CARTE EXPLORER
Pléneuf-Val-André.

 
PLÉNEUF-VAL-ANDRÉ.
La plus belle station du nord de la Bretagne.

4 etoile(s) Vaut de parcourir 30 km

[Pléneuf-Val-André] Pléneuf-Val-André est une petite station balnéaire de bord de mer que beaucoup appellent tout simplement Val-André. Sa population est de 4.000 habitants à l'année, mais en été elle peut monter jusqu'à 20.000 personnes. Il faut dire qu'avec sa très longue plage de sable fin, Val-André a de quoi plaire. C'est d'ailleurs l'une des plus belles plages de sable fin de la Bretagne nord. Même si vous ne vous baignez pas, avec sa longue digue-promenade et ses ravissantes villas de la fin du 19e siècle, Val-André devrait tout de même vous enchanter. Pour les jours de pluie, peut-être un peu moins. Mais vous pourrez toujours vous rabattre sur le casino.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patricia Goujon
COMMENTAIRES
ORGANISEZ VOTRE VISITE:
• Les boutons itinéraire ou parking permettent de rejoindre le point d'intérêt (Chapelle) ou le parking via votre application de navigation GPS. • Cliquez sur le bouton carte pour ouvrir ou fermer la carte. Le bouton cible de la carte permet de vous géolocaliser.
ITINÉRAIRE PARKING
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE:
Un musée, un monument, un parc, un restaurant...
AJOUTER
7 etoile(s) CÔTE D'ÉMERAUDE.
La Riviera bretonne.
[Côte d'Émeraude] Sur une petite centaine de kilomètres, la côte d'Émeraude longe les côtes nord-est de la Bretagne entre Cancale à l’est et Pléneuf-Val-André à l’Ouest. Comme un pendant à la Côte d’Azur dans le sud de la France, le nom de "côte d’Émeraude" fut inventé dans les années 1890 pour promouvoir cette région de la Bretagne qui n’avait pas de nom spécifique... Il fait référence à la couleur émeraude (vert) que la mer et le ciel peuvent prendre à certains endroits. Au programme de votre périple: côtes abruptes et déchiquetées, climat océanique doux, jolies stations balnéaires et plages de sable fin...
Distance: 52 km à l'est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Yohan Lancou
ITINÉRAIRE PARKING
BRETAGNE.
Terre des Celtes.
[Bretagne] /Région admin./ Comme Astérix et Obélix qui luttent contre les Romains, la Bretagne a un fort caractère, hérité de son histoire. On aime tout en Bretagne! Ses galettes, ses crêpes, ses kouign-amanns, ses caramels au beurre salé, ses longues côtes escarpées, ses ravissantes stations balnéaires... Sa pluie! Car la Bretagne a sa propre pluie. Ce n'est pas une pluie qui se déverse d'un coup et vous mouille, c'est une pluie fine et légère qui se brumise pour rafraichir la péninsule. La péninsule est faite de grès et granit. Elle s'avance sur 400 kilomètres sur l'océan Atlantique et donne à la France son aspect immédiatement reconnaissable. Pourtant, on la doit aux Anglais! Au 5e siècle les peuples qui vivent en Grande-Bretagne (les Celtes) émigrent dans la région (la Petite Bretagne) et y apportent leur langue et leur culture. D'ailleurs, au fil des siècles, Anglais et Français ont tenté de mettre la main sur ce "pays". Ce fut chose faite par les Français en 1532, lors des épousailles de François 1er (roi de France) et Claude de France (Bretonne, au nom prédestiné). Malgré tout, pendant encore longtemps, ce pays breton a bénéficié de privilèges par rapport aux autres provinces du royaume, comme par exemple sur les impôts et la justice.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Yohan Lancou
AUTRES SUJETS:
Ci-dessous, classés selon la distance.
5 etoile(s) SABLES-D'OR-LES-PINS.
La station qui ne parvint jamais à concurrencer Deauville.
