carte distances explorer
Garachico.

GARACHICO. Un village totalement détruit par une coulée de lave.

4 etoile     Vaut de parcourir 30 km
[Garachico] Ce charmant village balnéaire de 5.000 habitants fut le port principal de Tenerife jusqu'à l'immense éruption volcanique de 1706 qui le détruisit presque entièrement. Près du port, le château de San Miguel datant du 16e siècle est le seul vestige à avoir réchappé à la coulée de lave. Depuis l'éruption, le village a été reconstruit, mais son port a définitivement perdu de son importance au profit de Puerto de la Cruz, situé à 20 km à l'est. Les maisons de Garachico sont typiques de l'architecture traditionnelle des Canaries, et en tout cas bien loin de l'architecture des grandes stations balnéaires bétonnées. À moins de 300 mètres au large de Garachico, impossible de rater le Roc de Garachico. Cette petite île, presqu'aussi haute (169 m) que large, n'est habitée que par quelques espèces d'animaux menacés.
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ORGANISEZ VOTRE VISITE: • Les sites sont triés dans le sens du circuit. Circuit de 1 km (points rouges). Prévoir 1 heure (retour inclus), sans les visites et activités. Cliquez sur "itinéraire" pour vous rendre au début du circuit ou sur "parking" pour vous rendre au parking proche du début du circuit. • Les distances des sites sont calculées à vol d'oiseau depuis: Garachico / Santa Ana (7).
0,3 km à l'ouest de: Garachico / Santa Ana
itinéraire itinéraire
Porte Sans Porte.
1 etoile

PORTE SANS PORTE. Une nouvelle porte pour le port de Garachico. (1)

[Puerta sin Puerta] L'œuvre est en fait composée de deux parties: deux portes minimalistes en marbre de carrare. Elle fut réalisée par un artiste japonais, Kan Yasuda, qui vivait en Italie justement à proximité des carrières de marbres de Carrare. Une histoire amusante entoure cette œuvre. À l'origine, elle ne devait pas se trouver ici. Elle aurait dû être installée à Santa Cruz, mais le maire refusa. L'œuvre resta emballée plus d'un an avant qu'on lui trouve ce nouvel emplacement. Mais le monde est bien fait, car aujourd'hui, ces deux portes font écho à la porte de l'ancien port détruit par la coulée de lave de 1706. Cette porte se trouve dans le parque de Puerta Tierra (8).
Adresse: Avenida República de Venezuela, Garachico
0,3 km à l'ouest de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Petit château.
1 etoile

PETIT CHÂTEAU. Seul vestige du village avant l'éruption volcanique. (2)

[Castillo] Ce petit château fut construit en 1575 sur ordre de Philippe II d'Espagne pour protéger Garachico des attaques des pirates. Garachico était alors la capitale commerciale et le principal port de l'île de Tenerife. Lors de l'éruption volcanique de 1706, il fut le seul édifice du village à ne pas avoir été détruit par les coulées de lave.
Adresse: ~Avenida Tomé Cano, 11, Garachico
0,1 km au nord-ouest de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Tabacos Arturos.
1 etoile

TABACOS ARTUROS. Des cigares canariens de type cubain. (3)

[Tabacs Arturos] Ce musée-boutique vous présente la fabrication des cigares canariens, un savoir faire transmis par les émigrés des Amériques. La petite visite est gratuite. Cependant, comme les cigares cubains, les cigares des Canaries ne sont pas bon marché.
Adresse: ~Avenida Tomé Cano, 11, Garachico
0,1 km au nord-ouest de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
El Caletón.
3 etoile

EL CALETÓN. Piscines naturelles d'eau de mer. (4)

[El Caletón] Ces piscines d'eau de mer sont totalement naturelles. Elles furent formées lors de l'éruption volcanique de 1706 lorsque la lave se solidifia au contact de l'eau.
Adresse: ~Avenida Tomé Cano, 11, Garachico
0,1 km au nord-ouest de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Église Notre-Dame des Anges.
2 etoile

ÉGLISE NOTRE-DAME DES ANGES. L'église d'un ancien couvent. (5)

[Iglesia Nuestra Señora de Los Ángeles] Cette église est l'ancienne église du couvent de Saint François d'Assise qui fut fondé au 16e siècle. L'église comporte une seule nef. Son plafond est de style mudéjar, un style de type arabe.
Adresse: ~Glorieta San Francisco, Garachico
0,1 km au nord-est de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Plaza de la Libertad.
2 etoile

