GISORS. Et sa frontière normande.
4

GISORS. Et sa frontière normande.

Au carrefour de trois régions, la Normandie, l'Ile de France et les Hauts de France, cette ravissante ville de 11.000 habitants vous invite pour un voyage au Moyen-Age. C'est d'ailleurs de cette époque que date son impressionnant château, un peu français, un peu anglais, mais surtout très normand! On raconte que dans ce château, les Templiers auraient caché un trésor... jamais retrouvé! A défaut de trouver le trésor, venez nicher et dénicher de bonnes affaires en juin et septembre lors des brocantes et vide-greniers. Toute l'année, les lundis et vendredis, Gisors fourmille au rythme de ses beaux marchés, aux étales riches et variés, une tradition qui remonte au 12e siècle. Blottie entre une rivière emblématique et deux forêts, Gisors est la ville idéale pour celui qui aime aussi la nature, la randonnée et la pêche. Ou tout simplement le repos et la flânerie. Pas étonnant donc que Picasso ait choisi de passer six années de sa vie à deux pas de Gisors.

Ordre des sites:

Les sites sont triés selon le nombre d’étoiles.
3

CHÂTEAU FORT. Pour défendre la frontière normande. (11)

• A partir du 11e siècle, Guillaume le Conquérant emmène la Normandie en rébellion contre le roi de France (voir "Normandie anglaise" plus bas). Pour protéger Gisors, située à la frontière, le fils de Guillaume le Conquérant fait bâtir une motte de terre sur laquelle on érige une tour défensive en bois.
• Au 12e siècle, les rois Plantagenais (anglais) font ériger un château en pierre ainsi que plusieurs tours.
• A partir du 13e siècle, les rois de France conquièrent Gisors et la Normandie, mais ils doivent affronter les rois anglais, qui eux aussi lorgnent sur la Normandie. C'est la guerre de Cent Ans (voir "Guerre de Cent Ans" plus bas). Les rois de France agrandissent le château et font construire de nouvelles tours, comme la Tour du Prisonnier. Malgré cela, les Anglais parviennent à occuper le château pendant trois semaines, mais Gisors restera française!
• Au 15e siècle, alors que les châteaux situés sur d'anciennes frontières n'ont plus d'intérêt, l'intendant Sully veut faire détruire le château de Gisors: Une partie des communs est détruite, certains bâtiments deviennent prison, le logis royal tombe en ruines.
• A la Révolution française, le château devient bien communal.
• Aujourd'hui, vous pouvez visiter le château. La basse-cour a été transformée en jardin public gratuit. Notre parcours vous fait emprunter les deux seules entrées. L'office de tourisme organise des visites du château et des souterrains.
Adresse: Place de Blanmont, 27140 Gisors, France
0.1 km au sud-ouest de Gisors, donjon
NORMANDIE. Anglaise pendant deux siècles. Avant 1066, le Duché de Normandie fait allégeance au royaume de France. Mais en 1066, lors de la bataille de Hastings (image), Guillaume le conquérant, Duc de Normandie, devient également roi d'Angleterre, et tient tête au Roi de France, contre qui il mène bataille. Pour deux siècles, la Normandie sera anglaise, tandis que le Royaume de France tentera de la récupérer. La Normandie ne redeviendra française qu'en 1259 (traité de Paris).
DONJON ET TRÉSOR DES TEMPLIERS. Mythe ou réalité? (12)
2

DONJON ET TRÉSOR DES TEMPLIERS. Mythe ou réalité? (12)

