LA TURBIE. Et la puissance de Rome.
4

LA TURBIE. Et la puissance de Rome.

Ce ravissant village médiéval de 3.000 habitants perché à 480 mètres d'altitude au nord de Monaco est surtout connu pour son Trophée d'Auguste. Tel un phare chargé de prévenir du danger, cet édifice grandiose domine la région et commémore la victoire des Romains sur les tribus des Alpes. Mais plus globalement il symbolise la toute puissance de Rome! On voit le trophée de loin, mais lorsque l'on se trouve à La Turbie, c'est nous qui voyons de loin! Toute la baie de Monaco. C'est magnifique, surtout à la tombée de la nuit quand tout s'illumine.

Ordre des sites:

Les sites sont triés selon le nombre d’étoiles.
TROPHÉE D'AUGUSTE. Et la victoire sur les tribus des Alpes. (4)
4

TROPHÉE D'AUGUSTE. Et la victoire sur les tribus des Alpes. (4)

Également appelé Trophée des Alpes, le trophée d'Auguste a été érigé en l'an 6 avant Jésus-Christ suite à la soumission d'une cinquantaine de tribus qui bloquaient le passage vers les Alpes. Il ne reste aujourd’hui que deux trophées de ce type dans le monde, l'autre se trouve en Roumanie. Le lieu n'a pas été choisi au hasard, mais sur le point le plus élevé de la via Julia, ancienne route romaine. A partir du 12e siècle, le monument est en partie fortifié pour protéger le village. Au 18e siècle, l'édifice est presque totalement détruit sur ordre de Louis XIV qui rase toutes les forteresses au fur et à mesure que ses troupes progressent dans la guerre qu'il mène contre le comté de Nice, non encore rattaché à la France. Devenu carrière de pierres à ciel ouvert, le bâtiment disparait presque totalement, car ses pierres sont utilisées pour construire les maisons du village et même l'église du village (Saint-Michel). Il faudra la détermination et la passion d'un riche mécène américain pour faire revivre l'édifice. Il convainc la France de faire démolir les maisons pour récupérer les pierres et faire remonter l'édifice. Le puzzle est titanesque car il manque beaucoup de pièces, d'autant plus qu'aucune image historique n'atteste de sa forme initiale (photo de droite). L'édifice sera donc partiellement reconstruit (photo de gauche) mais l'on décide de garder les parties qui avait été modifiées en forteresse au 12e siècle, et de ne pas le recréer totalement. Le trophée devrait donc rester une ruine à jamais.
0 km de la Turbie, Trophé
TERRASSES. Et leur vue sur Monaco. (7)
3

TERRASSES. Et leur vue sur Monaco. (7)

Depuis ces terrasses vous avez un magnifique point de vue sur la French Riviera et notamment sur Monaco et Beausoleil (banlieue française de Monaco).
Adresse: 3 avenue Prince Albert Ier de Monaco, 06320 La Turbie, France
0.2 km au nord-est de la Turbie, Trophé
MONT AGEL. L'armée veille.
3 MONT AGEL. L'armée veille. 3.1 km au nord-est de la Turbie, Trophé
ÉGLISE SAINT-MICHEL-ARCHANGE. Construite avec les pierres du Trophée. (3)
2

ÉGLISE SAINT-MICHEL-ARCHANGE. Construite avec les pierres du Trophée. (3)

Cette ravissante église de style baroque date du 18e siècle. Elle fut construite avec les pierres du Trophée, détruit sur ordre de Louis XIV. A l’intérieur, appuyez sur la minuterie à droite de l'entrée pour illuminer l'intérieur. Admirez la sobriété de ses lignes et ses ravissants tableaux, dont certains datent du 15e siècle. Admirez également le maître-autel en marbre et la table de communion en agate et en onyx. L'onyx est un type d'agate souvent rayée de noir et de blanc.
Adresse: Place de l'Eglise, 06320 La Turbie, France
0.1 km à l'ouest de la Turbie, Trophé
PLACE THÉODORE DE BANVILLE. Son marché et ses commerces. (1)
2

PLACE THÉODORE DE BANVILLE. Son marché et ses commerces. (1)

Avec sa vingtaine de commerçants, dont une poignée de bar-restaurants, cette place est le cœur de la cité. Si vous le pouvez, venez les jeudis matins car c'est jour de marché!
Adresse: Place Théodore de Banville, 06320 La Turbie, France
0.1 km au nord-ouest de la Turbie, Trophé
VIA JULIA AUGUSTA. Ancienne voie romaine. (5)
2

VIA JULIA AUGUSTA. Ancienne voie romaine. (5)

