carte distances chercher
CROISIÈRES EN EUROPE.

CROISIÈRES EN EUROPE.

Quoi de plus grisant qu'une croisière? La nuit, vous voyagez tranquillement de port en port. La journée, vous visitez et découvrez les merveilles d'une nouvelle cité. Le soir, vous profitez des loisirs de votre bateau: bars, restaurants, piscine, spectacles, cinéma, casino, soirées dansantes... Visiter une ville librement en une journée demande un peu d'organisation. Facile avec Seevisit!
Ordre des sites: Les sites sont triés alphabétiquement.
ORGANISATION DES PONTS.
ORGANISATION DES PONTS. En général, les gros bateaux de croisière comportent 12 niveaux. Sur un bateau, les niveaux s'appellent d'ailleurs des "ponts". Ces ponts sont regroupés en quatre grandes catégories.
• Les trois premiers ponts (au raz de l'eau) correspondent aux quartiers techniques et de l'équipage.
• Les ponts 4, 5 et 6 sont les ponts les plus fréquentés le soir. Car on y trouve les restaurants avec service à table, les bars, le casino, les boutiques et le théâtre.
• Les ponts 7, 8 et 9 sont occupés par les cabines des passagers.
• Enfin, les ponts 10, 11 et 12 sont les ponts les plus fréquentés en journée car on y trouve les buffets, les piscines, les salles de sports, les spas...
LE JOURNAL À BORD. Chaque soir, vous trouverez sur votre lit le journal de bord du lendemain, dans lequel vous trouvez toutes les informations importantes. Présentation sommaire de la ville, heure d'arrivée et de départ du bateau au port, horaires des restaurants, du spectacle et des activités, sans oublier les irrésistibles réductions sur les boutiques ou les soins.
LES EXCURSIONS. Oui, les excursions sont chères, et vous aurez tout le loisir de refaire le monde à ce sujet avec vos voisins de table... Elles sont chères, car c'est sur ce type de prestation que les compagnies rentabilisent le prix de vente (bas) de votre croisière. Avec une excursion, vous êtes pris en charge de A à Z, et il est bien normal d'en payer le prix. Cependant, vous pouvez bien souvent visiter seuls, notamment avec les parcours de Seevisit.
• Si le port est proche du centre (2 km maximum), partez à pied,
• sinon prenez le taxi ou le bus local (parfois gratuit),
• et si vous êtes vraiment loin (comme par exemple entre le port de Civitavecchia et Rome) achetez juste le transfert.
8 etoile

AMSTERDAM. Venise flamande.

Avec 1,4 million d'habitants, Amsterdam est l'agglomération la plus peuplée des Pays-Bas. La ville fut au départ construite sur des terrains marécageux, le long du fleuve Amstel, qui a été canalisé au fil des siècles. Et des canaux, à Amsterdam, il y en a beaucoup! Cela vaut à la ville son surnom de Venise flamande. Avec son architecture joyeuse et colorée, ses rues commerçantes et ses nombreux musées, Amsterdam a beaucoup à offrir, à commencer par une incontournable visite en bateau au fil de ses canaux. Rares sont les visiteurs qui n'apprécient pas Amsterdam, tant chaque "coin de canal" est un paysage de carte postale. Et sur la carte postale, il ne faut pas oublier les coffee-shops, la marijuana et la prostitution, mais Amsterdam, c'est tout ça!
935 km au nord de Gènes
itinéraire
8 etoile

ANVERS. Le grand port, capitale du diamant.

(Antwerpen) Anvers compte 1,3 millions d'habitants (agglomération). L'histoire d'Anvers est indissociable de l'histoire de son port, aujourd'hui deuxième d'Europe, employant plus de 70.000 personnes à lui seul. Anvers est une vieille cité, aux nombreuses rues et places de style flamand, qui vous enchanteront. Mais Anvers est aussi une cité moderne qui se renouvelle chaque jour, avec notamment la construction d'immeubles marquants et grandioses, posés comme des diamants sur l'ancien port. Et des diamants, à Anvers, il y en a beaucoup d'autres... Car depuis le 19e siècle, la ville d'Anvers est la capitale mondiale du commerce du diamant. Si vous aimez l'art de vivre et la beauté, classiques et modernes, vous devriez adorer Anvers!
830 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
4 etoile

ARRECIFE. Capitale de Lanzarote.

60.000 habitants, soit plus du tiers de la population de Lanzarote, vivent à Arrecife, capitale de l'île. La plupart des touristes n'y font qu'y passer, à la recherche de sites plus dépaysants, comme les stations et les sites naturels de l'île. Si l'on s'en tient à la côte, Arrecife a pourtant quelques atouts. La cité a notamment conservé son aspect original de ville de pêcheurs le long de la lagune du Charco de San Ginés où les pêcheurs ancrent leurs petites barques. Ravissant! Arrecife tient son nom des récifs noirs volcaniques qui jonchent la côte sur laquelle la ville a été fondée au début du 15e siècle. C'est derrière ces récifs que les bateaux pouvaient d'ailleurs se cacher lors des attaques pirates sur la ville. Comme par exemple en 1571, lorsque Dogan le pirate met la ville à sac.
2626 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
8 etoile

ATHÈNES. Cité des dieux.

(Athens) L'agglomération d'Athènes compte plus de 3 millions d'habitants. Un tiers des Grecs vivent à Athènes! Athènes est considérée comme le berceau de la civilisation occidentale et de la démocratie. Le centre d'Athènes est un immense jardin, parsemé d'édifices datant de l'Antiquité. Dont notamment le célèbre Parthénon, aujourd'hui emblème de la Grèce. Pour aimer Athènes, il faut sans conteste aimer les ruines, car il y en a à chaque coin de rue... Mais, si vous sortez du "jardin des ruines", il faut également aimer la vie trépidante, car Athènes, elle, est une cité bien vivante!
1428 km au sud-est de Gènes
itinéraire
9 etoile

BARCELONE. Et son grain de Gaudi.

(Barcelona) Barcelone, dont l'agglomération compte 5 millions d'habitants, est la deuxième ville espagnole après Madrid. Avec sa douceur de vivre et son capital culturel unique, elle attire près de neuf millions de visiteurs chaque année. Et les Jeux Olympiques de 1992 y sont un peu pour quelque chose... Rendez-vous à Monjuic ou à la Barceloneta pour retrouver quelques uns des sites Olympiques. À Barcelone, on parle espagnol (le castillan) mais surtout le catalan, ce qui ne manquera pas de vous embrouiller si vous parlez un peu espagnol!
644 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
6 etoile

BARI. La cité de Saint-Nicolas.

Cette ville de 700.000 habitants (agglomération) est le deuxième pôle économique du sud de l'Italie après Naples. Bari est la neuvième ville d'Italie en termes de population. Ville millénaire, elle doit son développement au commerce, notamment avec le Moyen-Orient mais également au reliques de Saint-Nicolas, attirant les pèlerins catholiques et orthodoxes du monde entier. La ville est constituée de deux parties, la vieille ville (Bari Vecchia) et la ville plus moderne (quartier Murat). La ville moderne est très agréable à visiter et, outre sa grande rue piétonne, comporte beaucoup de jolis monuments et édifices. La vie à Bari est agréable, car la ville jouit d'un climat doux toute l'année, avec peu de pluie, même en hiver!
744 km au sud-est de Gènes
itinéraire
8 etoile

BORDEAUX. Capitale mondiale du vin.

Avec une agglomération proche d'un million d'habitants, Bordeaux est la plus grande métropole de la région. La ville est surtout connue pour être la capitale mondiale du vin. À partir du 3e siècle avant JC et jusqu'au Moyen-Âge, les Celtes, les Romains, les Francs et les Arabes y ont laissé les traces de leurs passages, ce qui confère à Bordeaux son caractère unique. Son patrimoine culturel est immense. Saviez-vous qu'après Paris, c'est la ville française qui compte le plus de bâtiments classés. Grâce à son unité architecturale, son centre-ville du 18e siècle et la métamorphose de ses quais, la ville a été inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco en 2007. Cependant, loin d'être une ville-musée, Bordeaux affiche un dynamisme prodigieux. Chic et bohème, calme et festive, Bordeaux saura vous enivrer...
754 km à l'ouest de Gènes
itinéraire
5 etoile

BREST. Deuxième port militaire de France.

Le port de Brest, deuxième port militaire de France après Toulon, est le siège de l'état-major de la défense maritime atlantique. Situé à l'embouchure naturelle d'un fleuve, Brest a de tout temps joué ce rôle de défenseur des côtes françaises. C'est d'ailleurs ce rôle stratégique qui lui valut sa perte lors de la Seconde Guerre mondiale, car la ville fut en effet presque totalement détruite par les bombardements alliés. À la lecture des différents points d'intérêt de la ville, vous constaterez bientôt que tout ou presque à Brest vous ramène à la guerre! Même si Brest n'est pas l'une des destinations touristiques majeures de Bretagne, grâce à ses 200.000 habitants (agglomération), ses universités et son port de croisière, Brest est tout de même une ville vivante et attachante pour un peu que l'on oublie les traditionnelles rues tortueuses et maisons à colombages... Il faut en effet visiter Brest avec un œil neuf, presque avec un œil d'enfant. Avec ses nombreux hangars réhabilités, son majestueux pont levant, son grand téléphérique, son château-fort et le va-et-vient de ses bateaux militaires sur le fleuve (vedettes, bateaux pompiers...), le port de Brest ressemble presque à un gigantesque jeu de playmobil! Sauf qu'ici le playmobil, c'est vous!
1119 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

BRIGHTON. La station balnéaire préférée des Anglais.

