CARTE EXPLORER
Mémorial de Thiepval.

 
MÉMORIAL DE THIEPVAL.
Hommage aux soldats disparus pendant les batailles de la Somme de la Première Guerre mondiale.

3 etoile(s) Vaut de parcourir 10 km

[Mémorial de Thiepval] Le mémorial de Thiepval est le plus grand mémorial britannique au monde. Il honore les soldats britanniques, sud-africains et français morts pendant les batailles de la Somme lors de la Première Guerre mondiale. L’arc de triomphe monumental en brique mesure 45 mètres de haut. Les noms de 72 244 disparus sont gravés sur ses piliers. Le mémorial fut édifié en 1932 en même temps que le cimetière qui se trouve à ses pieds comportant les corps de 300 soldats du Commonwealth et 300 soldats français. Depuis 2004, le site comporte également un centre d’accueil et d’interprétation.
Texte: ©Seevisit Éric Moise
Photo: ©Wikipedia
COMMENTAIRES
ORGANISEZ VOTRE VISITE:
• Les boutons itinéraire ou parking permettent de rejoindre le point d'intérêt (Centre d'accueil) ou le parking via votre application de navigation GPS. • Cliquez sur le bouton carte pour ouvrir ou fermer la carte. Le bouton cible de la carte permet de vous géolocaliser.
ITINÉRAIRE PARKING
PUBLIEZ DES COMMENTAIRES.
Et gagnez des Smartbox!
Jeu-concours du 1 décembre au 28 février 2021. Vos meilleurs commentaires et photos vous permettent de gagner des Smartbox!
Photo: ©Pexels
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE:
Un musée, un monument, un parc, un restaurant...
AJOUTER
HAUTS-DE-FRANCE.
La France du nord.
[Hauts-de-France] /Région admin./ Cette région dépourvue de sommets est située tout en haut (nord) de la France, ce qui lui vaut son nouveau nom, choisi en 2014. Son histoire mouvementée se confond avec l'histoire de l'Europe, tant cette région a subi envahisseurs et colonisateurs: Celtes, Romains, Barbares, Normands, Flamands, Espagnols, Autrichiens... et même Français! Située aux portes du pays, la région a également beaucoup souffert lors des deux guerres mondiales, car c'est une "terre de passage" entre la France et l'Allemagne... Région souvent méconnue, les Hauts-de-France sont pourtant très dépaysants car la culture flamande y a laissé de nombreuses traces réjouissantes, n'en déplaise au film "Bienvenue chez les Ch'tis" (cliquez sur le bouton "internet"). Marchés de Noël, architecture flamande, immeubles de briques... On aime et on le dit haut et fort!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
AUTRES SUJETS:
Ci-dessous, classés selon la distance.
6 etoile(s) ARRAS.
Baroque, flamande et festive.
[Arras] Comptant 90.000 habitants (agglomération), Arras est la capitale du département du Pas-de-Calais. La ville est construite sur une couche épaisse de craie et de calcaire, des matériaux qui furent fort utiles pour la construction des édifices de la ville. Avant l’annexion de la partie sud des Provinces des Pays-Bas au 17e siècle, Arras et tout le nord de la France était encore flamands. C’est ce qui explique que son architecture soit essentiellement de style flamand, un style qu'on adore! Lors de la Première Guerre mondiale, si Arras put réchapper aux bombardements allemands, elle ne réchappa pas aux bombardements anglais qui devaient libérer la ville. A cette occasion, beaucoup des immeubles de style flamands furent détruits. Heureusement, beaucoup furent reconstruits à l’identique. C’est le cas par exemple du beffroi de l’hôtel de ville, l’emblème de la ville. Tous les soirs, la ville s’allument de mille feux et met en valeur son architecture baroque, flamande et festive!
Distance: 28 km au nord de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Flickr
ITINÉRAIRE PARKING
6 etoile(s) AMIENS.
Ses canaux et ses jardins.
