses falaises et son front de Seine. Et le Grand Andely, plus commun.
Distance: 42 km au sud de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) BEAUVAIS.
Le chœur le plus haut du monde.
[Beauvais] Avec son aéroport et ses 55.000 habitants, Beauvais est la capitale de l'Oise. Elle fut fort endommagée pendant la guerre mais conserve de très beaux restes de son passé.
Distance: 44 km au sud-est de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Marc Harstrich
Photo: ©Seevisit Marc Harstrich
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) EU.
La grande sœur des trois villes sœurs.
[Eu] Eu n'est certes pas la plus connue des villes françaises, mais elle peut s'enorgueillir de faire partie des quinze communes françaises dont le nom ne comporte que deux lettres! Ce nom est en fait l'ancien nom de la rivière Bresle, autrefois nommée Eu. La cité fut officiellement créée au 10e siècle mais des premières traces de peuplement datant de l'époque gallo-romaine furent retrouvées sur son territoire. Aujourd'hui, l'agglomération d'Eu est peuplée de 20.000 habitants et compte les deux stations balnéaires sœurs du Tréport et de Mers-les-Bains, séparées par la Bresle. À noter que la rivière fait également frontière entre les régions Normandie et Hauts-de-France. Le centre historique d'Eu mérite toutefois que l'on s'y attarde un peu, notamment pour son ravissant château Renaissance (datant du 16e siècle, il abrite aujourd'hui un musée et l'hôtel de ville), son église (seul vestige de l'abbaye d'Eu détruite lors de la Révolution française) et ses jolies rues étroites.
Distance: 49 km au nord de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ®Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
5 etoile(s) DIEPPE.
Les bains de mer et le débarquement raté.
[Dieppe] Pendant des siècles, cette ravissante ville de 40.000 habitants vécut essentiellement grâce à son port. Notamment grâce à la pêche au hareng et au commerce de l'ivoire. Le port de Dieppe aurait pu être encore plus grand et plus prospère si les Anglais n'avaient pas détruit la moitié de la ville en 1694, à coups de bombes incendiaires... Les grands marchands quittèrent la ville pour s'établir dans d'autres ports, tels que le Havre, et Dieppe se reconstruisit lentement, sans retrouver sa puissance d'antan. Mais à toute chose, malheur est bon, car au 19e siècle, Dieppe devint la toute première station balnéaire française. En attestent sa longue plage de galets, sa ravissante promenade, avec piscine, casino, mini golf et festival international de cerfs-volants... On vous attend!
Distance: 49 km au nord-ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) LE TRÉPORT.
Une station et un palace fantôme.
[Le Tréport] Situé sur la rive sud de la Bresle, le Tréport est la station balnéaire sœur de Mers-les-Bains située juste en face et dans une autre région, les Hauts-de-France. Le Tréport compte 4.000 habitants et fait partie de l'agglomération d'Eu (20.000 habitants) dont le centre se trouve plus à l'est. Si le Tréport affiche la plupart des réjouissances habituelles d'une station balnéaire (plage, digue-promenade, piscine, casino...), elle se distingue surtout par ses hautes falaises où vous devrez monter pour bénéficier d'un ravissant point de vue sur la fameuse baie de Somme et la région. Depuis 2006, le nouveau funiculaire vous permet de monter sur les Terrasses sans avoir à mouiller la chemise pour monter les 365 marches de l'itinéraire piéton. Ce funiculaire réutilise en fait une partie de l'ancienne infrastructure d'un funiculaire exploité entre 1908 et 1941. Il permettait alors de rejoindre l'hôtel Trianon, l'un des plus grands palaces de France. Le prestigieux établissement fut détruit en 1942 par les Allemands et aujourd'hui, il n'en reste que quelques marches et balustrades de ses anciennes terrasses.
Distance: 51 km au nord de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patricia Goujon
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) MERS-LES-BAINS.
La station Belle Époque.
[Mers-les-Bains] Cette ravissante station balnéaire de 3.000 habitants fait face au Tréport, situé au sud de l'autre côté de la rivière Bresle. Les deux communes font partie de l'agglomération d'Eu (20.000 habitants). Ancien village de pêcheurs, Mers-les-Bains s'est surtout développée à partir de la Belle Epoque où elle devint une ravissante station balnéaire. Avec sa longue plage de sable et de galets, ses hautes falaises de craie blanche et ses somptueuses façades Belle Époque et Art Nouveau, la jolie station a tout pour plaire.
Distance: 52 km au nord de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patricia Goujon
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) GAILLON.
Et son château Renaissance, le tout premier de France.
[Gaillon] Avec ses maisons à colombages et ses rues étroites, cette petite ville de 7.000 habitants a su conserver son passé médiéval. Gaillon s'est développée sur l'ancienne route royale reliant Vernon et Rouen. D'ailleurs, la rue du Général de Gaulle, la rue principale, emprunte cette ancienne voie. Gaillon se trouve au pied du promontoire qui de tout temps servit de refuge lors des invasions, quelles soient vikings ou plus tard anglaises.
Distance: 53 km au sud de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) AULT.
Le village qui s'effondre.