On raconte que pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que le château est occupé par les Allemands, sans que l'on sache pourquoi, le gardien du château, un Français, creuse un tunnel sous le donjon. Il découvre une impressionnante chapelle souterraine longue de 30 mètres dans laquelle se trouve 19 sarcophages de pierre et 30 coffres gigantesques en métal précieux... En 1961, on entreprend des fouilles pour retrouver cette chapelle et ce trésor, que beaucoup associent déjà au trésor des Templiers (voir "Les Templiers" plus bas). Car les faits sont établis: entre 1158 et 1161, trois chevaliers templiers ont séjourné dans le château. Les fouilles ne donnent rien, mais la publicité est faite, et la forteresse est envahie de chercheurs de trésors. La ville se divise en deux camps: ceux qui y croient et ceux qui n'y croient pas. Sous la pression, y compris de la télévision, on entreprend donc une deuxième série de fouilles en 1964, qui elles aussi ne donnent rien! Le sujet est donc clos!... Mais certains continuent toujours de descendre dans les galeries pour fouiller... Et vous, que croyez-vous? Si vous y croyez, n'oubliez pas votre pendule ou votre détecteur de métaux si vous lisez ces lignes avant de venir...
0 km de Gisors, donjon
LES TEMPLIERS. Les croisades et le trésor. Les Templiers étaient membres de l'Ordre du Temple, un ordre militaire et chrétien issu de la chevalerie. Au 12e et 13e siècle, les Templiers œuvraient notamment pour mener des croisades et protéger les pèlerins qui se rendaient à Jérusalem, qui était passée sous domination turque. Afin de financer leurs opérations, ils ont crée un peu partout des monastères appelés commanderies. Philippe IV, roi de France, n'aimait guère la puissance financière des Templiers. Aussi il les a fait tuer après les avoir forcés à avouer leur hérésie... pour les faire tuer (photo). La fin tragique de cet ordre et de sa richesse a fait naitre de nombreuses légendes, notamment celle du "trésor des Templiers". Lié à la quête du graal, ce trésor est considérable, voire magique!
ÉGLISE. La
2

ÉGLISE. La "cathédrale" et son transi. (9)

(Eglise de Saint-Gervais et Saint-Protais). Avec ses 70 mètres de long, on pense souvent que cette église est une cathédrale. C'est en tout cas un bel exemple du patrimoine religieux normand. Sa construction commence au 13e siècle dans un style gothique, mais comme souvent pour les églises, elle sera remaniée plusieurs fois, dans un style gothique flamboyant (nef) puis renaissance (façade). Le chevet (le fond de l'église) était plat à l'origine, mais au 16e siècle, l'ancien chœur gothique est profondément transformé: on crée des chapelles et un déambulatoire pour pouvoir circuler autour des reliques. Si vous avez du mal avec les termes architecturaux des églises, lisez "Plan et vocabulaire d'une église" plus bas. A ne pas manquer à droite de l'entrée: l'une des chapelles abrite un type de sculpture très rare du 16e siècle, celle d'un cadavre décomposé, appelé "transi". A ne pas confondre avec le "gisant", représentant une personne endormie.
Adresse: Rue Saint-Gervais, 27140 Gisors, France
0.2 km au sud-est de Gisors, donjon
PLAN ET VOCABULAIRE D'UNE ÉGLISE. Au Moyen-Âge, on avait tendance à orienter le cœur (le fond) d'une église vers l'est, de façon à ce que les croyants se trouvent placés face à la lumière naissante, car le soleil se lève à l'est. Cette tradition n'a cependant pas toujours été respectée. Apprenez le vocabulaire des églises, ce n'est pas si compliqué! Au fur et à mesure que vous vous dirigez vers la "lumière", vous trouvez le parvis, le porche, le narthex, la nef, les bas-côtés (ou collatéraux), les travées (il y en a une entre chaque série de colonnes), le transept, la croisée du transept, les chapelles orientées, le cœur, le déambulatoire, l'abside (c'est le fond de l'église, il peut être courbe ou droit), les chapelles rayonnantes (disposées en rayon), le chevet (c'est l'arrière de l'église, si vous êtes dedans vous ne le voyez pas).
PLACE DES CARMELITES. La place des marchés. (3)
2