[Sables-d'Or-les-Pins] Cette petite station balnéaire de la côte d'Émeraude se trouve à cheval sur Fréhel (à l'ouest) et Plurien (à l'est), deux communes réunissant 3.000 habitants à elles deux. La station est surtout animée à la belle saison. Censée concurrencer Deauville, elle fut créée de toute pièce dans les années 1920 par quelques entrepreneurs visionnaires qui finirent toutefois ruinés par la crise de 1929! La station fut installée à l'embouchure d'une petite rivière, l'Islet, qui forme une petite baie que les marées s'emploient à couvrir et découvrir au fil des heures. Pour la création de la station, de nombreuses dunes durent être arasées afin de construire les différents édifices de la station: des villas, des hôtels, un casino, un golf... Pour son développement, la station put compter sur l'ouverture en 1924 de la ligne de chemin de fer qui se connectait à la grande ligne Paris-Brest. Cette ligne finit par fermer et il n'en reste aujourd'hui que le pont ferroviaire traversant la rivière Islet à l'est. Ce ne fut qu'après la Seconde Guerre mondiale que Sables-d'Or-les-Pins put finalement se développer un peu sans jamais pouvoir concurrencer Deauville. Ses immenses avenues, accueillant parfois de fausses façades d'hôtels de style normand, donnaient à la station un air assez étonnant. En 2007, de grands travaux furent entrepris, notamment le rétrécissement de certaines rues, afin de donner un second souffle à la station. Dans sa chanson "Tombé pour la France", Étienne Daho chante "Sables-d'Or près des dunes" à deux reprises... Et bien, c'est ici! (cliquez sur "site web" pour l'entendre).
Distance: 12 km au nord-est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Prune Bigolain
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES SITE WEB
2 etoile(s) POINTE DU ROSELIER.
Et son panorama sur la baie de Saint-Brieuc.
[Pointe du Roselier] Depuis la pointe du Roselier, vous aurez un magnifique point de vue sur la baie de Saint-Brieuc. Comportant deux anses à l'est (anse d'Yffiniac et anse de Morieux - voir carte), la baie de Saint-Brieuc est tout à fait remarquable. C'est la cinquième baie au monde en termes d'amplitude des marées. La mer peut se retirer jusqu'à sept kilomètres au large. La pointe accueille un mémorial dédié aux marins morts en mer. Depuis la pointe, vous pourrez également partir pour de longues balades sur les chemins de randonnées littorales proposées.
Distance: 13 km à l'ouest de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
5 etoile(s) SAINT-BRIEUC.
L'une des sept cités des saints fondateurs de Bretagne.
[Saint-Brieuc] Saint-Brieuc fut fondée au 4e siècle par un moine gallois. Son église Saint-Étienne, datant du 12e siècle, rend hommage à Saint-Étienne, premier martyr chrétien. L'église (et la ville toute entière) est encore aujourd'hui l'une des étapes du "Tro Breizh", un pèlerinage rendant hommage aux sept saints fondateurs de la Bretagne: saint Samson, saint Malo, saint Brieuc, saint Tudual, saint Pol-Aurélien, saint Corentin et saint Patern. Si vous êtes un peu malin, vous trouverez facilement quel saint l'on vient vénérer à Saint-Brieuc! :-) Avec ses vieilles maisons à pans de bois du 15e richement décorées, le vieux Saint-Brieuc est très agréable et témoigne de la richesse passée de la cité. La ville compte aujourd'hui 100.000 habitants (agglomération). Située au fond d'une baie, Saint-Brieuc est à la fois cité ancienne et cité balnéaire. Dominée par de hautes falaises, la plage, située à trois kilomètres du centre, est fortement appréciée des baigneurs, des surfeurs et des promeneurs. Comportant deux anses (anse d'Yffiniac et anse de Morieux), la baie de Saint-Brieuc est tout à fait remarquable. C'est la cinquième baie au monde en termes d'amplitude des marées. La mer peut se retirer jusqu'à sept kilomètres au large; il faudra donc bien choisir vos heures de baignade! :-)
Distance: 18 km au sud-ouest de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Prune Bigolain
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
4 etoile(s) CAP FRÉHEL.
Roi de la côte d'Émeraude.
