JEANNE D'ARC. La pucelle, mère de la nation française.

JEANNE D'ARC. La pucelle, mère de la nation française.

Jeanne d'Arc (1412-1431) est une jeune femme d'origine paysanne qui dès l'âge de 17 ans convainc le roi Charles VII de conduire une armée pour repousser les Anglais qui occupent le nord du Royaume de France pendant la Guerre de Cent ans. Par ses victoires, elle parvient à inverser le rapport de force, afin que les Français gagne cette guerre. Cependant, à Compiègne, elle sera faite prisonnière par les Bourguignons (qui à l'époque ne sont pas Français). Ils la vendent aux Anglais qui la condamneront pour hérésie, car elle entend des voix. Elle sera brûlée vive à l'âge de 19 ans. Aujourd'hui, elle est le symbole d'une France fière et victorieuse.

OÙ VOIR JEANNE D'ARC?

6 BLOIS. Résidence des rois. Blois, classée ville d'art et d'histoire, est une ville d'environ 100.000 habitants (agglomération) faisant partie des sites des Châteaux de la Loire. A la Renaissance, le château de Blois est résidence royale pendant près d'un siècle, notamment sous Louis XII.
6 COMPIÈGNE. Cité de Napoléon III et de Jeanne d'Arc. Compiègne est une ville de 40.000 habitants, riche de son passé historique. Située en bord de l'Oise et à l'orée d'une grande forêt (la forêt de Compiègne), c'est la cité des rois, qui viennent y chasser, et de l’Empereur Napoléon III qui y donne de grandes fêtes. Compiègne est aussi la cité de Jeanne d'Arc qui, elle aussi, vient chasser à Compiègne: elle vient chasser les Anglais, mais malheureusement c'est elle qui sera faite prisonnière...
7 ROUEN. Jeanne d'Arc et le feu. Capitale de la Normandie, l’agglomération de Rouen compte 470.000 habitants. Située sur la Seine, c'est une importante ville portuaire, et déjà à l'époque romaine et au Moyen-Age, c'est une cité de toute première importance. Le vieux Rouen, qui est pavé et qui comporte de nombreuses maisons à colombage, invite à la flânerie... Ou à la peinture, car c'est ici que le célèbre peintre impressionniste Claude Monet a passé une partie de sa vie. A Rouen, il a notamment peint la Cathédrale Notre-Dame, dont la flèche du 13e siècle domine le centre-ville. Pas sûr cependant que Jeanne d'Arc aie eu beaucoup de temps pour flâner, car c'est ici que la pauvre fut tuée par le feu, accusée d’hérésie par l'église. Rouen, elle aussi, subira le feu: lors des bombardements allemands de 1940, et lors de la libération de 1944 par les Alliés. Une importante partie de la ville a alors été détruite, et reconstruite dans un style plus contemporain fonctionnel mais austère.
Apprenez l'anglais dix fois plus vite. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Rédacteur. Sandra Chatelain.
Autres sujets qui pourraient vous plaire:
VERCINGÉTORIX. Premier roi de France? Vercingétorix est un personnage important de l'histoire de France, souvent considéré comme le premier chef de la nation française! Vercingétorix est roi! Non pas roi de France, mais roi des Arvernes (en Auvergne), l'un des trente peuples gaulois qui constituent la Gaule (France et Belgique actuelles). En 52 avant JC, certains peuples de Gaule sont déjà sous domination romaine (au sud-est). Mais Vercingétorix, jeune homme de trente ans, fort et intelligent, parvient à convaincre les chefs de différents peuples gaulois: Il faut s'unir et mener bataille ensemble contre César. L'ultime bataille de cette longue guerre aura lieu à Alésia. Elle est gagnée par César, qui peut compter sur l'armée forte et organisée de l'Empire Romain, tandis que les peuples de Gaule sont affamés et divisés, au gré des alliances et des trahisons... Vercingétorix sera emprisonné et probablement tué 7 ans plus tard lors de l’ascension de César comme Empereur. On connait peu de chose de