PLAZA DE LA LIBERTAD. Bordée par deux églises. (6)

[Place de la Liberté] Cette jolie place est bordée de palais anciens et de deux belles églises, notamment l'église Santa Ana à l'ouest. Au centre de la place se trouve un joli kiosque à musique ainsi qu'un café-restaurant où vous pourrez vous restaurer à l'ombre des arbres. Dans sa partie sud, la place accueille souvent des étals de marchands de fruits et légumes et de produits régionaux.
Adresse: Plaza de la Libertad, Garachico
0,1 km au nord-est de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Église Santa-Ana.
2 etoile

ÉGLISE SANTA-ANA. Elle fut reconstruite après l'éruption volcanique de 1706. (7)

[Iglesia Santa Ana] L'église de Santa Ana est la principale église de Garachico, à Tenerife. Elle est située à l'ouest de la Plaza de la Libertad. Cette église fut construite après l'éruption de 1706, car l'église d'origine (datant de 1520) fut totalement détruite lors de l'éruption volcanique de 1706.
Adresse: Calle Francisco Martinez Fuentes, Grachico
0,0 km de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Parque de Puerta de Tierra.
2 etoile

PARQUE DE PUERTA DE TIERRA. Et l'ancienne porte du port détruit de Garachico. (8)

[Parc de Porte de Terre] Depuis le parc, vous aurez un ravissant point de vue sur la montagne et ses constructions en escalier. Au centre du parc, se trouve une porte. C'est l'ancienne porte d'accès au port de Garachico avant qu'il ne soit détruit par la coulée de lave de 1706. Voilà pourquoi le parc est en creux, car cette partie de la ville n'a pas été recouverte par la lave. Dans le parc, vous pourrez également voir l'ancien pressoir de l'exploitation agricole de San Juan Degollado.
Adresse: ~Calle Juan González de la Torre, Garachico
0,1 km au sud de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
CIRCUIT. Laissez vous guider par Seevisit. Dans la section "Organisez votre visite", vous trouverez les informations utiles pour suivre le circuit de visite proposé. Si vous êtes à pied, vous pouvez cliquez sur le bouton "itinéraire" du premier point d'intérêt; si vous êtes en voiture, cliquez sur "parking" pour vous rendre au parking situé à proximité du premier point d'intérêt. Ensuite, il vous suffit de suivre la ligne rouge sur la carte. Nos circuits sont étudiés pour vous permettre de visiter les points d'intérêt les plus intéressants et les plus centraux. Pour les points ne faisant pas partie du circuit (points verts) car moins importants ou plus éloignés, fiez-vous au nombre d'étoiles et à vos centres d'intérêt.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Mirador El Emigrante.
2 etoileMIRADOR EL EMIGRANTE. Très beau point de vue sur Garachico. [Mirador El Emigrante] Depuis ce belvédère, vous aurez un ravissant point de vue sur Garachico et ses fameuses piscines naturelles d'eau de mer. La statue de l'émigrant fut inaugurée en 1990. Elle est l'œuvre de Fernando Garcia Ramos, un artiste originaire de Santa Cruz.
Adresse: ~TF-42, Garachico
0,5 km à l'ouest de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE: Un musée, un monument, un parc, un restaurant…
écrire
8 etoileTÉNÉRIFE. La plus grande île des Canaries. [Tenerife] /Région touristique/ Comptant près de 900.000 habitants, Ténérife est l'île la plus peuplée des îles Canaries. Sa capitale Santa Cruz de Tenerife (200.000 habitants) est agréable mais bien d'autres surprises vous attendent à Tenerife. Car ce qui distingue Tenerife des autres îles, c'est son incroyable diversité: Des côtes douces ou escarpées, des grandes stations balnéaires, des villages ravissants, et surtout un montagne! Traversée (du sud-ouest au nord-ouest) par une longue chaîne montagneuse, Tenerife dispose de trois grands parcs naturels. Le plus connu, au centre de l'île est le parc du volcan Teide qui culmine à 3.718 mètres. À lui seul il justifie le voyage, à moins que vous ne soyez venus que pour le soleil et la mer. C'est au sud-ouest de l'île que vous trouverez les plus les grandes stations balnéaires de Tenerife, comme par exemple Los Cristianos et Los Gigantes. Créées dans les années 1960, elles sont plaisantes quoiqu'un un peu trop bétonnées. Tenerife abrite également trois anciennes cités coloniales à ne pas manquer. San Cristóbal de La Laguna, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, La Orotava, construite à flanc de montagne, ou encore Garachico, ravissant petit port de pêche.