[Cap Fréhel] Surplombant la mer de 70 mètres, le cap Fréhel s’avance fièrement vers le nord. Depuis le cap, vous aurez un beau point de vue sur les falaises de grès rose de la côte d'Émeraude (dont il est le roi!) ainsi que sur l’île de Bréhat à l’ouest, sur l’île de Jersey au nord et sur la pointe du Grouin à l’est. Le cap Fréhel est un site protégé qui abrite une réserve ornithologique. Si vous ouvrez bien les yeux (et les jumelles), vous apercevrez peut-être des cormorans, des mouettes, des goélands et autres pingouins. Si vous ne faites pas la différence entre une mouette et un goéland, lisez le paragraphe ci-dessous. Sinon, rabattez-vous sur les surfeurs, bien plus facile à voir. 70 mètres plus bas, ils s’adonnent à leur passion le long de la plage des Grèves d'en Bas...
Distance: 20 km au nord-est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) SAINT-CAST-LE-GUILDO.
Le petit port aux praires et coquilles Saint-Jacques.
[Saint-Cast-le-Guildo] Saint-Cast-le-Guildo doit son nom à saint Gado, un moine (très populaire au Pays de Galles) qui y fonda un monastère au 5e siècle. Au 19e siècle, la ville se transforma en ravissante cité balnéaire, comme en témoigne sa longue plage des Mielles et ses ravissantes villas Belle-Époque qui la longent sur la falaise. À cette époque, Saint-Cast était d'ailleurs aussi réputée que Dinard, située à 10 km à l'est. Mais contrairement à Dinard, Saint-Cast cessa de se développer et finit par tomber dans un relatif oubli. La ville ne compte aujourd'hui que 3.000 habitants, contre 32.000 pour Dinard. Une chance pour tous ceux qui préfèrent les stations un peu plus calmes. Autre avantage, de part sa situation, Saint-Cast bénéficie d'un climat assez doux. Ses côtes ne subissent pas les vents frais du large. Si pendant des siècles, Saint-Cast a pu vivre de la pêche, aujourd'hui, elle vit essentiellement du tourisme et toujours de la culture des moules ainsi que de la pêche de praires (≡coquillages) et de coquilles Saint-Jacques. Pour voir les bouchots (≡cultures de moules), rendez-vous par exemple dans la baie de l'Arguenon. Pour voir les bateaux décharger leur cargaison, rendez-vous au port. Pour les plus romantiques, rendez-vous sur la pointe de l'Isle: le meilleur point de vue sur Saint-Cast et la côte d'Émeraude. Pour la baignade, outre la grande plage des Mielles, Saint-Cast offre de nombreuses petites plages sauvages plus tranquilles, telles que la plage de Pen de Pen Guen ou la plage de la Pissotte. Mais si vous aimez le bruit, foncez sur les Pierres Sonnantes!
Distance: 22 km à l'est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) SAINT-QUAY-PORTRIEUX.
Roches de Saint-Quay et coquilles Saint-Jacques.
[Saint-Quay-Portrieux] Saint-Quay-Portrieux doit ses origines à Kertugal, un petit village de pêcheurs se trouvant aujourd'hui au nord-ouest de la commune.
Kertugal signifie littéralement "demeure des Gaulois" en vieux breton. C'est autour de la grève de la Fontaine Saint-Quay que se concentrait l'activité maritime. Aujourd'hui, commune paisible de 3.000 habitants, Saint-Quay-Portrieux est la capitale française de la coquille Saint-Jacques. À ce titre, chaque année en avril, la commune organise une grande fête de la Coquille Saint-Jacques. Depuis la grande mode des bains de mer, commencée à la fin du 19e siècle, la ville s'est peu à peu transformée en station balnéaire et en petit port de plaisance. En plus d'un port d'échouage, Saint-Quay-Portrieux possède un port en eau profonde. Sans compter ses longues et belles plages de sable fin. La plus fréquentée est la plage du Casino avec, comme son nom l'indique, un casino, mais aussi un mini-golf et quelques bars. À moins de 2 km au large, vous apercevez le phare de l'île Harbour. Cette "île" fait partie des Roches de Saint-Quay, un ensemble de roches dangereuses pour les bateaux. Datant de 1850, son phare permet aux bateaux de les éviter lors de leur entrée dans la rade de Portrieux.
