carte explorer
Gerberoy.

GERBEROY.
Le village des roses.

4 etoile     Vaut de parcourir 30 km
[Gerberoy] Avec ses belles maisons à colombages du 17e et 18e siècle, ce petit village médiéval compte parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Gerberoy bénéficia d'un château en pierre dès le 9e siècle et reçut même la qualification de "ville" par le roi de France Philippe Auguste au 12e siècle. Gerberoy fut pillé et ruiné à plusieurs reprises durant les Guerres de Religion (voir ci-dessous), puis ses murailles furent démantelées et la ville cessa définitivement d'être une place forte. Aujourd'hui, la "ville" de Gerberoy compte moins de cent habitants! Le village s'anime surtout aux beaux jours lorsque de nombreux touristes viennent arpenter ses ravissantes ruelles pavées bordées de multiples rosiers aux couleurs éclatantes. C'est dans ce village que le peintre Henri Le Sidaner (1862-1939) s'installa et trouva son inspiration.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevist Patrick Palmas
ORGANISEZ VOTRE VISITE: • Les sites sont triés dans le sens du circuit. Circuit de 1 km (points rouges). Prévoir 1 heure (retour inclus), sans les visites et activités. Cliquez sur "itinéraire" pour vous rendre au début du circuit ou sur "parking" pour vous rendre au parking proche du début du circuit. • Les distances des sites sont calculées à vol d'oiseau depuis: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy).
itinéraire itinéraire
LES PLUS BEAUX VILLAGES DE FRANCE. Un label regroupant 159 villages. [Les Plus Beaux Villages de France] Depuis 1982, ce label répertorie les plus beaux villages de France en fonction de 27 critères. Un village peut être une commune à part entière ou bien dépendre d'une commune plus importante (souvent après un regroupement de communes), mais la population du village ne doit pas dépasser 2.000 habitants. Avec ce label, vous avez la casi certitude de découvrir un joli village. Mais d'autres villages français aussi jolis ne rentrent pas dans les critères. Par exemple car ils sont trop grands ou tout simplement car ils n'ont pas postulés.
84 km au sud-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Photo: ©Wikipedia
itinéraire
GUERRES DE RELIGION. Le roi de France ne sera pas Protestant! • Dès 1517, le Protestant Luther protesta contre les dérives de l'église catholique, par exemple contre le paiement d'indulgences pour racheter ses péchés. Le nombre de Protestants allait croissant et des heurts, puis des guerres, éclatèrent en France. • À la mort d'Henri II, ses enfants étaient trop jeunes pour régner et la reine Catherine de Médicis avait grand peine à diriger le pays. • Lorsque Henri III devint enfin roi de France en 1574, son autorité n'était que partiellement reconnue. La guerre civile faisait rage entre les protestants dirigés par Henri de Bourbon, cousin du roi et prétendant au trône, et les catholiques (la Ligue) dirigés par le duc Henri de Guise, qui souhaitait lui aussi devenir roi. On compta des milliers de morts. L'Espagne et l'Angleterre s'allièrent à la Ligue pour faire tomber l'héritier légitime. Le puissant Henri de Guise força le roi Henri III à combattre les Protestants, donc son propre héritier, Henri de Bourbon! Mais, lorsque Henri III perdit (probablement exprès) des batailles contre les Protestants, il fut chassé de Paris par les Catholiques et il se réfugia à Blois. Il fit assassiner Henri de Guise, avant d'être assassiné lui-même par un moine fanatique, en 1589. • Henri de Bourbon se convertit au catholicisme et put dès lors devenir roi de France en tant qu'Henri IV. Mais il dut reconquérir un royaume qui se refusait à lui...
Texte: ©Seevisit Amélie De Grasse.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Halles.
1 etoile

HALLES. Ce batiment du 18e siècle abritait l'ancien hôtel de ville. (1)

[Halles]
0,1 km au nord-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Photo: ©Seevist Patrick Palmas
itinéraire écrire
Mairie.
1 etoile

MAIRIE. (2)