[Amiens] Cette jolie ville de 160.000 habitants est la capitale du département de la Somme. Jusqu'en 2014, Amiens était aussi la capitale de la région Picardie, aujourd'hui fusionnée dans la région Hauts-de-France. On ne vient pas à Amiens sans voir sa cathédrale gothique (la plus grande de France), ses hortillonnages (jardins sur l'eau) et... sa Tour Perret. Cette tour de béton trahit le passé douloureux de la ville, détruite à 60% par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Rassurez-vous, même si certains quartiers témoignent de cette reconstruction pas toujours réussie, la visite reste très agréable et divertissante. Par exemple, au nord de la cathédrale, les canaux et les maisons de bois donnent à Amiens des airs de petite Amsterdam. Le lieu idéal pour faire une pause, en dégustant par exemple une délicieuse ficelle picarde (crêpe rôtie au four, garnie de jambon et de fromage).
Distance: 33 km au sud-ouest de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s) SAMARA.
Le plus grand parc de France consacré à la préhistoire.
[Samara] Ce parc préhistorique ludique vous invite dans un véritable voyage dans le temps. Le parc propose des reconstitutions des habitats de plusieurs époques préhistoriques: le néolithique, l'âge du bronze et l'âge du fer. Vous pouvez également découvrir un grand oppidum romain construit sur les hauteurs du parc ainsi qu'un village des artisans où vous pouvez découvrir les techniques de la préhistoire: fabrication du feu, taille du silex, tissage, poterie... En outre, dans un immeuble étonnant de 1.200 m2, deux expositions permanentes racontent également la préhistoire. De nombreuses reconstitutions de scènes de vie vous permettent d'imaginer la vie à cette époque. Le parc dispose également d'un restaurant (le Bistrot de César) dans lequel vous pouvez goûter des mets gallo-romains... Allez, on y croit!
Distance: 38 km à l'ouest de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s) CAMBRAI.
Et ses célèbres bêtises.
[Cambrai] Bien que probablement fondée au 3e siècle, c’est à partir de la fin de l’époque romaine que Cambrai commença à se développer, notamment grâce au transfert de l’archevêché d’Arras à Cambrai. Au Moyen-Âge, la ville prospéra grâce à l’agriculture et au textile. C’est curieusement après son rattachement à la France que la ville commença à stagner, voire à décliner. Les deux guerres mondiales n’arrangèrent pas non plus les affaires de Cambrai. Très détruite, la ville fut cependant reconstruite dans un style plutôt agréable tandis que ses édifices patrimoniaux furent restaurés à l’identique. L’agglomération de Cambrai compte aujourd’hui 47.000 habitants. On y vient pour ses bêtises (ses célèbres bonbons), son beffroi, sa cathédrale et son immanquable Grand Place (place Aristide Briand). Une ville conviviale et attachante qu’on a envie de croquer!
Distance: 41 km à l'est de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s) LENS.
La ville des mineurs.
[Lens] L’histoire de cette ville de 30.000 habitants fut au 19e et 20e siècle intimement liée à sa grande activité minière. Portée par le charbon, lui-même porté par la révolution industrielle, la ville vit sa population multipliée par dix en très peu de temps. L’extraction du charbon était si importante que lors de la Première Guerre mondiale, après avoir occupé la ville pendant quatre ans, les Allemands noyèrent et détruisirent les puits avant de quitter la ville. Pendant l’entre-deux guerres, Lens se remit au travail et l’activité grandit. Forte de son succès, la ville inaugura une nouvelle mairie, une nouvelle gare, des nouveaux bureaux pour la Compagnie minière... Lors de la Seconde Guerre mondiale, Lens ne subit finalement que peu de destructions... Le pire était en fait à venir. Car après la guerre, la concurrence des pays étrangers à faible coût de main d’œuvre rendit l’activité minière si peu rentable que les puits durent fermer les uns après les autres. C’est en 1972 que les derniers puits fermèrent, laissant derrière eux la fin d'une épopée, beaucoup de souvenirs, des corons (≡maisons des mineurs) à perte de vue, une ville à l’agonie... Population en baisse, chômage en hausse, fermeture de cinémas, de magasins... Heureusement, grâce à de nouvelles industries, Lens a pu retrouver un nouvel essor, même si la ville reste assez marquée par son passé récent. La ville s’efforce de rénover et de valoriser le peu d'édifices qui a réchappé à la destruction des guerres, souvent d'ailleurs des édifices liés au charbon. Les anciens bureaux de la Compagnie minière sont aujourd’hui occupés par la faculté Jean-Perrin, les anciennes cités ouvrières ont été réhabilitées (mais restent assez tristes), les terrils sont devenus des sites de loisirs, l’ancien carreau minier s’est mué en musée: le fameux musée du Louvre Lens. Ouvert en 2012, il incarne à lui seul le renouveau de Lens.
