carte distances explorer
Quimper.

QUIMPER. Capitale de Cornouaille, du duc et de l'évèque.

6 etoile     Vaut de parcourir 300 km
[Qimper] Avec ses 80.000 habitants (agglomération), Quimper n'est certes pas la plus grande ville du département du Finistère, qui est Brest, mais c'est la capitale! Impossible de se balader dans les rues de Quimper sans apercevoir les deux flèches de sa ravissante cathédrale. Érigée au rang de basilique, elle vous rappelle que Quimper fut une grande cité de pouvoir. Pendant des siècles elle fut capitale de Cornouaille. Au sein de Quimper, le pouvoir se partageait entre le duc et l'évêque. À l'ouest, le port historique et les affaires, à l'est les affaires religieuses! Que vous préfériez l'est ou l'ouest, peu importe, la ville est ravissante de tous côtés. Baladez-vous dans ses charmantes ruelles pavées, bordées de jolies maisons à pans de bois. Aurez-vous le pouvoir de résister à ses nombreuses crêperies, comme par exemple sur la place au Beurre, ou à ses kouignettes? Si vous craquez, perdez bien vite vos kilos en terminant le circuit, il est vrai, un peu éloigné à l'ouest. Et si cela ne suffit pas, terminez par un footing sur le mont Frugy, une montagne de 70 mètres qui devrait venir à bout de tout ce beurre... salé!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ORGANISEZ VOTRE VISITE: • Les sites sont triés dans le sens du circuit. Circuit de 3 km (points rouges). Prévoir 3 heures (retour inclus), sans les visites et activités. Cliquez sur "itinéraire" pour vous rendre au début du circuit ou sur "parking" pour vous rendre au parking proche du début du circuit. • Les distances des sites sont calculées à vol d'oiseau depuis: Quimper / cathédrale Saint-Corentin (3).
0,1 km au sud-est de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
itinéraire itinéraire
Les passerelles.
2 etoile

LES PASSERELLES. D'anciens accès aux propriétés le long de la rivière. (1)

[Les passerelles] Jusqu'au 19e siècle, Quimper ne s'étendait pas au sud de la rivière. Mais peu à peu de nouvelles propriétés ont été construites le long de la rivière. Pour y accéder, leurs propriétaires ont font construire des passerelles. C'est ce qui explique ici la présence de toutes ces passerelles. Lors se la création du boulevard Dupleix, qui longe la rivière au sud, des ponts routiers ont été construits et les passerelles ont perdu leur fonction première. Aujourd'hui, elle participent à l'ambiance de carte postale de Quimper.
Adresse: ~boulevard Dupleix, Quimper
0,1 km au sud-est de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Musée départemental breton.
2 etoile

MUSÉE DÉPARTEMENTAL BRETON. L'ancien palais de l'évêque. (2)

[Musée départemental breton] Ce musée occupe l'ancien palais épiscopale de Quimper, datant principalement du 16e siècle. Ce palais était la résidence principale de l'évêque de Cornouille, qui était aussi le seigneur de Quimper. En forme de L, le bâtiment se trouve entre la rivière Odet et la cathédrale. D'ailleurs, le premier étage communique avec la cathédrale, ce qui permettait à l'évêque de s'y rendre facilement, sans même prendre ses bottes et son ciré! Le musée est consacré à l'histoire, aux arts et traditions populaires du département du Finistère. Vous pourrez y admirer des costumes, des sculptures, des statues, du mobilier, des faïences et des bijoux. Si vous ne visitez pas le musée, entrez au moins dans la cour pour voir la cathédrale sous un angle différent et profiter de l'ancien cloître.
Téléphone: +33 2 98 95 21 60
Adresse: 1 rue du Roi-Gradlon, Quimper
0,0 km au sud-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
Cathédrale Saint-Corentin.
3 etoile

CATHÉDRALE SAINT-CORENTIN. Lumière et vitraux du 15e siècle. (3)