PLACE DES CARMELITES. La place des marchés. (3)

Prolongée par les quais de l'Epte, cette ravissante place parait bien plus grande qu'elle ne l'est en réalité. C'est la place principale de la ville, place de marché et de toutes les festivités. La place se trouve sur l'ancien couvent des Carmélites. Fait insolite: la porte du couvent a été démontée et reconstruite à Forges-les-Eaux (à 40 km au nord), pour donner plus de cachet à la ville et au casino. Voir "Forges-les-Eaux" plus bas.
Adresse: Place des Carmélites, 27140 Gisors, France
0.3 km au sud-est de Gisors, donjon
RUE DE VIENNE ET RUE CAPPEVILLE. Les rues commerçantes. (13)
2

RUE DE VIENNE ET RUE CAPPEVILLE. Les rues commerçantes. (13)

En 1940, les bombardements allemands détruisent près de la moitié de la ville, mais une partie de son centre a survécu. Notamment les élégantes rues de Vienne et de Cappeville qui ont conservé quelques jolies maisons à colombage, datant du 15e et 16e siècle. Ce type de construction est joli et simple. On crée une ossature en bois, et on remplit de briques, de plâtre ou de torchis (mélange de paille, d'argile et d'eau). Si vous suivez notre parcours, vous entrerez dans la rue de Vienne en empruntant le Passage du Monarque, c'était l'entrée principale du château. Au numéro 8 de la rue de Vienne se trouvaient autrefois un tribunal et une prison.
Adresse: Rue de Vienne, 27140 Gisors, France
0.2 km au sud-est de Gisors, donjon
CABINET DE VERDURE. Vestige d'un ancien parc. (10)
1

CABINET DE VERDURE. Vestige d'un ancien parc. (10)

Cette gloriette (aussi appelée cabinet de verdure) est le dernier vestige de la propriété d'une riche famille du 16e siècle. Très courant à cette époque dans les jardins, les gloriettes sont des petits pavillons ou temples utilisés comme lieux propices au repos et à la poésie. Cette gloriette se trouvait donc autrefois au cœur d'un jardin de trois hectares, qui comptait également un jardin à la française.
Adresse: 7 Allée Gabriel Péri, 27140 Gisors, France
0.3 km au sud de Gisors, donjon
CHUTE D'EAU. Pour faire tourner les moulins. (8)
1

CHUTE D'EAU. Pour faire tourner les moulins. (8)

L'eau de la rivière s'écoulant assez lentement, elle dut être aménagée au fil des siècles pour créer des chutes d'eau capables d'entraîner la roue d'un moulin, afin d'en utiliser la force pour les machines. L'Epte a donc toujours été associée à l'activité économique de Gisors. Au Moyen-Age, ce sont surtout les tanneurs qui utilisent son eau pour rincer les peaux. Puis au 17e et au 18e siècle, ce sont les manufactures de drap, de tapisserie et de dentelle qui fleurissent. Enfin, au 19e et 20e siècle, ce sont les industries de tissage et de blanchisserie qui leur succèdent.
Adresse: Rue des Libertés, 27140 Gisors, France
0.3 km au sud-est de Gisors, donjon
DOUVES. Enceintes naturelles. (1)
1

DOUVES. Enceintes naturelles. (1)

Vous longez l’ancienne enceinte de la cité qui fut construite au 12e siècle. Cette enceinte la protégeait des attaques et des invasions. Le château est construit sur une "motte castrale", un type de construction très à la mode au Moyen-Age, permettant de construire des châteaux en hauteur lorsque l'on a pas de montagne. Depuis les douves, vous avez un ravissant point de vue sur le château, notamment la tour du Prisonnier érigée par les rois de France.
0.1 km au nord-est de Gisors, donjon
ENCEINTES. La plus ancienne contre les Français, la plus récente contre les Anglais.
ENCEINTES. La plus ancienne contre les Français, la plus récente contre les Anglais. • Datant du 12e siècle, les premières fortifications suivent le cours de l'Epte, la rivière servant de douves naturelles et de frontière entre les royaumes anglo-normand et français. Elles furent donc construites par Henri II, roi d'Angleterre Plantagenêt. La muraille contenait le centre historique. Il n'en reste qu'une tour et quelques pans le long de la Tour du Prisonnier (tour sud-est du château, voir carte).
• La deuxième enceinte est bâtie au 13ème siècle, plus à l'est au-delà de l'Epte, car à cette époque Gisors est française et l'Epte ne sert plus de frontière naturelle.
L'EPTE. La rivière frontière. (4)
1

