CARTE EXPLORER
Beaulieu-sur-Dordogne.

BEAULIEU-SUR-DORDOGNE.
Une abbaye devenue cité fortifiée.

4 etoile(s)     Vaut de parcourir 30 km
[Beaulieu-sur-Dordogne] Grâce à son climat favorable, cette ravissante cité médiévale de 1.300 habitants est surnommée la "Riviera du Limousin". À Beaulieu-sur-Dordogne, vous trouverez des palmiers, des bananiers et des fraisiers... La ville s'est en effet spécialisée dans la culture de la fraise. L'origine de la ville remonte à l'installation d'une abbaye au 9e siècle. Installée au cœur d'un méandre de la rivière Dordogne, le lieu est ravissant, et c'est d'ailleurs ce qui a donné son nom à la ville: "beau lieu". Située sur le chemin de Compostelle, l'abbaye de Beaulieu put s'enrichir et se développer. À partir du 13e siècle, Beaulieu n'était d'ailleurs plus une simple abbaye mais une cité! De son glorieux passé, Beaulieu a conservé son charme médiéval. Au programme: belles maisons à colombages, ruelles étroites, placettes et belles boutiques. N'oubliez pas de visiter l'église Saint-Pierre, l'église de l'ancienne abbaye.
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
COMMENTAIRES
ORGANISEZ VOTRE VISITE: • Les boutons itinéraire ou parking permettent de rejoindre le site (Église Saint-Pierre) ou le parking via votre application de navigation GPS. • Cliquez sur le bouton carte pour ouvrir ou fermer la carte. Le bouton cible de la carte permet de vous géolocaliser.
ITINÉRAIRE PARKING
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE: Un musée, un monument, un parc, un restaurant...
AJOUTER
NOUVELLE-AQUITAINE. Et ses grands vins de Bordeaux. [Nouvelle-Aquitaine] /Région admin./ Blottie entre les montagnes Pyrénées au sud, les montagnes du Massif Central à l'est et l'océan atlantique à l'ouest, la région attire beaucoup pour son climat et pour ses vins. Qui dans le monde ne connait pas le nom de Bordeaux, capitale de Nouvelle-Aquitaine, au moins pour ses prestigieux vins? Sur la côte atlantique, vous irez voir la grande dune d'Arcachon, manger du jambon à Bayonne, faire du surf à Biarritz, ou voir les demoiselles à Rochefort... Sinon, partez à la campagne. Par exemple à Sarlat dans le Périgord, ce coin de France aux villages enchanteurs que tous les Anglais nous envient. C'est ici que l'on trouve un autre grand symbole français, le foie-gras! Si cette tradition vous gène, rabattez-vous sur l'autre grande spécialité du Périgord, la truffe noire ou blanche. Mais à 5.000 euros le kilo, il sera difficile de vous en gaver! Sachez enfin que la région compte l'un des plus grands parcs d'attraction français, le Futuroscope. Véritable fierté régionale, il vous emmène à la découverte du futur. Mais pensez tout de même à rentrer car vous en aurez encore des choses à découvrir dans cette "Nouvelle" Aquitaine!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Freestock
AUTRES SUJETS: Ci-dessous, classés selon la distance.
3 etoile(s)CUREMONTE. Et ses trois châteaux. [Curemonte] Avec les trois tours de ses trois châteaux construits sur un éperon de grès, ce petit village simple et rural étonne. Pour son cadre et sa beauté, Curemonte, qui compte 200 habitants, est classé parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Baladez-vous dans ses ruelles bordées de belles maisons Renaissance ou de simples anciennes maisons de vignerons. Entrez dans l’église Saint-Barthélemy et découvrez un retable (≡panneau placé derrière l'autel) et de beaux autels (≡table monumentale pour célébrer la messe) du 17e siècle. Il ne faudra pas non plus manquer sa belle halle du 18e siècle. Sous les halles, on trouve le socle d’un ancien calvaire (≡croix monumentale).