[Cathédrale Saint-Corentin] Cette église est dédiée à Saint Corentin, premier évêque de Quimper au 5e siècle. Considérée comme la pièce majeure du patrimoine architecturale de Quimper, l'église attire de nombreux visiteurs. Ses flèches, datant du 19e siècle, culminent à 75 mètres de hauteur et encadrent une statue du roi Gradlon. Un roi légendaire qui aurait épousé une fée. Bien que toujours amoureuse, elle l'aurait quitté lors de sa conversion au christianisme! Souvenez-vous qu'avant de se convertir au christianisme, du 1er au 6e siècle, l'Europe était païenne. La cathédrale est également basilique, ce qui signifie qu'elle a reçue une distinction particulière du pape. Entrez à l'intérieur, et remarquez cette lumière. Lors de sa rénovation, l'église a retrouvé sa luminosité d'origine et sa décoration polychrome. Admirez également ses ravissants vitraux datant du 15e siècle.
Adresse: place St-Corentin, Quimper
0,0 km de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Musée des beaux-arts.
3 etoile

MUSÉE DES BEAUX-ARTS. Rubens et Gauguin. (4)

[Musée des beaux-arts] Ce joli musée fait face à la cathédrale. Il est installé dans un beau palais à l'italienne datant du 19e siècle. Le musée expose essentiellement des peintures du 14e siècle à nos jours. Notamment des toiles de Rubens (voir la section "Rubens"), de Corot et Boudin. Mais surtout une trentaine de peintures de l'école de Pont-Aven, et notamment du grand peintre Gauguin.
Téléphone: +33 02 98 95 45 20
Adresse: 40 place Saint-Corentin, Quimper
0,1 km au nord de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
RUBENS. Quel désordre! Rubens est un peintre flamand du 17e siècle. Avant la Renaissance (16e siècle), l'art était géométrique, calme et symétrique, un art qui plaisait d'ailleurs aux Protestants, qui recherchaient la rigueur. Avec la Renaissance, l'art baroque est quant à lui appuyé par l'Église catholique: vive les courbes, les couleurs et des chairs! Après un voyage en Italie, Rubens se convertit au catholicisme, religieusement (pour se protéger) et artistiquement. Son style est un vrai "désordre" baroque: chairs, drapés, couleurs et mouvements.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Restaurant
RESTAURANT "AU VIEUX QUIMPER". Située à deux pas de la place au Beurre, cette petite crêperie date de 1956. Sa fondatrice préparait ses crêpes directement dans la cheminée, que l'on peut toujours apercevoir. Recommandée par nombreux guides touristiques et culinaires, notamment le Gault & Millau, cette crêperie fait l'unanimité. Et tout cela pour des prix très raisonnables.
Téléphone: +33 2 98 95 31 34
Adresse: 20 rue Verdelet, Quimper
0,1 km au nord de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
Place au Beurre.
2 etoile

PLACE AU BEURRE. Crêpes et beurre salé. (5)

[Place au Beurre] Place au Beurre Pavée et bordée de maisons en pierres, cette petite place a des allures de village. C'est ici qu'autrefois, on vendait le beurre. Il était alors très salé afin de faciliter sa conservation. Aujourd'hui, les marchands de beurre ont disparus, et ce sont les crêperies et leurs terrasses qui occupent admirablement la place. Un lieu à ne pas rater à Quimper! Au nord-est de la place, se trouve l'Hôtel de Boisbilly, un bel exemple d'hôtel particulier du 17e siècle. Le bâtiment abrite aujourd'hui le service du Patrimoine de Quimper.
Adresse: place au Beurre, Quimper
0,2 km au nord-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Rue du Guéodet.
1 etoile

RUE DU GUÉODET. Et sa maison des têtes joyeuses. (6)

