carte distances explorer
Ténérife.

TÉNÉRIFE. La plus grande île des Canaries.

8 etoile     Vaut de parcourir 3.000 km
[Tenerife] /Région touristique/ Comptant près de 900.000 habitants, Ténérife est l'île la plus peuplée des îles Canaries. Sa capitale Santa Cruz de Tenerife (200.000 habitants) est agréable mais bien d'autres surprises vous attendent à Tenerife. Car ce qui distingue Tenerife des autres îles, c'est son incroyable diversité: Des côtes douces ou escarpées, des grandes stations balnéaires, des villages ravissants, et surtout un montagne! Traversée (du sud-ouest au nord-ouest) par une longue chaîne montagneuse, Tenerife dispose de trois grands parcs naturels. Le plus connu, au centre de l'île est le parc du volcan Teide qui culmine à 3.718 mètres. À lui seul il justifie le voyage, à moins que vous ne soyez venus que pour le soleil et la mer. C'est au sud-ouest de l'île que vous trouverez les plus les grandes stations balnéaires de Tenerife, comme par exemple Los Cristianos et Los Gigantes. Créées dans les années 1960, elles sont plaisantes quoiqu'un un peu trop bétonnées. Tenerife abrite également trois anciennes cités coloniales à ne pas manquer. San Cristóbal de La Laguna, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, La Orotava, construite à flanc de montagne, ou encore Garachico, ravissant petit port de pêche.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Picryl
ORGANISEZ VOTRE VISITE: • Les sites sont triés alphabétiquement. • Cliquez sur "itinéraire" pour vous rendre sur le site ou sur "parking" pour vous rendre au parking proche. • Les distances des sites sont calculées à vol d'oiseau depuis: Tenerife / Santa Cruz.
0,3 km au nord-est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
itinéraire itinéraire
3 etoileBUENA VISTA DEL NORTE. Point de départ pour le Faro del Teno. [Buena Vista del Norte] Cette petite ville paisible de 5.000 habitants fut fondée en 1513, au moment de la conquête de l'île par les Espagnols. C'est depuis Buenavista que vous pouvez rejoindre le Faro de Teno qui marque la pointe la plus à l'ouest de Tenerife. Le trajet ne peut se faire qu'en bus. Renseignez-vous auprès de l'office de tourisme. Dans le centre, découvrez sa jolie Plaza de los Remedios ainsi que son église Nuestra Señora de los Remedios. Avant de repartir, prenez peut-être un café et une pâtisserie dans l'un des bars qui bordent la place. Ambiance locale assurée.
60 km à l'ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileCOSTA ADEJE. La station la plus chic de Las Américas. [Costa Adeje] La station balnéaire de Costa Adeje compte 20.000 habitants à l'année (dont beaucoup d'Anglais et d'Allemands) mais avec ses touristes, il faut plutôt compter sur 50.000 personnes. La station appartient en fait à la ville d'Adeje, qui compte 40.000 habitants à l'année. Costa Adeje est sans nul doute la station la plus chic des trois stations formant la méga station de Las Américas (voir la section "Las Américas"). C'est ici que vous trouverez les boutiques et les hôtels les plus luxueux, notamment le Gran Hotel et El Mirador. Au programme de votre séjour: longues plages de sable fin, shopping, sports nautiques, cafés-restaurants, discothèques, casino et autres divertissements comme par exemple un golf de 40 hectares au nord ou un parc aquatique de 20 hectares au sud.
64 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileGARACHICO. Un village totalement détruit par une coulée de lave. [Garachico] Ce charmant village balnéaire de 5.000 habitants fut le port principal de Tenerife jusqu'à l'immense éruption volcanique de 1706 qui le détruisit presque entièrement. Près du port, le château de San Miguel datant du 16e siècle est le seul vestige à avoir réchappé à la coulée de lave. Depuis l'éruption, le village a été reconstruit, mais son port a définitivement perdu de son importance au profit de Puerto de la Cruz, situé à 20 km à l'est. Les maisons de Garachico sont typiques de l'architecture traditionnelle des Canaries, et en tout cas bien loin de l'architecture des grandes stations balnéaires bétonnées. À moins de 300 mètres au large de Garachico, impossible de rater le Roc de Garachico. Cette petite île, presqu'aussi haute (169 m) que large, n'est habitée que par quelques espèces d'animaux menacés.
52 km à l'ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileICOD DE LOS VINOS. Et son arbre millénaire. [Icod de los Vinos] Cette ville de 23.000 habitants est surtout connue pour son dragonnier, un arbre qui aurait entre 800 et 1.000 ans. Fait assez rare pour être remarqué, Icod de los Vinos porte le nom d'un ancien roi guanche, Icoden. Les Guanches peuplaient Tenerfie avant d'être progressivement décimé par les conquistadores espagnols. L'appellation "Los Vinos" (les vins) fut ensuite associée au nom d'Icod pour tenir compte de la qualité de ses vins. Fin novembre, la ville est en fête. Pour la San Andres, les enfants dévalent la ville sur de petites planches à roulettes fabriquées spécialement pour l'occasion. Comme la plupart des villes construites sur les flancs de la montagne, Icod de Los Vinos présente de nombreuses rues en pente. Mais rassurez-vous, notre circuit est plutôt horizontal, sauf si l'envie vous prend de grimper aux arbres! ? En haut de la ville, trône un autre dragonnier tout aussi majestueux qui aurait lui plus de 500 ans.
