CARTE EXPLORER
Haarlem.

 
HAARLEM.
Et ses tulipes.

6 etoile(s) Vaut de parcourir 300 km

[Haarlem] Haarlem est une ravissante ville de 190.000 habitants (agglomération). La ville a été fondée au 9e siècle. Au 17e siècle, c'est elle qui a donné son nom à l'un des fameux quartiers de New York (Harlem), ancien village puis quartier des Hollandais! Haarlem est située sur la rivière Spaarne. Ses nombreux canaux lui donnent un petit air de petite Venise. D'ailleurs la ville a bien conservé son centre historique, avec notamment sa grande place sur laquelle se trouve une grande église. Haarlem est réputée pour son "industrie" de la fleur, notamment les fleurs à bulbe, au premier rang desquelles la fameuse tulipe! D'ailleurs si vous sortez un peu de Haarlem, vous verrez de belles mosaïques de champs de fleurs, de véritables œuvres d'art. Pour ce qui est de l'art, Haarlem a vu naître un célèbre peintre local, Frans Hals, auquel la ville a dédié un ravissant musée.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
COMMENTAIRES
ORGANISEZ VOTRE VISITE:
• Les boutons itinéraire ou parking permettent de rejoindre le début du circuit (Grand-Place) ou le parking via votre application de navigation GPS. • Cliquez sur le bouton carte pour ouvrir ou fermer la carte. Le bouton cible de la carte permet de vous géolocaliser. • Circuit de 1 km à pied (en rouge). Prévoir 1 heure (retour inclus), sans les visites et activités. • Les points d'intérêt hors circuit (en vert) sont triés alphabétiquement.
ITINÉRAIRE PARKING
Grand-Place.
2 etoile(s)

GRAND-PLACE.
Cœur historique de Haarlem. (1)

[Grote Markt] La Grand-Place est le cœur historique de Haarlem. Elle est bordée par l'hôtel de ville à l'ouest, l'ancienne halle aux viandes au sud et la Grande-Église à l'est. Sur la place se trouve également une statue de Laurens Coster (1405-1484) qui, aux Pays-Bas, est considéré comme le véritable inventeur de l'imprimerie, avant même Gutenberg. Les historiens se querellent également sur bon nombre d'autres inventeurs et découvreurs. Par exemple, saviez-vous que c'est Leif Eriksson (un Viking) qui a découvert l'Amérique au 10e siècle, soit cinq siècles avant Christophe Colomb?
Adresse: Grote Markt, Haarlem
Distance: 0,1 km au nord-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Hôtel de ville de Haarlem.
2 etoile(s)

HÔTEL DE VILLE DE HAARLEM.
Gothique et Renaissance. (2)

[Stadhuis] La petite tourelle donne tout son charme à ce ravissant hôtel de ville, de style gothique. Sa construction remonte au 14e siècle. Mais comme souvent, il a subi de nombreuses transformations au fil des siècles. À gauche, une loggia de style Renaissance a été ajoutée, tandis qu'à droite a été ajouté un avant-corps sur galerie. L'intérieur du bâtiment abrite la salle des comtes (Gravenzaal) ayant bien conservé son ancien cachet. Dans cette salle, se trouvent des peintures représentant les comtes de Hollande. Ce sont des copies d'anciennes fresques qui se trouvaient dans l'ancien couvent des Carmélites.
Téléphone: + 31 23 511 4369
Adresse: Grote Markt 2, Haarlem
Distance: 0,2 km à l'ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Halle aux Viandes.
2 etoile(s)

HALLE AUX VIANDES.
Aujourd'hui, c'est un musée d'art. (3)

[Vleeshal] La construction de cette halle remonte au 17e siècle. Observez ses jolies lucarnes. La façade est ornée de têtes de bœufs et de moutons. Aujourd'hui, les caves du bâtiment accueillent le musée archéologique de Haarlem (Archeologisch Museum Haarlem) tandis que les étages accueillent essentiellement les expositions d'art moderne et contemporain du musée Hallen (Hallen Museum) situé juste à côté. ••• Question: quelle est la différence entre art moderne et art contemporain? ••• Réponse: de 1870 à 1950, l'art moderne (impressionnisme, surréalisme, cubisme...) transgresse les règles classiques. L'art contemporain, qui arrive après, ne s'attache plus à la réalisation de l'œuvre mais au résultat, qui peut être éphémère, évolutif, technologique, numérique. On n'arrête pas le progrès!
Téléphone: + 31 23 511 5775
Adresse: Grote Markt, Haarlem, Pays-Pas
Distance: 0,1 km à l'ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES SITE WEB
Grande Église Saint-Bavon.
3 etoile(s)

GRANDE ÉGLISE SAINT-BAVON.
Ses orgues comptent parmi les meilleures au monde. (4)