Le village médiéval est traversé par la via Julia Augusta (l'actuelle rue Droite). Cette voie qui suit en partie la Grande Corniche longeait la Méditerranée, en Italie depuis Rome, et en France jusqu'à l'embouchure du Rhône. Alors que des voies préexistaient, on doit à Rome la modernisation de la voie et son unification depuis Rome. La voie est en effet bornée (installations de bornes géantes) avec Rome pour point zéro. La création de cette voie a entraîné la fondation de Cimiez, ancêtre de Nice.
Adresse: Rue du Portail Romain, 06320 La Turbie, France
0.1 km au nord de la Turbie, Trophé
FONTAINE CARLO FELICEREGE. Et l'aqueduc romain. (2)
1

FONTAINE CARLO FELICEREGE. Et l'aqueduc romain. (2)

Cette fontaine a été créée en 1824, mais son eau est apportée par un aqueduc datant de l'époque romaine, et remis en service lors de la création de la fontaine. Elle est dédiée à Charles-Félix Ier, roi de Sardaigne. Rappel: ce n'est qu'en 1860, grâce au traité de Turin, que le Duché de Savoie et le Comté de Nice, sous domination sarde, sont annexés à la France par Napoléon III. Mais c'est un accord politique et militaire convenu d'avance. C'est le prix payé par le Royaume de Sardaigne à la France pour son aide dans l'unification de l'Italie et la guerre contre l'Empire d'Autriche.
Adresse: 2 avenue du Général de Gaulle (ou Grande Corniche), 06320 La Turbie, France
0.2 km au nord-ouest de la Turbie, Trophé
PORTAIL DE L'EST. Ancienne porte d'entrée de la ville fortifiée. (6)
1

PORTAIL DE L'EST. Ancienne porte d'entrée de la ville fortifiée. (6)