[Rue du Guéodet] Dans cette jolie rue, au numéro 4, se trouve la maison des Cariatides. De drôles de têtes sculptées ornent l'entrée. Ces têtes joyeuses représentent des habitants de Quimper victorieux lors de la guerre de la Ligue pendant la période des Guerres de Religion (voir la section "Guerres de Réligion").
Adresse: rue du Guéodet, Quimper
0,1 km au nord-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
GUERRES DE RELIGION. Le roi de France ne sera pas Protestant! • Dès 1517, le Protestant Luther protesta contre les dérives de l'église catholique, par exemple contre le paiement d'indulgences pour racheter ses péchés. Le nombre de Protestants allait croissant et des heurts, puis des guerres, éclatèrent en France. • À la mort d'Henri II, ses enfants étaient trop jeunes pour régner et la reine Catherine de Médicis avait grand peine à diriger le pays. • Lorsque Henri III devint enfin roi de France en 1574, son autorité n'était que partiellement reconnue. La guerre civile faisait rage entre les protestants dirigés par Henri de Bourbon, cousin du roi et prétendant au trône, et les catholiques (la Ligue) dirigés par le duc Henri de Guise, qui souhaitait lui aussi devenir roi. On compta des milliers de morts. L'Espagne et l'Angleterre s'allièrent à la Ligue pour faire tomber l'héritier légitime. Le puissant Henri de Guise força le roi Henri III à combattre les Protestants, donc son propre héritier, Henri de Bourbon! Mais, lorsque Henri III perdit (probablement exprès) des batailles contre les Protestants, il fut chassé de Paris par les Catholiques et il se réfugia à Blois. Il fit assassiner Henri de Guise, avant d'être assassiné lui-même par un moine fanatique, en 1589. • Henri de Bourbon se convertit au catholicisme et put dès lors devenir roi de France en tant qu'Henri IV. Mais il dut reconquérir un royaume qui se refusait à lui...
Texte: ©Seevisit Amélie De Grasse. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Rue Kéréon.
2 etoile

RUE KÉRÉON. La grande rue commerçante. (7)

[Rue Kéréon] Offrant une charmante perspective sur la cathédrale (photo), la rue Kéréon s'étend d'ouest en est au cœur du vieux Quimper. Vous y trouverez de nombreuses et charmantes boutiques. Par exemple l'une des pâtisseries de la maison Larnicole, célèbre enseigne Bretonne qui a inventé les Kouignettes. Ces petites pâtisseries feuilletées sont croustillantes sur les bords et moelleuses à cœur. Une version plus petite que le kouignamann, une autre spécialité bretonne. Il existe des Kouignettes de différentes sortes: à l'orange, au Cointreau, au chocolat, au beurre salé... C'est gras et sucré, mais qu'est ce que c'est bon!
Adresse: ~rue Kéréon, Quimper
0,2 km à l'ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
Place Terre-au-Duc.
2 etoile

PLACE TERRE-AU-DUC. L'ancien domaine du duc. (8)

[Place Terre-au-Duc] Par opposition à la cité épiscopale qui se trouve à l'est de la rivière Ster, les ducs exerçaient leur pouvoir à l'ouest. Dans ce quartier laïc se trouvaient le tribunal, la prison, les fours et les moulins. Aujourd'hui tout cela a disparu, mais il nous reste cette ravissante place de carte postale. Vous êtes sur la place de la Terre-au-Duc, littéralement le domaine du duc.
Adresse: place Terre au Duc, Quimper
0,3 km à l'ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Ancien pont-levis.
1 etoile

ANCIEN PONT-LEVIS. Il protégeait la cité épiscopale. (9)

[Ancien pont-levis] Le pont Médard enjambe la rivière Steir qui coule du nord au sud et qui à environ 200 mètres plus au sud se jette dans la rivière Odet (voir les points noirs sur la carte). Le pont se trouve à l'emplacement de l'ancien pont-levis qui protégeait l'entrée de la cité de l'évêque. La porte et le pont furent détruits au 18e siècle pour améliorer la circulation.
Adresse: ~rue du Pichery, Quimper
0,3 km à l'ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Église Saint-Mathieu.
1 etoile

ÉGLISE SAINT-MATHIEU. Et son vitrail de la Passion. (10)