[Grote Sint-Bavokerk] Comme beaucoup d'églises des Pays-Bas, cette église n'a pas toujours été protestante. Lors de sa construction au 14e siècle, elle était de culte catholique. Mais au 15e siècle, avec la Réforme, les Pays-Bas sont devenus majoritairement protestants. L'église a alors été convertie en église réformée (protestante). Avant d'entrer, admirez sa jolie tour-lanterne de 80 mètres de haut. Sa charpente est en bois tandis que sa couverture est en plomb. À l'intérieur, remarquez les orgues surmontées de ravissantes sculptures. Ces orgues furent longtemps considérées comme les meilleures au monde. On raconte que Mozart lui-même serait venu à Haarlem pour les voir et les entendre.
Téléphone: + 31 23 553 2040
Adresse: Grote Markt 22, Haarlem
Distance: 0,0 km de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Musée Teyler.
2 etoile(s)

MUSÉE TEYLER.
Les arts et les sciences. (5)

[Teylers Museum] Ce musée est le plus ancien musée public des Pays-Bas. Il a été créé au 18e siècle grâce à Piete Teyler, riche banquier et négociant de draps et de soieries. Comme il n'avait aucune descendance, à sa mort, il avait décidé de léguer sa collection privée et toute sa fortune pour la création d'un musée. Le musée se trouve dans des immeubles de style néoclassique (colonnes) et néo-baroque (exagérations) datant du 19e siècle. Le musée s'attache à promouvoir les arts et les sciences. Il expose des instruments de physique du 18e siècle, des fossiles, des tableaux, ses dessins, ainsi que des monnaies et médailles.
Téléphone: + 31 23 516 0960
Adresse: Spaarne 16, Haarlem
Distance: 0,2 km à l'est de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES SITE WEB
Kleine Houtstraat.
3 etoile(s)

KLEINE HOUTSTRAAT.
Grande rue commerçante. (6)

[Rue du Petit Bois] Avec Grotte Houstraat plus à l'ouest, la rue Kleine Houtsraat est l'une des grandes rues commerçantes de Haarlem. Par rapport à sa concurrente, elle accueille toutefois des commerces un peu plus authentiques.
Adresse: Kleine Houtstraat, Haarlem
Distance: 0,2 km au sud de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
Musée Frans Hals.
4 etoile(s)

MUSÉE FRANS HALS.
Hébergé dans un ancien hospice. (7)

[Frans Hals Museum] Situé dans une petite ruelle ravissante, le musée Frans Hals est hébergé dans un ancien hospice. Outre quelques tableaux de Frans Hals, le musée expose des peintures de l'École de Haarlem (15e -17e s.). Le musée possède également une belle collection de mobilier et d'arts décoratifs, ainsi que la reconstitution d'une maison de poupée du 18e siècle.
Téléphone: + 31 23 511 5775
Adresse: Groot Heiligland 62, Haarlem
Distance: 0,6 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES SITE WEB
Grote Houtstraat.
3 etoile(s)

GROTE HOUTSTRAAT.
La grande rue commerçante. (8)