L'EPTE. La rivière frontière. (4)

Cette rivière, qui coule du nord au sud sur 117 km et qui se jette dans la Seine, a joué un rôle important dans l'histoire puisqu'elle a servi à établir la frontière entre la Normandie à l'ouest, les Hauts-de-France au nord-est, et l'Ile de France au sud-est. Mais ses nombreux bras et ses canaux creusés pour alimenter les moulins ont un peu compliqué la tâche, car parfois ce n'est pas toujours le bras principal qui était utilisé pour définir la frontière. De plus, comme ici, l’extension des villes de part et d'autre de la rivière a posé de sérieux problèmes: La commune de Sérifontaine, à 10 km au nord et située à cheval sur la rivière, a par exemple été normande avant d'être rattachée aux Hauts-de-France dans les années 1960.
Adresse: Quai du Fossé aux Tanneurs, 27140 Gisors, France
0.3 km au sud-est de Gisors, donjon
LAVOIR. On rince plus qu'on ne lave! (2)
1

LAVOIR. On rince plus qu'on ne lave! (2)

Ce lavoir date du 15e siècle. Contrairement à une idée reçue, les lavandières ne "lavaient" pas vraiment le linge au lavoir, mais plutôt elles le rinçaient, la phase de trempage se faisant plutôt dans des seaux à la maison. Les lavoirs sont restés en usage jusque dans les années 1950, ensuite ils sont remplacés par les lessiveuses puis les machines à laver. Ici l'eau du lavoir provient de l'Epte, une rivière qui pendant des siècles a servi pour marquer la frontière de la Normandie.
Adresse: 7 Rue des Argillières, 27140 Gisors, France
0.2 km à l'est de Gisors, donjon
NOUVELLE VIERGE DORÉE.  (7)
1

NOUVELLE VIERGE DORÉE. (7)

La statue en acier inoxydable est contemporaine mais fait référence à une page de l'histoire de Gisors (voir paragraphe 5, "Piédestal"). Déchirée, elle montre le déchirement que la mère peut éprouver quand son fils vient à mourir. La dorure se trouve davantage a l’intérieur afin de montrer que la vraie richesse vient de l’intérieur; elle est spirituelle.
Adresse: ~55 rue de Paris, 27140 Gisors, France
0.5 km au sud-est de Gisors, donjon
PARC FRÉDÉRIC PASSY. Ancien Couvent des Récollets. (14)
1

PARC FRÉDÉRIC PASSY. Ancien Couvent des Récollets. (14)

Ce parc a été aménagé en 1997 à l'emplacement de l'ancien couvent des Récollets, fondé au 17e siècle. Les Récollets sont un ordre religieux fondé en Espagne au 15e siècle, avant de s'étendre en Italie et en France. Beaucoup des Récollets devenaient missionnaires pour les Indes et le Canada ou aumôniers pour les régiments. En 1897, les Récollets fusionnent avec les Franciscains, un ordre très proche. Rappel: Au 16e siècle deux courants s'opposent dans l'église. Les Conventuels veulent continuer à bénéficier des privilèges accordés aux moines par les papes au fil du temps. Ils sont donc opposés aux Réformés (futurs Protestants) et aux Observants (Récollets et Franciscains) qui exigent rigueur et retour aux bases. Et vous qu'auriez-vous préféré?
Adresse: 5 Rue des Fontaines, 27140 Gisors, France
0.5 km à l'est de Gisors, donjon
PIÉDESTAL DE LA VIERGE DORÉE. Celle qui sauva le roi. (5)
1

