BEAUVAIS. Le chœur le plus haut du monde.
5

BEAUVAIS. Le chœur le plus haut du monde.

Préfecture de l'Oise, 55.000 habitants, un aéroport international, Beauvais, fort endommagée pendant la guerre, conserve de très beaux restes de son passé.

Ordre des sites:

Les sites sont triés selon le nombre d’étoiles.
3

ANCIEN PALAIS EPISCOPAL. Aujourd'hui musée. (3)

On entre en passant entre deux tours dites "en poivrière" assez bien venues qui datent de l’année 1306. Au fond se dresse le palais des évêques reconstruit après un incendie par l’évêque Villiers de l’Isle Adam (1500). Pendant la Révolution, les institutions judiciaires ont occupé les lieux. Le Musée présente notamment des œuvres de Thomas Couture (1815-1879), dont le gigantesque "Enrôlement des volontaires des 1792", 45m² selon le catalogue, mérite une visite. On peut recommander également les combles où se découvre une charpente assez étonnante.
Téléphone: + 33 3 44 10 40 50
Adresse: 1 Rue du Musée, 60000 Beauvais
0.4 km au nord-ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
CATHÉDRALE SAINT-PIERRE. Construite sur un marécage. (1)
3

CATHÉDRALE SAINT-PIERRE. Construite sur un marécage. (1)