8 km à l'ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit Alexandre Fassina
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)CASTELNAU-BRETENOUX. Ce château est un bel exemple de l'architecture médiévale. [Castelnau-Bretenoux] Perché sur son éperon rocheux, le château de Castelnau-Bretenoux domine le pays des Quatre Rivières. Parmi ces rivières, on compte la Cère et la Dordogne qui font confluence au pied du château. Le château fut le siège de la puissante famille des barons de Castelnau. Le château fut conçu pour résister aux assauts des guerres médiévales. Avec sa jolie silhouette de dentelure et de pierres ocre, Castelnau est considéré comme l'un des plus beaux exemples de l'architecture militaire du Moyen-Âge. Son aspect actuel date du 15e siècle. Le château fut dévasté par un incendie en 1851, mais grâce à Jean Mouliérat, ténor de l'Opéra Comique de Paris, le château a pu être sauvé. Il le restaura et y installa une importante collection de meubles et d'objets d'art pour rendre au château l'âme et l'aspect des châteaux médiévaux.
9 km au sud de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s)CARENNAC. Le village de la reine-claude. [Carennac] Ce petit village de 400 habitants se trouve au bord de la Dordogne, en face d'une petite île nommée Calypso formée par deux bras du fleuve. Réputé pour ses fenêtres sculptées de la Renaissance, Carennac compte parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Le village se développa autour d'une abbaye fondée au 10e siècle. Cette abbaye fait partie des 1.800 sites "clunisiens" qui pendant huit siecles furent fondés par la puissante abbaye de Cluny (en Bourgogne), dissoute par la Révolution française. C'est dans cette abbaye que l'écrivain français Fénelon (1651-1715) aurait écrit son roman "Les Aventures de Télémaque" qui compte l'histoire d'un jeune homme jeté par une tempête sur l'île de la nymphe Calypso... Carennac fut pendant plusieurs siècles la capitale de la reine-claude, cette prune légèrement acidulée que l'on récolte à partir de juillet. Les moines qui cultivaient et vendaient ce fruit apporté d'Orient lui donnèrent le nom de reine-claude en l'honneur de la femme du roi François 1er. La production a fortement baissé (trente hectares) mais grâce à sa journée de la reine-claude, Carennac a entrepris de la remettre au goût du jour.
11 km au sud-ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)LOUBRESSAC. Le village aux tuiles brunes. [Loubressac] Perché sur un promontoire dominant la vallée de la Dordogne, ce village de 500 habitants compte parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Loubressac fut dévasté pendant la Guerre de Cent Ans (voir ci-dessous) et fut repeuplé par des Auvergnats et des Limousins qui reconstruisirent le village. Avec ses rues tortueuses fleuries et ses demeures médiévales coiffées de tuiles, la balade dans Loubressac est très agréable, d'autant plus que vous n'aurez ni à monter ni à descendre, car le village est construit "à plat". Au programme de votre visite: porte fortifiée, église du 12e siècle, poterne (≡entrée défensive) du château, panoramas… Et pour terminer votre visite, sur la place du Foirail, succombez pour une salade au fromage de cabécou assaisonnée à l’huile de noix, deux spécialités de la région.
12 km au sud de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
2 etoile(s)CHÂTEAU DE MONTAL. Joyau de la Renaissance française au décor sculpté unique. [Château de Montal]
13 km au sud de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE
3 etoile(s)AUTOIRE. Le petit Versailles. [Autoire] Le joli petit village d’Autoire compte à peine 400 habitants. Il se trouve dans une reculée (≡vallée profonde) qui se termine par un large cirque à deux pas du village. Assez courants dans le massif du Jura, les cirques sont des enceintes circulaires aux parois abruptes. Ici le cirque a été creusé par l’Autoire, un cours d’eau qui a donné son nom au village et qui se déverse en cascade à moins de 2 km au sud-ouest du village. En dépit de la protection de la vicomté de Turennes, au 14e siècle Autoire fut assiégé par les Anglais. À moins d’un km au sud-ouest du village, le château des Anglais rappelle cet épisode douloureux de l’histoire d’Autoire. C’est depuis ce château que les Anglais contrôlaient les routes… Puis, au 16e siècle, Autoire fut presque totalement détruite par les Protestants… Depuis, le village est bien plus calme, sauf les jours de forte affluence de touristes! Au programme de notre circuit : châteaux, beaux manoirs, maisons à colombages, fontaine et placettes coquettes… Autrefois lieu de villégiature apprécié des notables de Saint-Céré, le village fut surnommé le "Petit Versailles". Pas étonnant qu’Autoire compte aujourd'hui parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous).