Distance: 22 km à l'ouest de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) ZOOPARC DE TRÉGOMEUR.
Un voyage vers l'Asie.
[Zooparc de Trégomeur] Ce parc zoologique et botanique de 14 hectares créé dans les années 1960 fut totalement réaménagé en 2007. Situé au fond d'une vallée, le parc recense une cinquantaine d'espèces d'animaux asiatiques, car le parc est tout entier dédié à l'Asie! Dès que vous aurez franchi ses portes, les plantes, l'architecture et bien entendu les animaux vous transportent immédiatement en Asie: tigres de Sibérie, pandas roux de Chine, panthères des neiges et autres ours malais vous attendent... Le parc accueille toutefois quelques "migrants" non asiatiques, notamment d'adorables lémuriens malgaches. Tout au long de l'année, de nombreuses animations permettent aux visiteurs de mieux découvrir et comprendre les animaux. Trégomeur accueille environ 100.000 visiteurs par an.
Distance: 24 km à l'ouest de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Prune Bigolain
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES SITE WEB
3 etoile(s) MONCONTOUR.
Sur les traces des révoltes chouannes.
[Moncontour] Cette petite cité de 800 habitants compte à la fois parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous) et parmi les Petites Cités de Caractère, un label regroupant 21 petites cités bretonnes. Le nom de Moncontour signifie "entouré de monts", mais Moncontour est elle-même construite sur un mont de 80 mètres de haut! Grâce à cette situation en hauteur, la cité bénéficiait d’une protection naturelle. À l’approche du village, vous verrez tout d’abord le clocher de l'église Saint-Mathurin pointant au dessus des remparts du 13e siècle. À cette époque, la fonction de Moncontour était de défendre Lamballe, capitale du Penthièvre, l’un des anciens "pays" composant la Bretagne. Les remparts sont bien conservés, mais vous ne verrez pas de château car celui-ci fut démantelé au 17e siècle sur ordre de Richelieu. Lors de la Révolution française, Moncontour fut un haut lieu de résistance chouanne. Rappelons que les Chouans (Vendéens et Bretons très catholiques) s’opposèrent massivement à la Révolution et à ses ravages anticléricaux: conversion "républicaine" forcée des prêtres, destruction des abbayes et des églises... Des milliers de Chouans furent massacrés mais l’histoire de France s’efforce d’oublier ces crimes qui font tache au Pays des Droits de l'Homme... Aujourd'hui, Moncontour est bien plus calme et vous accueille dans ses jolies rues bordées de maisons à pans de bois...
Distance: 26 km au sud de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) SAINT-JACUT-DE-LA-MER.
Rejoignez son île des Ébihens à pied à marée basse.
[Saint-Jacut-de-la-Mer] Cette petite commune de moins de 1.000 habitants est l'une des jolies stations balnéaires situées sur la côte d'Émeraude. La commune doit son nom à Jacut, un abbé chassé d'Irlande par les Saxons qui s'installa ici au 4e siècle. La ville occupe la totalité d'une longue (5 km) péninsule étroite (1 km) qui se termine au nord par la pointe du Chevet. Saint-Jacut-de-la-Mer dispose de nombreuses plages. À marée basse, depuis la plage du Rougeret, vous pourrez accéder à l'île des Ébihens à pied. Grisant! Mais pour éviter les catastrophes, vérifiez bien les heures des marées avant de partir. Saint-Jacut-de-la-Mer dispose également de deux ports à marée, c'est-à-dire, des ports sans eau à marée basse. Le port de la Houle-Causseul accueille les bateaux de pêche et de plaisance tandis que le port du Châtelet (construit au 18e siècle) abrite surtout les bateaux pendant la période hivernale.
Distance: 27 km à l'est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Prune Bigolain
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
2 etoile(s) KERMARIA-AN-ISQUIT.
Cette chapelle du 13e siècle abrite une danse macabre du Moyen-Âge.