Sa construction débute en 1225 ou 1227, donc vers le début du règne de Saint-Louis. Le plus ambitieux de tous les chantiers gothiques, le projet n’ira jamais à son terme. En 1284, c’est une partie des voûtes qui s’effondrent puis en 1573, c’est au tour de la flèche de tomber entrainant de gros dégâts sur le reste de l’édifice. Encore aujourd’hui, on constate la présence d’un étayage de secours à l’intérieur de la nef. La raison de cette instabilité est sans doute à chercher dans la nature marécageuse du terrain sur lequel s’élève ce fragile chef-d’œuvre. Mais même inachevée, il s’agit bien d’un chef d’œuvre.
• Le portail Sud donnant sur rue Saint-Pierre est de toute beauté (il vient d’être restauré) et la vue que l’on peut en avoir à partir de la rue Jean Vast est des plus spectaculaires. On entre donc par une porte donnant sur ce qui aurait dû être le transept de la Cathédrale (la branche Sud de la Croix) et non par la nef qui n’a jamais existé.
• A l’intérieur, il ne faut manquer à aucun prix, la visite du chœur. Les verrières n’en finissent pas de monter et le regard est surpris par ces 48 mètres d’ascension.
• Toujours, à l’intérieur, il est recommandé d’assister au spectacle donné par l’horloge astronomique lorsqu’elle sonne l’heure à partir de midi. Construite en 1868 par l’ingénieur Auguste-Lucien Vérité, au moyen de 90.000 pièces et agrémentée de nombreuses figurines animées. Enfin, il existe un cloître assez charmant (entrée à gauche à partir du porche Sud) et l’on peut également visiter la salle où le Chapitre tenait ses réunions.
Adresse: 60000 Rue Saint-Pierre, Beauvais
0.3 km au nord de Beauvais, Jeanne Hachette
PROMENADE DU BAS-EMPIRE. Une enceinte de 1300 mètres.
3 PROMENADE DU BAS-EMPIRE. Une enceinte de 1300 mètres. Suivre le tracé vert sur le plan, en partant des ruines de l'église Saint-Barthélémy (face à l’Office du Tourisme). On emprunte la rue Philippe de Dreux qui longe un bon morceau de l’enceinte construite à la fin du IIIe siècle. Puis l’on poursuit à gauche le tour de l’enceinte, par la rue Jean Racine. Racine a étudié pendant quelques années à Beauvais et on peut voir sa statue élevée à cet endroit. Arrivé au bout de la rue, on prend toujours à main gauche le boulevard Amyot d’Inville qui longe un affluent de l’Oise, le Thérain. Cette rivière faisait partie du système défensif de la ville. Qualifiée aujourd’hui de "rivière à truites", elle s’appelait autrefois de façon réaliste le canal du "Merdançon". De la rive, on a une jolie vue sur l’arrière du Palais Episcopal. Si l’on veut compléter le tour du périmètre délimité par l’enceinte, il faut prendre le boulevard Antoine Loisel, puis la rue du docteur Gérard, jusqu’à la rue du Beauregard qui nous ramène au point de départ, mais cette dernière partie est moins intéressante. On peut aussi prendre directement par la rue Saint-Pierre, en jetant au passage un œil sur la rue de l’Ecole de Chant aux maisons caractéristiques de l’ancien Beauvais. Il existe aussi une maison fort ancienne au fond du square derrière la cathédrale (ce n’est pas son emplacement d’origine).
0.1 km au nord de Beauvais, Jeanne Hachette
PROMENADE JEANNE HACHETTE. Alias Laisné.
3 PROMENADE JEANNE HACHETTE. Alias Laisné. On peut partir de la statue de Jeanne Hachette (œuvre de Vital Dubray, inaugurée par Napoléon III), sur la place du même nom. Avant la seconde Guerre Mondiale, cette place était un des endroits les plus beaux de la région, avec entre autres le très fameux hôtel des Trois Piliers. Le gigantesque incendie de 1940 n’a épargné que la façade de l’hôtel de ville au Sud, que l’on laisse dans note dos pour remonter sur la droite, la rue Malherbe puis la rue Carnot qui croise la rue Saint-Pierre (c’est l’ancien tracé des voies romaines). La rue Carnot devient la rue Gambetta que l’on poursuit jusqu’à la rue du 27 juin à main droite. Cette rue est un souvenir de l’ancien Beauvais, très typique avec ses maison en bois. C’est également là que jeanne hachette se serait battu, en défendant la porte de Bresles (élevée anciennement au bout de la rue) contre les troupes de Charles Le Téméraire, allié des ennemis anglais. L’anniversaire de cette action, qui s’est déroulée le 27 juin 1472, est toujours célébré par une fête à Beauvais. La rue débouche sur l’esplanade des Maréchaux (sculpture moderne amusante) bordée au nord par le Lycée Félix Faure. Sur votre droite, le centre commercial du Jeu de Paume et ses 58 boutiques, pour les accro aux shopping. Pour les autres, vous pouvez prendre à gauche du lycée la rue Villebois Mareuil qui donne un peu plus haut à droite sur le Mont Capron, lieu selon certains auteurs du Beauvais primitif.
0 km de Beauvais, Jeanne Hachette
 ÉGLISE SAINT-ETIENNE. Et sa roue de la fortune. (4)
2

ÉGLISE SAINT-ETIENNE. Et sa roue de la fortune. (4)

L’édifice comprend des parties romanes et d’autres relevant du gothique flamboyant. A l’extérieur, il faut noter sur le croisillon Nord, une "Roue de la fortune", peut-être même la première en date, où l’on voit les hommes monter d’un côté et retomber de l’autre en manière de symbole des vicissitudes de l’existence. A l’intérieur (au fond), il n’est pas question de manquer les chefs d’œuvre du verrier Engrand Leprince, dont le fameux « Arbre de Jessé » de 1522 où il s’est portraituré lui-même (second roi à droite). Engrand Leprince est le représentant le plus connu d’une famille spécialisé dans l’art des vitraux et sans doute aussi, dans cette discipline, l’artiste principal de la Renaissance. On peut aussi remarquer dans le transept nord la charmante chapelle Notre-Dame de Lorette et dans le bas-côté Sud, l’effigie de la curieuse Sainte-Wilgeforte qui ne voulait ni désobéir à son père ni épouser le prétendant choisi par celui-ci: à force de prières, une forte barbe s’est mise à lui pousser mettant le prétendant en fuite!
Adresse: Rue de l'Étamine, 60000 Beauvais
0.3 km au sud-ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
BASSE-OEUVRE. L'église rescapée! (2)
2