Au 13e siècle, cette porte d'entrée permettait d’entrer par l'est dans la ville fortifiée.
Adresse: 16 avenue Prince Albert Ier de Monaco, 06320 La Turbie, France
0.1 km au nord de la Turbie, Trophé
Apprenez l'anglais dix fois plus vite. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Ajoutez un point d'intérêt sur cette page:
PROVENCE-ALPES-COTE-D'AZUR. La Riviera. [Région] La Provence-Alpes-Côte-d'Azur compte parmi les trois plus grandes régions françaises pour le tourisme. C'est le lieu idéal pour tous ceux qui ne savent pas choisir entre mer et montagne. Cette région mythique au surnom de PACA, n'a pas su se choisir un nom qui résume à lui seul la variété de ses paysages: La mer au sud, avec la mythique Côte d'Azur. La montagne au nord, avec les Alpes, plus hautes montagnes d'Europe. Et la Provence, avec ses paysages escarpés et ses charmants villages qui de tout temps ont constitué un refuge contre les invasions. Aujourd'hui, les seules invasions que l'on compte sont celles des touristes qui, été comme hiver, déferlent sur les sites internationalement connus de la région: Nice, Cannes, Monaco, Saint-Tropez sur la Côte d'Azur, Avignon ou le Luberon en Provence, ou encore Serre Chevalier dans les Alpes... Les touristes ont donc l’embarras du choix! Tout brille sur la French Riviera, et pas seulement les starlettes du prestigieux festival de Cannes! Ici, quand il pleut, c'est une semaine de pluie qui se déverse en une seule heure, et le soleil brille de nouveau juste après! Fantastique non?!
172 km à l'ouest de la Turbie, Trophé
Autres sujets qui pourraient vous plaire: Classés selon la distance.
7 MONACO. Rocher des princes. Indépendante depuis 1861 et forte de son statut de principauté, cette petite ville-état de seulement 37.000 habitants est pourtant mondialement connue. Il faut dire que Monaco fait rêver. Tout d'abord les grandes fortunes attirées par un régime fiscal avantageux. Mais aussi tout un chacun, car Monaco est devenue au fil du temps un paradis des loisirs, avec jardins, musées, aquarium, grand prix, ports, hôtels, boutiques, plage, casino, palais et son immanquable relève des carabiniers du prince... Et pour ce faire, Monaco sait mélanger habillement tradition et modernité, ce qui la rend aussi attachante. Et comme le succès est au rendez-vous, la ville ne cesse de grandir. Déjà 25% du territoire a été gagné sur la mer, et cela semble ne jamais vouloir s'arrêter...
2 km au sud-est de la Turbie, Trophé
4 ÈZE. Le plus beau village de la Côte d'Azur. Un poète a dit "Eze a les pieds dans la Méditerranée, la tête dans le ciel et les montagnes pour couronne". Car selon que vous soyez à Eze "bord de mer" ou à Eze "vieux village", le dénivelé est de 400 mètres! Mais comme c'est surtout le vieux village que l'on visite, votre ascension sera limitée à une centaine de mètres. Véritable curiosité, Eze est l'un des villages les plus visités de la Côte d'Azur. Il faut dire qu'Eze-Village a de sérieux atouts. Petites ruelles moyenâgeuses, jolies échoppes installées dans les caves et rez-de-chaussées des anciennes bergeries, vieux château en ruine aujourd'hui occupé par un sublime jardin et pour couronner le tout, spectaculaire point de vue sur la French Riviera!
3.7 km au sud-ouest de la Turbie, Trophé
4 SAINTE AGNÈS. Le village balcon sur la Méditerranée. Pittoresque village médiéval, avec ses ruelles pavées enjambées par des voûtes, Sainte-Agnès est classé parmi les "Plus beaux villages de France". Perché à près de 800 mètres d'altitude derrière Menton, c'est aussi le plus haut village littoral d'Europe. Pas étonnant que depuis là on ait une vue magnifique sur la French Riviera et l'Italie! Sainte-Agnès s'étend jusqu'à Menton et offre donc un dénivelé de 800 mètres entre son point le plus haut et le plus bas. La cité est construite sur trois niveaux. La ville basse au niveau 1, le village perché au niveau 2, et enfin l'ancien village au niveau 3. Aucun des 1.200 habitants de Sainte-Agnès ne vit plus dans l'ancien village car il y a bien longtemps qu'il fut abandonné et reconstruit plus bas, protégé des vents par la falaise. Il est toutefois possible de visiter ses ruines, même si vous aurez bien du mal à reconnaitre grand chose. Ce sera plus facile avec le château. Car jusqu'au 18e siècle, le village était protégé par un château, mais comme tous les châteaux de la région, il fut détruit par Louis XIV alors qu'il tente de conquérir le Comté de Nice.
8 km au nord-est de la Turbie, Trophé
6 MENTON. La perle de France. Menton est une ville française de 25.000 habitants, située tout près de l'Italie. Menton est connue pour ses citrons, qui jouissent d'un climat méditerranéen, voire subtropical, doux toute l'année, et pour la fête des citrons (fin février). Menton est une vieille cité puisque l'on retrouve des traces de peuplement dès le paléolithique. Rappel: le paléolithique (de 3.000.000 d'années à 12.000 ans avant JC) est l'ère de l'apparition de l'homme, de la pierre taillée, de la chasse et de la cueillette. Une ancienne voie romaine traversait probablement la ville par l'actuelle rue Longue. Menton devient une station balnéaire à la fin du 19e siècle en profitant du développement de la Riviera française, de plus en plus prisée des riches Russes et Anglais.
9 km au nord-est de la Turbie, Trophé
7 NICE. La belle Italienne. L’agglomération de Nice compte un million d'habitants, et contrairement aux idées reçues, Nice n'est pas une ville "de vieux" mais une ville universitaire, jeune et dynamique. C'est une ville de style italien, avec ses nombreuses façades colorées, blottie entre mer et montagne: un ravissement. Le climat y est très doux toute l'année, le soleil brille presque tous les jours, même si, le saviez-vous, il y pleut presque autant qu'en Bretagne, mais ce sont des averses violentes et courtes. C'est la raison pour laquelle, dans la région, les ruisseaux se transforment si souvent en torrents.
