distances explorer
Napoléon Ier.

NAPOLÉON IER. D'Austerlitz à Waterloo.

Napoléon (1769-1821) est un enfant de la Révolution Française! Depuis la révolution, en 1789, et donc la chute de la royauté (chute des têtes de Louis XVI et Marie-Antoinette), les monarchies européennes se liguent contre la France et sa République. Napoléon mène donc bataille dans l'armée française et prend le pouvoir par un coup d'état. Il s'autoproclame Empereur des Français, un nouveau roi en somme! Mais malgré tout, ce "nouveau roi" ne s'entend pas avec les souverains d'Europe, contre qui il fait la guerre, et gagne! L'Angleterre, l'Autriche, l'Italie, la Suède (pays de la Troisième Coalition) y perdent des plumes et des territoires. Par exemple lors de la fameuse Bataille d'Austerlitz (en 1805, dans l'actuelle Tchéquie), durant laquelle Napoléon, le tacticien, gagne une nouvelle fois encore. Cette bataille est aujourd'hui toujours enseignée dans les écoles militaires, c'est dire! Napoléon annexe beaucoup et, peu à peu, étend les limites de l'Empire de France. Barcelone, Rome, Hambourg, Amsterdam ne sont alors que des chefs-lieux de France, comme Chartres ou Besançon... Mais les arbres ne montent pas jusqu'au ciel... et Napoléon perdra aussi des batailles, notamment la plus célèbre, Waterloo, en Belgique en 1815. Et comme tous les empires, l'Empire français finira par s'effondrer. Napoléon finit sa vie en exil, sur l'île d'Elbe puis à Sainte-Hélène.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
OÙ VOIR NAPOLÉON?
8 etoileANVERS. Le grand port, capitale du diamant. [Antwerpen] Anvers compte 1,3 millions d'habitants (agglomération). L'histoire d'Anvers est indissociable de l'histoire de son port, aujourd'hui deuxième d'Europe, employant plus de 70.000 personnes à lui seul. Anvers est une vieille cité, aux nombreuses rues et places de style flamand, qui vous enchanteront. Mais Anvers est aussi une cité moderne qui se renouvelle chaque jour, avec notamment la construction d'immeubles marquants et grandioses, posés comme des diamants sur l'ancien port. Et des diamants, à Anvers, il y en a beaucoup d'autres... Car depuis le 19e siècle, la ville d'Anvers est la capitale mondiale du commerce du diamant. Si vous aimez l'art de vivre et la beauté, classiques et modernes, vous devriez adorer Anvers!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
9 etoilePARIS. La ville lumière. [Paris] Avec son agglomération de plus de 12 millions d'habitants, Paris est la plus grande ville d'Europe et l'une des villes les plus visitées au monde. Lutèce (son ancien nom) est peuplée dès l'Antiquité. Tout semble avoir commencé sur les îles de la Seine (île Saint-Louis et île de la Cité). À partir du 5e siècle (chute de l'Empire romain), la position centrale de Paris dans le royaume des Francs fait qu'elle sera choisie comme capitale. L'influence de Paris ne cessera de croître au fil des siècles, et au 19e siècle, elle est la capitale de la culture et des plaisirs: Paris rayonne. Mais elle doit sa réputation de "ville lumière" aux Anglais, qui la surnomment de cette façon à cause de ses nombreux passages éclairés au gaz, une révolution pour l'époque! Aujourd'hui les rues ne sont plus éclairées au gaz, mais à l'électricité, et chaque heure la tour Eiffel scintille, comme pour montrer que Paris sera toujours la Ville Lumière.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Pixabay
itinéraire itinéraire
7 etoileROUEN. Jeanne d'Arc et le feu. [Rouen] Capitale de la Normandie, l'agglomération de Rouen compte 470.000 habitants. Située sur la Seine, c'est une importante ville portuaire, et déjà à l'époque romaine et au Moyen-Âge, c'était une cité de toute première importance. Le vieux Rouen, qui est pavé et qui comporte de nombreuses maisons à colombage, invite à la flânerie... Ou à la peinture, car c'est ici que le célèbre peintre impressionniste Claude Monet a passé une partie de sa vie. À Rouen, il a notamment peint la Cathédrale Notre-Dame, dont la flèche du 13e siècle domine le centre-ville. Pas sûr cependant que Jeanne d'Arc ait eu beaucoup de temps pour flâner, car c'est ici que la pauvre fut tuée par le feu, accusée d'hérésie par l'église. Rouen, elle aussi, subit le feu: lors des bombardements allemands de 1940, et lors de la Libération de 1944 par les Alliés. Une importante partie de la ville a alors été détruite, et reconstruite dans un style plus contemporain et fonctionnel mais austère.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
PALMA SPEAK. Apprenez l'anglais dix fois plus vite. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Photo: ©Seevisit Palma Speak
AUTRES SUJETS:
LIGNÉES DES ROIS DE FRANCE. • Les Mérovingiens, du 5e au 8e siècle, avec Clovis comme premier roi de France. Les Mérovingiens sont en fait des envahisseurs Francs venu envahir la Gaule romaine.
• Les Carolingiens, du 8e au 10e siècle.
• Les Capétiens, du 10e au 14e siècle. Hugues Capet est le premier des Capétiens, et Philippe IV, le dernier. Sa mort sans descendance causera la Guerre de Cent Ans pour le contrôle du Royaume de France.
• Les Valois, du 14e au 16e siècle, opposés aux Plantagenêts (les Anglais) pendant la Guerre de Cent Ans, qui souhaitent contrôler le Royaume de France.
• Les Bourbons, à partir de Henri IV et jusqu'à Louis XVI. (Louis XIV, le plus célèbre, sur la photo).