[Grande rue du Bois] Orientée nord-sud, cette rue est la grande rue commerçante de Haarlem. Depuis la Grand-Place, elle mène au sud de la ville, mais jusqu'au 15e siècle, elle s'arrêtait au canal Gedempte Oude Gracht, situé à peu près à mi-distance par rapport à la rue actuelle. En remontant la rue, vous ne verrez pas ce canal car il a été couvert. En toute logique, il se trouve à l'emplacement de l'actuelle rue Gedempte Oude Gracht.
Adresse: Grote Houtstraat, Haarlem
Distance: 0,5 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
PALMA SPEAK.
Apprenez l'anglais dix fois plus vite.
Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Photo: ©Seevisit PR
SITE WEB
Cathédrale basilique Saint-Bavon.
1 etoile(s) CATHÉDRALE BASILIQUE SAINT-BAVON.
Et son Trésor.
[Katedrale Basiliek Sint-Bavo] Cette très grande basilique a été construite à la fin du 19e siècle. Elle est de style néogothique, c'est-à-dire un style imitant le style gothique. Ce style est très à la mode à cette époque (lire la section "styles des églises"). Un musée situé sous la crypte retrace l'histoire de l'église et présente son Trésor. Toutes les églises n'ont pas la chance d'avoir un trésor. Il regroupe des objets liturgiques précieux, parfois rapportés des églises d'Orient lors des différentes croisades.
Adresse: Leidsevaart 146, Haarlem
Distance: 1,1 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Flickr
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
STYLES DES ÉGLISES.
Apprenez à les reconnaître.
(Photos de gauche à droite, de haut en bas).
• Le byzantin (du 6e au 15e siècle) est le prolongement du style romain dans l'Empire Romain d'Orient. Les édifices ont un plan en croix grecque et souvent un dôme.
• Le roman (du 10e au 12e siècle) se reconnait à sa simplicité et ses murs épais.
• Le gothique (du 12e au 17e siècle) correspond à une architecture élancée et légère. Légère, sauf si une gargouille vous tombe sur la tête :-)!
• Le renaissance (16e siècle) se caractérise, d'une part par ses pilastres (≡piliers carrés à moitié encastrés dans le mur), et d'autre part par son décor, riche et varié, représentant des scènes d'époque ou de la mythologie.
• Le baroque (16e siècle) est un style italien qui exagère!
• Le néoclassique (18e siècle) imite le style gréco-romain (colonne, fronton...).
• L'éclectisme (19e siècle) mélange différents styles.
• Le contemporain (20e siècle) utilise majoritairement le béton, permettant toutes sortes de formes surprenantes.
Et vous, quel est votre style :-)?
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Gare.
1 etoile(s) GARE.
L'une des premières gares des Pays-Bas.
[Station] Au 19e siècle, la première ligne de chemin de fer des Pays-Bas reliait Amsterdam à Haarlem. Une première gare en bois a été construite en 1839 mais elle ne se trouvait pas ici. À l'emplacement actuel, une deuxième gare a été construite en 1842. Elle a été remplacée par cette gare en 1908. Elle est de style Art nouveau. Voir la section ci-dessous "Art nouveau et Art déco". Aujourd'hui encore, la gare de Haarlem est l'une des plus importantes du pays.
Adresse: Stationsplein 11 L, Haarlem
Distance: 0,7 km au nord de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
ART NOUVEAU ET ART DÉCO.
Désordre et ordre.
Pour simplifier, on peut dire que l'Art nouveau est courbe et fleuri, tandis que l'Art déco est droit et sobre.
• L'Art nouveau (photo de gauche) apparut au moment de la révolution industrielle. Son style est fleuri, chargé et coloré. C'est un hommage permanent à la nature: ses formes rondes évoquent les plantes et les fleurs. Dans l'Art nouveau, le métal, le verre et le bois s'associent à travers des savoir-faire remarquables.
• L'Art déco (photo de droite) apparut après la Première Guerre mondiale. Il prit son essor à Paris en 1925 lors de l'exposition internationale des arts décoratifs. L'Art déco mêle ordre, géométrie et symétrie.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas & Ewige Helmer
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Musée de Cruquius.
2 etoile(s) MUSÉE DE CRUQUIUS.
Une ancienne station de pompage pour assécher un lac.
[Gemaal De Cruquius] Ce musée est installé dans l'une des trois anciennes stations de pompage qui, au 17e siècle, ont permis d'assécher le lac (Haarlemmermeer) qui se trouvait ici. Dans le musée, la machine à vapeur d'origine, des objets et des panneaux éducatifs vous racontent cette histoire, mais plus généralement l'histoire de la conquête des Pays-Bas sur les eaux. Jusqu'au 16e siècle, il y avait ici quatre lacs. Suite à des ruptures de digues, peu à peu les quatre lacs avaient fini par n'en former qu'un seul. Mais suite à de grandes inondations, on décida l'assèchement du lac. Les travaux commencèrent en 1840. Trois stations de pompage pompèrent l'eau du lac pendant près de trois ans. Bon à savoir: comme l'eau à toujours tendance à revenir par capillarité, les stations de pompage ne cessent jamais véritablement de fonctionner (voir "Polders"). Les deux autres stations sont toujours en activité tandis que la station du Cruquius a été transformée en musée.
Téléphone: + 31 23 528 5704
Adresse: Cruquiusdijk 27, Cruquius
Distance: 4,8 km au sud de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES SITE WEB