Vercingétorix, car son existence et la bataille d'Alésia ne sont relatées que dans les écrits de Jules César lui-même, qui a pu déformer la réalité à son avantage. Au 19e siècle, lors de la guerre franco-prussienne, Napoléon III fait effectuer des fouilles archéologiques pour attester de la réalité de cette bataille et faire revivre ce personnage emblématique dans l'histoire de France, au même titre que Jeanne d'Arc et Napoléon...! Une statue de Vercingétorix sera érigée à Alésia (aujourd'hui Alise-Sainte-Reine, en Bourgogne) pour lui donner un visage dans la mémoire collective. (cliquez sur la photo pour voir la bande-annonce du film, Alésia, le rêve d'un roi nu).
LES FRANCS. Des envahisseurs! Les Francs ont donné à la France son nom. Pourtant les Francs sont un peuple d'origine germanique qui à partir du 3e siècle tente d'envahir la Gaule, alors déjà "envahie" par les Romains. Les Romains résistent mais en 486, Soissons tombe aux mains de Clovis, roi des Francs. Soissons deviendra la capitale des rois Francs mérovingiens pour deux siècles.
NAPOLÉON IER. D'Austerlitz à Waterloo. Napoléon (1769-1821) est un enfant de la Révolution Française! Depuis la révolution, en 1789, et donc la chute de la royauté (chute des têtes de Louis XVI et Marie Antoinette), les monarchies européennes se liguent contre la France et sa République. Napoléon mène donc bataille dans l'armée française et prend le pouvoir par un coup d'état. Il s'autoproclame Empereur des Français, un nouveau roi en somme! Mais malgré tout, ce "nouveau roi" ne s'entend pas avec les souverains d'Europe, contre qui il fait la guerre, et gagne! L'Angleterre, l'Autriche, l'Italie, la Suède (pays de la Troisième Coalition) y perdent des plumes et des territoires. Par exemple lors de la fameuse Bataille d'Austerlitz (en 1805, dans l'actuelle Tchéquie), durant laquelle Napoléon, le tacticien, gagne une nouvelle fois encore. Cette bataille est aujourd'hui toujours enseignée dans les écoles militaires, c'est dire! Napoléon annexe beaucoup et, peu à peu, étend les limites de l'Empire de France. Barcelone, Rome, Hambourg, Amsterdam ne sont alors que des chefs-lieux de France, comme Chartres ou Besançon... Mais les arbres ne montent pas jusqu'au ciel... et Napoléon perdra aussi des batailles, notamment la plus célèbre, Waterloo, en Belgique en 1815. Et comme tous les empires, l'Empire français finira par s'effondrer. Napoléon finit sa vie en exil, sur l'île d'Elbe puis à Sainte-Hélène.
GRANDES PÉRIODES DE L'HISTOIRE. • La Préhistoire: avant l'Antiquité
• L'Antiquité: de -3000 avant JC jusqu'au 4e siècle (chute de l'Empire romain).
• Le Moyen-Age: du 5e au 14e siècle
• La Renaissance: 15e (découverte de l'Amérique) et 16e siècle. Photo: la Joconde de Léonard de Vinci.
• Le Grand Siècle: 17e siècle
• Les Lumières: 18e siècle
• Premier et Second Empire: 19e siècle
GUILLAUME LE CONQUÉRANT. De duc de Normandie à roi d'Angleterre. Guillaume le Conquérant nait en Normandie en 1027. C'est un homme grand, fort, à la voix grave. Il aime la chasse, plutôt que les lettres. Il est Duc de Normandie et dirige le riche et puissant Duché de Normandie, qui fait allégeance au Royaume de France. Mais les temps changent... En 1066, profitant de la mort du roi d'Angleterre, il s'empare de la couronne et devient roi d'Angleterre. De facto la Normandie devient "anglaise" et mène bataille contre le Royaume de France. Sous son règne, en Angleterre, l'élite anglo-saxonne disparait au profit des Seigneurs normands. Outre le roi de France, Guillaume aura donc aussi comme ennemis, les rebelles anglo-saxons (rassemblés derrière Hateling) et la Flandre. Il mourra en 1087 lors d'une bataille. Il repose dans l'abbaye aux Hommes à Caen.