[Église Saint-Mathieu] Cette église du 15e siècle a été presque totalement reconstruite au 19e siècle, tandis que l'église romane d'origine daterait du 12e siècle. À l'intérieur, remarquez son aspect simple, presque brut. Admirez son beaux vitrail de la Passion, une baie composée de cinq panneaux verticaux, datant du 16e siècle. La Passion du Christ correspond à l'ensemble des événements qui ont précédé et accompagné la mort de Jésus.
Adresse: rue Saint-Mathieu, Quimper
0,4 km à l'ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Mont Frugy.
1 etoileMONT FRUGY. Le point culminant de Quimper, après les flèches de la cathédrale. [Mont Frugy] Le mont Frugy culmine à 70 mètres de hauteur, soit un peu moins que les 75 mètres de la cathédrale. De nombreux chemins le parcourent, c'est donc une bonne idée de balade si la forêt vous manque. Une grosse déception cependant: même à son sommet vous n'aurez pas de point de vue sur la ville, sauf peut-être en hiver lorsque les arbres ont perdu leurs feuilles. À noter qu'en 1987, suite une à un violent ouragan, la plupart des arbres avait été décimée, donnant temporairement à cette petite montagne le surnom de mont chauve. Si vous souhaitez tout de même apercevoir les toits et les flèches de la cathédrale, montez simplement quelques marches pour vous rendre à l'emplacement du point vert de la carte.

Adresse: ~Allées de Lokmaria, Quimper
0,3 km au sud-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Musée de la Faïence.
2 etoile

MUSÉE DE LA FAÏENCE. (11)

[Musée de la Faïence] Situé le long de la rivière Odet, ce musée retrace l'histoire de la ville de Quimper et de ses faïenceries. Il vous permettra de découvrir l'évolution des styles, des formes et des couleurs au fil des siècles.
Téléphone: +33 2 98 90 12 72
Adresse: 14 rue Jean-Baptiste-Bousquet, Quimper
1,0 km au sud-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
Jardin du Prieuré.
2 etoile

JARDIN DU PRIEURÉ. L'ancien jardin de l'abbaye. (12)

[Jardin du Prieuré] Comme son nom l'indique, ce petit jardin est l'ancien jardin de simples du prieuré de Locmaria. Autrefois, les plantes médicinales s'appelaient les simples. Comme par exemple, le thym, la sauge, la mélisse... Situé sur les bords de la rivière Odet, le jardin invite à la détente et à la flânerie. Au centre se trouve une petite fontaine protégée sous une pergola.
Adresse: place Berardier, Quimper
1,1 km au sud-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Église Notre-Dame de Locmaria.
2 etoile

ÉGLISE NOTRE-DAME DE LOCMARIA. Et son ravissant cloître. (13)

[Église Notre-Dame de Locmaria] Cette église romane appartenait à l'ancien prieuré de Locmaria. Un prieuré est un monastère de moindre importance (voir la section "-dessous). À l'intérieur de l'église, remarquez le Christ en robe placé sur la poutre de gloire, une poutre horizontale placée devant le cœur. Sur le côté gauche de l'église, remarquez également quatre pierres tombales. Enfin, au fond à droite de l'édifice, une petite porte vous mène à l'ancien cloitre du prieuré. Ce petit jardin bordé d'une galerie était alors réservé aux seuls membres du monastère.
Adresse: 13 rue du Chan.-Moreau, Quimper
1,1 km au sud-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
MONASTÈRE, ABBAYE, PRIEURÉ, COUVENT. Quelle différence? Un monastère est un ensemble de bâtiments abritant une communauté religieuse. Un monastère peut être:
• Une abbaye, dirigée par un abbé,
• Un prieuré, dirigé par un prieur, c'est un monastère de moindre importance,
• Un couvent, pour les Franciscains et Dominicains.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Faïencerie Henriot.
1 etoile

FAÏENCERIE HENRIOT. Et ses faïences décorées à la main. (14)