Distance: 43 km au nord de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s) DOUAI.
La cité des géants.
[Douai] Située sur les bords de la Scarpe, Douai est une ancienne cité minière et textile. Cité d’art et d’histoire, la ville a pu conserver un riche patrimoine architectural malgré les destructions de la Seconde Guerre mondiale. Comptant aujourd’hui 40.000 habitants, Douai est une ville paisible et accueillante. Au programme de votre visite: les rues pavées du vieux centre et les quais tranquilles le long de la Scarpe. Douai a deux emblèmes: son haut beffroi et son célèbre géant Gayant (à peine plus petit) qui parade au son du tambour début juillet chaque année. Le beffroi possède un carillon de 62 cloches. Depuis son sommet, vous aurez un beau point de vue sur la ville et la campagne environnante.
Distance: 45 km au nord-est de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s) LEWARDE.
Visitez un ancien centre minier.
[Lewarde] Installé sur une superficie de 8 hectares, le centre minier de Lewarde est le plus grand musée français consacré à la mine. Le musée, exposant 15.000 pièces, nous fait découvrir la vie des mineurs au travers d’anciens objets utilisés par les mineurs ainsi qu’au travers d’œuvres d’art relatives à la mine: peintures, publicités, horloges, médailles... Outre les explications relatives à la mine, avouons-le, ce qui plait le plus aux 150.000 visiteurs annuels, c’est le fait de pouvoir visiter d'anciennes mines. Les tunnels sont des reconstitutions (mais le charme agit tout de même) car les deux puits et les tunnels (à 400 mètres de profondeur) ont été bouchés lors de la fermeture de la mine. À ce jour, ils sont d'ailleurs probablement inondés.
Distance: 46 km au nord-est de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
2 etoile(s) FOLLEVILLE.
Et son château en ruine.
[Folleville] Ce petit village d'à peine 150 habitants doit son nom à son ancien seigneur, le seigneur de Folleville. L'histoire du village semble commencer au 11e siècle, avec la construction d'un premier donjon. Le château et le village furent détruits lors d'une révolte paysanne (jaquerie) en 1358. Le château fut reconstruit et eut l'occasion d'accueillir les rois Louis XI et Charles VIII. Aujourd'hui, le château est en ruine et paradoxalement, c'est ce qui donne tout son charme au village. Abandonné à partir du 18e siècle, ses pierres furent utilisées pour la construction d'un autre château, le château de Mailly-Raineval situé à 10 km au nord-est. Des vestiges du château, on distingue encore une élégante tourelle d'escalier coiffée d'une guette culminant à 25 mètres de hauteur. Typique de l'architecture du Moyen-Âge, une guette est une petite tourelle de guet construite au sommet d'une tour.
Distance: 48 km au sud-ouest de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s) JARDINS DE VALLOIRES.
L'ancien domaine de l'abbaye de Valloires.
[Jardins de Valloires] Ces jardins de 8 hectares occupent l'ancien domaine de l'abbaye de Valloires situé tout à côté. Attention: l'abbaye se visite séparément des jardins. Les jardins sont composés de plusieurs jardins. Par exemple: - le grand jardin à la française, qui joue le rôle d'écrin pour l'abbaye située plus à l'ouest, - le jardin des cinq sens, principalement dédié aux enfants, - un jardin à l'anglaise... Le domaine dispose également d'un joli restaurant proposant des menus simples autour des végétaux.
Distance: 70 km au nord-ouest de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s) ABBAYE DE VALLOIRES.
Une ancienne abbaye du 12e siècle.