PIÉDESTAL DE LA VIERGE DORÉE. Celle qui sauva le roi. (5)

Sur ce piédestal, se trouvait la statue de la Vierge Dorée, détruite par un vandale dans les années 1970, et jamais reconstruite. En 1198, alors qu'il tente de combattre Richard Cœur de Lion, roi d'Angleterre, le roi de France Philippe Auguste tombe dans l'eau vêtu de son armure. Il croit se noyer, mais sa vision de la vierge le sauve. En reconnaissance, il fait dorer la statue qui se trouvait sur le pont, et la statue devient bientôt "La Vierge Dorée". Un peu plus au sud (paragraphe 7), vous allez découvrir une vierge dorée moderne, qui en quelque sorte remplace "officiellement" la vierge dorée d'origine. Sur le chemin, si vous êtes attentifs, vous croiserez à gauche une autre vierge (point noir sur la carte), elle ressemble beaucoup à la vierge d'origine mais pas tout à fait.
Adresse: 2 rue de Paris, 27140 Gisors, France
0.3 km au sud-est de Gisors, donjon
RUE DE PARIS. Et ses arcades médiévales. (6)
1

RUE DE PARIS. Et ses arcades médiévales. (6)

Les arcades médiévales de cette rue lui donne tout son cachet. Si vous êtes avec des enfants (ou vous même), faites leur chercher les petits poteaux de bois délicatement sculptés.
Adresse: Rue de Paris, 27140 Gisors, France
0.4 km au sud-est de Gisors, donjon
CHÂTEAU DE BOISGELOUP. Le château de Picasso.
1 CHÂTEAU DE BOISGELOUP. Le château de Picasso. En 1930, Pablo Picasso achète le château de Boisgeloup, une résidence de campagne datant du 18e siècle. Ouvrant sur un grand parc, la bâtisse est simple et peu confortable, mais elle correspond exactement à ce que Picasso recherche: un lieu isolé mais pas trop loin de Paris, avec des communs parfaits pour lui servir d’atelier de sculpture. Car après trois décennies passées entre classicisme et cubisme, à Boisgeloup, Picasso va réaliser beaucoup de sculptures. Son atelier se peuple de grandes têtes et d’animaux fantastiques. Picasso utilise tout ce qui lui tombe sous la main dans la propriété, grillage des cages à poules, balles de tennis, ferrailles des fermiers... Pendant ses six années normandes, sa création se déploie tous azimuts. On retrouve l’influence du Boisgeloup dans plusieurs de ses œuvres, notamment dans "Boisgeloup sous la pluie" petite toile ovale représentant la place qui porte aujourd’hui son nom. Le musée de Rouen, qui dispose d'une collection de 200 œuvres de Picasso, raconte sa vie à Boisgeloup. Attention, le château de Picasso ne se visite pas et vous aurez même grand mal à l’apercevoir car les portes du domaine sont closes.
Adresse: 2 Rue du Chêne d'Huy, 27140 Gisors, France
2.7 km au sud de Gisors, donjon
LÉPROSERIE. Pas de check-out pour les lépreux!
1 LÉPROSERIE. Pas de check-out pour les lépreux! Cette chapelle est le dernier vestige d'un ensemble de bâtiments utilisés comme léproserie, fondée au 13e siècle. Attention, la chapelle n'est ouverte que lors des journées du patrimoine, que vous soyez lépreux ou non! Le saviez-vous? Jusqu'au 15e siècle, la lèpre, cette maladie, qui déforme entre autre le visage, est très répandue en Europe. En cas de suspicion, on vous saignait puis on jetait votre sang dans de l'eau. Si le sang changeait de couleur, vous étiez déclaré lépreux, et l'on vous envoyait finir vos jours dans une léproserie pour éviter la contagion! Alors, vous avez toujours envie d'y entrer?
Adresse: 18-22 Rue de Rouen, 27140 Gisors, France
0.8 km à l'ouest de Gisors, donjon
Apprenez l'anglais dix fois plus vite. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Ajoutez un point d'intérêt sur cette page:
NORMANDIE. Pays des vikings. [Région] L'origine du nom de cette magnifique région provient des hommes du nord (nord man). À partir du 10e siècle, ces Normands, plus couramment appelés Vikings, s'emparent d'une partie du Royaume de France et acceptent de faire allégeance (très relative) au roi de France. En échange de quoi ils cessent d'attaquer la région. Aujourd'hui, la Normandie est beaucoup plus paisible qu'autrefois, du temps des Vikings et du Débarquement de 1944! Malgré les bombardements, ses magnifiques stations balnéaires n'ont pour la plupart rien perdu de leur charme d'autrefois, lorsqu'à la Belle Époque, le tout-Paris s'y pressait pour profiter de ses bains de mer à la mode. Mais la Normandie ne serait pas la Normandie sans son adorable bocage normand (l'arrière-pays) avec, comme dit la chanson, ses pommiers dans la prairie, ses cerisiers blancs, ses bons œufs, son bon cidre doux et ses vaches rousses blanches et noires sur lesquelles tombe la pluie... C'est ça la vie "made in Normandy"! (Pour écouter la chanson de Stone et Charden, cliquez sur le bouton internet.)
52 km à l'ouest de Gisors, donjon
Rédacteur. Patrick Palmas.
Autres sujets qui pourraient vous plaire: Classés selon la distance.
2 ABBAYE DE MORTEMER. Et ses fantômes. Vous entrez dans une abbaye tourmentée. Elle fut fondée au 11e siècle par le roi d'Angleterre, du temps ou les rois d'Angleterre étaient normands (voir "Normandie anglaise" plus bas). Lors de la Révolution française, les révolutionnaires persécutent et assassinent les quatre moines qui séjournent encore à l'abbaye. L'abbaye sera vendue et démontée pierre par pierre (voir "Bande noire"), mais les moines, eux, sont peut-être restés. C'est en tout cas ce que racontent ceux qui pensent les avoir aperçus la nuit dans les bois environnants... Ou bien s'agit-il seulement de la dame blanche Mathilde, ou de la femme louve Marache... Si vous les rencontrez, racontez-nous! Et puisque l'on parle de rencontre, sachez que si vous n'avez pas encore rencontré votre mari, une fontaine miraculeuse va vous le permettre. Au 11e siècle, les moines l'utilisaient pour se laver les mains et les pieds avant le repas. Mais aujourd'hui, jetez y une pièce ou une épingle à cheveux pour trouver un mari dans l'année. En principe, ça ne marche que pour les jeunes filles et les maris, mais comme les temps changent, de nouvelles combinaisons doivent être possibles... mais le résultat n'est pas garanti.
23 km au nord-ouest de Gisors, donjon
3 LYONS-LA-FORÊT. Et sa ravissante place de marché. Ce charmant village de 800 habitants fait partie des plus beaux villages de France. Les jours de marché, ses halles, qui occupent la place au centre du village, sont ravissantes et dépaysantes. Bienvenue dans la France d'autrefois, la France de carte postale! Le village se trouve au cœur d'une vaste forêt de hêtres de 110 km2, la forêt de Lyons, qui a d'ailleurs donné son nom au village. Car autrefois le village s'appelait Saint-Denis, comme son église du 12e siècle. Ses maisons à colombage, en briques roses ou en torchis devraient vous enchanter. Tout comme ses restaurants, ses cafés, ses antiquaires et ses boutiques... Le lieu idéal pour passer un petit week-end en amoureux.
25 km au nord-ouest de Gisors, donjon
4 LES ANDELYS. Et leur château Gaillard. Cette jolie ville de 8.000 habitants est surtout connue pour son Château Gaillard, trônant fièrement sur son éperon rocheux, entre les méandres de la Seine. Il a été construit pour se défendre des Français, car à l'époque le duché de Normandie est anglais. La ville est en fait composée de deux Andelys: Le petit Andely, le plus intéressant, avec sa vieille ville, ses falaises et son front de Seine. Et le Grand Andely, plus commun.