BASSE-OEUVRE. L'église rescapée! (2)

Cathédrale primitive, la Basse-Œuvre a eu la chance de parvenir jusqu’à nous, ou plutôt nous avons eu la chance qu’elle parvienne jusqu’à nous, en raison de l’échec des travaux de la nouvelle cathédrale à laquelle elle est accolée (les Hautes-Œuvres). Sa démolition devait libérer la place nécessaire à l’avancée des travaux de l’édifice gothique. Construite par l’évêque Hervé, il s’agit d’une des rares sinon de la seule construction du Xe siècle subsistant en France. Même si sa gloire pâlit à côté de sa voisine, elle mérite quand même un coup d’œil respectueux
Adresse: Rue Saint-Pierre, 60000 Beauvais
0.3 km au nord-ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
Apprenez l'anglais dix fois plus vite. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Ajoutez un point d'intérêt sur cette page:
HAUTS-DE-FRANCE. La France du nord. [Région] Cette région dépourvue de sommets est située tout en haut (nord) de la France, ce qui lui vaut son nouveau nom, choisi en 2014. Son histoire mouvementée se confond avec l'histoire de l'Europe, tant cette région a subi envahisseurs et colonisateurs: Celtes, Romains, Barbares, Normands, Flamands, Espagnols, Autrichiens... et même Français! Située aux portes du pays, la région a également beaucoup souffert lors des deux guerres mondiales, car c'est une "terre de passage" entre la France et l'Allemagne... Région souvent méconnue, les Hauts-de-France sont pourtant très dépaysants car la culture flamande y a laissé de nombreuses traces réjouissantes, n'en déplaise au film "Bienvenue chez les Ch'tis" (cliquez sur la photo). Marchés de Noël, architecture flamande, immeubles de briques... On aime et on le dit haut et fort!
151 km au nord-est de Beauvais, Jeanne Hachette
Rédacteur. Marc Astrich.
Autres sujets qui pourraient vous plaire: Triés selon la distance
4 GISORS. Et sa frontière normande. Au carrefour de trois régions, la Normandie, l'Ile de France et les Hauts de France, cette ravissante ville de 11.000 habitants vous invite pour un voyage au Moyen-Age. C'est d'ailleurs de cette époque que date son impressionnant château, un peu français, un peu anglais, mais surtout très normand! On raconte que dans ce château, les Templiers auraient caché un trésor... jamais retrouvé! A défaut de trouver le trésor, venez nicher et dénicher de bonnes affaires en juin et septembre lors des brocantes et vide-greniers. Toute l'année, les lundis et vendredis, Gisors fourmille au rythme de ses beaux marchés, aux étales riches et variés, une tradition qui remonte au 12e siècle. Blottie entre une rivière emblématique et deux forêts, Gisors est la ville idéale pour celui qui aime aussi la nature, la randonnée et la pêche. Ou tout simplement le repos et la flânerie. Pas étonnant donc que Picasso ait choisi de passer six années de sa vie à deux pas de Gisors.
28 km au sud-ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
3 LYONS-LA-FORÊT. Et sa ravissante place de marché. Ce charmant village de 800 habitants fait partie des plus beaux villages de France. Les jours de marché, ses halles, qui occupent la place au centre du village, sont ravissantes et dépaysantes. Bienvenue dans la France d'autrefois, la France de carte postale! Le village se trouve au cœur d'une vaste forêt de hêtres de 110 km2, la forêt de Lyons, qui a d'ailleurs donné son nom au village. Car autrefois le village s'appelait Saint-Denis, comme son église du 12e siècle. Ses maisons à colombage, en briques roses ou en torchis devraient vous enchanter. Tout comme ses restaurants, ses cafés, ses antiquaires et ses boutiques... Le lieu idéal pour passer un petit week-end en amoureux.
44 km à l'ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