• Les Orléans. Louis Philippe Ier est le seul représentant qui a pu régner.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
JEANNE D'ARC. La pucelle, mère de la nation française. [Jeanne d'Arc] Jeanne d'Arc (1412-1431) était une jeune femme d'origine paysanne qui dès l'âge de 17 ans réussit à convaincre le roi Charles VII de conduire une armée pour repousser les Anglais qui occupaient le nord du Royaume de France pendant la Guerre de Cent ans. Par ses victoires, elle parvint à inverser le rapport de force, afin que les Français gagnent cette guerre. Cependant, à Compiègne, elle fut faite prisonnière par les Bourguignons (qui à l'époque n'était pas pas Français). Ils la vendirent aux Anglais qui la condamnèrent pour hérésie, car elle entendait des voix. Elle fut brûlée vive à l'âge de 19 ans. Aujourd'hui, elle est le symbole d'une France fière et victorieuse.
Texte: ©Seevisit Sandra Chatelain. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
VERCINGÉTORIX. Premier roi de France? Vercingétorix est un personnage important de l'histoire de France, souvent considéré comme le premier chef de la nation française! Vercingétorix était roi! Non pas roi de France, mais roi des Arvernes (en Auvergne), l'un des trente peuples gaulois qui constituaient la Gaule (France et Belgique actuelles). En 52 avant JC, certains peuples de Gaule étaient déjà sous domination romaine (au sud-est). Mais Vercingétorix, jeune homme de trente ans, fort et intelligent, parvint à convaincre les chefs de différents peuples gaulois: Ils s'unirent et menèrent bataille ensemble contre César. L'ultime bataille de cette longue guerre eut lieu à Alésia. Elle fut gagnée par César, qui put compter sur l'armée forte et organisée de l'Empire Romain, tandis que les peuples de Gaule étaient affamés et divisés, au gré des alliances et des trahisons... Vercingétorix fut emprisonné et probablement tué 7 ans plus tard lors de l'ascension de César comme Empereur. On connait peu de choses de Vercingétorix, car son existence et la bataille d'Alésia ne sont relatées que dans les écrits de Jules César lui-même, qui a pu déformer la réalité à son avantage. Au 19e siècle, lors de la Guerre franco-prussienne, Napoléon III fit effectuer des fouilles archéologiques pour attester de la réalité de cette bataille et faire revivre ce personnage emblématique dans l'histoire de France, au même titre que Jeanne d'Arc et Napoléon...! Une statue de Vercingétorix fut érigée à Alésia (aujourd'hui Alise-Sainte-Reine, en Bourgogne) pour lui donner un visage dans la mémoire collective. (cliquez sur la photo pour voir la bande-annonce du film "Alésia, le rêve d'un roi nu").
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
GUILLAUME LE CONQUÉRANT. De duc de Normandie à roi d'Angleterre. Guillaume le Conquérant naquit en Normandie en 1027. C'était un homme grand, fort, à la voix grave. Il aimait la chasse, plutôt que les lettres. Il était Duc de Normandie et dirigait le riche et puissant Duché de Normandie, qui faisait allégeance au Royaume de France. Mais les temps changèrent... En 1066, profitant de la mort du roi d'Angleterre, il s'empara de la couronne et devint roi d'Angleterre. De facto, la Normandie devint "anglaise" et mena bataille contre le Royaume de France. Sous son règne, en Angleterre, l'élite anglo-saxonne disparut au profit des seigneurs normands. Outre le roi de France, Guillaume eut aussi comme ennemis les rebelles anglo-saxons (rassemblés derrière Atheling) et la Flandre. Il mourut en 1087 lors d'une bataille. Il repose dans l'abbaye aux Hommes à Caen.
Texte: ©Seevisit Nelly Perrotte. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
LES FRANCS. Des envahisseurs! Les Francs ont donné à la France son nom. Pourtant les Francs sont un peuple d'origine germanique qui à partir du 3e siècle tenta d'envahir la Gaule, alors déjà "envahie" par les Romains. Les Romains résistèrent mais en 486, Soissons tomba aux mains de Clovis, roi des Francs. Soissons devint la capitale des rois Francs mérovingiens pour deux siècles.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
GEORGES CLEMENCEAU. Père la Victoire. Surnommé le Tigre, c'était un homme dur mais apprécié du peuple, de la police et des armées. Il fut notamment Président du Conseil (l'équivalent de l'actuel président de la République française) de 1917 à 1920. Il joua un rôle important à la fin de la Première Guerre mondiale. Il s'opposa farouchement aux grévistes, aux déserteurs et aux pacifistes de tous genres. Plutôt qu'une paix sans faste, il prôna et obtint une victoire française franche et totale sur l'Allemagne. Surnommé "Père la Victoire", il fit signer à l'Allemagne le traité de Versailles qui organisait l'armistice et ses conditions. Avec ce traité, considéré comme dur et intransigeant, Clemenceau obtint la revanche de la France sur la victoire allemande de 1870. Mais considéré comme un "diktat" en Allemagne, ce traité portait en lui les germes de la revanche allemande de la Seconde Guerre mondiale...
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leurs e-mails en cas d'envoi d'un texte ou d'une photo.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page.
PDF

233 visites sur cette page. 389.252 visites sur les pages seevisit