[Mairie]
0,1 km au nord-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Photo: ©Seevist Patrick Palmas
itinéraire écrire
Jardins des Ifs.
2 etoile

JARDINS DES IFS. Laissez-vous séduire par ses ifs géants. aux formes et volumes curieux et impressionnants. (3)

[Jardins des Ifs]
Téléphone: +33 6 40 36 96 75
Adresse: 3 impasse du Vidame, Gerberoy
0,1 km à l'est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Photo: ©Wikipedia
itinéraire écrire lien externe
Maison le Sidaner.
1 etoile

MAISON LE SIDANER. C'est dans cette maison que le peintre séjourna de 1901 à 1939. (4)

[Maison le Sidaner] La maison ne se visite pas.
0,0 km à l'est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Photo: ©Seevist Patrick Palmas
itinéraire écrire
Tour-porte.
1 etoile

TOUR-PORTE. C'est l'unique vestige du château détruit au 16e siècle. (5)

[Tour-porte]
0,0 km au nord-ouest de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Photo: ©Seevist Patrick Palmas
itinéraire écrire
Collégiale Saint-Pierre.
1 etoile

COLLÉGIALE SAINT-PIERRE. Sa nef abrite plusieurs tapisseries d'Aubusson. (6)

[Collégiale Saint-Pierre]
0,0 km de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Photo: ©Seevist Patrick Palmas
itinéraire
Jardin le Sidaner.
2 etoile

JARDIN LE SIDANER. Un jardin aménagé par le Sidaner dans les anciennes ruines du château. (7)

[Jardin le Sidaner]
Téléphone: +33 6 59 09 36 77
0,1 km au sud de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Photo: ©Seevist Patrick Palmas
itinéraire écrire lien externe
Panorama.
2 etoile

PANORAMA. Sur l'église et le jardin aménagé sur les ruines du château. (8)