Cet ancien village de pêcheurs est aujourd'hui devenu une cité balnéaire gigantesque, dont l'agglomération compte environ 400.000 habitants. C'est au 18e siècle que tout a changé pour Brighton. Les médecins ont commencé à prescrire des séjours en bord de mer à leurs riches patients asthmatiques (et autres). La mode des bains de mer est lancée! Avec l'arrivée du chemin de fer, ils sont de plus en plus nombreux à venir de Londres. Entre deux bains de mer, il faut occuper tout ce petit monde. En conséquence, le village se transforme en grande station balnéaire, avec promenade, grands hôtels, casinos et surtout de grandes jetées. Elles permettaient d'aller en mer et de profiter de ses bienfaits sans prendre de bateau. Malin non? Encore plus malin, au fil du temps les jetées sont aménagées en longs boulevards de loisirs, avec foires, théâtres, manèges et sucreries... Ce sont ces immenses jetées qui ont d'ailleurs donné sa personnalité à Brighton, station balnéaire préférée des Anglais. En 2003, sa West Pier (jetée ouest) a totalement brûlé et depuis elle n'a pas été reconstruite, faute de moyens financiers. Car il faut bien avouer qu'avec son temps laiteux, Brighton est aujourd'hui concurrencée par les destinations plus exotiques à portée de charter. Rassurez-vous, la seconde grande jetée, située à l'est (Brighton Pier) est bien debout et vous attend avec ses deux montagnes russes et autres réjouissances. Enjoy!
984 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

BRISTOL. Grand port des Amériques.

Pendant des siècles Bristol a été, après Londres, la seconde ville du Royaume-Uni, autant en termes de population qu'en termes de commerce. Et puisque l'on parle de commerce, il faut bien avouer que Bristol, cette ville tournée vers l'Atlantique, a activement participé au commerce des esclaves. Bristol a également été une grande cité de production aéronavale, avec la production de grands paquebots à vapeur et plus tard d'avions (pas à vapeur!) comme par exemple le fameux Concorde. Cette cité industrielle et portuaire de 800.000 habitants (agglomération) fut presque totalement détruite pendant le Seconde Guerre mondiale. Comment attirer les touristes avec un tel passé?... Pourtant Bristol bénéficie d'un micro climat qui en fait l'une des villes les plus douces et agréables d'Angleterre. Et rassurez-vous, même si quelques séquelles de la guerre sont délibérément restées, la ville a été reconstruite! Ses anciens entrepôts ont été reconvertis en restaurants, en boutiques, en salles de spectacles ou en galeries d'art. D'ailleurs, à Bristol l'art est partout. Aujourd'hui très arty, Bristol est une ville verte, novatrice et charmante où il fait bon se balader. Sur les traces de Banksy (le plus célèbre des graffeurs anonymes!), le street art habille majestueusement les murs de la ville.
1161 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
5 etoile

CAPRI. Dolce Vita & Gabbana.

Dès l'Antiquité, cette petite île, d'à peine six kilomètres de long, était connue pour son incroyable beauté. À l'époque romaine, elle était déjà un lieu de villégiature pour les riches et les puissants. Au 19e siècle, quand il faisait trop chaud en été à Rome, l'aristocratie romaine venait passer ses vacances à Capri, pour profiter de sa fraîcheur. Dans les années 1950-1960, un peu grâce au cinéma et à Godard, Capri est devenue irrésistiblement à la mode. C'était une vraie vague Dolce Vita! Toute la jet-set (arrivée en yacht) se retrouvait à Capri et arborait la tenue locale: sandales de cuir, colliers de corail, pantalon corsaire... Ce style a inspiré de grands créateurs, à commencer par Dolce Gabbana... Aujourd'hui l'île semble un peu victime de son succès... ll y a trop de touristes et la production locale de sandales ne suit pas... Non, c'est une blague! Bleu intense de la Méditerranée, ruelles étroites, maisons au blanc éclatant, placettes de cinéma... Capri se savoure à chaque coin de rue ou de rocher! On pourra visiter la grotte bleue (aux eaux bleues et cristallines), les villas du 19e siècle, les ruines des villas romaines... Mais Capri vous réserve encore beaucoup de lieux sauvages et secrets...
612 km au sud-est de Gènes
itinéraire
7 etoile

CARDIFF. Porte du Pays de Galles.

Cardiff, comptant près de 600.000 habitants (agglomération), est la capitale du Pays de Galles. La ville a été fondée par les Romains, autour d'un fort sur lequel a ensuite été construit le château normand, emblème de la ville (photo). Jusqu'au 19e siècle, Cardiff reste une petite ville. C'est grâce à la découverte et l'exploitation du charbon que Cardiff est ensuite devenue le plus grand port charbonnier au monde. Bizarrement, lors de la Seconde Guerre mondiale, la ville a été relativement épargnée par les bombardements allemands. Le centre de Cardiff, toujours dominé par l'ancienne forteresse normande, est piéton et accueillant. Les jours de pluie (ou plus rare, de canicule), réfugiez-vous sous l'une des nombreuses arcades de la ville. Sinon, les anciens docks réhabilités constituent aussi un bon prétexte de balade. Pour la balade, ne négligez pas non plus le Bute Park. Ancien domaine d'une riche famille de Cardiff (les marquis de Bute), ce parc est devenu aujourd'hui un incontournable de la ville.
1196 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
5 etoile

COBH. Le port du rêve américain.

Dans cette ville comptant 12.000 habitants, tout ou presque vous ramène inexorablement à son passé portuaire. C'est l'un des plus grands ports naturels du monde. Il connut une extension très rapide au 18e siècle lorsqu'il devint le port d'attache des navires anglais dans la guerre d'indépendance américaine puis dans les guerres contre la France. Plus tard, entre le 19e et le 20e siècle, Cobh devint l'un des ports majeurs du transport de passagers transatlantique. C'est de Cobh que partirent définitivement pour l'Amérique 2,5 des 6 millions d'émigrés irlandais. Et c'est dans le port de Cobh que le Titanic fit sa dernière escale avant de couler en faisant 1.500 morts. En 1915, c'est le frère jumeau du Titanic, le Lusitania, qui sombra au fond des eaux, mais cette fois, le coupable n'était pas un iceberg mais les Allemands! Cela entraina l'entrée en guerre des États-Unis. La plupart des 1.200 victimes furent enterrées à Cobh. Pour vous remettre de toutes ces émotions, prenez le temps de longer les quais et d'admirer les belles demeures à l'architecture britannique. Depuis la cathédrale Saint Colman, vous aurez aussi une vue ravissante sur... le port!
1519 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
6 etoile

CORFOU. L'île entre Italie et Albanie.

[Région touristique] (Corfu) Corfou compte 110.000 habitants. C'est l'île la plus au nord de toute la Grèce. Située entre l'Italie et l'Albanie, Corfou a de tous temps été sujet de convoitise, notamment pour le commerce... et aujourd'hui pour le tourisme de masse. Corfou a récemment été inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco pour son caractère unique, mêlant de multiples cultures, à la fois byzantine, italienne, française, anglaise, mais surtout grecque! La beauté sauvage de Corfou a inspiré de nombreux écrivains et artistes, tels que Goethe ou Sisley. L'impératrice Sissi y avait même fait construire un ravissant palais.
1053 km au sud-est de Gènes
itinéraire
6 etoile

CORK. Capitale des campagnes.

Située en "pleine campagne", cette ville de 125.000 habitants est à la fois une grande ville industrielle et universitaire. Jeune et dynamique, Cork attire les grands noms de l'informatique et de l'électronique. Fiers de leurs origines, les habitants de Cork voient leur ville comme une rivale de Dublin, la capitale, mais peu importe car beaucoup considèrent Cork comme la capitale de la "République populaire de Cork". Vous l'aurez compris, tout cela n'est que du folklore, mais cela illustre l'ambiance joyeuse et folklorique de la ville. Des musiciens de rue contribuent à ambiancer les jolies rues de la ville. Pour les puristes, sachez que la ville est également célèbre pour ses concerts classiques et ses ballets. Le centre-ville se trouve sur l'une des îles formées par les méandres de la rivière Lee qui baigne la ville. À Cork, deux monuments semblent incontournables. Le clocher de l'église Sainte-Anne qui surplombe la ville et l'ancienne prison dans laquelle les prisonniers étaient enfermés avent d'être déportés vers l'Australie.
1533 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

CRÈTE. Chaleureuse île de Minos et des Enfers.

[Région touristique] (Crete) La Crète est de loin la plus grande et la plus peuplée (600.000 habitants) de toutes les îles grecques. Située en face des côtes africaines, son climat est doux toute l'année. Vous profiterez de la douceur du soir pour dîner en terrasse et goûter les spécialités locales: poisson ou saligaria (escargot), sans oublier un peu de raki ou de vin grec pour vous désinhiber avant de danser le pentozali... Vous savez, cette fameuse danse que l'on danse les bras levés! Profitez-en, car Minos, juge des Enfers, vous attend (peut-être) au tournant! Selon la mythologie, c'est en effet en Crète qu'il est né. Avant de le rencontrer, goûtez un peu aux enfers en visitant l'île. Montagneuse et sauvage, les paysages crétois sont bruts et arides... Leurs pics rocheux brûlent sous le soleil et les vents chauds venus d'Afrique. L'île compte également une myriade de cavernes et de gorges aussi profondes qu'inquiétantes... Mais les chapelles, les monastères et les petits villages de montagne vous permettront de souffler un peu!
1708 km au sud-est de Gènes
itinéraire
8 etoile

DUBLIN. La ville aux portes colorées.

