CARTE EXPLORER
Machine de Marly
 

MACHINE DE MARLY
(7) Cette machine construite en 1682 pompait l'eau de la Seine pour fournir les châteaux de Versailles et de Marly.

1 etoile(s) Vaut de parcourir 1 km
Lieu: Bougival et environs

[La Machine de Marly]
• Construite en 1682, la Machine de Marly permettait d'élever l'eau de la Seine de 163 mètres pour l'acheminer ensuite au château de Marly (à 2 km au sud-ouest) et au château de Versailles (à 10 km au sud). Une chute d'eau artificielle de 4 mètres sur la Seine permettait d'entrainer quatorze roues de douze mètres de diamètre qui actionnaient 250 pompes propulsant l'eau de la Seine dans des tuyaux en fonte qui remontaient le coteau. L'eau ne pouvant être pompée en une fois, d'autres stations de pompage se trouvaient plus haut sur le coteau. Leurs pompes étaient également actionnées par les roues de la Seine. Le mouvement était transmis par des chaines qui allaient et venaient sur de longues gouttières de bois aménagées sur le coteau. Imaginez la stupéfaction des visiteurs devant le vacarme et la sophistication de la Machine, considérée alors comme la huitième merveille du monde. Faite de fer, de fonte, de bois et de cuir, la Machine s'usait vite. Elle nécessitait trente personnes pour son entretien mais surtout, son rendement diminuait d'année en année. Après 133 ans de service, elle ne montait plus que 200 m2 par jour au lieu des 6.000 m2 escomptés. Elle fut donc remplacée par d'autres machines plus performantes.
• En 1811, par la machine de Cécile et Martin, dont il reste le bâtiment Charles X que vous apercevez. Le nouveau système qui fonctionnait au charbon permettait de faire monter d'avantage d'eau (1.000 m2 par jour) mais il était très gourmant en énergie. Il fallait un kilogramme de charbon pour monter 200 litres d'eau seulement!
• En 1859, on mit en service, la machine de Dufrayer. Comme la machine de Marly, elle n'utilisait pas le charbon mais fonctionnait uniquement grâce à l'énergie hydraulique. Six grandes roues de douze mètres de diamètre permettaient de faire monter jusqu'à 18.000 m2 d'eau par jour afin d'alimenter Versailles et vingt autres communes. Les deux conduites en fonte que vous apercevez derrière le bâtiment sont les vestiges de la machine de Dufrayer.
• En 1963, la machine de Dufrayer fut remplacée par des pompes électriques qui sont toujours en activité.
Distance: 1,4 km au nord-ouest de: Église Notre-Dame (Bougival)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
VOIR PAGE COMPLÈTE
COMMENTAIRES.

À partir de trois commentaires, les étoiles d’un point d’intérêt sont calculées pour moitié avec les étoiles de la Rédaction et pour moitié avec les étoiles des lecteurs.

1 etoile(s)      Étoile attribuée par la Rédaction
LAISSEZ UN COMMENTAIRE.