GUERRE DE CENT ANS. 116 années de guerres entre Anglais et Français. Cette guerre, ou plutôt cette succession de guerres, à duré 116 ans, de 1337 à 1454. Le terme a en fait été inventé bien après, au 18e siècle. Ces guerres opposaient les rois Plantagenets (les Anglais) aux rois Valois (les Français). Chacune de ces deux lignées royales souhaitait contrôler le royaume de France après la mort, sans descendance, de Philippe IV le Bel, le dernier roi de France issu de la lignée des Capétiens.
SAINT-NICOLAS. Le Christ et Santa Claus. Avant que la religion chrétienne n'existe, heureux que les jours commencent à rallonger, les païens fêtent le solstice d'hiver le 21 ou le 22 décembre. La religion chrétienne y voit un intérêt et fixe la naissance du Christ au 25 décembre. Peu à peu on commence donc à fêter Noël le 25 décembre. Malins ces Chrétiens! Mais quel rapport avec Saint-Nicolas? Saint-Nicolas est un ancien évêque à Myre (Grèce). Il naît en 270 et meurt en 345. Il fait des miracles: Il sauve des enfants (écoutez la chanson), des matelots, des femmes, des officiers... A sa mort, il est canonisé. Ses reliques sont placées dans l'église Saint-Nicolas de Myre. Une huile miraculeuse suinte de son corps. Mais lorsque Myre se trouve sous domination arabe, en 1087, des marins de Bari y font expédition et récupèrent le corps pour le placer à Bari, dans la basilique Saint-Nicolas. Saint-Nicolas est bientôt fêté partout en Europe, le 6 décembre, jour où l'on remet des cadeaux aux enfants. Les Néerlandais l'appellent "Sinterclaes" (Saint-Nicolas) et, en émigrant, apportent cette tradition aux Etats-Unis. Dans les années 1950, par un miracle marketing, Saint-Nicolas devient Santa-Claus (Père Noël), fêté le 25 décembre
GEORGES CLEMENCEAU. Père la Victoire. Surnommé le Tigre, c'est un homme dur mais apprécié du peuple, de la police et des armées. Il est notamment Président du Conseil (l'équivalent de l'actuel Président de la République française) de 1917 à 1920. Il joue un rôle important à la fin de la Première Guerre mondiale. Il s'oppose farouchement aux grévistes, aux déserteurs et aux pacifistes de tous genres. Plutôt qu'une paix sans faste, il prône et obtient une victoire française franche et totale sur l'Allemagne. Surnommé "Père la Victoire", il fait signer à l'Allemagne le traité de Versailles qui organise l'armistice et ses conditions. Traité considéré comme dur et intransigeant, Clemenceau obtient la revanche de la France sur la victoire allemande de 1870. Mais considéré comme un "diktat" en Allemagne, ce traité porte en lui les germes de la revanche allemande de la Seconde Guerre mondiale...
Devenir rédacteur et évaluateur. Rédigez un nouveau point d'intérêt et figurez parmi nos auteurs. Cliquez sur "Rédiger" ou écrivez-nous à redaction@seevisit.com. Vous pourrez également faire partie de notre groupe d'évaluation si vous le souhaitez.
Faire paraître votre activité commerciale. Pour rédiger un point d'intérêt lié à un événement (fête, brocante...) ou à une activité commerciale (restaurant, bar, boutique, parc d'attractions, musée...), cliquez sur "Rédiger". C'est gratuit.
Conditions générales. Seevisit ne collecte pas d'information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leur position si ceux-ci l'acceptent. • L’utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d’un éventuel préjudice en cas d’information erronée. • Seesivit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d’aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps.
Auteurs. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap (lien ci-dessous). Les auteurs des photos sont indiqués sur les noms des photos.
www.umap.openstreetmap.fr/fr/
Présentation de la page. Jeanne d'Arc.


165 visites sur cette page. 173.869 visites sur les pages seevisit