Dublin est l'une des plus anciennes villes d'Europe. Elle fut fondée par les Vikings au 9e siècle, à l'emplacement d'un village beaucoup plus ancien peuplé dès le 2e siècle. Au 12e siècle, ce sont les Anglais qui firent de Dublin la capitale de l'Irlande. Au gré des guerres et des luttes d'indépendance, Dublin fut malmenée par l'histoire. Elle fut presque totalement détruite en 1916 lors de l'insurrection de Pâques, et perdit une bonne partie de ses monuments. Aujourd'hui, avec ses 1,1 million d'habitants (agglomération) la ville est joyeuse et bien vivante. D'ailleurs, Dublin n'est pas une ville qui se visite mais une ville qui se vit! Et la vie à Dublin pourrait bien commencer par une bonne bière! On raconte que les femmes auraient peint les portes de leurs maisons de couleurs différentes pour mieux guider leurs maris ivres... Tout en contraste, Dublin est catholique et protestante, classique et celtique, médiévale, géorgienne et moderne... Découvrez son ravissant château, son légendaire Trinity College, ses deux cathédrales... Mais n'oubliez pas de faire un tour au Temple Bar. Avec ses pubs historiques, c'est le quartier emblématique de Dublin. Repérez la couleur de la porte de votre hôtel avant de sortir!
1486 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

DUBROVNIK. La perle de l'Adriatique.

Située sur la route de la soie, cette éblouissante cité s'appelait autrefois Raguse, jusqu'à la chute de l'Empire Austro-Hongrois en 1918. Dubrovnik compte 30.000 habitants. Elle se trouve nichée entre la mer Adriatique au sud, et d'imposantes falaises calcaires au nord. Entourée de solides remparts, Dubrovnik s'enorgueillit de ne jamais avoir été prise, si ce n'est par le feu. Car en 1667 la ville est totalement détruite par un gigantesque incendie. Lors de la guerre de 1990 (voir ci-après), la ville sera de nouveau détruite, à 60 %. Mais grâce à des fonds étrangers, elle a heureusement été reconstruite, pour le plus grand plaisir des Croates et des touristes.
766 km à l'est de Gènes
itinéraire
6 etoile

DURRËS. Sur la Riviera albanaise.

Fondée au 7e siècle avant JC, Durrës est un grand port depuis l'antiquité et c'est aujourd'hui le plus grand port albanais. Comptant 210.000 habitants (agglomération), Durrës est la seconde ville d'Albanie, mais c'est surtout la "capitale" de la Riviera albanaise. S'étirant sur cent kilomètres au sud de l'Albanie, le long de la mer ionienne, la Riviera offre aux visiteurs ses petites plages de sable fin, ses petits villages authentiques et ses stations balnéaires. Depuis les années 1990, avec la fin du communisme et l'ouverture du pays, Durrës a connu une croissance rapide. C'est la station balnéaire préférée des vacanciers et des Albanais, notamment des habitants de Tirana (la capitale). Mais sa croissance rapide rime aussi avec bétonnage et pollution! Malgré tout, Durrës ne manque pas d'attraits. Le centre-ville se trouve dans l'ancienne cité antique. Certains monuments de cette période, tels que l'amphithéâtre romain, sont partiellement ou totalement enfouis sous la ville moderne avec ses immeubles du 19e et 20e siècle. Laissez-vous guider par la rue Tregëtare, qui, avec ses bars et ses restaurants, vous mène agréablement jusqu'à la grande mosquée.
924 km à l'est de Gènes
itinéraire
8 etoile

ÉDIMBOURG. L'Écossaise aux sept collines.

(Edinburgh) Comptant seulement 600.000 habitants (agglomération) Édimbourg oscille entre ambiance de grande capitale (d'Écosse) et ambiance de village. Édimbourg est pourtant la deuxième destination touristique du Royaume-Uni, après Londres. Édimbourg est noire comme la roche volcanique utilisée pour construire ses bâtisses. Car la ville est construite sur sept anciennes cheminées volcaniques, donnant parfois à Édimbourg le surnom de ville aux sept collines, comme pour Rome! La plus haute de ces collines, Arthur's Seat, culmine à 251 mètres. Le château d'Édimbourg, datant du 5e siècle et à l'origine de la ville, est quant à lui construit sur Castle Rock. Il est aujourd'hui entouré de Old Town, le centre historique médiéval d'Édimbourg. Une fois qu'il n'a plus été nécessaire de construire sur les hauteurs pour se protéger des invasions, la ville a pu s'étendre en contrebas. Notamment dans le quartier de New Town (nouvelle ville) construit au 18e siècle. Ne vous y trompez pas, à Édimbourg le noir est joyeux! Pour vous en convaincre, poussez la porte de l'un de ses nombreux pubs. Si l'ambiance n'est pas assez joyeuse à votre goût, commandez un whisky (écossais bien sûr!). Les choses devraient vite s'arranger ?. Surtout pendant le grand festival d'Édimbourg, qui chaque chaque été attire des milliers de visiteurs. Regroupant en fait plusieurs festivals mêlant musique, danse et théâtre, c'est tout simplement le plus grand festival au monde!
1544 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
4 etoile

FALAISES DE MOHER. Le site naturel le plus visité d'Irlande.

Les falaises de Moher sont l'une des principales attractions touristiques d'Irlande. Sur une longueur de 8 km, elles culminent à 214 mètres au dessus de l'océan Atlantique. Le contraste entre le gris des falaises, le bleu de la mer et le vert des prairies est saisissant et oblige presque à un selfie pour dire à tout le monde "j'y suis!". La roche est composée de strates de grès et de schiste moussu où viennent nicher des milliers d'oiseaux. Plusieurs chemins de randonnée parcourent les falaises et les environs. Sur place, le Visitor Centre propose des expositions thématiques.
1644 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
9 etoile

FLORENCE. Capitale des arts.

(Firenze) Totalement préservée et entourée par la campagne verdoyante, cette ravissante cité d'un million d'habitants (agglomération) est sans conteste l'une des plus belles villes au monde. À elle seule, elle rassemble le quart des œuvres artistiques italiennes. C'est dire! Florence a bénéficié pendant plusieurs siècles de la bienveillance de la famille Médicis, une famille de banquiers riche et puissante qui l'a délibérément dotée de palais somptueux et d'œuvres d'art sublimes. Pour ce faire, les Médicis ont attiré les plus grands artistes de leur époque. À commencer par Michel Ange qui nous a laissé son fameux David, probablement l'une des plus célèbres sculptures dans le monde. À Florence, on visite bien sûr le Duomo (dôme). Symbole de Florence (photo), c'est la plus grande coupole jamais construite. Vous visiterez également le Ponte Vecchio (vieux pont) avec, comme sur de nombreux ponts au Moyen-Âge, des échoppes construites directement sur le pont! Florence est une ville-musée. Où que l'on aille, il semble difficile d'échapper à l'art... Si l'art n'a que peu de prise sur vous (il y en a!), sortez des sentiers battus... Promenez-vous par exemple le long du fleuve Arno. Ou bien, sur le marché de San Lorenzo ou le Mercato centrale... Le soir venu, dirigez-vous vers San Frediano ou piazza Santo Spirito. Leurs bars branchés n'attendent que vous! Peu importe que vous soyez amateur d'art ou pas...
199 km à l'est de Gènes
itinéraire
7 etoile

GALWAY. La ville des tribus.

Cette cité portuaire de 120.000 habitants se trouve à l'embouchure entre le fleuve Corrib et l'océan Atlantique. Idéalement située au centre des sites les plus populaires d'Irlande (Connemara, Moher, Burren...), Galway est très appréciée des visiteurs. Jusqu'au 17e siècle, Galway était encore gérée par quatorze "tribus" qui régnaient sur la ville, la protégeaient et la développaient, notamment grâce au commerce avec l'Espagne. Puis assiégée par les troupes de Cromwell, Galway tomba en déclin et ce n'est que récemment que la ville a pu reprendre des couleurs, et devenir festive et bohème. Aujourd'hui, grande ville universitaire et grand port de croisière, Galway est jeune et dynamique. Autour d'Eyre Square, une ravissante place du 18e siècle, vous trouverez de jolies boutiques et des pubs traditionnels organisant souvent de petits concerts de musique irlandaise. Niché dans les anciens remparts, le quartier latin, quant à lui, déploie ses jolies rues sinueuses bordées de façades décorées, de boutiques et de galeries d'art. Le long de la plage, de pittoresques maisonnettes basses ajoutent au charme naturel des lieux, très appréciés des romantiques et des artistes.
1639 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

GÊNES. Le grand port capitale.