[Faïencerie Henriot] Cette faïencerie a plus de 300 ans. Ses faïences sont entièrement décorées à la main. Elles présentent des paysans bretons, des oiseaux, des fleurs... Il est possible de la visiter et de découvrir les différentes étapes de fabrication. Une boutique se trouve à la fin du parcours mais est également accessible si vous ne faites pas la visite.
Téléphone: +33 2 98 90 09 36
Adresse: place Bérardier, Quimper
1,1 km au sud-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
JOBSORA. Ne serait-il pas formidable de pouvoir rechercher des offres d'emploi de plusieurs sites différents en un seul endroit? Eh bien, maintenant c'est possible! Jobsora élimine le besoin de visiter de nombreux sites pour trouver votre prochain occupation, vous aide à gagner du temps et rend votre recherche d'emploi plus efficace. De plus, vous pouvez profiter du service gratuit de Jobsora qui relie les demandeurs d'emploi aux employeurs concernés! Visitez Jobsora pour trouver des milliers d'emplois en France.
Photo: ©Seevisit Jobsora
Information.
INFORMATION. Office de tourisme. Téléphone: +33 2 98 53 04 05
Adresse: 8 rue Élie Freron, Quimper
0,1 km au nord-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE: Un musée, un monument, un parc, un restaurant…
écrire
BRETAGNE. Terre des Celtes. [Bretagne] /Région admin./ Comme Astérix et Obélix qui luttent contre les Romains, la Bretagne a un fort caractère, hérité de son histoire. On aime tout en Bretagne! Ses galettes, ses crêpes, ses kouign-amanns, ses caramels au beurre salé, ses longues côtes escarpées, ses ravissantes stations balnéaires... Sa pluie! Car la Bretagne a sa propre pluie. Ce n'est pas une pluie qui se déverse d'un coup et vous mouille, c'est une pluie fine et légère qui se brumise pour rafraichir la péninsule. La péninsule est faite de grès et granit. Elle s'avance sur 400 kilomètres sur l'océan Atlantique et donne à la France son aspect immédiatement reconnaissable. Pourtant, on la doit aux Anglais! Au 5e siècle les peuples qui vivent en Grande-Bretagne (les Celtes) émigrent dans la région (la Petite Bretagne) et y apportent leur langue et leur culture. D'ailleurs, au fil des siècles, Anglais et Français ont tenté de mettre la main sur ce "pays". Ce fut chose faite par les Français en 1532, lors des épousailles de François 1er (roi de France) et Claude de France (Bretonne, au nom prédestiné). Malgré tout, pendant encore longtemps, ce pays breton a bénéficié de privilèges par rapport aux autres provinces du royaume, comme par exemple sur les impôts et la justice.
181 km à l'est de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Yohan Lancou
itinéraire itinéraire
AUTRES SUJETS: Classés selon la distance.
4 etoileLOCRONAN. L'un des plus beaux villages bretons. [Locronan] Ce ravissant petit village de moins de 900 habitants est classé parmi les plus beaux villages de France. Autrefois, Locronan fut prospère grâce à l'industrie de la toile utilisée pour les voiles des bateaux. De cette époque, le village a conservé de belles maisons de granit datant de la Renaissance. Son "décor" intact a même servi pour le tournage de plusieurs films. Construit sur une montagne, Locronan offre un cadre ravissant pour les nombreux artisans et artistes qui sont venus s'y installer. Pour les randonneurs, sachez que le village est le point de départ de nombreux circuits, à pied ou à vélo.
14 km au nord-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileCONCARNEAU. La perle de Bretagne. [Concarneau] Cette ravissante ville de 20.000 habitants attire près de deux millions de touristes par an, venus du monde entier. On aime Concarneau pour ses ravissantes plages de sable fin, mais surtout pour sa Ville Close, un îlot fortifié au 15e siècle. Sans dépasser le Mont Saint-Michel, la Ville Close compte aujourd'hui parmi les sites les plus visités de France. Vous aimerez sans nul doute flâner dans ses ravissantes rues pavées, bien protégées par les remparts. Mais Concarneau est aussi un grand port de pêche, le huitième de France.