48 km à l'ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileJUNGLE PARK. Un zoo-parc à l'allure de forêt tropicale. [Jungle Park] Ce joli zoo-parc de 8 hectares est certes beaucoup moins connu que le Loro Parque de Puerto de la Cruz, mais il a l'avantage d'être situé à Las Américas, là où séjourne la plupart des touristes de Tenerife. Le parc comporte 500 animaux et l'une de ses particularités est que l'on peut les voir d'assez près. On pourrait presque les toucher! Comme par exemple les ratons laveurs, les aigles, les paons et les suricates. En revanche, n'espérez pas toucher les crocodiles, les panthères et les casoars (?oiseaux préhistoriques)! ? Même sans les animaux, le parc est un enchantement à lui seul. Avec ses grands arbres, ses plantes, ses fleurs, ses ponts suspendus, ses cascades et ses grottes, vous êtes au cœur d'une vraie forêt tropicale de conte de fée! Le parc dispose en outre de plusieurs cafés-snacks et d'un grand et beau restaurant donnant sur un amphithéâtre utilisé pour les spectacles, notamment le spectacle des otaries. Enfin, plusieurs autres activités jalonnent le parc: une descente en bobsleigh (payant) ainsi qu'un étrange parcours de santé qui amusera les plus jeunes et fatiguera les plus grands...
61 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
6 etoileLA LAGUNA. Capitale de la Conquista. [La Laguna] Pour tous ceux qui aiment l'authenticité et la couleur, La Laguna est probablement la ville la plus emblématique de Tenerife. Comptant aujourd'hui 150.000 habitants, c'est tout simplement l'ancienne capitale de Tenerife, avant que Santa Cruz ne lui vole la vedette en devenant le plus grand port de Tenerife. La Laguna fut l'une des premières villes construites lors de la conquête espagnole. Beaucoup de ses édifices datent de cette époque: sa mairie, son église, ses couvents, son université et surtout ses rues! Les rues sont disposées en damier et sont bordées d'immeubles bas colorés. C'est La Laguna qui servit de modèle pour construire la plupart des villes d'Amérique latine lors de la conquête espagnole, comme par exemple La Havane. La Laguna ressemble tant à ces villes, qu'il n'est par rare qu'elle serve de décor naturel pour le tournage de films. Depuis 1999, le centre historique de La Laguna est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Mais attention, La Laguna n'est pas qu'une ville-musée. Grâce à son université, la ville est vivante toute l'année ou presque. Aux étudiants, s'ajoutent les habitants de Tenerife, qui aiment venir à La Laguna pour ses bars et ses discothèques, et les touristes audacieux, qui ne passent pas toutes leurs journées à la plage. ?
7 km à l'ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileLA OROTAVA. Ville jardin, ville bijou. [La Orotava] Alors qu'autrefois Puerto de la Cruz appartenait à la commune de La Orotava, aujourd'hui le rapport de force s'est inversé. Les deux villes sont indépendantes, mais avec ses 40.000 habitants, La Orotava fait aujourd'hui partie de l'agglomération de Puerto de la Cruz, comptant 250.000 personnes (touristes inclus). La Orotava est pourtant bien plus ancienne. Elle fut fondée au 16e siècle par les conquistadors. La ville est construite en escalier à flanc de montagne et collecte l'eau de nombreuses sources descendant de la montagne. Avec toute cette eau, La Orotava a pu devenir la première ville productrice de bananes de Tenerife. Et l'eau vient aussi du ciel! La Orotava étant en effet située au nord de l'île, il y pleut beaucoup plus qu'au sud. Bon nombre des rues de La Orotava sont pentues, aussi attendez-vous à monter un peu. Mais cela en vaut la peine car par exemple depuis les jardins du Marquis, vous avez un magnifique panorama sur la vieille ville ainsi que sur Puerto de la Cruz qui la prolonge jusqu'à la mer. La Orotava est une ville typiquement canarienne avec de nombreuses demeures coloniales. Certaines figurent parmi les plus belles de Tenerife. Une ville à ne pas manquer pour tous ceux qui recherchent l'authenticité des villes canariennes plutôt que l'animation des grandes stations balnéaires.