52 km à l'est de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Picryl
itinéraire itinéraire
ESPAGNE. Playa, fiesta et sangria. [España] /Pays/ L'Espagne est le deuxième pays le plus visité au monde. Déjà avant la mort de Franco (1975) et la fin de la dictature, l'Espagne séduisait toute l'Europe. Pour la douceur de son climat, pour ses longues plages de sable fin, pour son charme latin... Mais également pour ses prix bas, qui permettent de voyager en famille à moindre coût. L'Espagne est en Europe, mais semble vivre sur un fuseau horaire différent: La matinée peut durer jusqu'à 15 heures, ensuite on déjeune, puis on fait la sieste. L'après-midi commence vers 17 heures. Ensuite, vers 20 heures, on se retrouve entre amis pour boire un verre et grignoter quelques tapas... Puis on dîne vers 21 heures et la soirée peut continuer bien tard! Pourtant l'Espagne ne se résume pas à playa, fiesta et sangria. C'est une grande nation qui, à partir du 15e siècle, va conquérir presque toute l'Amérique du sud et y imposer sa langue et sa culture. Le saviez-vous? Sur Terre, la langue maternelle espagnole est plus utilisée que l'anglais! Mais les choses auraient pu être très différentes... Car même si aujourd'hui l'Espagne est un fervent pays catholique, elle fut sous domination arabe du 8e au 15e siècle. De cette époque arabe, elle garde une extraordinaire richesse architecturale et culturelle, à commencer par le flamenco et la paella. Et oui!
2.248 km au nord-est de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
AUTRES SUJETS: Classés selon la distance.
4 etoileICOD DE LOS VINOS. Et son arbre millénaire. [Icod de los Vinos] Cette ville de 23.000 habitants est surtout connue pour son dragonnier, un arbre qui aurait entre 800 et 1.000 ans. Fait assez rare pour être remarqué, Icod de los Vinos porte le nom d'un ancien roi guanche, Icoden. Les Guanches peuplaient Tenerfie avant d'être progressivement décimé par les conquistadores espagnols. L'appellation "Los Vinos" (les vins) fut ensuite associée au nom d'Icod pour tenir compte de la qualité de ses vins. Fin novembre, la ville est en fête. Pour la San Andres, les enfants dévalent la ville sur de petites planches à roulettes fabriquées spécialement pour l'occasion. Comme la plupart des villes construites sur les flancs de la montagne, Icod de Los Vinos présente de nombreuses rues en pente. Mais rassurez-vous, notre circuit est plutôt horizontal, sauf si l'envie vous prend de grimper aux arbres! ? En haut de la ville, trône un autre dragonnier tout aussi majestueux qui aurait lui plus de 500 ans.
4,3 km à l'est de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileLOS SILLOS. Une ville fondée au 16e siècle. [Los Sillos] Cette petite ville tranquille du nord-ouest de Tenerife compte environ 5.000 habitants. Elle fut fondée au 16e siècle lors de la conquête de l'île par les Espagnols. Nous vous conseillons de vous balader le long de sa côte parsemée de jolies zones de baignade et de sentiers. Autour de sa jolie Plaza de la Luz, retrouvez l'église Nuestra Señora de la Luz datant des origines de la ville ainsi que l'ancien couvent de San Sebastián des sœurs bernardines.
5 km à l'ouest de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileBUENA VISTA DEL NORTE. Point de départ pour le Faro del Teno. [Buena Vista del Norte] Cette petite ville paisible de 5.000 habitants fut fondée en 1513, au moment de la conquête de l'île par les Espagnols. C'est depuis Buenavista que vous pouvez rejoindre le Faro de Teno qui marque la pointe la plus à l'ouest de Tenerife. Le trajet ne peut se faire qu'en bus. Renseignez-vous auprès de l'office de tourisme. Dans le centre, découvrez sa jolie Plaza de los Remedios ainsi que son église Nuestra Señora de los Remedios. Avant de repartir, prenez peut-être un café et une pâtisserie dans l'un des bars qui bordent la place. Ambiance locale assurée.