[Abbaye de Valloires] Cette ancienne abbaye cistercienne se trouve dans un site ravissant, le val d'Authie. Elle est bordée par les ravissants jardins de Valloires qui constituaient autrefois le domaine de l'abbaye. Attention, la visite des jardins se fait séparément. L'abbaye s'installa ici au 12e siècle, mais elle fut reconstruite au 18e siècle. Beaucoup d'éléments décoratifs furent réalisés par l'artiste autrichien Pfaffenhoffen (18e siècle) qui était venu se réfugier en France. Il réalisa par exemple le buffet d'orgue de l'abbatiale et l'autel monumental de la chapelle de l'hôtel-Dieu. Aujourd'hui, l'abbaye abrite une maison de retraite et un centre médico-social pour les enfants. Toutefois, plusieurs visites guidées sont organisées par jour. Conseil: si vous souhaitez visiter l'abbaye et les jardins, commencez peut-être par vous rendre à l'abbaye pour connaître l'horaire de la prochaine visite.
Distance: 70 km au nord-ouest de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
7 etoile(s) LILLE.
Capitale de la Flandre française.
[Lille] L'agglomération de Lille compte un million d'habitants, ce qui en fait la quatrième ville de France, après Paris, Lyon et Marseille. L'Eurométropole est même deuxième (2 millions d'habitants) si l'on inclut les banlieues belges! On raconte que Lille fut fondée au 7e siècle par deux géants. De son épée, Lydéric tua Phinaert et venga ses parents. Il reçut ses terres et fonda la cité d'Isla (île) au cœur d'un méandre de la rivière Deûle. Isla devint Lille et, de tout temps, fut sujet de convoitise: elle fut tour à tour flamande, bourguignonne, espagnole puis française. Et toutes ces époques ont laissé d'extraordinaires témoignages dans sa culture et son architecture. Outre pour la beauté de son vieux centre, venez à Lille pour profiter de sa célèbre brocante, de son beau marché de Noël, de son carnaval et de ses géants... Pas étonnant que les habitants aient cette réputation de gens chaleureux et bons vivants!
Distance: 70 km au nord de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
7 etoile(s) COMPIÈGNE.
Cité de Napoléon III et de Jeanne d'Arc.
[Compiègne] Compiègne est une ville de 40.000 habitants, riche de son passé historique. Elle est située en bord de l'Oise et à l'orée d'une grande forêt (la forêt de Compiègne). Ce fut la cité des rois, qui venaient y chasser, et de l'Empereur Napoléon III qui y donnait de grandes fêtes. Compiègne est aussi la cité de Jeanne d'Arc qui, elle aussi, venait "chasser" à Compiègne. Elle vint pour chasser les Anglais, mais malheureusement c'est elle qui fut faite prisonnière...
Distance: 71 km au sud de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©All Free Photos
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s) VILLENEUVE D'ASCQ.
Ville nouvelle de Lille.
[Villeneuve d'Ascq] Avec ses 63.000 habitants, Villeneuve d'Ascq fait partie intégrante de l'agglomération de Lille comptant plus d'un million d'habitants. Villeneuve d'Ascq est en fait l'une des neuf villes nouvelles créées de toutes pièces dans les années 1960 afin de désengorger les grandes métropoles françaises. Rappelons que cette politique s'est révélée catastrophique car au lieu de développer des villes de tailles moyennes, elle a accéléré la croissance de villes qui n'en n'avait pas besoin, notamment Paris avec ses cinq villes nouvelles! Mêlant grands immeubles prétentieux, boulevards surdimensionnés, et centres commerciaux géants, ces petits Brasilia sont souvent d'ailleurs totalement ratés. Villeneuve d'Ascq ne déroge pas à la règle. Mais la visite vaut le coup, ne serait-ce que pour constater où la folie des urbanistes perchés des années 1960 a pu mener. Le musée des Moulins (photo) nous rappelle qu'avant de devenir une banlieue dortoir de Lille, Villeneuve d'Ascq était autrefois un paisible village peuplé de fermes et de moulins...
Distance: 73 km au nord-est de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Stéphanie Oné
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s) SAINT-VALERY-SUR-SOMME.
Cité moyenâgeuse et station balnéaire.