3 FORGES-LES-EAUX. Les eaux préférées de Louis XIV. Autrefois cette ravissante station thermale de 4.000 habitants s'appelait Forges-en-Bray, et ce nom fait pleinement référence à deux ressources importantes de la ville. Le fer que les forges utilisent jusqu'au 15e siècle, et plus tard l'argile (la bray) que les faïenceries utilisent pour fabriquer de la vaisselle. Mais la troisième ressource qui a donné ses lettres de noblesse à la ville ce sont ses eaux. Elles sont ferrugineuses et seront rendues célèbres par Anne d'Autriche, venue à Forges soigner son infertilité. Le miracle a lieu. Forges-les-Eaux et la reine donnent à la France un futur grand roi: Louis XIV. Avec une telle histoire, toutes les têtes couronnées viennent à Forges-les-Eaux, et vous aussi vous pouvez venir, avec ou sans couronne d'ailleurs. Le grand parc, l'établissement de cure, le casino et le golf vous attendent...
44 km au nord-ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
2 ABBAYE DE MORTEMER. Et ses fantômes. Vous entrez dans une abbaye tourmentée. Elle fut fondée au 11e siècle par le roi d'Angleterre, du temps ou les rois d'Angleterre étaient normands (voir "Normandie anglaise" plus bas). Lors de la Révolution française, les révolutionnaires persécutent et assassinent les quatre moines qui séjournent encore à l'abbaye. L'abbaye sera vendue et démontée pierre par pierre (voir "Bande noire"), mais les moines, eux, sont peut-être restés. C'est en tout cas ce que racontent ceux qui pensent les avoir aperçus la nuit dans les bois environnants... Ou bien s'agit-il seulement de la dame blanche Mathilde, ou de la femme louve Marache... Si vous les rencontrez, racontez-nous! Et puisque l'on parle de rencontre, sachez que si vous n'avez pas encore rencontré votre mari, une fontaine miraculeuse va vous le permettre. Au 11e siècle, les moines l'utilisaient pour se laver les mains et les pieds avant le repas. Mais aujourd'hui, jetez y une pièce ou une épingle à cheveux pour trouver un mari dans l'année. En principe, ça ne marche que pour les jeunes filles et les maris, mais comme les temps changent, de nouvelles combinaisons doivent être possibles... mais le résultat n'est pas garanti.
44 km à l'ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
6 PARC ASTÉRIX. Et nos ancêtres les Gaulois. Comme son nom l'indique, ce parc a pour thème principal l'univers d'Astérix, personnage (de bande dessinée) gaulois qui, avec son ami Obélix, résiste contre les envahisseurs romains. Inauguré en 1989, il aura fallu presque dix ans pour concevoir le parc. Il ouvre au pire (?) moment alors que son concurrent français (Mirapolis) est au bord de la faillite et que le géant américain (Disneyland) doit ouvrir dans deux ans. Avec près de 40 attractions (spectacles, grands huit, dauphins...), le parc résiste à l'envahisseur américain et se distingue par ses attractions amusantes (car les Gaulois aiment rire!) qui décoiffent et qui éclaboussent; mais heureusement pas toutes!
48 km au sud-est de Beauvais, Jeanne Hachette
6 COMPIÈGNE. Cité de Napoléon III et de Jeanne d'Arc. Compiègne est une ville de 40.000 habitants, riche de son passé historique. Située en bord de l'Oise et à l'orée d'une grande forêt (la forêt de Compiègne), c'est la cité des rois, qui viennent y chasser, et de l’Empereur Napoléon III qui y donne de grandes fêtes. Compiègne est aussi la cité de Jeanne d'Arc qui, elle aussi, vient chasser à Compiègne: elle vient chasser les Anglais, mais malheureusement c'est elle qui sera faite prisonnière...
54 km à l'est de Beauvais, Jeanne Hachette
4 LES ANDELYS. Et leur château Gaillard. Cette jolie ville de 8.000 habitants est surtout connue pour son Château Gaillard, trônant fièrement sur son éperon rocheux, entre les méandres de la Seine. Il a été construit pour se défendre des Français, car à l'époque le duché de Normandie est anglais. La ville est en fait composée de deux Andelys: Le petit Andely, le plus intéressant, avec sa vieille ville, ses falaises et son front de Seine. Et le Grand Andely, plus commun.
