distances explorer
Vercingétorix.

VERCINGÉTORIX. Premier roi de France?

Vercingétorix est un personnage important de l'histoire de France, souvent considéré comme le premier chef de la nation française! Vercingétorix était roi! Non pas roi de France, mais roi des Arvernes (en Auvergne), l'un des trente peuples gaulois qui constituaient la Gaule (France et Belgique actuelles). En 52 avant JC, certains peuples de Gaule étaient déjà sous domination romaine (au sud-est). Mais Vercingétorix, jeune homme de trente ans, fort et intelligent, parvint à convaincre les chefs de différents peuples gaulois: Ils s'unirent et menèrent bataille ensemble contre César. L'ultime bataille de cette longue guerre eut lieu à Alésia. Elle fut gagnée par César, qui put compter sur l'armée forte et organisée de l'Empire Romain, tandis que les peuples de Gaule étaient affamés et divisés, au gré des alliances et des trahisons... Vercingétorix fut emprisonné et probablement tué 7 ans plus tard lors de l'ascension de César comme Empereur. On connait peu de choses de Vercingétorix, car son existence et la bataille d'Alésia ne sont relatées que dans les écrits de Jules César lui-même, qui a pu déformer la réalité à son avantage. Au 19e siècle, lors de la Guerre franco-prussienne, Napoléon III fit effectuer des fouilles archéologiques pour attester de la réalité de cette bataille et faire revivre ce personnage emblématique dans l'histoire de France, au même titre que Jeanne d'Arc et Napoléon...! Une statue de Vercingétorix fut érigée à Alésia (aujourd'hui Alise-Sainte-Reine, en Bourgogne) pour lui donner un visage dans la mémoire collective. (cliquez sur la photo pour voir la bande-annonce du film "Alésia, le rêve d'un roi nu").
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
lien externe
OÙ VOIR VERCINGÉTORIX?
3 etoileALISE-SAINTE-REINE. Vercingétorix et la défaite d'Alésia. [Alise-Sainte-Reine] Alise-Sainte-Reine est un petit village de Bourgogne de 600 habitants que peu de Français connaissent. Mais lorsqu'on leur parle d'Alésia (Alise), pourtant cette bataille évoque de vieux souvenirs de leurs cours d'histoire. Car Alésia est une grande date de l'histoire de France. Cette amnésie relative n'est peut-être qu'un mécanisme inconscient pour oublier la terrible défaite de Vercingétorix, notre ancêtre et chef gaulois, à Alésia. En 52 avant Jésus-Christ, cette défaite fit passer la Gaule (l'ancêtre de la France) sous domination romaine pendant cinq siècles.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
6 etoileCLERMONT-FERRAND. Au pied des volcans. [Clermont-Ferrand] Clermont-Ferrand, ville de 270.000 habitants (agglomération), est située au pied de la chaîne volcanique des Puys. C'est d'ailleurs sur un ancien volcan que la ville est en partie bâtie, tout du moins le quartier Montferrand. Car en effet, Clermont-Ferrand est composée de deux anciennes cités. Elle est née en 1630 de la volonté de Louis XIII de réunir ces deux villes rivales: La ville antique de Clermont (aujourd'hui le centre) et la ville médiévale de Montferrand (aujourd'hui un quartier). Mais c'est au 19e siècle que les choses changent encore plus pour Clermont-Ferrand, quand les usines Michelin s'y installent et changent indubitablement le destin de la ville, lui assurant croissance et prospérité. On ne vient donc pas à Clermont-Ferrand sans visiter les usines Michelin, les volcans et Montferrand.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