[Saint-Valery-sur-Somme] Saint-Valery est une charmante station balnéaire de 2.700 habitants située en baie de Somme, là où la Somme se jette dans la mer du Nord. Aujourd'hui, pour des raisons de sécurité, la plage est interdite à la baignade, mais Saint-Valery compense largement cet inconvénient avec une ravissante promenade qui longe la Somme jusqu'à la mer. Pendant les weekends et les vacances, de nombreux visiteurs adorent la parcourir pour profiter de l'atmosphère enivrante de la Belle-Epoque. Mais Saint-Valery n'est pas qu'une simple station balnéaire, c'est aussi une cité très ancienne. Dans la vieille ville, vous pouvez par exemple découvrir ses anciens remparts ainsi que les portes par où sont passés Guillaume le Conquérant et Jeanne d'Arc. Et bientôt vous!
Distance: 77 km à l'ouest de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s) ROUBAIX.
L'industrielle désargentée.
[Roubaix] Pendant des siècles, cette grande cité industrielle de 90.000 habitants fut l’une des grandes capitales mondiales du textile. La Redoute et Les Trois Suisses sont originaires de Roubaix! Mais, à partir des années 1980, entre la concurrence des pays émergents et les entraves à la française, cette industrie florissante, qui fit la richesse de la ville, finit par s’effondrer et disparaitre complétement, laissant derrière elle un immense champ de ruines... Roubaix est aujourd’hui l’une des villes les plus pauvres de France. Près de la moitié de sa population, majoritairement composée d’anciens ouvriers immigrés, vit en dessous du seuil de pauvreté... Si Roubaix n’est plus une destination touristique depuis longtemps, elle constitue cependant un beau voyage d'étude des conséquences de la mondialisation... La ville tente de surmonter ses difficultés en vendant des maisons à un euro ou en réinventant une nouvelle industrie textile: école du textile (ENSAIT), boutiques de créateurs... Elle a conservé de nombreux édifices témoins de son passé industriel, tels que ses petits châteaux-usines, ses 36 cheminées classées ou encore sa Piscine, une ancienne piscine Art Déco accueillant aujourd’hui un musée.
Distance: 79 km au nord-est de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Stéphanie Lemans
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
6 etoile(s) TOURNAI.
Première capitale de France.
[Tournai] Vieille de plus de 2.000 ans, Tournai est la plus ancienne cité de Belgique francophone, mais elle fut surtout la première capitale de France. Capitale des rois mérovingiens, elle fut en effet la capitale de Clovis qui, d'origine germanique, devint le premier roi de France après avoir conquis une partie de la Gaule (voir également "les Francs" ci-dessous). Logée principalement sur la rive ouest de la rivière Escault, Tournai, qui compte aujourd'hui 150.000 habitants (agglomération), séduit d'emblée les visiteurs. Dominée par son beffroi et les cinq tours de son imposante cathédrale, sa Grand Place vivante et commerçante est un délice dont on ne se lasse pas. À elle seule, elle justifie votre visite! Notre circuit vous fera cependant sortir un peu de la place pour découvrir les autres richesses de la ville, notamment ses grands musées: tapisserie, histoire naturelle, porcelaine, marionnette... il y'en a pour tous les goûts!
Distance: 79 km au nord-est de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Stéphanie Oné
Photo: ©Seevisit Stéphanie Oné
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s) COUPOLE D'HELFAUT-WIZERNES.
Base de lancement des fusées V2 nazies qui devaient détruire Londres.
[Coupole d'Helfaut-Wizernes] Sauf si vous avez accès à des sites militaires stratégiques, il y a peu de chances pour que vous visitiez un autre site de ce type un jour dans votre vie! C'est ici en effet que, sous une coupole en béton de 5 mètres d'épaisseur et de 71 mètres de diamètre, les Nazis firent construire la base de lancement de leurs fusées V2 qui devaient détruire Londres. Vous ferez bientôt la différence entre les fusées V1 et V2. Les V1 décollaient sur des rampes obliques fixes ou mobiles et furent massivement utilisées en 1944 pour bombarder Londres. Les fusées V2, beaucoup plus puissantes, décollaient verticalement et montaient jusque dans la stratosphère. Au rythme de 50 fusées lancées par jour, elles devaient rayer Londres de la carte. Après la guerre, ce sont d'ailleurs les fusées V2 qui permirent aux États-Unis et à l'URSS de développer leurs programmes spatiaux, en recyclant au passage les ingénieurs nazis! La construction du site débuta en 1942, et employa 1.300 ouvriers jour et nuit. La base fut installée dans une ancienne carrière de craie. Heureusement pour Londres, et probablement pour l'humanité, aucune fusée V2 ne pu décoller du site, car les Alliés retardèrent les travaux en bombardant régulièrement le site. Après le débarquement, Churchill demanda à ses troupes de murer le site pour qu'il ne puisse jamais servir. Ce fut chose faite jusqu'en 1997, année de réouverture du site à des fins éducatives et touristiques.