14 km au sud de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s)GOUFFRE DE PADIRAC. Voyage au centre de la Terre. [Gouffre de Padirac] Découvert en 1889 par Édouard Alfred Martel, le Gouffre du Padirac est situé au cœur de la Vallée de la Dordogne dans le département du Lot, à deux pas de Rocamadour. Cavité naturelle de 33 mètres et d’une profondeur de 75 mètres, le Gouffre de Padirac est le premier site du patrimoine naturel souterrain de France et également le 3e site le plus visité en Occitanie, après la cité de Carcassonne et le Pont du Gard. Depuis sa découverte, ce ne sont pas moins de 25 millions de visiteurs accueillis. Le centre de la terre vous attend!
15 km au sud-ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit PR
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s)COLLONGES-LA-ROUGE. Rouge comme le grès rouge de ses bâtisses. [Collonges-la-Rouge] Ce ravissant village de 500 habitants trouve son origine dans un prieuré (≡petit monastère) fondé au 8e siècle par des moines bénédictins. Un village se forma peu à peu autour du prieuré. Mais c’est surtout au 13e siècle que Collonges-la-Rouge gagna en importance lorsqu'il devint le centre d’une châtellenie, un territoire sur lequel Collonges exerçait une autorité militaire et judiciaire. Plus tard, Collonges devint une étape du chemin de pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle ou vers Rocamadour et gagna encore en importance. Il faut bien comprendre que comme le tourisme peut apporter de l’activité à certaines communes aujourd'hui, au Moyen-Âge c’était un peu la même chose mais avec les pèlerins. Avec la couleur rouge du grès qui constitue ses maisons, Collonges-la-Rouge laisse un souvenir inoubliable aux visiteurs, pèlerins ou touristes! À la fois rural et bourgeois, Collonges-la-Rouge est un régal. Baladez-vous dans ses jolies ruelles bordées de maisons aux toitures de lause ou d’ardoise. Au programme: l’église Saint-Pierre (érigée au 11e siècle), l’ancienne halle aux grains et aux vins, les deux portes (seuls vestiges des remparts) ou encore l’ancien four… Collonges-la-Rouge compte parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous).
17 km au nord-ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©All Free Photos
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s)MARTEL. La ville aux sept tours. [Martel] Lorsque le visiteur approche de Martel pour la première fois, son premier souvenir est inoubliable. Bien que située en plaine, avec son clocher et sa tour Tournemire, la ville se détache nettement sur l’horizon. Cette impression provient du fait que la ville est peu développée autour de ses boulevards circulaires (fossés des Cordeliers et fossés du Capitani) occupant l’emplacement des anciens remparts du 12e et 14e siècle. Outre ces deux premières tours, Martel peut s’enorgueillir de compter cinq autres tours! Avec le beffroi, la tour Mirandol, la tour des Cordeliers, la tour de l’hôtel Vergnes de Ferron et la tour de la maison d'Henri Court-Mantel. Vous aurez du mal à voir toutes ces tours, mais peu importe car ce que vous retiendrez de Martel, c’est aussi sa ravissante place des Halles. Autour de ces halles de pierres, accueillant régulièrement des marchés, la vie paisible et "bourgeoise" de Martel s’organise, avec boutiques, terrasses de cafés et de restaurants… Lors de la Révolution française, Martel perdit ses privilèges de sénéchaussée (administratifs, financiers et judiciaires) et la ville entra en sommeil jusqu’au 20e siècle où la ville se trouva une nouvelle passion, le commerce de la truffe. Aujourd’hui, la ville ne compte que 2.000 habitants, mais grâce au tourisme, elle parait bien plus grande.