[Ault] Ancien port de pêche, Ault est aujourd'hui une petite cité balnéaire de 1.500 habitants connue pour ses hautes falaises de craie blanche qui lui valent d'ailleurs le prestigieux label de Grand site de France. La commune se compose d'une partie basse au niveau de l'océan (comptant une plage aménagée au nord), du village en tant que tel et du coquet Bois de Cise un peu plus au sud. Ne cherchez pas le port, il fut totalement détruit au 16e siècle dans une terrible tempête. De tout temps, le village fut menacé par les marées qui chaque jour grignotent davantage les falaises de craie qui finiront un jour par s'effondrer et emporter avec elles une partie des habitations qui semblent déjà pendues à la falaise. Le centre-ville d'Ault est certes charmant, mais inutile de vous dire que lors de votre visite, il faudra impérativement aller contempler ses falaises colosses qui se dressent sur la mer. À voir du dessus ou du dessous, en espérant qu'elles ne s'effondrent pas. Sinon, on espère que vous courez vite... ou que vous nagez vite! :-)
Distance: 55 km au nord de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patricia Goujon
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) JUMIÈGES.
Et son abbaye détruite à la Révolution française.
[Jumièges] Ce ravissant bourg de 2.000 habitants est lové au cœur d'un méandre si serré de la Seine qu'il forme une presqu'île. Jumièges est surtout connu pour son abbaye, fondée au 6e siècle. C'est grâce à l'abbaye que le port de Jumièges sur la Seine put se développer considérablement, envoyant ses navires jusqu'au large de Terre Neuve pour la pêche à la morue. À la Révolution française, les moines de l'abbaye furent dispersés puis l'abbaye fut transformée en carrière de pierre... pour être démontée pierre par pierre. Mais ce fut peut-être une chance, car aujourd'hui l'abbaye compte parmi les ruines les plus belles et le plus romantiques de France...
Distance: 56 km à l'ouest de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Flickr
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
5 etoile(s) VERNON.
Et ses ponts détruits.
[Vernon] Cette jolie ville médiévale de 22.000 habitants existe depuis le 2e siècle. Située au sud de la Seine, frontière naturelle, la ville fut tantôt contrôlée par les Français, tantôt par les Anglais, qui du 11e au 13e siècle, contrôlaient la Normandie. Pouvoir traverser la Seine était stratégique: pour les marchandises en temps de paix, et pour les troupes en temps de guerre. Ainsi, l'histoire de la ville se confond avec celle de ses trois ponts...
Distance: 58 km au sud de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
2 etoile(s) FOLLEVILLE.
Et son château en ruine.
[Folleville] Ce petit village d'à peine 150 habitants doit son nom à son ancien seigneur, le seigneur de Folleville. L'histoire du village semble commencer au 11e siècle, avec la construction d'un premier donjon. Le château et le village furent détruits lors d'une révolte paysanne (jaquerie) en 1358. Le château fut reconstruit et eut l'occasion d'accueillir les rois Louis XI et Charles VIII. Aujourd'hui, le château est en ruine et paradoxalement, c'est ce qui donne tout son charme au village. Abandonné à partir du 18e siècle, ses pierres furent utilisées pour la construction d'un autre château, le château de Mailly-Raineval situé à 10 km au nord-est. Des vestiges du château, on distingue encore une élégante tourelle d'escalier coiffée d'une guette culminant à 25 mètres de hauteur. Typique de l'architecture du Moyen-Âge, une guette est une petite tourelle de guet construite au sommet d'une tour.
Distance: 59 km à l'est de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
5 etoile(s) LA ROCHE-GUYON.
Et son château construit sur la roche.
[La Roche-Guyon] Ce charmant petit village de 500 habitants est surtout connu pour son château. Le premier château remontait au 10e siècle, mais le château actuel date du 12e et du 16e siècle. Blotti entre la roche et la Seine, le château domine le village et impressionne le visiteur. Traditionnellement prénommés Guy, ce sont les seigneurs de ce château construit sur la "roche" qui donnèrent son nom à La Roche-Guyon. Aujourd'hui, le village est classé parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous).
Distance: 60 km au sud de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) SAMARA.
Le plus grand parc de France consacré à la préhistoire.
[Samara] Ce parc préhistorique ludique vous invite dans un véritable voyage dans le temps. Le parc propose des reconstitutions des habitats de plusieurs époques préhistoriques: le néolithique, l'âge du bronze et l'âge du fer. Vous pouvez également découvrir un grand oppidum romain construit sur les hauteurs du parc ainsi qu'un village des artisans où vous pouvez découvrir les techniques de la préhistoire: fabrication du feu, taille du silex, tissage, poterie... En outre, dans un immeuble étonnant de 1.200 m2, deux expositions permanentes racontent également la préhistoire. De nombreuses reconstitutions de scènes de vie vous permettent d'imaginer la vie à cette époque. Le parc dispose également d'un restaurant (le Bistrot de César) dans lequel vous pouvez goûter des mets gallo-romains... Allez, on y croit!
Distance: 59 km au nord-est de: Hôtel de ville (Forges-les-Eaux)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES SITE WEB
CONDITIONS GÉNÉRALES.
• L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos s’engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils autorisent leur utilisation gratuite. • Seevisit ne collecte pas d’informations personnelles, hormis, conformément à la loi, l’IP et l’email (s’il a été renseigné) lors de la publication d’un commentaire.
AUTEURS.
Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
PRÉSENTATION DE LA PAGE. • Forges-les-Eaux, faire du tourisme
• Forges-les-Eaux, weekend et vacances
• Forges-les-Eaux, meilleures activités
• Forges-les-Eaux, autour et à proximité
• Forges-les-Eaux, plan et circuit de visite
• Forges-les-Eaux, que faire
PDF

5695 visites sur cette page. 1.092.075 visites sur les pages seevisit