8 etoileLYON. L'ancienne capitale des Gaules. [Lyon] Avec 1,6 millions d'habitants (agglomération), n'en déplaise à Marseille, Lyon est aujourd'hui la deuxième ville de France. Et cette place est bien méritée quand on sait que Lyon n'est autre que l'ancienne capitale des Gaules, l'ancêtre de la France! Si la domination romaine a fait disparaitre certaines cités gauloises, comme par exemple Gergovie, Lyon, quand à elle, a survécu et a prospéré, au détail près qu'elle s'appelait alors Lugdunum. Forte de plus de 2.000 ans d'histoire, Lyon est une ville qui a conservé un patrimoine architectural remarquable, à commencer par ses anciennes arènes romaines. Pour ne rien gâcher, Lyon dispose d'une colline (Fourvières) depuis laquelle, vous aurez le plaisir d'admirer ses deux grands cours d'eau (le Rhône et la Saône) qui se rejoignent ici majestueusement. On ne peut rêver meilleur endroit pour une capitale. Ils étaient forts ces gaulois! Que ce soit dans le vieux Lyon ou dans la presqu'île formée par le Rhône et la Saône, vous devriez vous plaire à Lyon, car vous êtes aussi dans une ville réputée pour sa gastronomie, notamment dans les fameux bouchons lyonnais. Ici, c'est ainsi qu'on appelle les restaurants. Ils sont fous ces Gaulois!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
4 etoileMORVAN. La forêt des Gaulois. [Morvan] /Région touristique/ Situé en Bourgogne-Franche-Comté, le Morvan est à la fois une forêt, un parc naturel protégé et une petite chaîne de montagnes. Son sommet, le Haut Folin, culmine à seulement 901 mètres. À peine 10 km au sud, se trouve l'ancienne ville gauloise de Bibracte. Au 1er siècle avant JC, cette ville était la capitale des Eduens, l'un des peuples constituant la Gaule. C'est ici que les Gaulois décidèrent de s'unir contre les Romains, derrière leur chef Vercingétorix. Après la défaite d'Alésia, la ville est abandonnée. Aujourd'hui c'est un important lieu de fouilles sur la civilisation gauloise.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileMUSÉO-PARC D'ALÉSIA. Revivez la bataille d'Alésia et la défaite de la Gaule. [Muséo-parc d'Alésia] Comme son nom l'indique, le muséo-parc d'Alésia est à la fois un musée et un parc. Sous la forme d'un spectacle donné plusieurs fois par jour, vous revivrez la bataille d'Alésia dans des fortifications romaines reproduites pour l'occasion. La défaite d'Alésia est une page sombre de l'histoire de France. Lors de cette ultime bataille pour le contrôle de la Gaule (l'ancêtre de la France), Vercingétorix, chef des Gaulois, perd contre César, chef militaire de l'Empire Romain. C'est le début de la colonisation romaine de la Gaule.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
6 etoilePARC ASTÉRIX. Et nos ancêtres les Gaulois. [Parc Astérix] Comme son nom l'indique, ce parc a pour thème principal l'univers d'Astérix. Astérix et son ami Obélix sont des personnages gaulois de bande dessinée. Ils résistent contre les envahisseurs romains. Inauguré en 1989, il fallut presque dix ans pour concevoir le parc. Il ouvrit peut-être au pire moment alors que son concurrent français (Mirapolis) était au bord de la faillite et que le géant américain (Disneyland) devait ouvrir dans deux ans. Avec près de 40 attractions (spectacles, grands huit, dauphins...), le parc résiste à l'"envahisseur" américain et se distingue par ses attractions amusantes (car les Gaulois aiment rire!) qui décoiffent et qui éclaboussent; mais heureusement pas toutes!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileSAUMUR. En avant les cavaleries! [Saumur] Saumur est une ville comptant 40.000 habitants (agglomération) célèbre pour son château et le Cadre Noir, sa célèbre école de cavalerie. Sans oublier ses profondes caves dans lesquelles des bouteilles de vin de Saumur vous attendent patiemment.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
NOMBRE D'ÉTOILES ET KILOMÈTRES. Les étoiles vous permettent d'organiser votre voyage en fonction de l'intérêt de chaque site. Par exemple, pour lui seul (sans aucune autre visite), un site de 5 étoiles vaut de parcourir 100 km (aller). Sinon, pour la même distance et le même intérêt, visitez par exemple trois sites de 4 étoiles. Le nombre d'étoiles est établi selon quatre critères: • la notoriété, • le nombre de points d'intérêt, • la beauté et • l'originalité (histoire, caractère unique).