19 km à l'ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)TURENNE. Siège des vicomtes de Turenne du 8e au 18e siècle. [Turenne] Surplombant une colline calcaire qui se détache sur l’horizon, les tours de César et du Trésor imposent le respect. Elles sont les vestiges de l’ancienne forteresse des puissants vicomtes de Turenne qui régnaient autrefois sur la région. Avant son rachat par Louis XIV en 1738, le vicomté battait sa propre monnaie, levait ses propres troupes militaires et ne payait pas d’impôts au roi. Grâce à son cadre et sa beauté, le village de 800 habitants peut s’enorgueillir de figurer sur la liste des 157 Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Prenez le temps de flâner dans les ruelles étroites du village. Ses maisons aux façades blanches sont soit de simples demeures, soit d’anciens hôtels particuliers datant du 15e au 17e siècle.
22 km au nord-ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit Peter Siam
Photo: ©All Free Photos
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s)LA FORÊT DES SINGES DE ROCAMADOUR. 150 singes en liberté vous attendent. [La Forêt des Singes de Rocamadour] Découvrez 150 macaques de Barbarie en totale liberté à Rocamadour. Au détour d’un chemin, observez un singe porter un bébé, des jeunes jouer entre-eux… Vous serez séduit par la proximité incroyable avec les animaux. Vous pourrez aussi assister au nourrissage et visionner un film sur les Magots. Visite libre. Parc équipé de brumisateurs. Aire de pique-nique, snack, boutique et aire de jeux pour enfants.
25 km au sud-ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit PR
Photo: ©Seevisit PR
ITINÉRAIRE PARKING
6 etoile(s)ROCAMADOUR. Le village grandiose qui dégringole! [Rocamadour] Construit sur le flanc vertigineux d’un profond canyon de 150 mètres creusé dans la roche, Rocamadour est probablement, avec le mont Saint-Michel, l’un des sites les plus extraordinaires de France! Le village ne compte que 600 habitants mais il attire 1,5 million de visiteurs chaque année. Fondé au 12e siècle par les abbés de Tulle, Rocamadour est un haut lieu de pèlerinage depuis des siècles. Les pèlerins devaient passer cinq portes monumentales avant de pénétrer dans le sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour dont l’une des sept chapelles abrite une vierge noire. Rocamadour se déguste de l’intérieur, en parcourant ses rues, ses escaliers et ses chemins, mais également de l’extérieur, en la contemplant béatement de loin. Observez! Ses édifices dégringolent la falaise: le château (tout en haut), puis le sanctuaire (à mi-hauteur) et enfin le village (en bas)... Notre circuit vous mènera également à l’Hospitalet, un peu à l’écart. C’est là que les pèlerins trouvaient la première des cinq portes de Rocamadour. Mais c’est là aussi que certains pèlerins étaient soignés (ou mouraient) avant de passer les portes… Pour votre part, si vous mourez d’envie d’écourter le circuit en remontant par l’ascenseur, pensez à tous ces pèlerins qui parcouraient des centaines de kilomètres sans se plaindre… Et si cela ne suffit pas, pensez aussi au superbe point de vue que vous aurez de Rocamadour depuis l’Hospitalet; vous ne verrez pas ce spectacle si souvent dans votre vie!
27 km au sud-ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)SOUILLAC. La ville aux sept viaducs. [Souillac] Situé entre le Périgord (au nord) et le Quercy (au sud), cette petite ville de 3.000 habitants est un bon point de départ si vous souhaitez résider en ville pour partir à la découverte de ces deux régions touristiques de France. La ville doit son origine à une abbaye fondée au 10e siècle à l’emplacement d’anciens marais (souilh) asséchés. De cette abbaye, la ville conserve l’abbatiale Sainte-Marie, dont l’architecture en coupole en fait l’un des points d’intérêts les plus importants de la ville. Au cours de son histoire, la ville fut occupée et pillée à plusieurs reprises, notamment par les Anglais lors de la Guerre de Cent Ans et par les Protestants lors des Guerres de Religion. Ce ne sont ni les Anglais, ni les Protestants, mais les révolutionnaires qui ruinèrent toutefois le beffroi de l’église Saint-Martin aujourd’hui désacralisée, l’un des autres points d’intérêts de Souillac. La ville est également connue pour ses sept viaducs, dont le viaduc de la Borrèze long de 571 mètres. Situés un peu en dehors du centre, leur construction fut dictée par la complexité du relief environnant.