20 km au sud-est de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileMÉNEZ-HOM. Montagne sacrée de Bretagne. [Ménez-Hom] Avec ses 330 mètres de hauteur, le Ménez-Hom est le plus haut sommet des Montagnes Noires. Pourtant, compte tenu de sa proximité avec la mer, il semble plus haut. C'est également l'une des montagnes sacrées de Bretagne. Le massif des Montagnes noires ferme la presqu'île de Crozon. De là-haut, vous aurez un beau point de vue sur la presqu'île ainsi que sur la rade de Brest. Il y a bien longtemps que les hommes ont compris l'intérêt stratégique de cette montagne qui permet de surveiller facilement les alentours. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands avaient aussi compris son intérêt et y avaient fait construire de nombreux blockhaus. Aujourd'hui, profitez paisiblement du panorama. Un parking se trouve à moins de 200 mètres du sommet. Vous pouvez également en profitez pour parcourir l'un des très nombreux chemins de randonnée qui parcourent le site. À moins que vous ne préfériez vous initier à l'ULM ou au parapente.
27 km au nord de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Flickr
itinéraire itinéraire
4 etoilePONT-AVEN. Gauguin et galettes. [Pont-Aven] Ce bourg de 3.000 habitants est traversé par la rivière Aven qui lui donne beaucoup de charme. Il est célèbre pour avoir été le havre du peintre Paul Gauguin qui trouvait la lumière de Pont-Aven exceptionnelle. Le musée de Pont-Aven retrace l'histoire de la peinture de l'école de Pont-Aven. Si vous préférez la nature, vous pouvez également vous rendre dans le bois d'Amour (point vert). C'est ici que Gauguin et ses amis aimaient peindre. C'est grâce à eux que naquit la fameuse école de Pont-Aven qui popularisa le village dans le monde entier. À moins que ce ne soit grâce aux fameuses galettes de Pont-Aven. Ce sont des biscuits ronds, au beurre et légèrement caramélisés... On aime!
31 km au sud-est de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoileCHAPELLE DE SAINT-TUGEN. La cathédrale du cap Sizun. [Chapelle de Saint-Tugen] Située sur la route du bout du monde qui mène à la pointe du Raz (le bout de la Bretagne), cette chapelle du 16e siècle classée monument historique arbore une tour monumentale de 28 mètres de haut. Son nom fait référence à "Tujan", un saint breton du 5e siècle qui préservait et guérissait de la rage. Très appréciée des touristes, la chapelle est surnommée la "cathédrale du Cap Sizun"! Elle est également parfois appelée "cathédrale des dunes", en référence aux dunes de sable fin qui animent l'étroit cordon littoral du Trez Goarem. Le porche d’accès de la chapelle, au sud, est un magnifique exemple de l'architecture et de la sculpture de la Renaissance bretonne. L’intérieur de la chapelle rappelle son environnement maritime. Ne ratez pas les belles maquettes de navires et les sculptures dans la charpente. La chapelle est bordée d'un cimetière clos, d'un lavoir et d'une ravissante fontaine. Vous trouverez également des tables et des bancs pour le pique-nique.
37 km à l'ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Yohan Lancou. Photo: ©Seevisit Yohan Lancou
itinéraire itinéraire
2 etoileMAISON DES MINÉRAUX. [Maison des Minéraux] Ce musée est installé dans une ancienne école rurale. Ses expositions vous permettent de vous plonger dans le monde minéral breton, et notamment dans celui de Crozon, une presqu'île particulièrement riche en minéraux. Des échantillons, des maquettes et des panneaux pédagogiques vous permettront de tout comprendre ou presque.
Téléphone: +33 2 98 26 25 34
Adresse: ~route de la pointe de Dinan (D308), Crozon