Distance: 79 km au nord-ouest de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Boris Labre
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s) PIERREFONDS.
Et son château romanesque.
[Pierrefonds] Impossible de parler de Pierrefonds sans parler de son château, et pourtant il y en a deux! Ce petit village de 2.000 habitants est parfaitement charmant! Un château romanesque digne d'un roman ou d'un film de cape et d'épée, un deuxième château encore plus romantique, de somptueuses villas, un lac, une jolie place de village, des commerces de bouche, des bars, des restaurants... La France comme on l'aime tant! Dommage qu'aujourd'hui les bains de la Belle Époque ne soient plus qu'un souvenir...
Distance: 81 km au sud de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
2 etoile(s) CHÂTEAU DE L'HERMITAGE.
Château de style palladien, un style rare dans la région.
[Château de l'Hermitage] Ce château du 18e siècle se trouve sur la commune de Condé-sur-l'Escaut, à proximité de la frontière belge. Il fut construit pour le prince Anne-Emmanuel de Croÿ. Le château est de style palladien, un style très rare dans la région. Ce style, inspiré de la sobriété et des proportions géométriques des temples romains, fut inventé au 16e siècle par Andrea Pallado, un architecte de la région de Venise. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le château a pu retrouver sa splendeur passée grâce à la passion de ses propriétaires. Ce sont d'ailleurs ces mêmes propriétaires qui assurent les visites guidées et qui vous feront découvrir un château pas comme les autres.
Distance: 81 km au nord-est de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE
3 etoile(s) MARQUENTERRE.
Venez observer les oiseaux migrateurs.
[Marquenterre] Sur une superficie de 250 hectares, entre dunes, marais et forêts, le parc du Marquenterre constitue la partie terrestre du parc naturel de la baie de Somme, quinze fois plus grand. C'est ici que font escale plus de 300 espèces d'oiseaux migrateurs. Trois parcours très bien aménagés (de 45 minutes à 2h30) vous permettront de découvrir les oiseaux et d'essayer de les reconnaître, par exemple la spatule blanche ou la foulque macroule. Selon les saisons, les espèces varient. Nous vous recommandons vivement de louer des jumelles à la maison du parc, en même temps que vous achetez vos tickets, sinon vous allez rater une bonne partie du spectacle car les oiseaux sont assez loin; car ce n'est pas comme dans un zoo! Si votre budget est serré, louez au moins une paire pour le groupe. Le long du parcours, vous rencontrerez des animateurs du parc qui pourront répondre à vos questions mais vous rencontrerez aussi probablement des passionnés qui engageront spontanément la conversation si vous semblez hésiter entre la mouette rieuse et la bécassine des marais. Vous apprendrez par exemple que certains oiseaux sont bagués et en zoomant avec un appareil photo très puissant, il est possible de lire leur nom et de savoir d'où ils viennent.
Distance: 82 km à l'ouest de: Centre d'accueil (Thiepval)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
CONDITIONS GÉNÉRALES.
• L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos s’engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils autorisent leur utilisation gratuite. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis l'e-mail s'il a été renseigné.
AUTEURS.
Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
PRÉSENTATION DE LA PAGE. • Mémorial de Thiepval, faire du tourisme
• Mémorial de Thiepval, weekend et vacances
• Mémorial de Thiepval, meilleures activités
• Mémorial de Thiepval, autour et à proximité
• Mémorial de Thiepval, plan et circuit de visite
• Mémorial de Thiepval, que faire
PDF

63 visites sur cette page. 739.694 visites sur les pages seevisit