LES POLDERS.
La conquête des eaux.
Les polders sont des terres gagnées sur l'eau, que ce soit sur la mer, un lac ou une rivière. Lorsque les polders sont gagnés sur la mer, bien souvent leur niveau est en dessous du niveau de la mer environnante. Par exemple, aux Pays-Bas, certains polders sont presque 7 mètres sous le niveau de la mer. Pour créer un polder, on construit une digue, puis on assèche le terrain avec de puissantes pompes. Aujourd'hui ces pompes sont électriques, mais autrefois elles fonctionnaient grâce aux moulins à vent. Sur ces terrains, la salicorne (≡plante) s'accommode parfaitement des sols salés. À noter qu'en principe, les pompes ne stoppent jamais leur activité. En effet, l'eau a tendance à toujours vouloir revenir, par infiltration ou parfois même en passant par dessus les digues. Voilà qui est rassurant :-)! Par exemple, au niveau de la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas, en 1953, après une montée soudaine des eaux, 2.500 personnes et 30.000 animaux périrent.
Texte: ©Seevisit Lionel Bigot
Photo: ©Pxhere
Porte d'Amsterdam.
1 etoile(s) PORTE D'AMSTERDAM.
La dernière porte des anciens remparts.
[Amsterdamse Poort] Cette porte est la seule porte subsistante des douze portes d'origine de la ville, lorsque Haarlem était encore fortifiée. Elle porte le nom de Porte d'Amsterdam car sa route mène à Amsterdam, située à environ 20 km à l'est. On raconte qu'en 1573, c'est ici que Kenau Simonsdochter Hasselaer a repoussé les Espagnols. Cette femme, marchande de bois à Haarlem, est dès lors devenue une héroïne populaire symbolisant la résistance des Pays-Bas contre la domination espagnole. La guerre des Quatre-Vingts ans (1555-1648) est une longue guerre de révolte des habitants contre la monarchie espagnole. Elle s'est terminée par l'indépendance des Pays-Bas. Voir "Histoire des Pays-Bas".
Adresse: ~Teylerstraat, Haarlem
Distance: 0,6 km à l'est de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
HISTOIRE DES PAYS-BAS.
Un royaume déchiré entre Catholiques et Protestants.
• Au 15e siècle, les ducs de Bourgogne organisèrent la région en "17 provinces des Pays-Bas" unies et indivisibles. Ces provinces couvriraient aujourd'hui les Pays-Bas, la Belgique et le nord de la France.
• Au 16e siècle, les 17 provinces étaient contrôlées par l'Espagne catholique, qui combatait violemment le développement du protestantisme. À l'issue de la Guerre de Quatre-Vingts Ans, en 1648, les 17 provinces furent réparties entre les provinces indépendantes du nord (les actuels Pays-Bas) et les provinces du sud qui restèrent sous domination espagnole.
• De 1793 à 1813, Napoléon fait passer les Pays-Bas sous domination française. C'est la période franco-batave. En 1810, après l'abdication du roi (frère de Napoléon), les Pays-Bas sont purement et simplement annexés à la France.
• En 1815, après la défaite de Napoléon à Waterloo, les Pays-Bas reprennent leur indépendance et se choisissent un nouveau roi, Guillaume Ier des Pays-Bas (photo), vainqueur lors de la bataille.
•En 1830, ne supportant plus le règne du roi protestant Guillaume Ier, les provinces catholiques du sud (la Belgique) obtinrent leur indépendance.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©LD
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE:
Un musée, un monument, un parc, un restaurant...
AJOUTER
PAYS-BAS.
Royaume des libertés.
[Nederland) /Pays/ On l'ignore souvent mais les Pays-Bas ont été créés au 15e siècle par les ducs de Bourgogne qui décidèrent de regrouper dix-sept provinces pour mieux les administrer. Mais beaucoup de ces provinces sont perdues au fil des siècles, et deviennent luxembourgeoises, belges et même françaises! Aujourd'hui, le royaume compte douze provinces, dont deux hollandaises! Car attention, la Hollande n'est pas un pays mais une région des Pays-Bas, située à l'ouest. Malgré leur petite taille, les Pays-Bas comptent 17 millions d'habitants, dont beaucoup vivent sous le niveau de la mer! Car une bonne partie des Pays-Bas est faite de polders, ces terres que l'on assèche au moyen de digues et de moulins. Grands explorateurs, les Néerlandais ont donc de longue date su dompter et exploiter la mer. On dit des Néerlandais qu'il sont créatifs, pragmatiques et avides de libertés. Connus pour leur tolérance pour des sujets tabous comme la prostitution, l'avortement, les drogues douces... Mais comme tous les goûts sont dans la nature, vous préférerez peut-être les canaux, les champs de tulipes, les pistes cyclables ou les moulins à vent... Tout le monde est bienvenu aux Pays-Bas!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
AUTRES SUJETS:
Ci-dessous, classés selon la distance.
5 etoile(s) KEUKENHOF.
Le plus beau parc floral d'Europe.
[Keukenhof] C'est dans cet immense parc que depuis 1949 se déroule une célèbre exposition annuelle de fleurs à bulbe, telles que les tulipes, les jacinthes et les jonquilles. Ouvert uniquement de mi-mars à mi-mai, le parc accueille chaque année près de deux millions de visiteurs en moins d'un mois! Le parc est connu internationalement. Avec ses 32 hectares, le parc est le plus grand parc floral au monde! Cet espace a été créé au 15e siècle. À l'origine c'est le jardin potager du château de Teylingen, aujourd'hui en ruine. Ce qui explique l'origine du nom du parc. Keukenhof signifiant "cour de la cuisine" en néerlandais. Au centre du parc, ne ratez pas le moulin à vent. Il a été installé en 1957 et permet d'avoir un ravissant point de vue sur le parc et ses mosaïques florales. Autre points d'intérêt: les jardins à la française, les fontaines sculptées et le labyrinthe.