[Kermaria-an-Isquit] Dressée au milieu de la campagne, cette église se trouve sur la commune de Plouha. C''est en fait une ancienne chapelle seigneuriale, c'est-à-dire, une chapelle qui était autrefois réservée au Seigneur du village. En breton, le nom de l'église signifie littéralement "le village de Marie qui sauvegarde" . La chapelle est surtout connue pour sa rare et ravissant danse macabre datant de la fin du Moyen-Âge (16e siècle). Typique du Moyen-Âge, les danses macabres représentaient des morts et des vivants dansant la sarabande, une danse lente et élégante. Si aujourd'hui, il nous est difficile de voir la mort en face, les danses macabres nous rappellent qu'au Moyen-Âge, la mort et la vie faisaient bon ménage: on veillait par exemple les morts à la maison, on enterraient les morts dans les églises...

Distance: 33 km à l'ouest de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Pierre Vendres
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
5 etoile(s) DINARD.
La perle anglaise.
[Dinard] "Venez vous embourgeoiser" dans cette magnifique station balnéaire: plages de sable fin, falaises, villas Belle Époque, Casino, bars, restaurants, boutiques, soleil (pas toujours)... Tout ou presque est réuni ici pour passer un merveilleux séjour. Pourtant, jusque dans les années folles, Dinard n'était qu'un modeste village. En faisant construire de somptueuses villas en bord de mer, ce sont les Américains et les Anglais, venus de Dinan, qui transformèrent ce village en superbe station balnéaire. Dinard est également connue pour son festival annuel du film britannique.
Distance: 37 km à l'est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) SAINT-SERVAN-SUR-MER.
Avalée par Saint-Malo, sa rivale.
[Saint-Servan-sur-Mer] Située à l'embouchure de la Rance (rivière), Saint-Servan, n'est depuis 1967 qu'un "simple" quartier de Saint-Malo. L'histoire est parfois injuste, car dès le 1er siècle (époque gallo-romaine), Alet, l'ancien nom de Saint-Servan, était une cité riche et puissante, alors que Saint-Malo n'était rien... Allez, venez faire un tour à Alet!
Distance: 40 km à l'est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
7 etoile(s) SAINT-MALO.
Cité des corsaires.
[Saint-Malo] Saint-Malo est une ravissante ville de Bretagne comptant environ 45.000 habitants. Mais zéro corsaires, car ils ont disparu aujourd'hui. La ville existe depuis l'époque gauloise, mais c'est grâce aux corsaires, notamment Surcouf, que Saint-Malo se développa énormément du 15e au 18e siècle. La vieille ville intra-muros (à l'intérieur des murs) a conservé ses remparts. En revanche, pour la plupart, les maisons ont été détruites lors des bombardements alliés de 1944, mais ont été reconstruites, soit à l'identique, soit dans un style historisant.
Distance: 40 km à l'est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
2 etoile(s) ABBAYE DE BEAUPORT.
En ruines, mais grandiose!
[Abbaye de Beauport] Cette abbaye fut fondée au 13e siècle. Lors de la Révolution française, comme toutes les abbayes de France, elle fut vidée de ses moines et fut vendue au plus offrant. En fait abandonnée pendant des décennies, l'ancienne abbaye put être restaurée et ouverte à la visite. Descendant élégamment jusqu'à la mer, le domaine accueille aujourd'hui 50.000 visiteurs par an qui viennent pour son cadre enchanteur et ses différents bâtiments abbatiaux. Outre les ruines grandioses de l'église abbatiale, vous verrez le réfectoire des moines s'ouvrant sur la mer, la longue salle capitulaire de style gothique anglo-normand, ou encore l'aumônerie où les moines percevaient l'impôt sur le sel et les céréales produits sur leurs terres. Le domaine de l'abbaye de Beauport occupait près de 400 hectares de bois, de champs et de marais. Il faut bien comprendre qu'à l'époque, les monastères étaient riches grâce aux donations mais surtout grâce aux loyers et impôts perçus sur leurs terres. En outre, contrairement aux paysans, aux ouvriers et aux bourgeois, les abbayes ne payaient aucun impôt à l'État, tout comme les nobles d'ailleurs! Une grande injustice qui explique que lors de la Révolution française, les abbayes et les châteaux furent confisqués par l'État et vendus aux plus offrants.