(Genova) Comptant un million d'habitants, Gênes est le premier port d'Italie. Gênes semble avoir de tout temps été tourné vers la mer et son commerce. Vous ne serez donc pas surpris de savoir que le plus grand des explorateurs, Christophe Colomb, est né et a grandi à Gênes! Pendant huit siècles, jusqu'en 1797, Gênes a aussi été la puissante et orgueilleuse capitale de la République de Gênes, l'une des plus grandes puissances maritimes. Cette double personnalité, de port et de capitale, a donné à Gênes son aspect contemporain. Les anciennes rues modestes et crasseuses du port côtoient les palais cossus et somptueux de la capitale.
0 km de Gènes
itinéraire
7 etoile

GLASGOW. Capitale économique d'Écosse.

Glasgow est une ancienne grande cité industrielle et ouvrière (textile, sidérurgie) ainsi qu'un grand port. Mais après la Seconde Guerre mondiale, la chance tourne pour Glasgow. La désindustrialisation, les grèves et le chômage s'acharnent sur la ville. En moins d'un siècle, Glasgow perd près de la moitié de sa population. Mais rassurez-vous, Glasgow semble aujourd'hui avoir terminé sa mutation. Comptant 1,8 million d'habitants (agglomération), Glasgow est la plus grande ville et la capitale économique d'Écosse! "Redessinée" au 19e siècle, Glasgow présente un mélange intéressant de palais victoriens et d'immeubles fonctionnels en grès rouge, mais aussi de gratte-ciel des années 1960. La ville renait de ses cendres dans les années 1980, avec de gros investissements pour redynamiser le centre-ville et les quais, la construction de nouveaux lieux culturels (Collection Burell, Scottish Exhibition Centre...). Capitale européenne de la culture en 1990, aujourd'hui Glasgow se veut capitale culturelle et musicale. Temple de la musique rock et électro, on visite Glasgow autant de jour que de nuit. Bonne nuit alors!
1578 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

GRENADE. La plus orientale des cités andalouses.

(Granada) Cette ravissante cité de 380.000 habitants (agglomération) est avantageusement située entre mer et montagne. Au sud, la Méditerranée et ses ravissantes plages de la Costa Tropical. Au nord, la Sierra Nevada, ses cimes enneigées et ses stations de ski. Avec la Sierra Nevada pour majestueux décor, Grenade est l'une des plus belles villes d'Espagne. C'est aussi la plus orientale, car lors de la Reconquista, Grenade fut la dernière ville à être reprise aux Arabes par les Chrétiens. Car souvenez-vous, l'Espagne fut sous domination arabe du 8e au 15e siècle. Et c'est justement de cette période que Grenade a hérité de ses plus beaux atours. Notamment de la fameuse et majestueuse Alhambra. Près de cinq millions de touristes se pressent chaque année pour visiter cet ancien palais arabe. Protégé par ses épaisses murailles et culminant sur l'une des sept collines de Grenade, l'Alhambra est une véritable ville dans la ville. Vous ne manquerez pas cependant de vous rendre dans le centre de Grenade. Flânez par exemple dans les petites ruelles abruptes des quartiers de Albacín ou de Realejo. Grande ville universitaire, Grenade est une ville jeune! Le soir venu, amusez-vous dans ses bars sur un rythme de Flamenco tout en dégustant des tapas. À Grenade, capitale des tapas, vous devriez trouver votre bonheur...
1325 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

HAMBOURG. Porte sur le monde.

(Hamburg) Avec une population de 1,8 millions d'habitants, Hambourg est la deuxième ville d'Allemagne. Comptant parmi les plus grands ports au monde, Hambourg est une ville riche et prospère. La ville possède de très beaux musées, notamment un grand musée des Beaux-Arts. Si vous préférez les balades, sachez qu'avec ses soixante kilomètres de canaux et ses deux mille ponts, c'est l'une des villes les plus vertes d'Europe. Tout du moins si on oublie le béton. Car, comme la plupart des grandes villes allemandes, Hambourg a été presque totalement détruite à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mais ici, la reconstruction a largement favorisé le béton, ce matériau magique du 20e siècle, pratique et pas cher. Si la magie du béton n'opère pas sur vous, consolez-vous avec quelques bières dans ses nombreux bars, et pourquoi pas dans son quartier rouge, le plus grand d'Europe. Car, ne l'oubliez pas, vous êtes ici dans un port! Vice et délice se côtoient.
1022 km au nord de Gènes
itinéraire
6 etoile

IBIZA. Capitale mondiale de la fête.

[Région touristique] Comptant 160.000 habitants, Ibiza est la deuxième île des Baléares en termes de population. Elle attire plus de deux millions de touristes chaque année. Elle est mondialement connue comme l'île de la fête et de la nuit, surtout pendant la période estivale de juin à septembre. Autrefois assez pauvre et délaissée, Ibiza a été découverte et mise à la mode par les hippies dans les années 1960. Et depuis la mode ne faiblit pas. Plage, soleil, cocktails et pistes de danse vous attendent. Tout comme les meilleurs DJ de la planète qui se régalent à vous régaler de leur techno, électro et house music. Tout cela est aujourd'hui une industrie bien huilée, dont Ibiza tire la majeure partie de ses revenus, au risque de défigurer l'île avec d'immenses infrastructures. Mais Ibiza cache aussi un autre visage, plus paisible, naturel et culturel: De ravissantes petites criques aux eaux transparentes (par exemple Sa Caleta), des brebis et des chèvres qui pâturent, une terre ocre plantée de caroubiers, de figuiers et d'orangers, des maisons en pierres sèches transformées en maisons d'hôtes, des restaurants traditionnels...
873 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
2 etoile

KATAKOLON. Port d'Olympie.

(Katakolo) Ce petit village grec de la mer ionienne compte seulement 600 habitants. Niché entre son port et sa colline, il s'est fortement développé ces dernières années avec le succès grandissant des croisières. Katakolon est donc devenu le port d'Olympie, situé à 28 km à vol d'oiseau. Le village se trouve dans la région semi-montagneuse de Pyrgos. Katakolon ressemble plus à une mini station balnéaire pour croisiéristes qu'à un authentique village grec, mais l'avantage est qu'ici, tout est prévu pour le confort des touristes. Super!
1281 km au sud-est de Gènes
itinéraire
5 etoile

LE HAVRE. Une cité idéale de béton.

Le Havre est une ville de 170.000 habitants incroyablement fascinante. À la suite des bombardements de la seconde guerre mondiale, ce qui était autrefois un "havre" de paix, avec de jolies rues tortueuses bordées de maisons à pans de bois, disparut à jamais. 85 % de la ville fut détruite. Il fallut tout reconstruire, mais rapidement et différemment. Auguste Perret, un ingénieux architecte, remplit cette mission: des rues rectilignes bordées d'immeubles de béton. Un style très différent, à aimer ou à détester, mais qui rend le Havre unique aujourd'hui.
876 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
3 etoile

LE PIRÉE. Port d'Athènes, l'un des plus grands ports de passagers au monde.

(Piraeus) Avant d'être un port, souvenez-vous bien que c'est déjà une ville, de près de 200.000 habitants, c'est donc immense. Le port du Pirée compte parmi les plus grands ports de Méditerranée, notamment en raison de sa proximité avec Athènes. Venez découvrir cette ambiance, ce flot continu de passagers et de marchandises qui transitent chaque jour dans le port. Il y a en fait trois ports: • À l'ouest, Kantharos, le plus grand, utilisé comme port commercial et de croisière. • Au milieu, Zea, de taille moyenne, utilisé comme marina, et enfin • À l'est, Microlimano, le plus petit, utilisé comme port de pêche. Pour la visite, Microlimano est le plus agréable, il est jalonné de nombreux bars et restaurants. Les coordonnées GPS de l'itinéraire sont celles de la gare (station) du Pirée.
1424 km au sud-est de Gènes
itinéraire
6 etoile

LIVERPOOL. Ville des Beatles.

Ancienne cité riche et florissante, le port de Liverpool (port du Titanic) a beaucoup souffert de la désindustrialisation après la Seconde Guerre mondiale, allant jusqu'à perdre une grande partie de sa population. Redevenue prospère au prix de grands efforts, la ville compte aujourd'hui 1,6 million d'habitants (agglomération). Et beaucoup d'entre eux sont fans de foot (Liverpool Football Club) et des Beatles. La ville joue d'ailleurs sa partition à fond sur les Beatles. Si par exemple, vous passez par l'aéroport des statues grandeur nature des Beatles vous mettront immédiatement dans l'ambiance. Liverpool est une cité multiculturelle. En ville, ne ratez donc pas le quartier de China Town. On pourra aussi visiter l'un de ses nombreux musées. Concernant le nombre de musées, Liverpool se classe juste après Londres. Visitez donc le musée des Beatles... Mais si vous préférez le foot au musée, pourquoi ne pas visiter le Liverpool Football Club Museum?!
1323 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
9 etoile

LONDRES. La ville-monde.

La ville de Londres a été fondée il y a plus de 2.000 ans par les Romains (Londinium). Jusqu'au 20e siècle, Londres est la capitale de l'empire britannique et donc la capitale du monde! Dès lors, ne cherchez pas pourquoi le méridien de Greenwich (méridien zéro) se trouve à Londres... Grâce à la City, Londres fait partie des trois grandes places financières mondiales, avec New-York et Hong Kong. Pour son attrait et sa puissance culturelle, avec son aire urbaine de 12 millions d'habitants, elle est souvent comparée à Paris, sa grande "rivale", dont l'aire urbaine compte également 12 millions d'habitants!
1037 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
6 etoile

MARSEILLE. La pétanque, le Pastis et la toute petite sardine!