28 km à l'ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
6 etoileLAS AMÉRICAS. La plus grande station balnéaire au monde. [Las Américas] /Région touristique/ Las Américas regroupe trois stations balnéaires. Du nord au sud, Costa Adeje (la station chic de la ville d'Adeje), Playa de Las Américas et Los Cristinos appartenant toutes deux à la ville d'Arona. Cet ensemble constitue une méga station balnéaire de 250.000 personnes: 150.000 habitants (dont beaucoup d'Européens) à l'année et 100.000 touristes. C'est la plus grande station balnéaire au monde! Si vous aimez les restaurants, la plage, le soleil et le shopping, il y a peu de chances pour que vous vous ennuyiez. Car sans interruption sur une dizaine de kilomètres, Las Américas vous offre ses plages de sable fin, ses boutiques, ses centres commerciaux, ses cafés et restaurants, ses minigolfs, ses clubs et ses casinos... Sans compter ses parcs: notamment le grand parc aquatique Siam Park et le zoo-parc Jungle Park... Entre détente et loisirs, toute la famille peut trouver son bonheur. La méga station s'est développée à partir des années 1960 à partir de Los Cristianos. Depuis, la mégalopole ne cesse de s'agrandir; elle attire beaucoup de touristes européens qui sont assurés d'y trouver divertissement et soleil toute l'année, même en plein hiver! Pour votre visite, vous pouvez suivre le front de mer et voir le détail des trois stations sur Seevisit.
65 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileLORO PARQUE. Le grand zoo-parc de Tenerife. [Parc du perroquet] Avec près d'un million de visiteurs par an, le Loro Parque est l'une des grandes attractions de Tenerife. Le parc a ouvert en 1972. Sur plus de 50.000 m2, le Loro Parque est à la fois un jardin subtropical (avec palmiers, cactus, dragonniers et orchidées...) un zoo (avec félins, gorilles et crocodiles...) et un parc d'attractions animalier avec ses shows à l'américaine et son époustouflant tunnel aux requins. Parmi les spectacles mettant en scène nos amis les animaux, il y a le spectacle des oiseaux et celui des dauphins. Mais le spectacle à ne pas manquer, c'est celui avec les perroquets ("loro" en espagnol). Ce sont eux qui ont donné son nom au parc.
32 km à l'ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
5 etoileLOS CRISTIANOS. La plus ancienne station de Las Américas. [Los Cristianos] Los Cristianos est une station balnéaire de la commune d'Arona. C'est la station balnéaire la plus ancienne de la méga station de Las Américas (voir la section "Las Américas"). C'est en effet ici que tout à commencé. Pendant longtemps, Los Cristianos n'était qu'un simple port de pêche. Puis dans les années 1960, les touristes suédois découvrirent le lieu et commencèrent à le transformer en station balnéaire. Voilà ce qui explique pourquoi vous pouvez trouver une église suédoise (sans aucun charme toutefois) le long de la promenade du bord de mer! Pour ceux qui détestent les stations balnéaires artificielles, Los Cristianos a le mérite de disposer d'un vrai petit centre-ville, avec sa place, son église et quelques rues anciennes. En revanche, comme ce fut la première station à se développer (bien avant Playa de las Américas et Costa Adeje) son architecture plus ancienne est typique des années 1960-1980, pas ce que l'on a fait de mieux! En revanche, probablement davantage patinée par le temps, un je ne sais quoi indéfinissable rend Los Cristianos assez plaisante et attachante.
65 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileLOS GIGANTES. Et son point de vue magnifique sur les falaises de Los Gigantes. [Los Gigantes] Cette station balnéaire dépend de la commune de Santiago del Teide. Avec sa marina (la plus grande de Tenerife), Los Gigantes était autrefois prisée par les touristes locaux, mais au fil des années elle a perdu de son authenticité. Avec 3.000 habitants, elle est bien plus petite que les stations de Las Américas; vous pourriez donc la trouver un peu trop calme! En revanche, ce qui la différencie de Las Américas, c'est son exceptionnel point de vue sur les falaises de Los Gigantes. Ces falaises impressionnantes plongent à pic dans l'océan. Si vous le souhaitez, depuis le port, vous pouvez faire des excursions en bateau vous menant au pied des falaises.
63 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileLOS SILLOS. Une ville fondée au 16e siècle. [Los Sillos] Cette petite ville tranquille du nord-ouest de Tenerife compte environ 5.000 habitants. Elle fut fondée au 16e siècle lors de la conquête de l'île par les Espagnols. Nous vous conseillons de vous balader le long de sa côte parsemée de jolies zones de baignade et de sentiers. Autour de sa jolie Plaza de la Luz, retrouvez l'église Nuestra Señora de la Luz datant des origines de la ville ainsi que l'ancien couvent de San Sebastián des sœurs bernardines.