27 km à l'ouest de Gisors, donjon
5 BEAUVAIS. Le chœur le plus haut du monde. Préfecture de l'Oise, 55.000 habitants, un aéroport international, Beauvais, fort endommagée pendant la guerre, conserve de très beaux restes de son passé.
28 km au nord-est de Gisors, donjon
3 GIVERNY. Monet et les Américains. C'est dans ce petit village de 500 habitants que Claude Monet, célèbre peintre impressionniste, passe la moitié de sa vie et y meurt. Ici, il peint ses plus grands tableaux, notamment ses Nymphéas, directement inspirés de son étang et de son jardin. A la belle saison, le village s’emplit de touristes venus voir et visiter sa maison, son atelier et son jardin. Pourtant, on l'oublie parfois, mais Giverny c'est aussi le village des impressionnistes américains, Robinson et Bunker, certes moins connus, mais qui ont eux aussi contribué à la genèse de Giverny "village de peintres".
29 km au sud-ouest de Gisors, donjon
5 VERNON. Et ses ponts détruits. Cette jolie ville médiévale de 22.000 habitants existe depuis le 2e siècle. Située au sud de la Seine, frontière naturelle, la ville sera tantôt contrôlée par les Français, tantôt par les Anglais, qui du 11e au 13e siècle, contrôlent la Normandie. Pouvoir traverser la Seine est stratégique, autant en temps de paix (pour le commerce), qu'en temps de guerre (les troupes). Aussi l'histoire de la ville se confond avec celle de ses trois ponts...
30 km au sud-ouest de Gisors, donjon
3 GAILLON. Et son château Renaissance, le tout premier de France. Avec ses maisons à colombages et ses rues étroites, cette petite ville de 7.000 habitants a su conserver son passé médiéval. Gaillon s'est développée sur l'ancienne route royale reliant Vernon et Rouen. D'ailleurs, la rue du Général de Gaulle, la rue principale, emprunte cette ancienne voie. Gaillon se trouve au pied du promontoire qui a de tout temps servi de refuge lors des invasions, quelles soient vikings ou plus tard anglaises.
35 km à l'ouest de Gisors, donjon
3 FORGES-LES-EAUX. Les eaux préférées de Louis XIV. Autrefois cette ravissante station thermale de 4.000 habitants s'appelait Forges-en-Bray, et ce nom fait pleinement référence à deux ressources importantes de la ville. Le fer que les forges utilisent jusqu'au 15e siècle, et plus tard l'argile (la bray) que les faïenceries utilisent pour fabriquer de la vaisselle. Mais la troisième ressource qui a donné ses lettres de noblesse à la ville ce sont ses eaux. Elles sont ferrugineuses et seront rendues célèbres par Anne d'Autriche, venue à Forges soigner son infertilité. Le miracle a lieu. Forges-les-Eaux et la reine donnent à la France un futur grand roi: Louis XIV. Avec une telle histoire, toutes les têtes couronnées viennent à Forges-les-Eaux, et vous aussi vous pouvez venir, avec ou sans couronne d'ailleurs. Le grand parc, l'établissement de cure, le casino et le golf vous attendent...
41 km au nord-ouest de Gisors, donjon