Fondée six siècles avant JC, Massalia, son nom antique, est la plus vieille ville de France; mais la deuxième en termes de population, avec une agglomération de 16 millions d'habitants. Les Marseillais sont réputés pour tout exagérer! Au point de prétendre qu'un jour une petite sardine aurait bouché le port de Marseille... En fait cette légende est née d'un fait réel. La Sartine serait une bateau qui se serait échoué dans le port et qui aurait bloqué le trafic. Pour beaucoup, Marseille rime avec bouillabaisse, pétanque et Pastis, mais les temps changent, et grâce à une partie de sa population venue d'Afrique, aujourd'hui il faut aussi compter avec le couscous et la chicha. En 2013, Marseille a été pendant un an la capitale européenne de la culture et elle a attiré plus de dix millions de visiteurs.
312 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
6 etoile

MINORQUE. L'île nature des Baléares.

(Minorca) [Région touristique] Par sa taille et sa population (93.000 habitants), Minorque est le seconde île des Baléares. Par rapport à sa grande sœur Majorque, île la plus visitée d'Europe, Minorque a pu conserver son authenticité et son aspect sauvage. Depuis 1993, Minorque est d'ailleurs classée "réserve mondiale de biosphère" par l'Unesco. Avec ses terres et sables rouges, ses murets de pierre sèche, ses falaises escarpées (au nord), ses petites criques aux eau turquoise et transparentes (au sud), Minorque a de quoi séduire. Sans compter ses deux ravissantes plus grandes villes: Maó, la capitale à l'est, ou encore la ravissante Ciutadella à l'ouest.
633 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

MONACO. Rocher des princes.

Indépendante depuis 1861 et forte de son statut de principauté, cette petite ville-état de seulement 37.000 habitants est pourtant mondialement connue. Il faut dire que Monaco fait rêver. Tout d'abord les grandes fortunes attirées par un régime fiscal avantageux. Mais aussi tout un chacun, car Monaco est devenue au fil du temps un paradis des loisirs, avec jardins, musées, aquarium, grand prix, ports, hôtels, boutiques, plage, casino, palais et son immanquable relève des carabiniers du prince... Et pour ce faire, Monaco sait mélanger habilement tradition et modernité, ce qui la rend aussi attachante. Et comme le succès est au rendez-vous, la ville ne cesse de grandir. Déjà 25 % du territoire a été gagné sur la mer, et cela semble ne jamais vouloir s'arrêter...
143 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

MONT SAINT-MICHEL. Sa baie et ses grandes marées.

Le Mont-Saint Michel est l'un des sites les plus touristiques de France, avec environ 3 millions de visiteurs par an. C'est un site remarquable car deux fois par jour, grâce aux marées qui peuvent atteindre jusqu'à 15 mètres de hauteur, cet éperon rocheux de 92 mètres de hauteur redevient une île. Vous pouvez rejoindre l'îlot à pied, mais méfiez-vous des marées qui, dit-on, avancent à la vitesse d'un cheval au galop... Un vieux cheval!
927 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
6 etoile

MYKONOS. Gay-friendly.

Avec seulement 10.000 habitants, la ville de Mykonos (ou Chora), capitale de l'île de Mykonos, est pourtant mondialement connue. La ville est fidèle à son image de carte postale: petites maisons blanches aux volets bleus, rues peintes en blanc, moulins à vent, petites églises orthodoxes, boutiques traditionnelles ou branchées, galeries d'art... Tout y est! La ville a connu un réel boom touristique dans les années 1970, popularisée notamment par les gays qui adorent s'y retrouver pour profiter du soleil et faire la fête. Mais les 400.000 touristes qui visitent Mykonos chaque année ne sont pas tous gays, enfin à ce qu'on dit:-)
1577 km au sud-est de Gènes
itinéraire
8 etoile

NAPLES. Insoumise et sulfureuse.

(Napoli) Fondée par les Grecs, cette cité de plus de 3 millions d'habitants (agglomération) est presque aussi vieille qu'Athènes! Pendant trois millénaires elle a enduré les invasions et dominations diverses sans jamais se soumettre totalement... Car à Naples la résistance se fait en secret. En effet, comment penser à Naples sans penser à sa réputation sulfureuse de ville mafieuse? Sa Camora, célèbre "groupement d'intérêt", est née au 19e siècle, en résistance à l'unification de l'Italie. Aujourd'hui encore, elle continue de défrayer la chronique et de nourrir tous les phantasmes. D'ailleurs, Naples est un phantasme à elle seule. Construite entre baie et Vésuve, la ville est pour le moins photogénique, mais dangereuse. Son volcan, le Vésuve, est le seul d'Europe encore actif. Sa dernière éruption date de 1944. Alors si vous sentez le soufre, enfourchez votre vespa et roulez vite! Avant cela, on espère que vous aurez le temps de découvrir la ville. Faites du shopping sur son avenue Spaccanapoli, perdez-vous dans ses quartiers espagnols, visitez ses musées du centre historique, montez en funiculaire sur sa colline du Vomero, sirotez des Martini ou des Spritz dans son quartier de Chiaia...
589 km au sud-est de Gènes
itinéraire
7 etoile

NICE. La belle Italienne.

L'agglomération de Nice compte un million d'habitants, et contrairement aux idées reçues, Nice n'est pas une ville de vieux mais une ville universitaire, jeune et dynamique. C'est une ville de style italien, avec ses nombreuses façades colorées, blottie entre mer et montagne: un ravissement. Le climat y est très doux toute l'année, le soleil brille presque tous les jours, même si, le saviez-vous, il y pleut presque autant qu'en Bretagne, mais ce sont des averses violentes et courtes. C'est la raison pour laquelle, dans la région, les ruisseaux se transforment si souvent en torrents.
156 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
5 etoile

OLYMPIE. Cité des Jeux Olympiques.

(Olympia) Cette petite ville de 1.000 habitants abrite l'un des sites antiques probablement le plus connu au monde. À moins d'un kilomètre au sud-est de la ville, c'est sur le site de l'ancienne Olympie que se déroulaient les Jeux Olympiques dans l'Antiquité. La ville abrite aussi quelques musées qui vous font revivre ce glorieux passé.
1303 km au sud-est de Gènes
itinéraire
7 etoile

PALMA DE MAJORQUE. Capitale des Baléares.

(Palma de Mallorca) Avec une population de 600.000 habitants, Palma de Majorque, ou tout simplement Palma, est la capitale de Majorque, la plus grande île de l'archipel des Baléares. Palma a été fondée par les Romains et a été détruite par les Vandales... Puis, au 8e siècle, comme une bonne partie de l'Espagne, elle tombe aux mains des Arabes, qui la font devenir capitale de l'île et la développent considérablement. De cette époque, la ville conserve de trop rares vestiges. Par exemple ses bains arabes, mais surtout son superbe Almudaina, un ancien château musulman devenu palais royal. Après la Reconquista par les Chrétiens, au 15e siècle, la ville connaît des périodes d'extension et de récession. Elle devient un grand port de commerce mais fait face à des révoltes, des luttes de pouvoir et de grandes épidémies... Aujourd'hui, les épidémies sont loin de nous (on l'espère tout du moins!) et la ville nous offre sa splendeur. Comme un pied de nez aux Musulmans, les Chrétiens ont construit leur grande cathédrale juste à côté de l'Almudaina, l'ancien château arabe. On pourrait d'ailleurs presque confondre les deux édifices! Palma est une ville jeune, active et très agréable à visiter. Ses nombreuses places et grandes rues commerçantes agrémenteront agréablement votre parcours Seevisit de découverte de la ville (on l'espère tout du moins!).
748 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
9 etoile

PARIS. La ville lumière.

Avec son agglomération de plus de 12 millions d'habitants, Paris est la plus grande ville d'Europe et l'une des villes les plus visitées au monde. Lutèce (son ancien nom) est peuplée dès l'Antiquité. Tout semble avoir commencé sur les îles de la Seine (île Saint-Louis et île de la Cité). À partir du 5e siècle (chute de l'Empire romain), la position centrale de Paris dans le royaume des Francs fait qu'elle sera choisie comme capitale. L'influence de Paris ne cessera de croître au fil des siècles, et au 19e siècle, elle est la capitale de la culture et des plaisirs: Paris rayonne. Mais elle doit sa réputation de "ville lumière" aux Anglais, qui la surnomment de cette façon à cause de ses nombreux passages éclairés au gaz, une révolution pour l'époque! Aujourd'hui les rues ne sont plus éclairées au gaz, mais à l'électricité, et chaque heure la tour Eiffel scintille, comme pour montrer que Paris sera toujours la Ville Lumière.
705 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

PISE. Renversante!