8 km à l'ouest de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoilePARQUE RURAL DE TENO. La région la plus reculée de Tenerife. [Parc rural de Teno] /Région touristique/ Sur 80 km2, le parc naturel de Teno couvre une partie du massif montagneux de Teno. Du fait de ses montagnes et de ses profondes vallées, cette région de Tenerife est restée pendant longtemps un peu à l'écart du monde. Il existe deux grandes façons de découvrir le parc. Soit en suivant la route (en voiture, ou en vélo pour les grands sportifs) ou en randonnant. Nous vous conseillons de suivre la route (TF-436) du sud au nord et de ne pas la reprendre pour le retour. Car certes la route est sûre, mais elle est étroite et enchaîne des à-pics vertigineux. Il faut souvent se ranger sur le côté lorsque l'on croise une autre voiture. Le long de la route, vous trouvez une dizaine de points de vue. Nous vous avons sélectionné les meilleurs! Si vous souhaitez randonner, vous pouvez vous rendre au centre des visiteurs de Los Pedregales (voir la section "information" pour vous informer des possibilités de randonnées. Mais attention, il s'agit ici de randonnées qui vous prendront la journée ou presque. On est loin des balades habituelles de Seevisit. Pas question donc d'arriver en talon, sans eau, sans vêtements chauds et sans Kinder Pinguis! ? Car dans la montagne, le temps change vite et aux Canaries la nuit tombe tôt, à 18h en hiver et à 20h en été.
10 km au sud-ouest de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoileSANTIAGO DEL TEIDE. Un village avec vue sur le Teide. [Santiago del Teide] Ce petit village de 500 habitants est inratable si vous visitez le nord-ouest de Tenerife car il est traversé par la route TF-82 (nord-sud) et la route TF-436 qui traverse le parc rural de Teno. Le village de Santiago del Teide ne compte que 500 habitants mais c'est pourtant le centre de la commune de Santiago del Teide comptant 12.000 habitants et incluant par exemple Los Gigantes (5.000 habitants). Depuis le sud du village, vous pouvez apercevoir le pic du Teide (photo).
10 km au sud-ouest de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
6 etoilePARC NATIONAL DU TEIDE. Le parc national le plus visité en Europe. [Parque national del Teide] /Région touristique/ Avec plus de 4 millions de visiteurs par an, le parc national du Teide est le parc le plus fréquenté d'Europe. Il fut créé en 1954 et s'étend sur plus de 190 km2. En son centre, se trouve le spectaculaire cirque de Las Cañadas culminant à plus de 2.000 mètres d'altitude. Au nord du cirque, se trouve le pic du Teide (3.718 m), l'emblème de Tenerife. Parmi les activités à faire dans le parc, vous pouvez bien entendu emprunter le téléphérique qui mène sur le Teide. Si votre budget est limité, vous pouvez tenter de le gravir à pied ou, plus raisonnable, vous contenter de l'admirer depuis la route. Il n'existe qu'une seule route qui traverse ce paysage désolé que les habitants appellent "malpais" (mauvais pays). Les vulcanologues appellent cette roche dure et pointue "aa" en référence aux petits cris que vous pousserez (ah! ah!) si vous marchez pieds nus dessus. La route qui traverse le parc est bordée de nombreux parkings qui vous permettent de faire des photos, mais nous vous avons sélectionné les meilleurs. Depuis le centre des visiteurs de Caña Blanca, vous pouvez partir pour de petites randonnées. Elles sont assez bien balisées et durent d'une heure à une journée.
16 km au sud-est de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileLOS GIGANTES. Et son point de vue magnifique sur les falaises de Los Gigantes. [Los Gigantes] Cette station balnéaire dépend de la commune de Santiago del Teide. Avec sa marina (la plus grande de Tenerife), Los Gigantes était autrefois prisée par les touristes locaux, mais au fil des années elle a perdu de son authenticité. Avec 3.000 habitants, elle est bien plus petite que les stations de Las Américas; vous pourriez donc la trouver un peu trop calme! En revanche, ce qui la différencie de Las Américas, c'est son exceptionnel point de vue sur les falaises de Los Gigantes. Ces falaises impressionnantes plongent à pic dans l'océan. Si vous le souhaitez, depuis le port, vous pouvez faire des excursions en bateau vous menant au pied des falaises.