54 km au sud-ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
3 GIVERNY. Monet et les Américains. C'est dans ce petit village de 500 habitants que Claude Monet, célèbre peintre impressionniste, passe la moitié de sa vie et y meurt. Ici, il peint ses plus grands tableaux, notamment ses Nymphéas, directement inspirés de son étang et de son jardin. A la belle saison, le village s’emplit de touristes venus voir et visiter sa maison, son atelier et son jardin. Pourtant, on l'oublie parfois, mais Giverny c'est aussi le village des impressionnistes américains, Robinson et Bunker, certes moins connus, mais qui ont eux aussi contribué à la genèse de Giverny "village de peintres".
56 km au sud-ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
5 VERNON. Et ses ponts détruits. Cette jolie ville médiévale de 22.000 habitants existe depuis le 2e siècle. Située au sud de la Seine, frontière naturelle, la ville sera tantôt contrôlée par les Français, tantôt par les Anglais, qui du 11e au 13e siècle, contrôlent la Normandie. Pouvoir traverser la Seine est stratégique, autant en temps de paix (pour le commerce), qu'en temps de guerre (les troupes). Aussi l'histoire de la ville se confond avec celle de ses trois ponts...
57 km au sud-ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
3 GAILLON. Et son château Renaissance, le tout premier de France. Avec ses maisons à colombages et ses rues étroites, cette petite ville de 7.000 habitants a su conserver son passé médiéval. Gaillon s'est développée sur l'ancienne route royale reliant Vernon et Rouen. D'ailleurs, la rue du Général de Gaulle, la rue principale, emprunte cette ancienne voie. Gaillon se trouve au pied du promontoire qui a de tout temps servi de refuge lors des invasions, quelles soient vikings ou plus tard anglaises.
62 km au sud-ouest de Beauvais, Jeanne Hachette
Devenir rédacteur et évaluateur. Rédigez un nouveau point d'intérêt et figurez parmi nos auteurs. Cliquez sur "Rédiger" ou écrivez-nous à redaction@seevisit.com. Vous pourrez également faire partie de notre groupe d'évaluation si vous le souhaitez.
Faire paraître votre activité commerciale. Pour rédiger un point d'intérêt lié à un événement (fête, brocante...) ou à une activité commerciale (restaurant, bar, boutique, parc d'attractions, musée...), cliquez sur "Rédiger". C'est gratuit.
Conditions générales. Seevisit ne collecte pas d'information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leur position si ceux-ci l'acceptent. • L’utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d’un éventuel préjudice en cas d’information erronée. • Seesivit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d’aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps.
Auteurs. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap (lien ci-dessous). Les auteurs des photos sont indiqués sur les noms des photos.
www.umap.openstreetmap.fr/fr/
Présentation de la page. Faire du tourisme à Beauvais, dans l'Oise, dans les Hauts-de-France. et visiter la ville de Beauvais en 1 jour, en 2 jours ou 3 jours ? Seevisit.com vous propose un plan de Beauvais et son circuit touristique gratuit avec le top 10 des choses à faire et à voir à Beauvais et autour de Beauvais. Cette visite guidée gratuite de Beauvais vous présente les dix meilleures choses à visiter et à faire, soit en faisant une visite rapide (les attractions essentielles) ou en faisant le circuit complet de Beauvais (voir la carte de Beauvais). Seevisit vous propose également les points d’intérêts près de Beauvais.


751 visites sur cette page. 131.659 visites sur les pages seevisit