13 km au sud-ouest de la Turbie, Trophé
4 SOSPEL. Vieille cité sur la route du sel. Cette petite ville de 4.000 habitants de l'arrière pays niçois ressemble un peu à une belle endormie. Au Moyen-Age, grâce au commerce du sel entre Nice et Turin, Sospel est riche et flamboyante, avec ses foires, son château, ses demeures cossues, son abbaye et sa cathédrale... De ce glorieux passé, la ville a gardé un charme indéniable, même si du château et l'abbaye il ne reste presque rien... Mais dans les années 1930, c'est un nouveau "château" que la ville reçoit: le fort Saint-Roch de la ligne Maginot, pour protéger la France des invasions italiennes. Un "comble" de l'histoire quand on sait que Sospel fut italienne jusqu'au 19e siècle.
15 km au nord de la Turbie, Trophé
3 COARAZE. Le village du soleil. A 650 m d’altitude, non loin du Parc National du Mercantour, et perdu au milieu des oliviers, Coaraze est connu pour être le "village du soleil". Ses ruelles pavées et escarpées, ses passages voûtés, ses maisons de pierre ou de couleur à la façon italienne et ses places fleuries ont attiré de nombreux artistes et personnalités, tels que Jean Cocteau ou Ponce de Léon qui ont chacun réalisé un cadran solaire pour embellir le village.
16 km au nord-ouest de la Turbie, Trophé
5 SAINT-PAUL DE VENCE. Village d'artistes. Perché sur un éperon rocheux, ce ravissant village fortifié de 3.400 habitants gardait la frontière du Var jusqu'en 1870. Saint-Paul de Vence est ensuite presque oublié jusqu'à ce qu'il devienne très à la mode après la Seconde Guerre mondiale. Sa réputation est portée par la présence (et le mariage) de Yves Montand et Simone Signoret dans le village. Mais également parce que Modigliani, Utrillo ou Matisse viennent y peindre, séduits par le cadre ravissant des lieux. Bien avant eux, d'autres artistes vivent ou passent à Saint-Paul, à commencer par les célébrissimes Renoir et Picasso. Aujourd'hui, véritable musée en plein air, Saint-Paul de Vence perpétue la tradition de village d'artistes. Venir se balader dans les ruelles étroites de Saint-Paul est un incontournable lorsque l'on visite la Côte d'Azur.
23 km à l'ouest de la Turbie, Trophé
6 ANTIBES. L'Antipolis. Antibes compte 72.000 habitants. À l'époque romaine, Antibes s'appelait Antipolis, ce qui signifie "la ville en face" de Nice. Vous avez donc compris qu'Antibes et Nice sont voisines et se font face, enfin un peu en biais tout de même! On retrouve des traces de peuplement dès le 5e siècle avant JC. D'ailleurs, les fondations du Château Garibaldi (le musée Picasso) datent de cette époque. Comme Nice, Menton, Cannes, Saint-Paul de Vence, Monaco... Antibes est un incontournable de la Côte d'Azur.
29 km au sud-ouest de la Turbie, Trophé
5 SAVONE. Entre industrie et loisirs. (Savona) Savone est une ville de Ligurie de 60.000 habitants. Elle est nichée entre la mer de Ligurie (la partie de la Méditerranée qui baigne la Ligurie) et le Piémont (les Préalpes italiennes). Savone remonte à l'époque romaine, mais après la chute de l'empire Romain, Savone fut détruite (au 7e siècle). Ensuite elle dut lutter pour garder son indépendance contre la République de Gênes, à laquelle elle finit finalement par être rattachée (au 18e siècle) avant l'unification italienne (au 19e siècle). Pendant la Seconde Guerre mondiale, Savone a été intensément bombardée, non pas par les Allemands (car l'Italie était alliée de l'Allemagne), mais par les Anglais. Après la reconstruction, elle devint à la fois un centre industriel important et une station touristique de la Riviera italienne.
107 km au nord-est de la Turbie, Trophé
Devenir rédacteur et évaluateur. Rédigez un nouveau point d'intérêt et figurez parmi nos auteurs. Cliquez sur "Rédiger" ou écrivez-nous à redaction@seevisit.com. Vous pourrez également faire partie de notre groupe d'évaluation si vous le souhaitez.
Faire paraître votre activité commerciale. Pour rédiger un point d'intérêt lié à un événement (fête, brocante...) ou à une activité commerciale (restaurant, bar, boutique, parc d'attractions, musée...), cliquez sur "Rédiger". C'est gratuit.
Conditions générales. Seevisit ne collecte pas d'information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leur position si ceux-ci l'acceptent. • L’utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d’un éventuel préjudice en cas d’information erronée. • Seesivit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d’aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps.
Auteurs. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap (lien ci-dessous). Les auteurs des photos sont indiqués sur les noms des photos.
www.umap.openstreetmap.fr/fr/
Présentation de la page. Faire du tourisme à La Turbie, dans les Alpes Maritimes, en Provence-Alpes-Côte d'Azur, et visiter la ville de La Turbie en 1 jour, en 2 jours ou 3 jours, pour un week-end? Seevisit.fr vous propose un plan de La Turbie et son circuit touristique gratuit avec le top 10 des choses à faire et à voir à La Turbie et autour de La Turbie. Cette visite guidée gratuite de La Turbie vous présente les dix meilleures choses à visiter et à faire, soit en faisant une visite rapide (les attractions essentielles) ou en faisant le circuit complet de La Turbie (voir la carte de La Turbie). See Visit vous propose également les points d’intérêts près de La Turbie. Avec les photos de La Turbie, See-visit vous permet de découvrir les attractions immanquables, à faire absolument à La Turbie. Pour plus d’information, si vous restez 24h ou 48h et que vous souhaitez découvrir les alentours, vous trouverez des informations à l’office de tourisme.


196 visites sur cette page. 173.869 visites sur les pages seevisit