Seevisit Guide de voyage
komarom-presentation

KOMÁROM

Et ses grandes forteresses militaires.


6étoile(s) : Vaut de parcourir 300 km


[Komárom] Avant qu'une frontière entre la Slovaquie et la Hongrie (autrefois unis dans l'Autriche-Hongrie) ne soit placée sur le Danube en 1920, une seule et unique ville, Komárom, occupait les deux rives du fleuve. Aujourd'hui scindée en deux, la ville s'appelle Komárno au nord et Komárom au sud. Les deux villes étaient autrefois reliées par un seul pont qui, avant l'entrée des deux pays dans l'UE, constituait le point de passage de la frontière. Soulignons que le Komárom historique se trouvait au nord, là où les Romains établirent la ville, avec ses thermes et ses premières forteresses. Aujourd'hui, ce sont d'ailleurs ses trois grandes forteresses qui donnent à Komárom sa notoriété. La forteresse de Monastori est la plus importante. Construite au 19e siècle, elle est un parfait exemple d'architecture militaire, et, à ce titre, elle est classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco. De l'extérieur, la forteresse est presque invisible car elle est presque enfouie dans le sable. Elle occupe pourtant près d'un kilomètre carré. Sous l'époque soviétique, les forteresses furent notamment utilisées par l'armée rouge comme dépôt de munitions.

Texte: ©Seevisit Ludovic Breuil

Photo: ©Wikipedia

VOIR PAGE COMPLÈTE

KOMÁROM ‒ COMMENTAIRES DES LECTEURS


À partir de trois commentaires, les étoiles d’un lieu d’intérêt sont calculées pour moitié avec les étoiles de la Rédaction et pour moitié avec les étoiles des lecteurs.


6étoile Étoile(s) attribuée(s) par la Rédaction

KOMÁROM ‒ LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Votez! Pour sa notoriété, sa diversité, sa beauté et son originalité, combien de kilomètres maximum ce lieu d'intérêt (Komárom) vaut-il de parcourir pour s'y rendre?


Information sur le lieu d'intérêt (facultatif)

Photo du lieu d'intérêt (facultatif)



Votre e-mail (facultatif, non publié)

Acceptez les conditions générales



Validez le commentaire

komarom-presentation