Distance: 14 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
8 etoile(s) AMSTERDAM.
Venise flamande.
[Amsterdam] Avec 1,4 million d'habitants, Amsterdam est l'agglomération la plus peuplée des Pays-Bas. La ville fut au départ construite sur des terrains marécageux, le long du fleuve Amstel, qui a été canalisé au fil des siècles. Et des canaux, à Amsterdam, il y en a beaucoup! Cela vaut à la ville son surnom de Venise flamande. Avec son architecture joyeuse et colorée, ses rues commerçantes et ses nombreux musées, Amsterdam a beaucoup à offrir, à commencer par une incontournable visite en bateau au fil de ses canaux. Rares sont les visiteurs qui n'apprécient pas Amsterdam, tant chaque "coin de canal" est un paysage de carte postale. Et sur la carte postale, il ne faut pas oublier les coffee-shops, la marijuana et la prostitution, mais Amsterdam, c'est tout ça!
Distance: 17 km à l'est de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE
7 etoile(s) LEYDE.
Ville de Rembrandt et des tulipes.
[Leyde] Leyde est la ville natale du célèbre peintre Rembrandt (1606-1669). Comptant 120.000 habitants, la ville est à la fois animée et tranquille. Sillonnée de nombreux canaux, Leyde est célèbre pour son université et ses nombreux musées. L'histoire et la culture de Leyde en font probablement l'une des villes les plus intéressantes des Pays-Bas. C'est également à Leyde que fleurirent les premières tulipes importées de Constantinople. Ce sont ces tulipes qui essaimèrent ensuite à travers toute l'Europe. En 1637, l'engouement pour les tulipes fut tel que le prix des bulbes monta soudainement ce qui entraina la première bulle spéculative de l'histoire.
Distance: 26 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s) MARKEN.
Presqu'île aux maisons de bois.
[Marken] Marken, ancien port de pêche, était autrefois situé au bord de la mer Zuiderzee, et depuis les années 1920 au bord du lac Markermeer (voir Musée de Marken). Avec ses jolies maisons vertes en bois peint, cette petite ville de 2.000 habitants plait beaucoup aux visiteurs. Ses anciennes maisons de pêcheurs étaient construites collées les unes contre les autres pour économiser les pilotis. Ses deux quartiers, Havenbuurt et Kerkbuurt, s'organisent respectivement autour du port et de l'église, mais c'est bien sûr le quartier du port que l'on préfère! Depuis 1957, suite à la construction d'une digue-route au sud, Marken n'est plus une île mais une presqu'île. Au nord de l'île, une autre digue s'élance sur deux kilomètres dans le vide. Cette digue devait constituer une digue bien plus grande pour poldériser (assécher) le lac Markemeer. Si le projet avait été mené à terme, Marken aurait alors été, ni une île, ni une presqu'île, mais un simple bout de continent!
Distance: 33 km à l'est de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s) SCHEVENINGEN.
La station balnéaire de La Haye.
[Scheveningen] Ce quartier de bord de mer de La Haye fut pendant longtemps un simple village de pêcheurs, mais contrairement à une idée répandue, le village n'a jamais été une commune indépendante. La figure emblématique de Scheveningen est sans nul doute sa grande jetée. Avec San Francisco et Brighton (Royaume-Uni), La Haye compte parmi la dizaine de villes dans le monde qui ont pu conserver leur grande jetée. Ce type d'attraction était très à la mode au début du 20e siècle. Véritable parc d'attractions sur pilotis, avec ses 382 mètres de long, la jetée de Scheveningen est l'une des plus longues au monde. Avec sa jetée, son grand hôtel, sa longue promenade et ses cafés-restaurants, le bord de mer est très agréable, et encore plus le soir quand tout s'illumine.
Distance: 38 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s) MADURODAM.
Tout les Pays-Bas à l'échelle 1/25e.
[Madurodam] Avec près de 700.000 visiteurs par an, le Madurodam est l'une des plus grosses attractions de La Haye. Ce parc présente des maquettes à l'échelle 1/25e des principaux sites des Pays-Bas. Parfois, ce n'est pas simplement un monument qui est présenté mais tout un quartier, un port ou un aéroport. Le parc est très joli et sa conception très soignée. Quelques maquettes sont animées: par exemple, les trains et les bateaux avancent! Ne ratez pas le film de présentation du parc au tout début de la visite. L'histoire est assez triste. Vous y apprendrez que le parc fut créé comme un mémorial par les parents de George Maduro, mort en 1945 dans un camp de concentration nazi. Ne restez pas bloqué sur ce triste épisode de l'histoire. Par ses couleurs et sa beauté, le parc Madurodam va vous redonner le sourire. C'était le souhait des parents du jeune Maduro.
Distance: 39 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING SITE WEB
5 etoile(s) HOORN.
Le port "banlieue" chic d'Amsterdam.