Photo: ©Pexels
AUTRES SUJETS:
LES FRANCS. Des envahisseurs! Les Francs ont donné à la France son nom. Pourtant les Francs sont un peuple d'origine germanique qui à partir du 3e siècle tenta d'envahir la Gaule, alors déjà "envahie" par les Romains. Les Romains résistèrent mais en 486, Soissons tomba aux mains de Clovis, roi des Francs. Soissons devint la capitale des rois Francs mérovingiens pour deux siècles.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
LIGNÉES DES ROIS DE FRANCE. • Les Mérovingiens, du 5e au 8e siècle, avec Clovis comme premier roi de France. Les Mérovingiens sont en fait des envahisseurs Francs venu envahir la Gaule romaine.
• Les Carolingiens, du 8e au 10e siècle.
• Les Capétiens, du 10e au 14e siècle. Hugues Capet est le premier des Capétiens, et Philippe IV, le dernier. Sa mort sans descendance causera la Guerre de Cent Ans pour le contrôle du Royaume de France.
• Les Valois, du 14e au 16e siècle, opposés aux Plantagenêts (les Anglais) pendant la Guerre de Cent Ans, qui souhaitent contrôler le Royaume de France.
• Les Bourbons, à partir de Henri IV et jusqu'à Louis XVI. (Louis XIV, le plus célèbre, sur la photo).
• Les Orléans. Louis Philippe Ier est le seul représentant qui a pu régner.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
GUILLAUME LE CONQUÉRANT. De duc de Normandie à roi d'Angleterre. Guillaume le Conquérant naquit en Normandie en 1027. C'était un homme grand, fort, à la voix grave. Il aimait la chasse, plutôt que les lettres. Il était Duc de Normandie et dirigait le riche et puissant Duché de Normandie, qui faisait allégeance au Royaume de France. Mais les temps changèrent... En 1066, profitant de la mort du roi d'Angleterre, il s'empara de la couronne et devint roi d'Angleterre. De facto, la Normandie devint "anglaise" et mena bataille contre le Royaume de France. Sous son règne, en Angleterre, l'élite anglo-saxonne disparut au profit des seigneurs normands. Outre le roi de France, Guillaume eut aussi comme ennemis les rebelles anglo-saxons (rassemblés derrière Atheling) et la Flandre. Il mourut en 1087 lors d'une bataille. Il repose dans l'abbaye aux Hommes à Caen.
Texte: ©Seevisit Nelly Perrotte. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
NORMANDIE. Anglaise pendant deux siècles. Avant 1066, le Duché de Normandie faisait allégeance au royaume de France. Mais en 1066, lors de la bataille de Hastings (image), Guillaume le conquérant, Duc de Normandie, devint également roi d'Angleterre, et tint tête au Roi de France, contre qui, il mena bataille. Pour deux siècles, la Normandie devint anglaise, tandis que le Royaume de France tentait de la récupérer. La Normandie ne redevint française qu'en 1259 (traité de Paris).
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
JEANNE D'ARC. La pucelle, mère de la nation française. [Jeanne d'Arc] Jeanne d'Arc (1412-1431) était une jeune femme d'origine paysanne qui dès l'âge de 17 ans réussit à convaincre le roi Charles VII de conduire une armée pour repousser les Anglais qui occupaient le nord du Royaume de France pendant la Guerre de Cent ans. Par ses victoires, elle parvint à inverser le rapport de force, afin que les Français gagnent cette guerre. Cependant, à Compiègne, elle fut faite prisonnière par les Bourguignons (qui à l'époque n'était pas pas Français). Ils la vendirent aux Anglais qui la condamnèrent pour hérésie, car elle entendait des voix. Elle fut brûlée vive à l'âge de 19 ans. Aujourd'hui, elle est le symbole d'une France fière et victorieuse.