7 ROUEN. Jeanne d'Arc et le feu. Capitale de la Normandie, l’agglomération de Rouen compte 470.000 habitants. Située sur la Seine, c'est une importante ville portuaire, et déjà à l'époque romaine et au Moyen-Age, c'est une cité de toute première importance. Le vieux Rouen, qui est pavé et qui comporte de nombreuses maisons à colombage, invite à la flânerie... Ou à la peinture, car c'est ici que le célèbre peintre impressionniste Claude Monet a passé une partie de sa vie. A Rouen, il a notamment peint la Cathédrale Notre-Dame, dont la flèche du 13e siècle domine le centre-ville. Pas sûr cependant que Jeanne d'Arc aie eu beaucoup de temps pour flâner, car c'est ici que la pauvre fut tuée par le feu, accusée d’hérésie par l'église. Rouen, elle aussi, subira le feu: lors des bombardements allemands de 1940, et lors de la libération de 1944 par les Alliés. Une importante partie de la ville a alors été détruite, et reconstruite dans un style plus contemporain fonctionnel mais austère.
52 km à l'ouest de Gisors, donjon
7 VERSAILLES. Et le palais du Roi-Soleil. L'histoire de cette cité de 85.000 habitants restera pour toujours liée à l'histoire de Louis XIV et son château, probablement le roi et le palais les plus connus au monde! Au 17e siècle, lorsque Louis XIV décide de transférer la cour de Paris à Versailles, Versailles n'est qu'un relais de chasse à proximité d'un village de 100 habitants. Le roi les rase et fait construire un palais somptueux ainsi qu'une ville nouvelle de 30.000 habitants comme écrin. Plus tard, Versailles sert d'ailleurs de modèle pour Washington. Pour une seconde visite, il est possible de visiter Versailles sans visiter son palais, mais tous ces lieux vous ramèneront inexorablement au château: potager du roi pour nourrir le château, quartier Notre-Dame pour embellir les abords du château, réservoirs de Montbauron pour alimenter les fontaines du château... À Versailles, l'empreinte du Roi Soleil est partout!
59 km au sud-est de Gisors, donjon
Devenir rédacteur et évaluateur. Rédigez un nouveau point d'intérêt et figurez parmi nos auteurs. Cliquez sur "Rédiger" ou écrivez-nous à redaction@seevisit.com. Vous pourrez également faire partie de notre groupe d'évaluation si vous le souhaitez.
Faire paraître votre activité commerciale. Pour rédiger un point d'intérêt lié à un événement (fête, brocante...) ou à une activité commerciale (restaurant, bar, boutique, parc d'attractions, musée...), cliquez sur "Rédiger". C'est gratuit.
Conditions générales. Seevisit ne collecte pas d'information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leur position si ceux-ci l'acceptent. • L’utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d’un éventuel préjudice en cas d’information erronée. • Seesivit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d’aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps.
Auteurs. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap (lien ci-dessous). Les auteurs des photos sont indiqués sur les noms des photos.
www.umap.openstreetmap.fr/fr/
Présentation de la page. Faire du tourisme à Gisors, dans l'Eure, en Normandie, et visiter la ville de Gisors en 1 jour, en 2 jours ou 3 jours, pour un week-end? Seevisit.fr vous propose un plan de Gisors et son circuit touristique gratuit avec le top 10 des choses à faire et à voir à Gisors et autour de Gisors. Cette visite guidée gratuite de Gisors vous présente les dix meilleures choses à visiter et à faire, soit en faisant une visite rapide (les attractions essentielles) ou en faisant le circuit complet de Gisors (voir la carte de Gisors). See Visit vous propose également les points d’intérêts près de Gisors. Avec les photos de Gisors, See-visit vous permet de découvrir les attractions immanquables, à faire absolument à Gisors. Pour plus d’information, si vous restez 24h ou 48h et que vous souhaitez découvrir les alentours, vous trouverez des informations à l’office de tourisme.


510 visites sur cette page. 131.605 visites sur les pages seevisit