(Pisa) Pise est une cité très ancienne, puisqu'elle aurait été fondée au 13e siècle avant JC, soit plus de deux millénaires avant que sa célèbre tour ne commence à pencher, au 12e siècle. Comme dans toutes les villes toscanes, à Pise, l'art, l'architecture et la beauté sont partout. Mais c'est pourtant grâce à un sérieux ratage, sa tour inclinée, que la ville est mondialement connue! C'est à se demander si ses architectes n'avaient pas prévu le coup pour attirer les touristes! Car malgré une taille modeste (agglomération de 150.000 habitants), Pise attire près de trois millions de touristes par an. C'est la quatrième ville la plus visitée d'Italie, après Florence, Venise et Rome. Comme ses trois sœurs italiennes, Pise est un musée à ciel ouvert, dans lequel il est agréable de flâner, voire de se perdre... Comme par exemple le long du fleuve Arno, dont les eaux reflètent les couleurs de ses palais merveilleux...
140 km au sud-est de Gènes
itinéraire
9 etoile

ROME. Capitale de l'Empire.

(Roma) L'agglomération de Rome compte un peu plus de 4 millions d'habitants. C'est la ville la plus peuplée d'Italie. C'est la seule ville au monde comportant un État (Le Vatican) sur son territoire; Rome est donc la capitale de deux États! Ce n'est pas si surprenant quand l'on sait que Rome a été la "capitale du monde" pendant la domination romaine, avant que Londres, puis New-York ne lui volent la vedette! Dès cette époque, tous les chemins mènent à Rome... et aujourd'hui encore, des millions de touristes se rendent à Rome chaque année pour découvrir son incroyable patrimoine architectural, comptant près de 900 églises. Si vous n'aimez pas les églises, allez plutôt au Colisée et revivez (dans votre tête) les exécutions des condamnés à mort; ce n'est pas "chrétien", mais tellement divertissant! Si vous aimez marcher, Rome est un enchantement car c'est un musée à ciel ouvert. En revanche, si vous aimez le métro, vous serez déçus, car il n'y a que deux lignes. En effet, Rome est un site archéologique géant, alors ce n'est pas facile de créer de nouvelles lignes en creusant au pinceau!
403 km au sud-est de Gènes
itinéraire
6 etoile

SAINT-MALO. Cité des corsaires.

(Saint-Malo) Saint-Malo est une ravissante ville de Bretagne comptant environ 45.000 habitants. Mais zéro corsaires, car ils ont disparu aujourd'hui. La ville existe depuis l'époque gauloise, mais c'est grâce aux corsaires, notamment Surcouf, que Saint-Malo se développa énormément du 15e au 18e siècle. La vieille ville intra-muros (à l'intérieur des murs) a conservé ses remparts. En revanche, pour la plupart, les maisons ont été détruites lors des bombardements alliés de 1944, mais ont été reconstruites, soit à l'identique, soit dans un style historisant.
961 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
4 etoile

SARANDE. Station balnéaire albanaise.

(Sarandë) Cette petite ville de 20.000 habitants située au sud de l'Albanie est plus de deux fois millénaire. Connue dans l'Antiquité comme Onhezmi, elle prend ensuite le nom de Sarande, qui signifie quarante saints, en rapport avec une abbaye du même nom. Aujourd'hui, c'est l'une des principales stations balnéaires du pays. Elle est située au pied de la montagne Sarande, ce qui lui procure un élégant écrin naturel. Son front de mer, de près de 6 km de long, est à la fois calme et ravissant. Tout est ici fait pour le plaisir des touristes. Jolie promenade, vendeurs de rue, bars, restaurants, hôtels, marina, plages...
1043 km au sud-est de Gènes
itinéraire
6 etoile

SAINT-SÉBASTIEN. La grande ville balnéaire du Cantabrique.

(San Sebastián) Celle qui se nomme Donastia en basque est l'une des plus belles stations balnéaires Belle Époque de toute l'Espagne. Attention, vous n'êtes pas ici dans une petite station mais dans une ville-station de 380.000 habitants (agglomération)! Au 19e siècle, grâce à la reine Marie-Christine qui prend l'habitude de venir à Saint-Sébastien, suivie de sa cour puis de la noblesse, la ville se transforme en une gigantesque station balnéaire dédiée aux loisirs et aux plaisirs. Aujourd'hui encore, dans son immense baie en forme de coquille (la Concha) bordée par deux rocs de chaque côté, Saint-Sébastien sait recevoir. Quartiers commerçants, monuments somptueux, immeubles Belle Époque, parcs, promenades... Sans compter ses fameux pintxos qui vous donnent envie de rester. Ce sont des tapas basques. De petites quantités de nourriture sont disposées sur des tranches de pain. On les achète à l'unité et on les déguste sur place, assis ou debout, sur un air latino ou jazzy... Car depuis 1966, chaque année, la troisième semaine de juillet, Saint-Sébastien organise son grand festival de jazz. Et ça aussi, ça donne envie de rester!
884 km à l'ouest de Gènes
itinéraire
7 etoile

SANTORIN. L'île volcan.

[Région touristique] (Santorini) Santorin est l'île principale d'un petit archipel de cinq îles disposées en cercle. Rien de surprenant quand on sait que ces îles ne sont ni plus ni moins que le rebord d'un ancien volcan gigantesque! Avec seulement 11.000 habitants, Santorin n'est certes ni la plus grande ni la plus peuplée des îles grecques, pourtant s'il ne fallait en visiter qu'une, ce serait probablement celle-ci. Chaque année, près de 3 millions de visiteurs débarquent à Santorin et se laissent envoûter par son incroyable beauté. Avec ses villages tout de blanc et de bleu vêtus, avec ses panoramas divins sur les autres îles (Thirassía, Aspronissi...), avec ses villes antiques en ruines (Théra, Akrotiri), Santorin a vraiment de quoi plaire!
1653 km au sud-est de Gènes
itinéraire
5 etoile

SAVONE. Entre industrie et loisirs.

(Savona) Savone est une ville de Ligurie de 60.000 habitants. Elle est nichée entre la mer de Ligurie (la partie de la Méditerranée qui baigne la Ligurie) et le Piémont (les Préalpes italiennes). Savone remonte à l'époque romaine, mais après la chute de l'empire Romain, Savone fut détruite (au 7e siècle). Ensuite elle dut lutter pour garder son indépendance contre la République de Gênes, à laquelle elle finit finalement par être rattachée (au 18e siècle) avant l'unification italienne (au 19e siècle). Pendant la Seconde Guerre mondiale, Savone a été intensément bombardée, non pas par les Allemands (car l'Italie était alliée de l'Allemagne), mais par les Anglais. Après la reconstruction, elle devint à la fois un centre industriel important et une station touristique de la Riviera italienne.
37 km à l'ouest de Gènes
itinéraire
8 etoile

SÉVILLE. La perle de l'Andalousie.

(Sevilla) Séville compte 1,5 million d'habitants (agglomération). Elle est située sur les rives du fleuve Guadalquivir qui la relie à l'océan Atlantique, à seulement 70 km plus au sud. Au fil des siècles, Séville est grecque, phénicienne, arabe et chrétienne. Elle est même internationale lors de la grande exposition universelle de 1992! Séville offre deux visages. Un visage de ville traditionnelle, avec ses ravissantes rues étroites et ombragées, sa mosquée devenue grande cathédrale, ses délicieux jardins du Real Alcazar... Mais également un visage moderne, voire futuriste. Depuis quelques décennies, de nouveaux édifices, d'une incontestable modernité, fleurissent un peu partout dans la ville, dans les "nouveaux" quartiers, mais aussi dans le centre historique. Comme toute l'Andalousie, Séville est aussi synonyme de joie et de fête. Par exemple pendant la feria qui, au mois d'avril, avec ses taureaux et ses corridas, attire plus d'un million de visiteurs chaque année. Mais Séville vous accueille aussi toute l'année. Le soir dans les bars, la fête est partout: flamenco, sangria et tapas n'attendent que vous!
1476 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
8 etoile

TÉNÉRIFE. La plus grande île des Canaries.

[Région touristique] Comptant près de 900.000 habitants, Ténérife est l'île la plus peuplée des îles Canaries. Sa capitale Santa Cruz de Tenerife (200.000 habitants) est agréable mais bien d'autres surprises vous attendent à Tenerife. Car ce qui distingue Tenerife des autres îles, c'est son incroyable diversité: Des côtes douces ou escarpées, des grandes stations balnéaires, des villages ravissants, et surtout un montagne! Traversée (du sud-ouest au nord-ouest) par une longue chaîne montagneuse, Tenerife dispose de trois grands parcs naturels. Le plus connu, au centre de l'île est le parc du volcan Teide qui culmine à 3.718 mètres. À lui seul il justifie le voyage, à moins que vous ne soyez venus que pour le soleil et la mer. C'est au sud-ouest de l'île que vous trouverez les plus les grandes stations balnéaires de Tenerife, comme par exemple Los Cristianos et Los Gigantes. Créées dans les années 1960, elles sont plaisantes quoiqu'un un peu trop bétonnées. Tenerife abrite également trois anciennes cités coloniales à ne pas manquer. San Cristóbal de La Laguna, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, La Orotava, construite à flanc de montagne, ou encore Garachico, ravissant petit port de pêche.
2849 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
6 etoile

THESSALONIQUE. Que d'art et de vie dans ce grand port!