[Hoorn] Le nom de cette ravissante ville signifie littéralement "corne" en néerlandais. Car la ville se trouve sur une presqu'île en forme de corne. Jusqu'au début du 19e siècle, elle prospérait du commerce maritime, notamment grâce à la puissante Compagnie des Indes. Aujourd'hui encore, la trace de la compagnie et des riches familles de négociants et de navigateurs est partout, notamment sur les belles façades du 17e siècle qui embellissent la cité. Progressivement, les bateaux de commerce ont laissé la place aux bateaux de plaisance. La ville compte aujourd'hui 70.000 habitants et doit son développement démographique récent à la proximité d'Amsterdam, dont elle est presque devenue la banlieue. Mais attention, une banlieue chic! Pour son port, ses voiliers, ses terrasses, sa beauté et son charme, Hoorn est d'ailleurs très fréquentée le weekend et pendant les vacances.
Distance: 41 km au nord-est de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
6 etoile(s) GOUDA.
Ville du Gouda.
[Gouda] Le gouda est le symbole de la Hollande et des Pays-Bas. Mais aujourd'hui, réglementation bizarre oblige, le gouda est fabriqué partout dans le monde! Si vous souhaitez acheter du vrai Gouda de Hollande, il faut acheter du "Gouda Holland". Et pour cela, rien de mieux que se rendre à Gouda, capitale mondiale du gouda. Les jeudis matin de juin à septembre, ne ratez pas son marché au fromage, pour voir, acheter et déguster du gouda. Si vous n'aimez pas le fromage, rabattez-vous sur les siroopwafels. Ce sont des gaufrettes fourrées au sirop de caramel. Gouda compte 72.000 habitants. Avec ses jolis canaux et ses ruelles pavées, le centre est ravissant. Ne pas manquer son ravissant hôtel de ville, avec son carillon et ses figurines, ainsi que l'église Saint-Jean, avec ses vitraux parmi les plus grands d'Europe.
Distance: 41 km au sud de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
6 etoile(s) DELFT.
Pise du Nord.
[Delft] Delft est située entre La Haye et Rotterdam, toutes deux à moins de dix kilomètres. Qui pourrait penser que cette jolie cité-village de 100.000 habitants (agglomération) était au 16e siècle capitale des "nouveaux" Pays-Bas? Avant cela, le nord protestant des "anciens" Pays-Bas (englobant les actuels Belgique et nord de la France) s'était révolté contre la domination espagnole catholique. Aujourd'hui Delft est surtout connue pour ses faïences (bleu de Delft) et ses ravissants canaux. D'ailleurs le nom de la ville provient de "deven" (creuser), en référence au creusement de son premier canal. Mais le monument le plus emblématique de Delft est sans nul doute son ancienne église, dont la tour penchée vous rappellera un peu la tour de Pise. Avec ses rues pavées et ses jolies églises, la ville semble comme figée dans le temps, pourtant Delft est une ville bien vivante. Grâce à son université, la ville s'anime presque chaque soir.
Distance: 45 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
7 etoile(s) ROTTERDAM.
Manhattan sur la Meuse.
[Rotterdam] Avec près de 1,5 million d'habitants, Rotterdam est la plus grande ville des Pays-Bas. C'est également le troisième port dans le monde après Shanghai et Singapour. Ne cherchez pas le cœur historique de Rotterdam, il n'existe plus. Comme la plupart de la ville, il a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale. L'avantage, c'est que la ville s'est transformée en véritable laboratoire d'architecture contemporaine. Avec ses gratte-ciel et ses édifices audacieux, Rotterdam a des airs charmants de ville américaine, d'où son surnom de Manhattan sur Meuse. Il faut voir son Markthal, une arche monumentale et colorée devenue emblème de la ville. À voir également, sa tour Euromast avec ses airs de tour de télévision de Berlin, son pont Érasme aux lignes épurées en forme de harpe, ses maisons cubes renversantes, ou encore De Rotterdam, le plus grand immeuble de bureaux de tous les Pays-Bas... Comme Berlin, totalement détruite pendant la guerre, Rotterdam semble prendre sa revanche. Elle bouillonne d'énergie et de culture. Des musées et des centres culturels ont envahi les anciens entrepôts. La ville rime avec rues arty, galeries, festivals, pop-culture et house music...
Distance: 52 km au sud de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s) KINDERDIJK.
Carte postale des Pays-Bas.
[Kinderdijk] Impossible de visiter les Pays-Bas et ses polders sans visiter Kinderdijk et ses moulins. À eux seuls, ils résument ce que sont les Pays-Bas, pays de digues et de polders. Jusqu'au 13e siècle, une grande partie des Pays-Bas étaient inhabitables car soumis à la montée des eaux lors des marées. Pour pouvoir s'établir dans ces zones et pratiquer la culture, il fallait assécher les terrains, en créant des digues puis en évacuant l'eau (voir "Polders"). Au départ, les hommes évacuaient l'eau avec des seaux. Puis, pour être plus efficaces, ils actionnaient des moulins à la force des bras ou des chevaux. Plus tard, au 18e siècle, on eut l'idée de faire tourner ces moulins avec la force du vent. Voilà comment Kinderdijk et les Pays-Bas se dotent progressivement de leurs fameux moulins, aujourd'hui emblème du Pays. Kinderdijk est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Cependant, les efforts des Hollandais pour dompter la mer et ses marées n'empêchèrent pas toujours les catastrophes. Comme par exemple au 15e siècle, lorsqu'une violente inondation a fait des milliers de morts en engloutissant soixante villages alentours. La légende raconte qu'un enfant aurait survécu dans un berceau échoué sur l'une des digues, dès lors renommée "digue de l'enfant" (Kinderdijk). Le site est immense. Vous pourrez le visiter à pied ou en bateau. Ne ratez pas la visite du moulin de la "famille du moulin" (Molenaarsgezin) et rendez-vous jusqu'au panorama pour prendre une très jolie photo.