Distance: 40 km au nord-ouest de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Pierre Vendres
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES SITE WEB
6 etoile(s) DINAN.
Cité médiévale.
[Dinan] Construite sur les flancs d'un plateau au dessus de la rivière Rance, cette gracieuse ville de 28.000 habitants (agglomération) se fait discrète devant son château qui domine l'horizon, à 75 mètres au dessus de la rivière. C'est le célèbre Guillaume le Conquérant qui le fit ériger, mais à l'époque il était en bois. Il est très agréable de se balader dans Dinan, le long de son petit port de plaisance ou dans sa cité médiévale toujours protégée par ses trois kilomètres de remparts, les mieux conservés de Bretagne. Derrière les remparts, laissez-vous enchanter par les nombreuses ruelles piétonnes, aux maisons de granit ou à pans de bois.
Distance: 41 km à l'est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Yohan Lancou
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) PAIMPOL.
Et ses grandes pêches à la morue.
[Paimpol] Du 15e siècle au 19e siècle, Paimpol fut un important port de pêche à la morue. Ses marins partaient pendant plusieurs mois pour pêcher la morue au large de Terre Neuve et de l'Islande. Suite aux nombreux naufrages, deux mille marins de Paimpol ne revinrent jamais. L'épopée de ces marins fut immortalisée par Pierre Loti dans son roman "Pêcheurs d'Islande". Aujourd'hui, avec ses fameuses huîtres paimpolaises, l'ostréiculture a remplacé la pêche à la morue, mais de nombreux indices rappellent l'histoire de ces grandes pêches, par exemple les exvotos dans les églises ou le mur des disparus visible au musée de la Mer. Sur la place du Martray situé dans le quartier latin, un grand marché se tient tous les mardis matin. Le centre-ville de Paimpol regorge de restaurants proposant de nombreux plats à base de poissons et de cocos de Paimpol, des haricots blancs. Avant ou après votre repas, prenez le temps d'admirer les belles maisons d'armateurs et les maisons à colombages datant du 15e au 16e siècle. Enfin, ne quittez pas Paimpol sans faire un tour dans son port et imaginez que c'est depuis ce port que les marins partaient autrefois pour de longs mois en mer...
Distance: 42 km au nord-ouest de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
2 etoile(s) PARAMÉ.
Le quartier balnéaire de Saint-Malo.
[Paramé] Avant son rattachement à Saint-Malo en 1967, ce petit quartier nord-est était encore une commune indépendante. Paramé vaut surtout pour sa plage du Sillon, une plage de sable fin de deux kilomètres de long, et pour les ravissants hôtels et villas qui la bordent. Le grand nombre de pierres taillées (sortes de silex) retrouvé sur la plage atteste de la présence de l'homme en ce lieu dès la préhistoire. Mais on attribue généralement la naissance de Paramé à l'installation du prieuré Saint-Domin (≡petit monastère) au 4e siècle. L'ancienne commune s'est surtout développée à la fin du 19e siècle avec la mode des bains de mer. Ne manquez pas l'Hôtel des Thermes Marins. Sur la plage, vous apercevez de gros troncs d'arbres plantés dans le sable. Ce sont des brise-lames chargés de protéger la digue des vagues qui peuvent être dévastatrices, surtout lors des hautes marées, qui ici peuvent atteindre jusqu'à 15 mètres de haut. Les troncs sont en chêne et ont été installés au 19e siècle, ils ont une longueur d'environ 6 mètres, dont la moitié enfouie dans le sable. Toujours à la fin du 19e siècle, l'inauguration d'une ligne de tramway reliant Paramé à Saint-Malo et Saint-Servan contribua à accélérer l'intime intrication des trois communes. Tout comme Paramé, Saint-Servan fut d'ailleurs aussi rattachée à Saint-Malo en 1967.