(Thessaloniki) Celle que l'on nomme également Salonique est une ancienne importante ville des empires byzantin (4e-15e siècle) et ottoman (16e-20e siècle). Aujourd'hui, avec ses 800.000 habitants (agglomération), c'est la deuxième ville de Grèce, mais aussi le second port. Car vous êtes ici dans un grand port! Comme tous les ports, nourrie de diverses cultures au fil des siècles, Thessalonique est une ville riche, vivante et contrastée, loin de l'image de ville-musée de sa grande sœur Athènes. D'ailleurs, Thessalonique est le premier pôle universitaire de Grèce. Certes, Thessalonique est une ville portuaire, commerçante et industrielle, mais c'est aussi une ville d'art. Pour vous en convaincre, longez ses remparts, rejoignez la ville-haute (Ano Poli), flânez dans ses rues pour découvrir ses musées, ses églises byzantines, son grand marché... et laissez l'Orient vous enivrer.
1223 km à l'est de Gènes
itinéraire
6 etoile

TIRANA. La capitale chaos-muniste.

(Tiranë) Tirana est une ville jeune puisqu'elle n'a été fondée qu'au 17e siècle. Elle est cependant la capitale de l'Albanie depuis 1920. Elle compte alors seulement 12.000 habitants, contre 600.000 aujourd'hui. Tirana a beaucoup souffert de son isolement du monde pendant la période communiste de l'Albanie. En outre, avec l'arrivée massive d'Albanais du nord, la ville a grandi trop vite et pâtit aujourd'hui de la pollution et de la surpopulation. Centre-ville chaotique, fils électriques dans tous les sens, boulevards embouteillés... Considérez que tout cela fait partie du spectacle et du dépaysement et vous commencerez à vous détendre! Tirana vous offre ses anciens bunkers et monuments communistes, ses châteaux, ses théâtres et ses mosquées, mais également son grand musée historique de Skanderbeg. Pour avoir résisté à l'Empire ottoman, Skanderbeg est un mythe en Albanie. Sa statue est partout. Par exemple sur l'immense place Skanderberg, et sur notre photo d'illustration!
951 km à l'est de Gènes
itinéraire
7 etoile

VALENCE. La belle avant-gardiste.

(Valencia) Avec une agglomération de 1,6 millions d'habitants, Valence est la troisième ville d'Espagne, mais c'est le premier port marchand du pays. Outre son port, la ville dispose également de belles plages de sable fin. Ni trop chaude, ni trop froide, Valence est une ville agréable presque toute l'année pour les touristes, les habitants, et même les fruits et les légumes... Car s'étendant à l'ouest dans une large vallée baignée par deux rivières, Jucar et Túria, Valence bénéficie de conditions idéales pour les cultures... Cependant, comme la Túria avait tendance à gonfler et à inonder la ville régulièrement, dans les années 1960, son cours a été détourné à l'extérieur de la ville. L'ancien lit de la rivière est aujourd'hui devenu une ravissante coulée verte déroulant parcs de loisirs et jardins. Mais sur cette coulée verte il y a surtout la fameuse Cité des arts et des sciences. Nouvel emblème de la ville, son architecture organique et futuriste a fait entrer Valence dans le club très fermé des villes les plus avant-gardistes. Si l'avant-garde vous laisse froids, restez dans son ravissant centre-ville. Par exemple sur sa Plaza de Toros, qui ressemble à un Colisée, ou dans son jardin botanique, vieux de 200 ans. Vous pouvez aussi vous rendre dans le quartier portuaire. Il a été entièrement réhabilité en 2007, lors de l'America's Cup, et réconcilie la ville avec son passé et sa vie portuaire, passé et présente.
946 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
9 etoile

VENISE. La cité des eaux.

