distances explorer
Histoire de la Belgique.

HISTOIRE DE LA BELGIQUE. Tout comprendre en une minute.

• Au 15e siècle, les ducs de Bourgogne organisèrent la région en "17 provinces des Pays-Bas" unies et indivisibles. Ces provinces couvriraient aujourd'hui les Pays-Bas, la Belgique et le nord de la France.
• Au 16e siècle, les 17 provinces étaient contrôlées par l'Espagne catholique, qui combatait violemment le développement du protestantisme. À l'issue de la Guerre de Quatre-Vingts Ans, en 1648, les 17 provinces furent réparties entre les provinces indépendantes du nord (les actuels Pays-Bas) et les provinces du sud qui restèrent sous domination espagnole.
• Au 17e siècle, après l'annexion de quelques provinces du sud au Royaume de France par Louis XIV, les contours de l'actuelle Belgique se dessinent.
• Au 18e siècle, lorsque le pouvoir passa de l'Espagne à l'Autriche, l'Autriche tenta de réunir les Pays-Bas et la Belgique, mais ce fut sans compter sur l'annexion napoléonienne de la Belgique à la France. La Belgique fut francisée de force...
• À cause de la chute de l'Empire français en 1830, seulement une partie de la Belgique put être francisée. Dès lors, la Belgique devint indépendante. Le pays hérita donc d'un roi et d'une double culture: flamande, lorsque elle faisait partie des 17 provinces des Pays-Bas, et wallonne, lorsqu'elle était française. Affaire à suivre!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Wikipedia
OÙ VOIR L'HISTOIRE DE LA BELGIQUE?
8 etoileANVERS. Le grand port, capitale du diamant. [Antwerpen] Anvers compte 1,3 millions d'habitants (agglomération). L'histoire d'Anvers est indissociable de l'histoire de son port, aujourd'hui deuxième d'Europe, employant plus de 70.000 personnes à lui seul. Anvers est une vieille cité, aux nombreuses rues et places de style flamand, qui vous enchanteront. Mais Anvers est aussi une cité moderne qui se renouvelle chaque jour, avec notamment la construction d'immeubles marquants et grandioses, posés comme des diamants sur l'ancien port. Et des diamants, à Anvers, il y en a beaucoup d'autres... Car depuis le 19e siècle, la ville d'Anvers est la capitale mondiale du commerce du diamant. Si vous aimez l'art de vivre et la beauté, classiques et modernes, vous devriez adorer Anvers!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
8 etoileBRUXELLES. Capitale de l'Union. [Bruxelles] Si Bruxelles vous évoque une ville bureaucratique et triste, vous avez tout faux! C'est une ville internationale, vivante et resplendissante. Son agglomération compte aujourd'hui 1,2 millions d'habitants. La vieille ville se trouve à l'intérieur d'un pentagone, la forme de ses anciens remparts. C'est une ville de contraste. Dans ce pentagone, d'une rue à l'autre, vous pouvez passer des quartiers populaires au sud, aux quartiers touristiques au centre, aux quartiers branchés au nord et aux quartiers des arts à l'est. Beaucoup de quartiers à découvrir en somme! Et comme les deux autres attractions immanquables de Bruxelles, le quartier européen et l'Atomium (photo), sont en dehors du pentagone, un jour ne suffira pas pour tout voir!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
PALMA SPEAK. Apprenez l'anglais dix fois plus vite. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Photo: ©Seevisit Palma Speak
BELGIQUE. Le plat pays. [Belgique] /Pays/ La Belgique est un pays de plat et de polders, en partie inondable. Pourtant, au cours des siècles, ce pays a fait l'objet de toutes les convoitises! Parfois flamand, bourguignon, espagnol, autrichien ou français... Mais finalement la Belgique est devenue indépendante en 1930 et européenne en 1951! Si pour vous, la Belgique ce n'est que des frites, des gaufres, du chocolat et des blagues, et si vous ne comprenez rien à son histoire, jetez un coup d'œil à son histoire sur cette page. En une minute, vous allez tout comprendre de cet extraordinaire pays qui, avec ses deux langues et ses deux cultures, nous déroute toujours un peu.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
AUTRES SUJETS:
FAMILLE ROYALE DE BELGIQUE. La Belgique est une monarchie constitutionnelle, comme par exemple le Royaume-Uni ou l'Espagne. Depuis 2013, la Belgique est gouvernée par le roi Philippe et la reine Mathilde. Ils ont quatre enfants ?princes et princesses? Elizabeth, Gabriel, Emmanuel et Eléonore. Le roi Albert II et la reine Paola ont régné jusqu'en 2013; ce sont les parents du roi Philippe. La langue maternelle de la famille royale est le français, mais chaque membre apprend le néerlandais, avec plus ou moins de succès, pour respecter le principe du bilinguisme de la Belgique. Par exemple, traditionnellement, le roi commence ses discours en néerlandais.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
CUISINE ET SPÉCIALITÉS BELGES. Si vous faites un tour en Belgique, profitez-en pour déguster les spécialités locales:
• Les frites: Les Anglo-Saxons les appellent French fries (frites françaises). C'est une erreur historique: lors de la Grande Guerre, les soldats américains et anglais auraient découvert ce plat en Belgique, mais pensaient être en France...
• Les moules-frites: C'est un plat identitaire belge. Il fut servi pour la première fois à Liège dans les années 1870. Le plus souvent, les moules sont servies à la marinière.
• Le chocolat: C'est le meilleur du monde, comme le chocolat suisse et le chocolat français! Les chocolats belges se distinguent des chocolats suisses ou français car ils sont bien souvent constitués d'une espèce de coque, moulée en chocolat, qui est ensuite fourrée d'une ganache. Ils sont légèrement plus gros et plus sucrés.
• La carbonade flamande: C'est un plat de viande mijotée (bœuf ou porc) dans une sauce onctueuse à la bière. C'est comme le bœuf bourguignon français, mais ici la bière remplace le vin.
• Les bières belges: Elles sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO. Jusque dans les années 1970, à la cantine, on servait de la bière aux enfants: de la bière de table peu alcoolisée. Les bières belges les plus connues sont la Stella et la Leffe, mais il en existe 2.500 variétés. Pour autant, avec 75 litres par an, la Belgique n'arrive qu'en 17e position pour la consommation par habitant, loin derrière la Tchéquie avec 150 litres.
••• Question: sauriez-vous dire ce que l'on met dans une sauce à la marinière? ••• Réponse: pour des moules à la marinière, il faut des échalotes, du persil, du beurre et du vin blanc sec ou de la bière.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
NAPOLÉON IER. D'Austerlitz à Waterloo. Napoléon (1769-1821) est un enfant de la Révolution Française! Depuis la révolution, en 1789, et donc la chute de la royauté (chute des têtes de Louis XVI et Marie-Antoinette), les monarchies européennes se liguent contre la France et sa République. Napoléon mène donc bataille dans l'armée française et prend le pouvoir par un coup d'état. Il s'autoproclame Empereur des Français, un nouveau roi en somme! Mais malgré tout, ce "nouveau roi" ne s'entend pas avec les souverains d'Europe, contre qui il fait la guerre, et gagne! L'Angleterre, l'Autriche, l'Italie, la Suède (pays de la Troisième Coalition) y perdent des plumes et des territoires. Par exemple lors de la fameuse Bataille d'Austerlitz (en 1805, dans l'actuelle Tchéquie), durant laquelle Napoléon, le tacticien, gagne une nouvelle fois encore. Cette bataille est aujourd'hui toujours enseignée dans les écoles militaires, c'est dire! Napoléon annexe beaucoup et, peu à peu, étend les limites de l'Empire de France. Barcelone, Rome, Hambourg, Amsterdam ne sont alors que des chefs-lieux de France, comme Chartres ou Besançon... Mais les arbres ne montent pas jusqu'au ciel... et Napoléon perdra aussi des batailles, notamment la plus célèbre, Waterloo, en Belgique en 1815. Et comme tous les empires, l'Empire français finira par s'effondrer. Napoléon finit sa vie en exil, sur l'île d'Elbe puis à Sainte-Hélène.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leurs e-mails en cas d'envoi d'un texte ou d'une photo.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page. Belgique histoire. Belgique langue. Belgique Wikipedia. Histoire de la Belgique ligne du temps. Histoire de la Belgique avant 1830. Histoire de la Belgique de 1830 à nos jours. Histoire de la Belgique pour les jeunes. Histoire de l'indépendance de la Belgique. Qui a créé la Belgique. Histoire de la Belgique pour les nuls.
PDF

324 visites sur cette page. 431.731 visites sur les pages seevisit