57 km à l'ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileMIRADOR DE LA CENTINELA. Avec son panorama sur Las Américas, c'est le meilleur point de vue de la TF-28. [Mirador de la Centinela] Le Mirador de la Centinela est l'un des plus beaux points de vue de la route TF-28. Comme l'autoroute TF-1, cette route longe la côte sud-est de Tenerife mais un peu plus dans les terres. C'est d'ailleurs une jolie alternative touristique si vous souhaitez vous échapper un temps de la TF-1. Comme vous vous en doutez, la TF-28 est bien plus ancienne que la TF-1 créée à partir des années 1960. Dans sa partie nord, la TF-28 était autrefois fréquentée par les pèlerins qui se rendaient à Candelaria depuis Santa Cruz et La Laguna. Depuis le Mirador de la Centinela, vous avez un ravissant point de vue sur Las Américas, la plus grande station balnéaire au monde. Sur plus de 10 km, cette méga station balnéaire regroupe en fait trois stations: Costa Adeje de la ville d'Adeje ainsi que Playa de las Americas et Los Cristianos appartenant à la ville d'Arona. Voir les différents points noirs sur la carte pour mieux visualiser.
58 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Wikipedia
itinéraire
3 etoileMONT DE LAS MERCEDES. Montagnes vertes et humides du nord-est de Tenerife. [Mont de las Mercedes] /Région touristique/ Avec ses pointes montagneuses, le massif de Las Mercedes retient les nuages qui arrosent copieusement le nord de l'île. Voilà ce qui explique que bien souvent, les beaux points de vue peuvent être dans la brume! Pas génial pour les touristes, mais bon pour la forêt, bien verte et bien humide. Un réel dépaysement par rapport à la côte sud-ouest de l'île, sèche et ensoleillée. En longeant la route TF-12 et TF-114, vous trouverez plusieurs points de vue, mais nous vous avons référencé les meilleurs.
8 km au nord-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoilePARC MARITIME CÉSAR MANRIQUE. Un beau complexe de piscines d'eau de mer. [Parque Marítimo César Manrique] Ce parc aquatique de plus de 2 hectares date de 1995. Il se trouve dans la partie sud de la ville de Santa Cruz, à l'emplacement d'anciens équipements portuaires. Le parc est ravissant car il a été réalisé par César Manrique. Cet artiste originaire de Lanzarote, l'une des sept îles des Canaries, est très connu pour ses ravissantes réalisations architecturales, blanches et courbes. Dans un bel environnement d'eau, de roche volcanique et de végétation, le complexe rassemble piscines, snack-bars et restaurants. Pour une somme modique (2,50 €), vous aurez accès au complexe et à ses ravissantes piscines d'eau de mer. En revanche, à ce prix là, n'espérez pas que l'eau soit chaude; elle a tout simplement la température de l'eau de mer. On aurait aimé quelques degrés de plus, surtout en hiver. L'avantage, c'est que vous avez de la place dans les bassins! ?
1,4 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
6 etoilePARC NATIONAL DU TEIDE. Le parc national le plus visité en Europe. [Parque national del Teide] /Région touristique/ Avec plus de 4 millions de visiteurs par an, le parc national du Teide est le parc le plus fréquenté d'Europe. Il fut créé en 1954 et s'étend sur plus de 190 km2. En son centre, se trouve le spectaculaire cirque de Las Cañadas culminant à plus de 2.000 mètres d'altitude. Au nord du cirque, se trouve le pic du Teide (3.718 m), l'emblème de Tenerife. Parmi les activités à faire dans le parc, vous pouvez bien entendu emprunter le téléphérique qui mène sur le Teide. Si votre budget est limité, vous pouvez tenter de le gravir à pied ou, plus raisonnable, vous contenter de l'admirer depuis la route. Il n'existe qu'une seule route qui traverse ce paysage désolé que les habitants appellent "malpais" (mauvais pays). Les vulcanologues appellent cette roche dure et pointue "aa" en référence aux petits cris que vous pousserez (ah! ah!) si vous marchez pieds nus dessus. La route qui traverse le parc est bordée de nombreux parkings qui vous permettent de faire des photos, mais nous vous avons sélectionné les meilleurs. Depuis le centre des visiteurs de Caña Blanca, vous pouvez partir pour de petites randonnées. Elles sont assez bien balisées et durent d'une heure à une journée.
44 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoilePARQUE RURAL DE TENO. La région la plus reculée de Tenerife. [Parc rural de Teno] /Région touristique/ Sur 80 km2, le parc naturel de Teno couvre une partie du massif montagneux de Teno. Du fait de ses montagnes et de ses profondes vallées, cette région de Tenerife est restée pendant longtemps un peu à l'écart du monde. Il existe deux grandes façons de découvrir le parc. Soit en suivant la route (en voiture, ou en vélo pour les grands sportifs) ou en randonnant. Nous vous conseillons de suivre la route (TF-436) du sud au nord et de ne pas la reprendre pour le retour. Car certes la route est sûre, mais elle est étroite et enchaîne des à-pics vertigineux. Il faut souvent se ranger sur le côté lorsque l'on croise une autre voiture. Le long de la route, vous trouvez une dizaine de points de vue. Nous vous avons sélectionné les meilleurs! Si vous souhaitez randonner, vous pouvez vous rendre au centre des visiteurs de Los Pedregales (voir la section "information" pour vous informer des possibilités de randonnées. Mais attention, il s'agit ici de randonnées qui vous prendront la journée ou presque. On est loin des balades habituelles de Seevisit. Pas question donc d'arriver en talon, sans eau, sans vêtements chauds et sans Kinder Pinguis! ? Car dans la montagne, le temps change vite et aux Canaries la nuit tombe tôt, à 18h en hiver et à 20h en été.