[Panorama]
0,1 km au sud de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Photo: ©Seevist Patrick Palmas
itinéraire
NOMBRE D'ÉTOILES ET KILOMÈTRES. Les étoiles vous permettent d'organiser votre voyage en fonction de l'intérêt de chaque site. Par exemple, pour lui seul (sans aucune autre visite), un site de 5 étoiles vaut de parcourir 100 km (aller). Sinon, pour la même distance et le même intérêt, visitez par exemple trois sites de 4 étoiles. Le nombre d'étoiles est établi selon quatre critères: • la NOTORIÉTÉ, • la QUANTITÉ de points d'intérêt, • la BEAUTÉ et • l'ORIGINALITÉ (histoire, caractère unique).
Photo: ©Pexels
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE: Un musée, un monument, un parc, un restaurant...
écrire
HAUTS-DE-FRANCE. La France du nord. [Hauts-de-France] /Région admin./ Cette région dépourvue de sommets est située tout en haut (nord) de la France, ce qui lui vaut son nouveau nom, choisi en 2014. Son histoire mouvementée se confond avec l'histoire de l'Europe, tant cette région a subi envahisseurs et colonisateurs: Celtes, Romains, Barbares, Normands, Flamands, Espagnols, Autrichiens... et même Français! Située aux portes du pays, la région a également beaucoup souffert lors des deux guerres mondiales, car c'est une "terre de passage" entre la France et l'Allemagne... Région souvent méconnue, les Hauts-de-France sont pourtant très dépaysants car la culture flamande y a laissé de nombreuses traces réjouissantes, n'en déplaise au film "Bienvenue chez les Ch'tis" (cliquez sur le bouton "internet"). Marchés de Noël, architecture flamande, immeubles de briques... On aime et on le dit haut et fort!
150 km au nord-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Pixabay
itinéraire itinéraire
AUTRES SUJETS: Classés selon la distance.
3 etoileSONGEONS. Petite cité du Pays de Bray. [Songeons]
1,6 km au nord de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire écrire
6 etoileBEAUVAIS. Le chœur le plus haut du monde. [Beauvais] Avec son aéroport et ses 55.000 habitants, Beauvais est la capitale de l'Oise. Elle fut fort endommagée pendant la guerre mais conserve de très beaux restes de son passé.
20 km au sud-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Marc Harstrich.
Photo: ©Seevisit Marc Harstrich
itinéraire itinéraire
3 etoileFORGES-LES-EAUX. Les eaux préférées de Louis XIV. [Forges-les-Eaux] Autrefois cette ravissante station thermale de 4.000 habitants s'appelait Forges-en-Bray, et ce nom fait pleinement référence à deux ressources importantes de la ville. Le fer que les forges utilisèrent jusqu'au 15e siècle, et plus tard l'argile (la bray) que les faïenceries utilisaient pour fabriquer de la vaisselle. Mais la troisième ressource qui a donné ses lettres de noblesse à la ville, ce sont ses eaux. Elles sont ferrugineuses et furent rendues célèbres par Anne d'Autriche, qui était venue à Forges soigner son infertilité. Le miracle eut lieu. Forges-les-Eaux et la reine donnèrent à la France un futur grand roi: Louis XIV. Avec une telle histoire, toutes les têtes couronnées vinrent à Forges-les-Eaux, et vous aussi vous pouvez venir, avec ou sans couronne d'ailleurs. Le grand parc, l'établissement de cure, le casino et le golf vous attendent...
24 km à l'ouest de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileGISORS. Et sa frontière normande. [Gisors] Au carrefour de trois régions, la Normandie, l'Île de France et les Hauts de France, cette ravissante ville de 11.000 habitants vous invite pour un voyage au Moyen-Âge. C'est d'ailleurs de cette époque que date son impressionnant château, un peu français, un peu anglais, mais surtout très normand! On raconte que dans ce château, les Templiers auraient caché un trésor... jamais retrouvé! À défaut de trouver le trésor, venez chiner et dénicher de bonnes affaires en juin et septembre lors des brocantes et vide-greniers. Toute l'année, les lundis et vendredis, Gisors fourmille au rythme de ses beaux marchés, aux étales riches et variés, une tradition qui remonte au 12e siècle. Blottie entre une rivière emblématique et deux forêts, Gisors est la ville idéale pour celui qui aime aussi la nature, la randonnée et la pêche. Ou tout simplement le repos et la flânerie. Pas étonnant donc que Picasso ait choisi de passer six années de sa vie à deux pas de Gisors.