Distance: 55 km au sud de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Ludovic Breuil
Photo: ©Pxhere
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s) ENKHUIZEN.
L'ancien port rebelle.
[Enkhuizen] Cette petite ville de 18.000 habitants fut autrefois un grand port pour la pêche au hareng. Au début du 20e siècle, la construction de la grande digue de l'Ijsselmeer coupa toutefois l'accès à la mer, et Enkhuizen perdit son statut de port maritime. La ville put par bonheur se reconvertir à la culture de bulbes de fleur et au tourisme, notamment au tourisme de plaisance, car si aujourd'hui Enkhuizen n'est plus baignée par la mer, elle l'est par un grand lac. Ville de pêcheurs presque insulaire du bout du monde, Enkhuizen a de tout temps été très attachée à sa culture et à ses traditions. Au 16e siècle, elle compta d'ailleurs parmi les premières villes des Pays-Bas à se révolter contre la tutelle espagnole. (voir "Histoire des Pays-Bas" sur la page). Depuis, les Pays-Bas ont gagné leur indépendance et la ville est plus calme. Avec ses jolies rues pavées et ses jolies façades du 17e siècle, le centre-ville d'Enkhuizen témoigne de la richesse passée de cette cité.
Distance: 57 km au nord-est de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s) TEXEL.
L'île aux oiseaux et aux moutons.
[Texel] /Région touristique/ Située à l'extrême nord des Pays-Bas, l'île de Texel compte moins de 15.000 habitants. L'île vit un peu du tourisme et beaucoup de l'élevage, notamment des moutons. À l'origine, il y avait deux îles, Texel au sud et Eierland au nord, mais la création d'une digue au 17e siècle (renforcée et élargie au fil du temps) a fini par réunir les deux îles en une seule. L'île est réputée pour ses nombreux oiseaux qui en hiver viennent y séjourner. Pour les vacanciers, Texel offre une grande diversité de paysages et une agréable sensation de dépaysement. L'île ne mesure que 20 km de long sur 10 km de large. Si en plus des oiseaux et des moutons vous aimez le vélo, Texel est donc le lieu idéal car des pistes cyclables relient entre eux les sept villages de l'île. Den Burg, la capitale se trouve au centre. À l'ouest, la jolie station balnéaire de De Koog est très appréciée des vacanciers. Ne manquez pas non plus le petit port de pêche de Oudeschild situé à l'est.
Distance: 76 km au nord de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit David Mani
ITINÉRAIRE
7 etoile(s) EFTELING.
Des contes et des sensations.
[Efteling] Avec plus de 5 millions de visiteurs par an, Efteling compte parmi les plus grands parcs d'attractions européens. Son ouverture remonte à 1952. Le choix de son nom fut simple; il porte tout simplement le nom d'une ancienne ferme qui se trouvait là autrefois. Dès l'origine, Efteling a pour thème les contes européens, présentés dans le Bois des Contes. Ce bois existe toujours; il se trouve à l'entrée du parc et au début de notre circuit. À l'ouverture, le Bois des Contes ne comportait que 10 constructions et chacune était une attraction à elle seule. Alors qu'aujourd'hui, ses 30 constructions ne sont qu'une seule attraction parmi les 36 attractions du parc. C'est vous dire le chemin parcouru par Efteling depuis son ouverture! Parmi les "nouvelles" attractions, on retrouve à peu près tout ce qui se fait de mieux dans les grands parcs: des spectacles, de nombreux parcours scéniques et, pour les amateurs de sensations fortes, de nombreux grand huit époustouflants... Toutes les attractions (ou presque) ont en commun les contes merveilleux de notre enfance, avec fées, princesses, lutins et autres dragons...
Distance: 86 km au sud de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
3 etoile(s) BARRAGE DE L'ESCAUT ORIENTAL.
Le plus grand barrage du Plan Delta.
[Oosterscheldekering] Avec ses 9 kilomètres de longueur, ce barrage est le plus grand ouvrage du Plan Delta. Il a été inauguré en 1986 après presque trente ans de travaux plein de rebondissements. L'objectif du barrage est de limiter l'impact négatif de la montée des eaux lors des tempêtes et des grandes marées. À l'origine, il devait fermer complétement la baie mais, face aux protestations, une autre solution fut retenue en cours de route: Grâce à de grandes glissières mobiles, le barrage est en fait ouvert la plupart du temps et n'est fermé que lors des fortes tempêtes et des grandes marées. Cette opération est même automatique dès que l'eau monte de plus de trois mètres. Comme la route nationale N57 emprunte le barrage, vous apercevrez ces immenses glissières. Le barrage comporte une grande île artificielle sur laquelle se trouve un parc de loisirs et de grands parkings. Mais il semble que les concepteurs n'ont pas souhaité que l'on puisse y faire de belles photos du barrage, car depuis les parkings on ne voit pas bien le barrage. Si vous le souhaitez, garez-vous sur le parking que nous avons indiqué sur la carte. À défaut de voir le barrage dans sa longueur, vous pourrez au moins marcher au pied des éoliennes, ce qui n'est déjà pas si mal.