61 km à l'ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoilePLAYA DE LAS AMÉRICAS. La plus grande station de Las Américas. [Playa de las Américas] Playa de las Américas est probablement le meilleur endroit pour passer ses vacances à Tenerife. C'est la plus grande station balnéaire de la méga station de Las Américas (voir la section "Las Américas"). Au programme: longues plages de sable fin, sports nautiques, shopping, cafés, restaurant, discothèques, casino et autres divertissements... Son front de mer est assez joli avec des hôtels très photogéniques. Leur architecture soignée est assez éloignée de celle des hôtels sans charme des années 1970, comme par exemple dans la station plus ancienne de Los Cristianos. L'autre avantage de Playa de Las Américas, c'est aussi son ravissant boulevard de Las Américas: un beau boulevard à l'américaine, bordé de luxueux cafés-restaurants et boutiques. À visiter la nuit lorsque toutes les lumières s'éclairent!
66 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
6 etoilePUERTO DE LA CRUZ. La plus vieille station balnéaire de Tenerife. [Puerto de la Cruz] Pendant longtemps, Puerto de la Cruz n'était que le port de la ville de La Orotava située à trois kilomètres dans les terres. Mais suite à la destruction du port de Garachico (situé à 20 km à l'ouest) par une éruption volcanique, Puerto de la Cruz grandit d'un coup et son agglomération finit même par absorber La Orotava, une très jolie ville à ne pas manquer. Au début du 20e siècle, Puerto de la Cruz fut la première station balnéaire de Tenerife. Aujourd'hui, avec une agglomération de 250.000 personnes (touristes inclus), Puerto de la Cruz fait jeu égal avec Las Américas, la méga station balnéaire du sud-ouest de Tenerife comptant 250.000 personnes (touristes inclus). Mais, il faut bien l'avouer, Puerto de la Cruz a deux défauts: son architecture des années 1960 a mal vieilli et comme la ville est située au nord, elle est régulièrement sous les nuages, voire sous la pluie. En revanche, Puerto de la Cruz vous plaira probablement davantage si vous aimez la culture, l'histoire et l'authenticité. La ville est par exemple en effervescence lors du carnaval et des fêtes religieuses (Nuestra Señora del Carmen le 16 juillet, San Andrés le 29 novembre) ou en mai, lors de la semaine des arts de la rue. En outre, comme la plupart des villes coloniales de Tenerife se trouvent au nord, Puerto de la Cruz constitue une excellente base si vous souhaitez visiter ces villes authentiques sans faire trop de route. Enfin, c'est à Puerto de la Cruz que se trouve l'une des attractions majeures de l'île, le grand zoo-parc Loro Parque.
30 km à l'ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoilePYRAMIDES DE GÜÍMAR. Leur origine divise les spécialistes. [Pirámides de Güímar] L'accès au site des pyramides nous a semblé un peu cher. Tout dépend cependant de ce que l'on veut bien voir dans ces pyramides: peut-être les vestiges d'un peuple ancien, peut-être les symboles d'une organisation maçonnique, ou plus probablement de simples tas que les agriculteurs érigèrent avec les cailloux qu'ils évacuaient de leurs champs... Les spécialistes ne s'accordent pas totalement sur la meilleure hypothèse, car il faut tout de même dire que ces "tas" sont alignés sur les solstices du soleil... On a retrouvé ce type de pyramides à plusieurs endroits de Tenerife, mais avec ses six pyramides, le site de Güímar est sans nul doute le plus impressionnant. À l'origine, il y avait même neuf pyramides. Nous vous conseillons de visionner la présentation vidéo avant le début de votre visite et ensuite de vous laisser guider par l'audio-guide. Le site dispose également d'un café et d'une boutique de souvenirs.
23 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
5 etoileSANTA CRUZ DE TENERIFE. Sydney de l'Atlantique. [Santa Cruz de Tenerife] Comptant 200.000 habitants, Santa Cruz est la capitale de Tenerife. Son port (de croisière et de marchandises) joue le rôle d'escale sur les routes de l'Atlantique et apporte un certain dynamisme à la ville. Mais comme le port se trouve en pleine ville, le front de mer de Santa Cruz est assez laid et la jolie vue sur le pic du Teide ne suffit pas à nous réjouir complétement. Ces grands espaces de bord de mer se prêtent cependant bien à des immeubles modernes et audacieux. Les trois immeubles emblèmes de la ville en témoignent: Son inquiétant monument aux morts de la Plaza de España, ses deux tours jumelles et enfin son auditorium géant ressemblant à une monumentale vague! Pour sa ressemblance avec l'opéra de Sydney, c'est à cet auditorium que Santa Cruz doit son surnom de Sydney de l'Atlantique.