29 km au sud de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileLYONS-LA-FORÊT. Et sa ravissante place de marché. [Lyons-la-Forêt] Ce charmant village de 800 habitants fait partie des Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Les jours de marché, ses halles, qui occupent la place au centre du village, sont ravissantes et dépaysantes. Bienvenue dans la France d'autrefois, la France de carte postale! Le village se trouve au cœur d'une vaste forêt de hêtres de 110 km2, la forêt de Lyons, qui a d'ailleurs donné son nom au village. Car autrefois, le village s'appelait Saint-Denis, comme son église du 12e siècle. Ses maisons à colombage, en briques roses ou en torchis, devraient vous enchanter. Tout comme ses restaurants, ses cafés, ses antiquaires et ses boutiques... Le lieu idéal pour passer un petit weekend en amoureux.
31 km au sud-ouest de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoileABBAYE DE MORTEMER. Et ses fantômes. [Abbaye de Mortemer] Vous entrez dans une abbaye tourmentée. Elle fut fondée au 11e siècle par le roi d'Angleterre, du temps où les rois d'Angleterre étaient normands (voir "Normandie anglaise" sur la page). Lors de la Révolution française, les révolutionnaires persécutèrent et assassinèrent les quatre moines qui séjournaient encore à l'abbaye. L'abbaye fut vendue et démontée pierre par pierre (voir "Bande noire"), mais les moines, eux, sont peut-être restés. C'est en tout cas ce que racontent ceux qui pensent les avoir aperçus la nuit dans les bois environnants... Ou bien s'agit-il seulement de la dame blanche Mathilde, ou de la femme louve Marache... Si vous les rencontrez, racontez-nous! Et puisque l'on parle de rencontre, sachez que si vous n'avez pas encore rencontré votre mari, une fontaine miraculeuse va vous le permettre. Au 11e siècle, les moines l'utilisaient pour se laver les mains et les pieds avant le repas. Mais aujourd'hui, jetez y une pièce ou une épingle à cheveux pour trouver un mari dans l'année. En principe, ça ne marche que pour les jeunes filles et les maris, mais comme les temps changent, de nouvelles combinaisons doivent être possibles... mais le résultat n'est pas garanti.
32 km au sud-ouest de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileLES ANDELYS. Et leur château Gaillard. [Les Andelys] Cette jolie ville de 8.000 habitants est surtout connue pour son Château Gaillard, trônant fièrement sur son éperon rocheux, entre les méandres de la Seine. Il a été construit pour se défendre des Français, car à l'époque, le duché de Normandie était anglais. La ville était en fait composée de deux Andelys: Le Petit Andely, le plus intéressant, avec son vieux centre, ses falaises et son front de Seine. Et le Grand Andely, plus commun.
46 km au sud-ouest de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileSAMARA. Le plus grand parc de France consacré à la préhistoire. [Samara] Ce parc préhistorique ludique vous invite dans un véritable voyage dans le temps. Le parc propose des reconstitutions des habitats de plusieurs époques préhistoriques: le néolithique, l'âge du bronze et l'âge du fer. Vous pouvez également découvrir un grand oppidum romain construit sur les hauteurs du parc ainsi qu'un village des artisans où vous pouvez découvrir les techniques de la préhistoire: fabrication du feu, taille du silex, tissage, poterie... En outre, dans un immeuble étonnant de 1.200 m2, deux expositions permanentes racontent également la préhistoire. De nombreuses reconstitutions de scènes de vie vous permettent d'imaginer la vie à cette époque. Le parc dispose également d'un restaurant (le Bistrot de César) dans lequel vous pouvez goûter des mets gallo-romains... Allez, on y croit!
51 km au nord-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
6 etoileAMIENS. Ses canaux et ses jardins. [Amiens] Cette jolie ville de 160.000 habitants est la capitale du département de la Somme. Jusqu'en 2014, Amiens était aussi la capitale de la région Picardie, aujourd'hui fusionnée dans la région Hauts-de-France. On ne vient pas à Amiens sans voir sa cathédrale gothique (la plus grande de France), ses hortillonnages (jardins sur l'eau) et... sa Tour Perret. Cette tour de béton trahit le passé douloureux de la ville, détruite à 60% par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Rassurez-vous, même si certains quartiers témoignent de cette reconstruction pas toujours réussie, la visite reste très agréable et divertissante. Par exemple, au nord de la cathédrale, les canaux et les maisons de bois donnent à Amiens des airs de petite Amsterdam. Le lieu idéal pour faire une pause, en dégustant par exemple une délicieuse ficelle picarde (crêpe rôtie au four, garnie de jambon et de fromage).