Distance: 104 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
1 etoile(s) BARRAGE DE VEERE.
Une très longue dune de sable.
[Veerse Gatdam] La construction de ce barrage date de 1961. Il mesure 2.700 mètres de longueur et permet de fermer le bras de mer nord de l'Escaut oriental, et de transformer la mer en lac. Mais ne cherchez pas vraiment de barrage car vous ne le "verrez" pas. Il a été construit par immersion de caissons de béton préfabriqués (photo), et a ensuite été recouvert par une immense dune de sable, notamment pour le protéger des tempêtes. Il est aujourd'hui possible de se promener sur la dune et de se baigner au bord des plages aménagées à sa base.
Distance: 112 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Freestock
ITINÉRAIRE PARKING
4 etoile(s) VEERE.
Et son commerce de la laine.
[Ter Veer] Ancienne colonie de pêcheurs, Veere est une ravissante ville de 20.000 habitants ayant bâti sa prospérité grâce au commerce de la laine avec l'Écosse. En 1961, à la suite de la construction d'un immense barrage au nord, Veere a perdu son accès à la mer et s'est dès lors reconvertie dans le tourisme. Jusque dans les années 1980, Veere se trouvait sur une île (Walcheren) d'environ 15 km de diamètre. Cette île a été transformée en presqu'île, et Veere est devenue encore plus accessible aux touristes, pour leur plus grand plaisir.
Distance: 114 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
2 etoile(s) LAC DE VEERE.
Une ancienne mer devenue lac.
[Lac de Veere] /Région touristique/ Ce lac est très étroit (1,5 km) et très long (22 km). Il était jusque dans les années 1960 la mer de l'Escaut oriental. Ses trois bras de mer ont été fermés pour le créer. Le bras de mer au nord a été fermé grâce à la construction du barrage de Veere (Veerse Gatdam). Le bras de mer à l'est a été fermé grâce à la construction du barrage Zandkreekdam, tandis que l'ancien bras de mer au sud a été comblé, transformant l'ancienne île de Walcheren en presqu'île. Le lac qui a été créé est un lac d'eau salée non soumis aux marées. Il est aujourd'hui très apprécié des vacanciers pour ses activités nautiques. Le lac dispose d'un câble pour la pratique du ski nautique, ainsi qu'un port de canoës situé à De Piet. Sur le lac, on dénombre environ 3.500 bateaux et exactement 13 petites îles. Elles sont sauvages et certaines sont même submergées lors des marées hautes.
Distance: 114 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
5 etoile(s) DOMBURG.
La petite station balnéaire du bout du monde.
[Domburg] Fondée du temps des Romains, cette ravissante petite ville de 1.500 habitants est l'une des plus anciennes stations balnéaires des Pays-Bas. Elle était autrefois située sur l'île de Walcheren. Mais dans les années 1980, le plan Delta a transformé l'île en presqu'île. Située tout au bout d'une péninsule, la station est quand même un peu plus accessible qu'auparavant. Elle dispose de grandes plages situées au pied de hautes dunes de sable. En soirée en pleine saison, les touristes se pressent dans le très chouquet centre de la station.
Distance: 120 km au sud-ouest de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit David Mani
ITINÉRAIRE PARKING
8 etoile(s) ANVERS.
Le grand port, capitale du diamant.
[Antwerpen] Anvers compte 1,3 million d'habitants (agglomération). C'est la capitale de la province d'Anvers, l'une des dix provinces de Belgique. L'histoire d'Anvers est indissociable de l'histoire de son port, aujourd'hui deuxième d'Europe, employant plus de 70.000 personnes à lui seul. Anvers est une vieille cité, aux nombreuses rues et places de style flamand, qui vous enchanteront. Mais Anvers est aussi une cité moderne qui se renouvelle chaque jour, avec notamment la construction d'immeubles marquants et grandioses, posés comme des diamants sur l'ancien port. Et des diamants, à Anvers, il y en a beaucoup d'autres... Car depuis le 19e siècle, la ville d'Anvers est la capitale mondiale du commerce du diamant. Si vous aimez l'art de vivre et la beauté, classiques et modernes, vous devriez adorer Anvers!
Distance: 130 km au sud de: Église Saint-Bavon (Haarlem)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING
CONDITIONS GÉNÉRALES.
• L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos s’engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils autorisent leur utilisation gratuite. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis l'e-mail s'il a été renseigné.
AUTEURS.
Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
PRÉSENTATION DE LA PAGE. • Haarlem, faire du tourisme
• Haarlem, weekend et vacances
• Haarlem, meilleures activités
• Haarlem, autour et à proximité
• Haarlem, plan et circuit de visite
• Haarlem, que faire
PDF

427 visites sur cette page. 781.266 visites sur les pages seevisit