0,3 km au nord-est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoileSANTIAGO DEL TEIDE. Un village avec vue sur le Teide. [Santiago del Teide] Ce petit village de 500 habitants est inratable si vous visitez le nord-ouest de Tenerife car il est traversé par la route TF-82 (nord-sud) et la route TF-436 qui traverse le parc rural de Teno. Le village de Santiago del Teide ne compte que 500 habitants mais c'est pourtant le centre de la commune de Santiago del Teide comptant 12.000 habitants et incluant par exemple Los Gigantes (5.000 habitants). Depuis le sud du village, vous pouvez apercevoir le pic du Teide (photo).
59 km à l'ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileSIAM PARK. Le grand parc aquatique de Tenerife. [Siam Park] Cet immense parc aquatique a ouvert en 2008. Avec plus d'un million de visiteurs par an, c'est avec le Loro Parque l'une des attractions phares de Tenerife. Le parc a pour thème la Thaïlande, avec palais, palmiers, toboggans, plages... et vagues de trois mètres de haut. Le Siam Park ne cesse d'accueillir de nouvelles attractions. Il comporte près de 30 toboggans aux formes variées et étonnantes. Parmi les attractions les plus spectaculaires, la Torre del Poder (Tour du Pouvoir) et son toboggan de 28 mètres de hauteur, soit l'équivalent d'un immeuble de dix étages! Vous arrivez à plus de 40 km/h dans un aquarium peuplé de poissons et de crocodiles! Le Kinaree est une autre attraction qui séduit toute la famille. C'est un toboggan de 200 mètres de long en forme de serpent.
64 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileTEIDE. Le plus haut sommet espagnol est un volcan. [Teide] Avec une altitude de 3.718 mètres, le pic du Teide est le plus haut sommet espagnol. Le téléphérique du Teide ne vous mène pas tout à fait jusqu'au sommet du Teide (3.718 mètres) mais jusqu'à une plateforme située à 3.555 mètres (La Rambleta). N'oubliez pas d'apporter un vêtement chaud car la température peut descendre en dessous de zéro degré. En une heure de marche, si vous le souhaitez, vous pouvez rejoindre à pied le Mirador de la Fortaleza (au nord) ou le Mirador del Pico (à l'ouest), sans toutefois parvenir au sommet qui n'est accessible qu'avec un permis. Le sommet est en fait un cratère de 50 mètres de large et de 25 mètres de profondeur. Toutefois, depuis la plateforme, vous avez déjà un ravissant point de vue sur le sud de Tenerife et sur les autres îles des Canaries, notamment la Gomera à l'ouest et Gran Canaria à l'est. Essayez d'arriver tôt le matin car le parking du téléphérique est petit et s'il est plein, il vous sera touB3:B4ent impossible de vous garer ailleurs.
44 km au sud-ouest de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
PALMA SPEAK. Apprenez l'anglais dix fois plus vite. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Photo: ©Seevisit Palma Speak
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE: Un musée, un monument, un parc, un restaurant…
écrire
ESPAGNE. Playa, fiesta et sangria. [España] /Pays/ L'Espagne est le deuxième pays le plus visité au monde. Déjà avant la mort de Franco (1975) et la fin de la dictature, l'Espagne séduisait toute l'Europe. Pour la douceur de son climat, pour ses longues plages de sable fin, pour son charme latin... Mais également pour ses prix bas, qui permettent de voyager en famille à moindre coût. L'Espagne est en Europe, mais semble vivre sur un fuseau horaire différent: La matinée peut durer jusqu'à 15 heures, ensuite on déjeune, puis on fait la sieste. L'après-midi commence vers 17 heures. Ensuite, vers 20 heures, on se retrouve entre amis pour boire un verre et grignoter quelques tapas... Puis on dîne vers 21 heures et la soirée peut continuer bien tard! Pourtant l'Espagne ne se résume pas à playa, fiesta et sangria. C'est une grande nation qui, à partir du 15e siècle, va conquérir presque toute l'Amérique du sud et y imposer sa langue et sa culture. Le saviez-vous? Sur Terre, la langue maternelle espagnole est plus utilisée que l'anglais! Mais les choses auraient pu être très différentes... Car même si aujourd'hui l'Espagne est un fervent pays catholique, elle fut sous domination arabe du 8e au 15e siècle. De cette époque arabe, elle garde une extraordinaire richesse architecturale et culturelle, à commencer par le flamenco et la paella. Et oui!
2.205 km au nord-est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
AUTRES SUJETS:
5 etoilePLAYA BLANCA. Deuxième station balnéaire de Lanzarote. [Playa Blanca] Playa Blanca compte parmi les trois grandes stations balnéaires de Lanzarote. Elle compte une population de 12.000 habitants mais avec les touristes, sa population peut tripler en saison haute. Avec ses rues piétonnes, ses hôtels, ses restaurants, ses centres commerciaux et ses discothèques, il est difficile de croire qu'il y a encore trente ans, Playa Blanca n'était qu'un simple village de pêcheurs. La station se trouve à moins de 15 kilomètres de Fuerteventura, la quatrième île des Canaries, après Tenerife, Gran Canaria et Lanzarote. Il est d'ailleurs possible de s'y rendre grâce au ferry Betancuria, qui fait cinq liaisons par jour.