30 km à l'ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit Patrice Perrotte
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s)BRIVE-LA-GAILLARDE. La ville forte. [Brive-la-Gaillarde] L'origine de Brive remonte à l'époque gallo-romaine. Alors constituée que de quelques habitations et ponts sur la Corrèze ("briva" signifiant "pont"), la cité fabriquait des figurines en terre cuite. L'origine du nom "la Gaillarde" proviendrait du mot gallo-romain "galia" signifiant "la force". Fière et puissante, Brive-la-Gaillarde porte en tout cas bien son nom car elle fut la première cité de France à s'auto-libérer de l'occupation allemande lors de la Seconde Guerre mondiale. Après un Moyen-Âge compliqué, synonyme de famines, d'épidémies et de guerres, c'est à partir du 16e siècle que Brive-la-Gaillarde put prospérer. C'est d'ailleurs de cette époque que datent nombre de beaux édifices du centre-ville. Construits en grès, leur couleur chaude fait merveille le soir au coucher du soleil. Comptant 75.000 habitants (agglomération), Brive est une ville chaleureuse qui plaît au premier regard; presque autant que les beaux gaillards de sa célèbre équipe de rugby...
31 km au nord-ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)CARDAILLAC. Ce village porte le nom de ses anciens seigneurs. [Cardaillac] Ce ravissant village porte le nom de ses fondateurs, la famille Cardaillac. Cardaillac et son château du 12e siècle sont perchés sur un éperon rocheux qui, avec ses deux falaises, offre au village une protection naturelle qui venait renforcer la puissance de ses anciens remparts. De ces remparts, il ne reste que trois tours. La tour ronde, la tour de Sagnes et la tour de l’horloge qui servait autrefois de prison. Au 14e siècle, Cardaillac était la capitale d’une baronnie comptant plusieurs châteaux et vingt paroisses alentours. Rappelons qu’au Moyen-Âge, très schématiquement, le royaume (roi) était organisé en duchés (ducs), subdivisés en comtés (comtes), eux même divisés en baronnies (barons). Lors de la Guerre de Cent Ans (entre Anglais et Français) puis des Guerres de Religions (entre Protestants et Catholiques), Cardaillac devint une cité importante du protestantisme. Ce sont d’ailleurs les Protestants qui détruisirent l’église Saint-Julien, reconstruite depuis, tandis que ce sont les Catholiques qui détruisirent les remparts et le château! Prenez le temps de vous balader dans les rues calmes du village, en vous disant que tant de batailles et de luttes de pouvoir ont pu avoir lieu ici. Aujourd’hui, le village ne compte que 600 habitants mais il a le privilège de faire partie des 157 Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous).
36 km au sud de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s)JARDINS DU MANOIR D'EYRIGNAC. 200 hectares de jardins presque à la française. [Jardins du manoir d'Eyrignac]
41 km à l'ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: Ajoutez dans commentaires
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s)FIGEAC. Cité de Champollion. [Figeac] C'est la fondation de l'abbaye de Figeac qui donna naissance à la cité au 9e siècle. La ville put rapidement croître et s'enrichir grâce au commerce. Au "commerce" au sens le plus strict du terme mais également grâce au "commerce" lié aux pèlerins. Car Figeac se trouve sur l'une des sept routes menant à Saint-Jacques de Compostelle. Et tout comme certaines villes peuvent aujourd'hui vivre du tourisme, au Moyen-Âge certaines villes pouvaient elles aussi vivre des pèlerinages. Comptant 10.000 habitants, que vous passiez à Figeac pour un pèlerinage religieux ou touristique, sachez que c'est une ville paisible et agréable où il fait bon se promener. Grâce à une exceptionnelle politique de préservation du patrimoine, de son passé médiéval, Figeac a pu conserver bon nombre de ses anciens édifices et de ses anciennes rues. On ne vient toutefois pas à Figeac sans passer par le musée dédié à Champollion, même si l'original de sa fameuse pierre de Rosette se trouve au British Museum de Londres! C'est grâce à cette pierre, comportant un même texte rédigé en grec ancien, en égyptien et en hiéroglyphes, que Champollion put percer le mystère de l'écriture en hiéroglyphes.