Distance: 42 km à l'est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Prune Bigolain
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) SAINT-SULIAC.
Et son panorama grandiose sur l'estuaire de la Rance.
[Saint-Suliac] Situé sur l’estuaire de la Rance, ce petit village de 900 habitants compte parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Depuis le mont Garrot qui surplombe le village au sud, vous aurez un panorama grandiose sur l’estuaire et sur les ruines du premier village (camp viking) fondé par les Vikings au 10e siècle. Il est possible de visiter les vestiges de cet ancien port de pêche fortifié, mais uniquement à marée basse, mais ça vaut vraiment le coup... surtout si vous avez toujours été fasciné par les cités disparues... Plus classique, mais tout aussi intéressant, au centre du village, l’église Saint-Suliac se trouve au cœur d’un enclos paroissial, comptant parmi les plus beaux de Bretagne.
Distance: 43 km à l'est de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Maryse Carretti
Photo: ©Flickr
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) ÎLE DE BRÉHAT.
L'île aux fleurs.
[Île de Bréhat] Cette ravissante petite île de 3 km de long était au départ composée de deux îles, mais elles furent reliées entre elles au 18e siècle par un pont construit par Vauban. L’île nord est plus sauvage que l’île sud. Sur les deux îles, qui comptent moins de 400 habitants, on marche à pied ou on roule en vélo! Et c’est là l’une des agréables caractéristiques de l’île. Le peuplement de l’île de Bréhat commença au 5e siècle avec la création d’une abbaye par des moines fuyant la Grande Bretagne ravagée par les pillards. Au Moyen-Âge, l’île fut fortifiée. Malgré ses remparts, l’île fut toutefois ravagée à plusieurs reprises, par les Anglais, les Français ou les Bretons qui tous voulaient l'occuper. Aujourd’hui, l’île est beaucoup plus calme, sauf les jours de tempête! Bénéficiant d’un climat doux, l’île est couverte de fleurs. Les bulbes de fleurs furent ramenés par les nombreux voyageurs (marins, corsaires, pirates...) qui passaient par Bréhat. Véritable jardin paradisiaque (surtout au printemps), Bréhat offre aux visiteurs ses couleurs et ses parfums... Pendant des siècles, Bréhat a pu vivre de la pêche mais aujourd’hui elle vit essentiellement du tourisme.
Distance: 44 km au nord-ouest de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
2 etoile(s) LA ROCHE-JAGU.
Ce château veille sur la vallée du Trieux.
[La Roche-Jagu] Il s'agit d'un château perché en haut d'une falaise du Trieux, sur la rive ouest. Il fut d'ailleurs édifié au 15e siècle afin de surveiller la vallée encaissée de la rivière. Lors de votre visite du château, vous verrez de nombreuses salles aux plafonds à la française, une petite chapelle et ses deux oratoires, ainsi que le chemin de ronde couvert courant le long de la façade est. Du haut du château, vous bénéficierez d'un beau panorama sur la vallée et sur la région. Le château est classé Monument Historique. Ne quittez pas le château sans voir les jardins, propices à la balade et à la rêverie. Ils sont récents mais ont été conçus dans un ravissant style médiéval. Ils sont classés Jardins Remarquables.
Distance: 47 km à l'ouest de: Chapelle (Pléneuf-Val-André)
Texte: ©Seevisit Pierre Vendres
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
CONDITIONS GÉNÉRALES.
• L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos s’engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils autorisent leur utilisation gratuite. • Seevisit ne collecte pas d’informations personnelles, hormis, conformément à la loi, l’IP et l’email (s’il a été renseigné) lors de la publication d’un commentaire.
AUTEURS.
Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
PRÉSENTATION DE LA PAGE. • Pléneuf-Val-André, faire du tourisme
• Pléneuf-Val-André, weekend et vacances
• Pléneuf-Val-André, meilleures activités
• Pléneuf-Val-André, autour et à proximité
• Pléneuf-Val-André, plan et circuit de visite
• Pléneuf-Val-André, que faire
PDF

355 visites sur cette page. 850.228 visites sur les pages seevisit