16 km au sud-ouest de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileTEIDE. Le plus haut sommet espagnol est un volcan. [Teide] Avec une altitude de 3.718 mètres, le pic du Teide est le plus haut sommet espagnol. Le téléphérique du Teide ne vous mène pas tout à fait jusqu'au sommet du Teide (3.718 mètres) mais jusqu'à une plateforme située à 3.555 mètres (La Rambleta). N'oubliez pas d'apporter un vêtement chaud car la température peut descendre en dessous de zéro degré. En une heure de marche, si vous le souhaitez, vous pouvez rejoindre à pied le Mirador de la Fortaleza (au nord) ou le Mirador del Pico (à l'ouest), sans toutefois parvenir au sommet qui n'est accessible qu'avec un permis. Le sommet est en fait un cratère de 50 mètres de large et de 25 mètres de profondeur. Toutefois, depuis la plateforme, vous avez déjà un ravissant point de vue sur le sud de Tenerife et sur les autres îles des Canaries, notamment la Gomera à l'ouest et Gran Canaria à l'est. Essayez d'arriver tôt le matin car le parking du téléphérique est petit et s'il est plein, il vous sera touB3:B4ent impossible de vous garer ailleurs.
16 km au sud-est de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileLORO PARQUE. Le grand zoo-parc de Tenerife. [Parc du perroquet] Avec près d'un million de visiteurs par an, le Loro Parque est l'une des grandes attractions de Tenerife. Le parc a ouvert en 1972. Sur plus de 50.000 m2, le Loro Parque est à la fois un jardin subtropical (avec palmiers, cactus, dragonniers et orchidées...) un zoo (avec félins, gorilles et crocodiles...) et un parc d'attractions animalier avec ses shows à l'américaine et son époustouflant tunnel aux requins. Parmi les spectacles mettant en scène nos amis les animaux, il y a le spectacle des oiseaux et celui des dauphins. Mais le spectacle à ne pas manquer, c'est celui avec les perroquets ("loro" en espagnol). Ce sont eux qui ont donné son nom au parc.
20 km à l'est de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit David Mani. Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
6 etoilePUERTO DE LA CRUZ. La plus vieille station balnéaire de Tenerife. [Puerto de la Cruz] Pendant longtemps, Puerto de la Cruz n'était que le port de la ville de La Orotava située à trois kilomètres dans les terres. Mais suite à la destruction du port de Garachico (situé à 20 km à l'ouest) par une éruption volcanique, Puerto de la Cruz grandit d'un coup et son agglomération finit même par absorber La Orotava, une très jolie ville à ne pas manquer. Au début du 20e siècle, Puerto de la Cruz fut la première station balnéaire de Tenerife. Aujourd'hui, avec une agglomération de 250.000 personnes (touristes inclus), Puerto de la Cruz fait jeu égal avec Las Américas, la méga station balnéaire du sud-ouest de Tenerife comptant 250.000 personnes (touristes inclus). Mais, il faut bien l'avouer, Puerto de la Cruz a deux défauts: son architecture des années 1960 a mal vieilli et comme la ville est située au nord, elle est régulièrement sous les nuages, voire sous la pluie. En revanche, Puerto de la Cruz vous plaira probablement davantage si vous aimez la culture, l'histoire et l'authenticité. La ville est par exemple en effervescence lors du carnaval et des fêtes religieuses (Nuestra Señora del Carmen le 16 juillet, San Andrés le 29 novembre) ou en mai, lors de la semaine des arts de la rue. En outre, comme la plupart des villes coloniales de Tenerife se trouvent au nord, Puerto de la Cruz constitue une excellente base si vous souhaitez visiter ces villes authentiques sans faire trop de route. Enfin, c'est à Puerto de la Cruz que se trouve l'une des attractions majeures de l'île, le grand zoo-parc Loro Parque.
22 km à l'est de: Garachico / Santa Ana
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas. Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leurs e-mails en cas d'envoi d'un texte ou d'une photo.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page. Faire du tourisme à Garachico. Découvrir Garachico pendant un weekend. See Visit vous montre les activités à Garachico, mais aussi près et autour de Garachico. See Visit vous propose un plan (une carte) de Garachico afin de visualiser les attractions et spots immanquables. Visiter la ville de Garachico en 1 jour, en 2 jours ou 3 jours ou une semaine. Vous pouvez faire le circuit (promenade à pied) ou chercher d'autres sites à proximité de Garachico. Triez la page pour obtenir le classement par nombre d'étoiles des lieux à voir absolument. Si vous restez 24h ou 48h, consultez l'office de tourisme pour plus d'information pour d'autres balades aux alentours.
PDF

125 visites sur cette page. 386.919 visites sur les pages seevisit