(Venezia) Comme Rome et Paris, Venise fait partie du top trois des villes qu'il faut avoir vu avant de mourir... Espérons qu'il vous reste un peu de temps! L'agglomération de Venise compte un million d'habitants et regroupe environ 120 îles, dont l'incontournable île de Venise sur laquelle vivent 60.000 chanceux habitants, et autant de chanceux touristes. Après votre seevisite, s'il vous reste un peu d'énergie, quittez la foule de touristes et découvrez Venise une seconde fois. Perdez-vous dans ses ruelles et le long de ses canaux. Venise est un enchantement à chaque coin de rue.
292 km au nord-est de Gènes
itinéraire
APPRENEZ L'ANGLAIS DIX FOIS PLUS VITE. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
NE PAS SE PERDRE SUR LE BATEAU. Lors de votre première croisière, vous serez probablement totalement perdu sur le bateau. Je vous conseille tout d'abord de bien mémoriser l'emplacement de votre chambre, pour mieux vous orienter. Vous devez donc savoir votre niveau (évidemment!), mais surtout si vous êtes devant, derrière ou au milieu du bateau.
Ensuite, chaque fois que vous sortez, essayez de toujours savoir si vous allez en avant ou en arrière. Si vous avez un doute, regardez la mer. Sauf si vous êtes au port! Ensuite, par rapport à votre chambre, essayez de repérer où se trouve le petit-déjeuner, le dîner et le théâtre. Par exemple, mémorisez que le théâtre est à l'avant, tandis que votre chambre est à l'arrière. Il vous faudra donc traverser tout le bateau pour vous y rendre. Astuce, utiliser plutôt les ponts 5, 6 ou 7, plus agréables que les longs couloirs des cabines.
LES REPAS. Attention spoiler: vous allez prendre presque un kilo par jour de croisière!
• Tout commence le matin, où en général vous prenez votre petit-déjeuner au buffet des ponts supérieurs. Et qui dit buffet, dit que l'on veut goûter à tout! À tout sauf au café. En général il est mauvais, sauf avec beaucoup de sucre et de lait, et c'est à croire que c'est pour vous vendre des vrais bons cafés. Il suffit juste de les commander aux serveurs qui passent pour vous demander. Il ne faut d'ailleurs pas confondre les serveurs, qui vous servent, et les débarrasseurs. Le débarrasseur semble d'ailleurs formé pour vous chiper votre fourchette ou votre assiette avant même d'avoir fini. Un conseil, à tour de rôle, un membre de votre groupe devra faire le guet pour contrer les tentatives des serial débarrasseurs.
• A midi, bien souvent vous n'êtes pas sur le bateau. Les affamés auront donc tendance à se restaurer en ville, pour par exemple déguster les spécialités locales. Les autres attendront le retour au bateau pour déjeuner vers 16h ou 17h au buffet, tandis que les affamés en profiteront pour prendre une part de pizza ou un hamburger en guise de second déjeuner...
• Pour le quatre heure des enfants ou des grands, rassurez-vous, tout est également prévu, soit gratuitement au buffet, soit dans les différents bars et salons du bateau.
• Pour l'apéritif, les nombreux bars et salons du bateau vous accueillent à bras ouverts. La carte de bord va encore chauffer! Ou plutôt la carte de crédit que vous aurez associée à la carte de bord... Car sur le bateau, il n'y a pas d'argent liquide. Pratique... pour dépenser sans compter!
• Le dîner est ce que je préfère dans les croisières. Tout d'abord, car le hasard va vous choisir de quatre à huit compagnons de table que vous garderez une semaine. L'occasion de vous faire de nouveaux amis, ou de demander à changer de table. Ensuite, vous pouvez choisir, par exemple sur les croisières Costa, jusqu'à six plats: une entrée, une salade, des pâtes, un plat, un fromage et un dessert. Et lors des soirées de gala, vous avez même une coupe de champagne. Dans le journal de bord, on vous recommande un type de tenue selon les soirées: normale, casual ou habillée. Mais rassurez-vous, en principe personne ne vous dira rien si vous n'êtes pas assez habillé. N'arrivez tout de même pas en short et en marcel. En revanche, par exemple sur Costa, que vous soyez en smoking ou pas, vous ferez la chenille, comme tout le monde! Le style à l'italienne ne se négocie pas. Pour les grands timides, comme moi, rassurez-vous, la coupe de champagne aide bien.
LES SPECTACLES. Chaque soir, un spectacle différent est proposé dans le grand théâtre, toujours situé à l'avant du bateau, occupant en général trois ponts (4, 5 et 6). Si vous êtes du premier service, vous voyez le spectacle après le dîner, en général vers 21h. Si vous êtes du second service, vous voyez le spectacle avant le dîner, vers 19h. Les spectacles proposés sont en général assez variés, les thèmes les plus fréquents étant les chansons, la magie et les acrobaties. Mais une bonne croisière ne serait pas une excellente croisière sans l'immuable et interminable speech du chef de croisière pour vous dire que le spectacle va commencer... Alors qu'il ne commencera que dans quinze minutes, étant donné qu'il lui paraît indispensable de le dire dans environ douze langues... Un très bon moyen d'ailleurs de vous rendre compte que finalement vous comprenez presque tout en italien, espagnol ou portugais, mais que définitivement l'allemand, le russe ou le japonais c'est quand même autre chose!
CIRCUIT. Laissez vous guider par Seevisit. Cliquez sur ce bouton circuit dans le menu pour trier les points d'intérêt dans l'ordre du circuit et de la carte (points rouges). La distance et la durée du parcours sont indiquées, ainsi que d'autres informations utiles. Nos circuits sont étudiés pour vous permettre de visiter les points d'intérêt les plus intéressants et les plus centraux. Pour les points ne faisant pas partie du circuit (points verts) car moins importants ou plus éloignés, fiez-vous au nombre d'étoiles et à vos centres d'intérêt.
Autres sujets qui pourraient vous plaire:
ITALIE. La dolce vita. [Pays] (Italia) L'Italie compte 60 millions d'habitants. C'est le 5e pays le plus visité au monde, après la France, l'Espagne, les États-Unis et la Chine. Quand on pense à un petit voyage en amoureux, c'est à l'Italie, Rome Venise ou Vérone que l'on pense immédiatement. Car Italie rime avec romantisme et dolce vita. Pourtant les Italiens sont des "gentlemen barbares": Ils ont conquis et dominé l'Europe pendant cinq siècles, et nous ont imposé civilisation et modernité! Sans parler de leur latin, langue qui a infusé partout, et qui nous permet de comprendre un peu les autres langues, mais pas trop! Vous l'aurez compris, visiter l'Italie c'est remonter deux millénaires dans notre histoire, car tout vient de Rome: les routes, la ville moderne, le droit, le commerce, les langues latines... Pourtant, l'Italie est un pays tout neuf. Contrairement à d'autres grandes nations, comme la France ou le Royaume-Uni, l'unification de l'Italie (Risorgimento) ne date que de 1861.
402 km au sud-est de Gènes
itinéraire
CROATIE. Joyau de l'Adriatique. [Pays] (Hrvatska) Bien que maritime et montagneux, donc difficile à conquérir, ce petit pays d'à peine 4 millions d'habitants a de tout temps été le sujet de convoitise: Des Français du temps de Napoléon, des Autrichiens du temps de l'empire austro-hongrois, des Italiens du temps de la Seconde Guerre mondiale, des communistes, du temps de la Yougoslavie... Après l'effondrement du bloc soviétique, les choses ont changé si rapidement que les nationalismes se sont réveillées brutalement, et ce fut la guerre! Une guerre de quinze ans qui a vu l'éclatement de la Yougoslavie (la fédération à laquelle la Croatie appartenait) et l'indépendance du pays en 1991. Aujourd'hui, toute l'Europe se presse pour découvrir ce "nouveau" pays, mais cette fois-ci les envahisseurs sont des touristes! Car avec 12 millions de visiteurs par an, trois fois sa population, la Croatie a de quoi faire.
575 km à l'est de Gènes
itinéraire
ESPAGNE. Playa, fiesta et sangria. [Pays] (España) L'Espagne est le deuxième pays le plus visité au monde. Déjà avant la mort de Franco (1975) et la fin de la dictature, l'Espagne séduisait toute l'Europe. Pour la douceur de son climat, pour ses longues plages de sable fin, pour son charme latin... Mais également pour ses prix bas, qui permettent de voyager en famille à moindre coût. L'Espagne est en Europe, mais semble vivre sur un fuseau horaire différent: La matinée peut durer jusqu'à 15 heures, ensuite on déjeune, puis on fait la sieste. L'après-midi commence vers 17 heures. Ensuite, vers 20 heures, on se retrouve entre amis pour boire un verre et grignoter quelques tapas... Puis on dîne vers 21 heures et la soirée peut continuer bien tard! Pourtant l'Espagne ne se résume pas à playa, fiesta et sangria. C'est une grande nation qui, à partir du 15e siècle, va conquérir presque toute l'Amérique du sud et y imposer sa langue et sa culture. Le saviez-vous? Sur Terre, la langue maternelle espagnole est plus utilisée que l'anglais! Mais les choses auraient pu être très différentes... Car même si aujourd'hui l'Espagne est un fervent pays catholique, elle fut sous domination arabe du 8e au 15e siècle. De cette époque arabe, elle garde une extraordinaire richesse architecturale et culturelle, à commencer par le flamenco et la paella. Et oui!
645 km au sud-ouest de Gènes
itinéraire
FRANCE. République du tourisme. [Pays] Avec "seulement" 68 millions d'habitants, la France compte parmi ces grandes nations qui ont forgé l'histoire du monde, laissant son empreinte dans presque tous les domaines: la France a inventé la Révolution, les Droits de l'Homme, le mètre, la grève, le communisme, le code civil, la Tour Eiffel... Même la Statue de la Liberté est française!... Cette conscience exacerbée qu'ont les Français d'avoir "éclairé" le monde les rend aussi fascinants qu'exaspérants! Et c'est probablement ce qui attire! Riche de son glorieux passé, la France attire 90 millions de touristes par an. Elle est (malgré les Français) la première destination touristique au monde! Vive la France, vive la République!
705 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
BELGIQUE. Le plat pays. [Pays] La Belgique est un pays de plat et de polders, en partie inondable. Pourtant, au cours des siècles, ce pays a fait l'objet de toutes les convoitises! Parfois flamand, bourguignon, espagnol, autrichien ou français... Mais finalement la Belgique est devenue indépendante en 1930 et européenne en 1951! Si pour vous, la Belgique ce n'est que des frites, des gaufres, du chocolat et des blagues, et si vous ne comprenez rien à son histoire, jetez un coup d'œil à son histoire sur cette page. En une minute, vous allez tout comprendre de cet extraordinaire pays qui, avec ses deux langues et ses deux cultures, nous déroute toujours un peu.
794 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
ALBANIE. Un nouveau port sur l'Adriatique. [Pays] (Shqipëria) L'Albanie est l'un des pays les plus secrets de Méditerranée. Située sur l'une des routes reliant l'orient et l'occident, l'Albanie a toujours été convoitée par les grandes puissances: par les Grecs, les Romains, les Byzantins et même les communistes... C'est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que l'Albanie devient communiste. Elle applique toutefois une doctrine plus dure que ses alliés et maîtres à penser, l'URSS puis la Chine. Quand le bloc de l'est s'effondre et s'ouvre, l'Albanie, elle, se ferme et s'appauvrit davantage. Heureusement, la population se révolte et en 1992, le pays sort enfin de la dictature communiste. L'Albanie s'ouvre pour la première fois depuis des décennies et devient une nouvelle destination touristique. Les touristes viennent pour ses richesses archéologiques, ses montagnes, ses lacs, ses forêts, ses plages, et ses prix très avantageux!
951 km à l'est de Gènes
itinéraire
ROYAUME-UNI. God Save the Queen! [Pays] (United Kingdom) Berceau de la culture anglo-saxonne, exportée aux États-Unis puis dans le monde entier, le Royaume-Uni a su laisser son empreinte partout. En premier lieu dans tous les pays de son ancien Empire. Autrefois première puissance mondiale et donc reine du monde, le Royaume-Uni, insulaire et indomptable, ressemble parfois à un vrai casse-tête! Composé de quatre nations, l'Angleterre, l'Écosse, le Pays de Galles (formant à trois la Grande-Bretagne) et l'Irlande du Nord, chaque nation offre aux voyageurs un visage et des traditions particulières, tout en gardant quelque chose de "so british", euh... "so royaume-unish"! En Angleterre, la nation la plus peuplée des quatre, explorez ses villes cosmopolites, ses monuments majestueux, tout en buvant un fameuse tasse de thé. En Écosse, vivez au son de la cornemuse, goûtez le whisky et le haggis (ou pas!), entouré de paysages grandioses et sauvages... N'oubliez pas de faire un selfie avec Nessie, le fameux monstre du Lockness. Le Pays de Galles, logé sur une péninsule vallonnée de l'ouest, est quant à lui connu pour ses moutons, ses musiques celtiques et son rugby. "Last but not the least" (dernier mais pas le moindre) n'oubliez pas l'Irlande du Nord, avec sa beauté naturelle et ses habitants si accueillants.
1037 km au nord-ouest de Gènes
itinéraire
GRÈCE. Terre des dieux. [Pays] (Greece) La Grèce compte aujourd'hui dix millions d'habitants. Ce pays nous a légué la démocratie, la médecine, la littérature, la philosophie, les Jeux olympiques... Et beaucoup de vieilles pierres, anciens temples et palais des dieux. Impossible donc de visiter la Grèce sans croiser ces édifices car ils sont partout; et d'ailleurs beaucoup de touristes viennent pour cela! Pour autant, la Grèce c'est aussi un ensemble de 9.841 îles et îlots, des paysages montagneux, des pins, des orangers, des oliviers, des maisons blanchies à la chaux... Sans oublier la moussaka! Mes Dieux, qu'est ce qu'on aime!
1428 km au sud-est de Gènes
itinéraire
Rédacteur. Patrick Palmas.
Devenir rédacteur et évaluateur. Rédigez un nouveau point d'intérêt et figurez parmi nos auteurs. Cliquez sur "Rédiger" ou écrivez-nous à redaction@seevisit.com. Vous pourrez également faire partie de notre groupe d'évaluation si vous le souhaitez.
Faire paraître votre activité commerciale. Pour rédiger un point d'intérêt lié à un événement (fête, brocante...) ou à une activité commerciale (restaurant, bar, boutique, parc d'attractions, musée...), cliquez sur "Rédiger". C'est gratuit.
Conditions générales. Seevisit ne collecte pas d'information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leur position si ceux-ci l'acceptent. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps.
Auteurs. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap (lien ci-dessous). Les auteurs des photos sont indiqués sur les noms des photos.
lien externe
Présentation de la page. Faire du tourisme en croisiere en Europe. Seevisit.com vous propose une listes des ports avec un circuit touristique gratuit avec le top 10 des choses à faire et à voir dans chaque escale. Cette visite guidée gratuite de chaque ville vous présente les dix meilleures choses à visiter et à faire, soit en faisant une visite rapide (les attractions essentielles) ou en faisant le circuit complet.
PDF facebook instagram

889 visites sur cette page. 255.437 visites sur les pages seevisit