Texte: ©Seevisit Sandra Chatelain. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
GUERRE DE CENT ANS. 116 années de guerres entre Anglais et Français. Cette guerre, ou plutôt cette succession de guerres, à duré 116 ans, de 1337 à 1454. Le terme a en fait été inventé bien après, au 18e siècle. Ces guerres opposaient les rois Plantagenets (les Anglais) aux rois Valois (les Français). Chacune de ces deux lignées royales souhaitait contrôler le royaume de France après la mort, sans descendance, de Philippe IV le Bel, le dernier roi de France issu de la lignée des Capétiens.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
NAPOLÉON IER. D'Austerlitz à Waterloo. Napoléon (1769-1821) est un enfant de la Révolution Française! Depuis la révolution, en 1789, et donc la chute de la royauté (chute des têtes de Louis XVI et Marie-Antoinette), les monarchies européennes se liguent contre la France et sa République. Napoléon mène donc bataille dans l'armée française et prend le pouvoir par un coup d'état. Il s'autoproclame Empereur des Français, un nouveau roi en somme! Mais malgré tout, ce "nouveau roi" ne s'entend pas avec les souverains d'Europe, contre qui il fait la guerre, et gagne! L'Angleterre, l'Autriche, l'Italie, la Suède (pays de la Troisième Coalition) y perdent des plumes et des territoires. Par exemple lors de la fameuse Bataille d'Austerlitz (en 1805, dans l'actuelle Tchéquie), durant laquelle Napoléon, le tacticien, gagne une nouvelle fois encore. Cette bataille est aujourd'hui toujours enseignée dans les écoles militaires, c'est dire! Napoléon annexe beaucoup et, peu à peu, étend les limites de l'Empire de France. Barcelone, Rome, Hambourg, Amsterdam ne sont alors que des chefs-lieux de France, comme Chartres ou Besançon... Mais les arbres ne montent pas jusqu'au ciel... et Napoléon perdra aussi des batailles, notamment la plus célèbre, Waterloo, en Belgique en 1815. Et comme tous les empires, l'Empire français finira par s'effondrer. Napoléon finit sa vie en exil, sur l'île d'Elbe puis à Sainte-Hélène.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
SAINT-NICOLAS. Le Christ et Santa Claus. [Saint-Nicolas] Avant que la religion chrétienne n'existe, heureux que les jours commençaient à rallonger, les païens fêtaient le solstice d'hiver le 21 ou le 22 décembre. La religion chrétienne y vit un intérêt et fixa la naissance du Christ au 25 décembre. Peu à peu, on commença donc à fêter Noël le 25 décembre... Malins ces Chrétiens! Mais quel rapport avec Saint-Nicolas? Saint-Nicolas était évêque à Myre (Grèce). Il naquit en 270 et mourut en 345. Il fit des miracles: Il sauva des enfants (écoutez la chanson), des matelots, des femmes, des officiers... À sa mort, il fut canonisé. Ses reliques furent placées dans l'église Saint-Nicolas de Myre. Une huile miraculeuse suintait de son corps. Mais lorsque la ville de Myre se trouva sous domination arabe, en 1087, des marins de Bari y firent une expédition pour récupérer le corps et le placer à Bari, dans la basilique Saint-Nicolas. Saint-Nicolas fut bientôt fêté partout en Europe, le 6 décembre, jour où l'on remet des cadeaux aux enfants. Les Néerlandais l'appellent "Sinterclaes" (Saint-Nicolas). Ce sont eux qui en émigrant, apportèrent cette tradition aux États-Unis. Dans les années 1950, par un miracle marketing, Saint-Nicolas devint Santa-Claus (Père Noël), fêté le 25 décembre
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leurs e-mails en cas d'envoi d'un texte ou d'une photo.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page. Vercingétorix film. Vercingétorix mort. Vercingétorix biographie. Vercingétorix exposé. Vercingétorix et Jules César. Vercingétorix Alésia. Vercingétorix nationalité. Vercingétorix chef. Vercingétorix CE2. Vercingétorix Napoléon.
PDF

1002 visites sur cette page. 431.723 visites sur les pages seevisit