240 km à l'est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileLOS HERVIDEROS. De la lave dans l'océan. [Los Hervideros] Ces immenses rochers aux formes exubérantes sont en fait des cascades de lave pétrifiée se jetant dans l'océan. Ce paysage de falaises et de grottes fut créé par les grandes éruptions du 18e siècle. Aujourd'hui, c'est l'océan qui s'engouffre dans les cavités formées par la lave, notamment dans les deux grottes côte à côte, juste séparées par un pilier de lave. Pour prendre votre photo, attendez que l'eau de mer mousse et devienne blanche. Au dessus des grottes, un petit chemin vous permet d'accéder à deux "cheminées" depuis lesquelles vous apercevez l'eau se fracasser dans chacune des grottes. À l'entrée du site, des marchands ambulants vous vendent des pierres de lave incrustées d'olivine, un minéral de couleur verte. Cette pierre semi-précieuse permet aux artisans de l'île de créer de nombreux bijoux.
242 km à l'est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileEL GOLFO. Et son lac vert. [El Golfo] El Golfo est un charmant village de pêcheurs comptant environ 1.000 habitants. Il est réputé pour son poisson frais et sa cuisine. Une vingtaine de boutiques et de restaurants situés en bord de mer vous accueillent. Mais El Golfo est surtout réputé pour son lac vert (lago verde) situé à 500 mètres plus au sud. C'est l'un des endroits les plus spectaculaires de toutes les îles Canaries. D'ailleurs plusieurs films ont été tournés en ces lieux, notamment "Étreintes brisées" d'Almodovar. L'eau verte du lac contraste avec l'eau bleue de l'océan et la couleur ocre des rochers. L'ensemble est d'une beauté incroyable. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la couleur verte du petit lac n'est pas liée à des substances toxiques, mais à une algue verte. Lago Verde se trouve à l'intérieur d'un ancien cratère volcanique dont la plus grande partie a été emportée par l'océan. Le cratère s'est formé lors des éruptions de 1730. Ensuite, de l'eau de mer s'est infiltrée dans la partie restante et a créé cette jolie flaque verte. La flaque d'eau a une profondeur pouvant aller jusqu'à deux mètres, mais la zone est protégée et il est interdit de s'y baigner. La légende raconte qu'autrefois, les gens du coin venaient y ramasser des coquillages (clicos). Mais les coquillages auraient tous été mangés par deux tortues que quelqu'un aurait amené dans la flaque. Un conseil: si le soleil brille, le meilleur moment pour visiter Lago Verde est entre 14h et 16h.
243 km à l'est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
1 etoileSALINES DE JANUBIO. Un ancien port bloqué par la lave. [Salinas de Janubio] Autrefois, Janubio était un port naturel, mais après les grandes éruptions du 18e siècle, une coulée de lave ferma le port et créa une immense lagune. À chaque chose malheur est bon puisqu'à partir du 20e siècle, on utilisa cette nouvelle configuration pour produire du sel. L'eau de mer est tout d'abord bouillie pour retirer 80 % d'eau puis elle est ensuite déversée dans ces immenses bassins pour sécher et ne laisser que le sel. Par rapport aux années 1970, la production de l'usine a néanmoins beaucoup baissé. Si vous vous arrêtez au nord de la lagune, vous pourrez voir (et toucher) l'ancien petit canal de ciment qui acheminait autrefois l'eau de mer. Depuis la rive sud de la lagune, vous aurez un meilleur point de vue pour faire une belle photo (comme la nôtre).
243 km à l'est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoilePLAYA DEL PAPAGAYO. La plus belle plage de l'île. [Plage du Perroquet] Située à la pointe sud du parc naturel de Los Ajaches, la plage de Papagayo est l'une des plus belles plages d'un ensemble majestueux de petites plages et de criques. C'est l'un des endroits les plus populaires de Lanzarote. La crique de Papagayo (perroquet) a un aspect sauvage et est protégée du vent. Elle séduit par ses eaux transparentes de couleur émeraude qui paraissent toujours immobiles comme celles d'une piscine. Donc, c'est le lieu paradisiaque du baigneur, sauf du baigneur qui aime sauter dans les vagues. ? Pour accéder au site, vous devrez laisser votre voiture un peu plus haut sur le plateau et descendre dans la crique par un petite sentier. L'accès en voiture est payant.