52 km au nord-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileLA ROCHE-GUYON. Et son château construit sur la roche. [La Roche-Guyon] Ce charmant petit village de 500 habitants est surtout connu pour son château. Le premier château remontait au 10e siècle, mais le château actuel date du 12e et du 16e siècle. Blotti entre la roche et la Seine, le château domine le village et impressionne le visiteur. Traditionnellement prénommés Guy, ce sont les seigneurs de ce château construit sur la "roche" qui donnèrent son nom à La Roche-Guyon. Aujourd'hui, le village est classé parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous).
53 km au sud de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileGIVERNY. Monet et les Américains. [Giverny] C'est dans ce petit village de 500 habitants que Claude Monet, célèbre peintre impressionniste, passa la moitié de sa vie et y mourut. Ici, il peint ses plus grands tableaux, notamment ses Nymphéas, directement inspirés de son étang et de son jardin. À la belle saison, le village s'emplit de touristes venus voir et visiter sa maison, son atelier et son jardin. Pourtant, on l'oublie parfois, mais Giverny c'est aussi le village des impressionnistes américains, Robinson et Bunker, certes moins connus, mais qui ont eux aussi contribué à la genèse de Giverny "village de peintres".
56 km au sud-ouest de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Ludovic Paris.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileVERNON. Et ses ponts détruits. [Vernon] Cette jolie ville médiévale de 22.000 habitants existe depuis le 2e siècle. Située au sud de la Seine, frontière naturelle, la ville fut tantôt contrôlée par les Français, tantôt par les Anglais, qui du 11e au 13e siècle, contrôlaient la Normandie. Pouvoir traverser la Seine était stratégique: pour les marchandises en temps de paix, et pour les troupes en temps de guerre. Ainsi, l'histoire de la ville se confond avec celle de ses trois ponts...
56 km au sud-ouest de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileGAILLON. Et son château Renaissance, le tout premier de France. [Gaillon] Avec ses maisons à colombages et ses rues étroites, cette petite ville de 7.000 habitants a su conserver son passé médiéval. Gaillon s'est développée sur l'ancienne route royale reliant Vernon et Rouen. D'ailleurs, la rue du Général de Gaulle, la rue principale, emprunte cette ancienne voie. Gaillon se trouve au pied du promontoire qui de tout temps servit de refuge lors des invasions, quelles soient vikings ou plus tard anglaises.
56 km au sud-ouest de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
7 etoileROUEN. Jeanne d'Arc et le feu. [Rouen] Capitale de la Normandie, l'agglomération de Rouen compte 470.000 habitants. Située sur la Seine, c'est une importante ville portuaire, et déjà à l'époque romaine et au Moyen-Âge, c'était une cité de toute première importance. Le vieux Rouen, qui est pavé et qui comporte de nombreuses maisons à colombage, invite à la flânerie... Ou à la peinture, car c'est ici que le célèbre peintre impressionniste Claude Monet a passé une partie de sa vie. À Rouen, il a notamment peint la Cathédrale Notre-Dame, dont la flèche du 13e siècle domine le centre-ville. Pas sûr cependant que Jeanne d'Arc ait eu beaucoup de temps pour flâner, car c'est ici que la pauvre fut tuée par le feu, accusée d'hérésie par l'église. Rouen, elle aussi, subit le feu: lors des bombardements allemands de 1940, et lors de la Libération de 1944 par les Alliés. Une importante partie de la ville a alors été détruite, et reconstruite dans un style plus contemporain et fonctionnel mais austère.
56 km à l'ouest de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileAUVERS-SUR-OISE. Le village de Vincent Van Gogh. [Auvers-sur-Oise] Cette charmante ville de 7.000 habitants de l'agglomération parisienne doit sa renommée mondiale à Vincent Van Gogh, peintre impressionniste considéré comme le plus grand artiste au monde. Grâce à lui, la ville attire plus de 300.000 touristes par an. Pourtant, Van Gogh ne séjourna que deux mois à Auvers-sur-Oise, mais c'est ici qu'il mourut tragiquement et qu'il fut enterré. Pendant son court séjour, il peignit une toile par jour, inspiré par la lumière changeante et la magie des lieux. Lors de votre visite, ne manquez pas l'église et son air familier. Peinte plusieurs fois par Vang Gogh, c'est probablement l'église la plus célèbre au monde! N'oubliez pas non plus de vous rendre au cimetière dans lequel Van Gogh repose. Construit sur une butte, il est un peu à l'écart. Plusieurs musées rendent hommage à Van Gogh ainsi qu'à l'impressionnisme en général car bien d'autres impressionnistes vinrent peindre à Auvers-sur-Oise, tels que Renoir, Corot ou Sisley...