39 km au nord-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileMORGAT. La petite station balnéaire de Crozon. [Morgat] D'un point de vue administratif, ce petit village de moins de 200 habitants fait partie de la commune de Crozon, dont le centre se trouve à 3 km au nord du village. C'est un ancien village de pêcheurs spécialisé dans le thon et la sardine. Cependant, cette activité commença à décliner dans les années 1970. C'est grâce à un industriel, Armand Peugeot, que le village put se transformer en petite station balnéaire. Pour ce faire, il racheta des terrains qu'il fit lotir et qu'il vendit à de riches familles qui souhaitaient avoir leur villa dans la station. Pour attirer du monde, l'industriel fit également construire le Grand Hôtel de Morgat qui se trouve en front de mer. Aujourd'hui, la station est toujours un lieu de villégiature recherché. Avec sa grande plage, ses crêperies, son grand marché et ses maisons colorées, le village attire une clientèle familiale.
39 km au nord-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoileCAP DE LA CHÈVRE. Il ferme et protège la baie de Douarnenez. [Cap de la Chèvre] Le Cap de la Chèvre est le cap le plus au sud de la presqu'île de Crozon. Il fait face au cap Sizun que l'on peut appercevoir au sud par beau temps. Le cap de la Chèvre ferme la baie de Douarnenez. Le site, qui fait partie du parc naturel régional d'Armorique, est classé pour son paysage exceptionnel. Sur le site, vous trouverez également un ancien blockhaus datant de la Seconde Guerre mondiale. Sur le site, se trouve également une zone militaire comportant un sémaphore (à ne pas confondre avec un phare) qui assure la surveillance maritime, notamment de la baie de Douarnenez. Cette baie est l'une des meilleures zones de mouillage pour les navires de commerce cherchant un refuge entre la Manche et le Golfe de Gascogne. Non loin du sémaphore, le Mémorial de l'Aéronautique rend hommage aux 646 marins morts en service aérien commandé.
39 km au nord-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileCROZON. Cette commune regroupe 150 hameaux et villages. [Crozon] Cette commune de 8.000 habitants a donné son nom à la presqu'île de Crozon (16.000 habitants) sur laquelle elle occupe une place centrale. D'un point de vue administratif, la commune de Crozon regroupe 150 hameaux et villages tels que Crozon (le centre), Morgat ou le Fret... Avec ses commerces, sa belle église et son marché, le village de Crozon fait partie des lieux touristiques à visiter, mais il n'est pas situé en bord de mer. Si vous aimez la mer, rendez-vous à la plage du Porzic toute proche ou mieux à Morgat, une jolie station balnéaire.
40 km au nord-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoilePRESQU'ÎLE DE CROZON. L'île en croix. [Presqu'île de Crozon] /Région touristique/ La presqu'île de Crozon est très appréciée des visiteurs pour sa beauté. C'est sa forme en croix qui lui a donné son nom. La presqu'île offre de nombreuses réjouissances: caps, falaises, stations balnéaires, plages, labyrinthe, musée des minéraux, base navale... La presqu'île compte 16.000 habitants, dont 8.000 pour la seule commune de Crozon qui lui a donné son nom. Mais les chiffres sont trompeurs, car la commune compte à elle seule 150 villages et hameaux.
40 km au nord-ouest de: Quimper / cathédrale Saint-Corentin
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leurs e-mails en cas d'envoi d'un texte ou d'une photo.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page. Faire du tourisme à Quimper. Découvrir Quimper pendant un weekend. See Visit vous montre les activités à Quimper , mais aussi près et autour de Quimper . Visiter la ville de Quimper en 1 jour, en 2 jours ou 3 jours ou une semaine. See Visit vous propose un plan (une carte) de Quimper afin de visualiser les attractions et spots immanquables. Vous pouvez faire le circuit (promenade à pied) ou chercher d'autres sites à proximité de Quimper. Triez la page pour obtenir le classement par nombre d'étoiles des lieux à à voir absolument. Si vous restez 24h ou 48h, consultez l'office de tourisme pour plus d'information pour d'autres balades aux alentours.
PDF

307 visites sur cette page. 439.263 visites sur les pages seevisit