244 km à l'est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Flickr
itinéraire itinéraire
3 etoileYAIZA. Le plus beau village de Lanzarote. [Yaiza] Le nom Yaiza est d'origine guanche. Les Guanches était un peuple d'origine berbère qui peuplait l'île avant la colonisation par les Européens. Pour autant, ce joli village d'environ 1.000 habitants a été créé par des paysans espagnols qui avait émigré à Lanzarote. Le village a beaucoup souffert lors des éruptions volcaniques du 18e siècle. Presque totalement détruit, les habitants ont reconstruit le village, qui est aujourd'hui considéré comme le plus beau de Lanzarote. Son église, Nuestra Señora de los Remedios, date du 16e siècle.
249 km à l'est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoileUGA. Et ses visites en dromadaires. [Uga] Ce petit village d'à peine 1.000 habitants est situé au sud des coulées de lave du 18e et 19e siècle, aujourd'hui la parc Timanfaya. Depuis Uga, embarquez sur un dromadaire pour visiter le parc. Au nord du village, se trouve également une petite fumerie de saumon qui utilise une recette spéciale pour fumer des saumons importé d'Écosse ou de Norvège. Il est possible de passer y acheter du saumon à un prix avantageux, mais à partir de 500 g uniquement.
250 km à l'est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
8 etoileLANZAROTE. Île martienne paradisiaque. [Lanzarote] /Région touristique/ Avec 150.000 habitants, Lanzarote est la troisième des huit îles que comptent les Canaries. Mais en termes d'intérêt, c'est sans doute la première. L'île possède de nombreux sites d'exception, notamment tous les sites où César Manrique, artiste local de génie, a laissé sa majestueuse patte, audacieuse et naturelle à la fois. À découvrir absolument! D'origine volcanique, l'île mêle majestueusement le bleu du ciel et de l'océan, le blanc des maisons, le vert des volets, des cactus et des palmiers, et l'indispensable noir de la roche volcanique. Venir aux Canaries, c'est raccourcir de 6 mois son voyage vers Mars! À l'ouest, près d'un quart de l'île est couvert de lave et de cendre, comme dans un décor martien de cratères et de volcans... Assurément à ne pas manquer! Et si sur Mars, il vous faut du soleil et de la sangria, pas de panique. Lanzarote dispose de trois grandes stations balnéaires qui grouillent de vie toute l'année, même en hiver. Malgré ses 300 volcans, qui peuvent entrer à tout moment en éruption, Lanzarote est le lieu paradisiaque pour passer ses vacances!
269 km à l'est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
7 etoileMAJORQUE. La plus grande île d'Espagne. [Mallorca] /Région touristique/ Majorque est la plus grande île d'Espagne et, avec 900.000 habitants, la plus peuplée des îles Baléares. Avec 10 millions de visiteurs par an, c'est également l'île la plus visitée d'Europe. Revers de la médaille, Majorque souffre parfois d'une mauvaise réputation d'île à touristes... de masse! Avec ses stations balnéaires qui s'étalent à perte de vue, comme par exemple Port Alcúdia au nord-est, en pleine saison Majorque a de quoi séduire ceux pour qui vacances riment surtout avec animations, plage, soleil et cocktails. Attention, dans ces grandes stations, d'octobre à mars, la plupart des hôtels et restaurants sont fermés, et tout semble triste. Hors saison, on vous conseille plutôt des stations plus authentiques, comme par exemple la magnifique Port de Sóller au nord-ouest. Mais soyons clairs, pour connaître Majorque il faut bouger, et pas uniquement pendant l'aquagym! Achetez des excursions ou louer une voiture. Sinon louez un vélo, mais les montagnes et les nombreux cyclistes qui viennent à Majorque pour s'entraîner risquent de doucher votre motivation. Ces montagnes, il faut les voir! Situés au nord de l'île, les sommets de la sera de Tramuntana et les falaises du cap de Formentor devraient fort vous plaire. Visitez également les nombreux villages médiévaux de l'arrière-pays. Comme par exemple Sineu, Artà ou Polentia. Si vous séjournez dans la grande station de Port d'Alcúdia, sachez que Polentia est à moins de deux kilomètres. Vous n'avez donc aucune excuse pour ne pas vous y rendre en vélo!
2.130 km au nord-est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
6 etoileMINORQUE. L'île nature des Baléares. [Minorca] /Région touristique/ Par sa taille et sa population (93.000 habitants), Minorque est le seconde île des Baléares. Par rapport à sa grande sœur Majorque, île la plus visitée d'Europe, Minorque a pu conserver son authenticité et son aspect sauvage. Depuis 1993, Minorque est d'ailleurs classée "réserve mondiale de biosphère" par l'Unesco. Avec ses terres et sables rouges, ses murets de pierre sèche, ses falaises escarpées (au nord), ses petites criques aux eau turquoise et transparentes (au sud), Minorque a de quoi séduire. Sans compter ses deux ravissantes plus grandes villes: Maó, la capitale à l'est, ou encore la ravissante Ciutadella à l'ouest.
2.269 km au nord-est de: Tenerife / Santa Cruz de Tenerife
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Pxhere
itinéraire
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leurs e-mails en cas d'envoi d'un texte ou d'une photo.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page.
PDF

340 visites sur cette page. 386.925 visites sur les pages seevisit