44 km au sud de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)SAINT-AMAND-DE-COLY. Son abbaye accueillit l'ermite Amand, venu évangéliser la région au 6e siècle. [Saint-Amand-de-Coly] Ce village de 400 habitants compte parmi Les Plus Beaux Villages de France.
47 km à l'ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s)CAPDENAC-LE-HAUT. Attaqué par César et le comte de Toulouse. [Capdenac-le-Haut] Capdenac-le-Haut est un beau village de 1.100 habitants. L’origine du village remonte à l’époque gauloise, bien avant que les "affreux" Romains ne conquièrent la Gaule en 52 avant JC lors de la fameuse bataille d’Alésia (voir "Vercingétorix" ci-dessous). Pourtant, un village résista pendant une année encore et ne rendit les armes qu’en 51 avant JC. Les Romains appelaient ce village "Uxellodunum" ce qui signifie "forteresse élevée". Beaucoup voudraient que ce village soit Capdenac-le-Haut, même si la communauté scientifique opterait plutôt pour le village de Veyrac, situé à 200 km au nord-ouest... S’il n’a pas été le dernier village à résister, on sait cependant que Capdenac fut bel et bien attaqué par César... C’est déjà ça! ;-) Pour vous consoler, dans le village vous retrouverez deux fontaines. L’une s’appelle la fontaine Gauloise, l’autre la fontaine de César! Au 13e siècle, le village subit une nouvelle attaque mais cette fois elle fut le fait de Simon de Montfort, comte de Toulouse. Aujourd’hui, les seules attaques à "déplorer" sont celles des touristes qui viennent découvrir le village. Pour sa beauté et la qualité de son patrimoine historique, Capdenac-le-Haut compte parmi les 157 Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous).
48 km au sud de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
6 etoile(s)SARLAT-LA-CANÉDA. Marchés, truffes et foie-gras. [Sarlat-la-Canéda] Cette magnifique cité vivante et chaleureuse de 9.000 habitants trouve son origine au 9e siècle avec la fondation d’une abbaye bénédictine. La ville s’est ensuite développée autour de l’abbaye. C’est probablement la ville la plus emblématique du Périgord. Avec son centre préservé et ses beaux marchés, elle séduit immédiatement le visiteur…. Les truffes et le foie-gras aident un peu! Avec la vague "hygiéniste" de l’après-guerre, beaucoup de villes détruisirent leur vieux centre-ville médiéval... Si l’on jugeait les acteurs de ces destructions à l’aune des goûts actuels, il y aurait bien des gens à déboulonner! :-) Sarlat, quant à elle, eut la chance de pouvoir conserver ce patrimoine. Aujourd’hui, elle peut s’enorgueillir d’être la première ville d’Europe qui compte le plus d’édifices classés au mètre carré. Impressionnant! Au programme de votre visite: la place du Peyou (centre du vieux Sarlat), l’église Saint-Secerdos (l’ancienne église de l’abbaye) la lanterne des morts (un curieux bâtiment du 12e siècle dont personne ne connait la fonction de départ) ou encore la rue des Consuls (l’une des rues les plus pittoresques de la ville).
50 km à l'ouest de: Église Saint-Pierre (Beaulieu-sur-Dordogne)
Texte: ©Seevisit Peter Siam
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos s’engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils autorisent leur utilisation gratuite. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis l'e-mail s'il a été renseigné.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page. Faire du tourisme à Beaulieu-sur-Dordogne. Weekend à Beaulieu-sur-Dordogne. Vacances à Beaulieu-sur-Dordogne. Activités à Beaulieu-sur-Dordogne. Autour de Beaulieu-sur-Dordogne. Plan de Beaulieu-sur-Dordogne. Circuit de Beaulieu-sur-Dordogne. Que faire à Beaulieu-sur-Dordogne.
PDF

68 visites sur cette page. 697.459 visites sur les pages seevisit