57 km au sud-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
3 etoileROYAUMONT. Cette abbaye fondée au 13e siècle était l'une des plus importantes de France. [Royaumont] Cette abbaye fut fondée au 13e siècle par Louis IX, dit Saint-Louis. Au Moyen-Âge, l'abbaye de Royaumont comptait parmi les plus importantes abbayes de France. À la Révolution, comme toutes les abbayes de France, elle fut vidée et désacralisée. Mais contrairement à d'autres abbayes qui furent démontées pierre par pierre, l'abbaye de Royaumont eut la chance d'être transformée en filature et d'être ainsi protégée de la destruction, le temps que les esprits se calment... Aujourd'hui, l'abbaye accueille des artistes et de nombreux touristes. Vous pourrez profiter du parc, du cloître et du réfectoire. Dans ce grand réfectoire, de ravissants concerts sont régulièrement organisés. Un comble quand l'on sait que les moines devaient y manger en silence...
58 km au sud-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Flickr
itinéraire itinéraire
6 etoileCHANTILLY. Château, chevaux et crème Chantilly. [Chantilly] Cette ville de 37.000 habitants, bourgeoise et austère, peut compter sur trois célèbres atouts: son ravissant château, son grand prix équestre (le prix de Diane) et sa fameuse crème Chantilly, mondialement connue. Même si la crème fouettée existe depuis le 17e siècle, c'est au 18e siècle à Chantilly que fut servie pour la première fois la délicieuse crème fouettée sucrée. Chantilly accueille le premier centre d'entraînement de chevaux de courses en Europe. Véritable cité du cheval, Chantilly attire toujours plus de visiteurs chaque année (500.000) avec ses spectacles équestres des Grandes Écuries.
60 km au sud-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileARQUES-LA-BATAILLE. Et son château en ruine. [Arques-la-Bataille] Ce petit bourg de moins de 3.000 habitants tient son nom de la bataille décisive que le roi de France Henri IV remporta contre les troupes de la Ligue catholique, qui s'opposaient à son sacre. Ce sont 37.000 soldats qui se livrèrent bataille pour prendre le château. Même si le château est aujourd'hui en ruine, il justifie un petit détour à Arques-la-bataille, à condition de savoir grimper.
65 km au nord-ouest de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
4 etoileSENLIS. Cité romaine, cité royale. [Senlis] Cette coquette ville de 15.000 habitants a pu conserver un riche patrimoine hérité de son époque romaine. Car Senlis, qui ne possédait pas de gare, a eu la chance de ne pas être bombardé pendant la Seconde Guerre mondiale. Au programme de votre visite: théâtre et muraille du 3e siècle. Au 12e siècle, Senlis se développa considérablement grâce à sa position stratégique entre Paris et les Flandres. À cette époque, tous les rois de France séjournèrent à Senlis. Hugues Capet, premier roi de la lignée des Capétiens (voir "lignées des rois de France") s'y fit même proclamer roi. Cité assez méconnue, Senlis est pourtant bel et bien une ville royale! Ses rues conservent également de nombreuses traces de son passé médiéval. Y flâner est très agréable, surtout le week-end lorsque la ville s’anime.
65 km au sud-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Françoise Guichard.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
6 etoilePARC ASTÉRIX. Et nos ancêtres les Gaulois. [Parc Astérix] Comme son nom l'indique, ce parc a pour thème principal l'univers d'Astérix. Astérix et son ami Obélix sont des personnages gaulois de bande dessinée. Ils résistent contre les envahisseurs romains. Inauguré en 1989, il fallut presque dix ans pour concevoir le parc. Il ouvrit peut-être au pire moment alors que son concurrent français (Mirapolis) était au bord de la faillite et que le géant américain (Disneyland) devait ouvrir dans deux ans. Avec près de 40 attractions (spectacles, grands huit, dauphins...), le parc résiste à l'"envahisseur" américain et se distingue par ses attractions amusantes (car les Gaulois aiment rire!) qui décoiffent et qui éclaboussent; mais heureusement pas toutes!
69 km au sud-est de: collégiale Saint-Pierre (Gerberoy)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leurs e-mails en cas d'envoi d'un texte ou d'une photo.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page. • Faire du tourisme à Gerberoy • Weekend et vacances à Gerberoy • Activités à Gerberoy • Autour et près de Gerberoy • Plan et circuit de visite de Gerberoy • Que faire à Gerberoy • Gerberoy à pied
PDF

111 visites sur cette page. 522.088 visites sur les pages seevisit