carte distances chercher
BUTRINT. La cité abandonnée.
4 etoile

BUTRINT. La cité abandonnée.

Butrint fut habitée depuis la préhistoire (50.000 ans avant JC), puis fut habitée par des Grecs, des Romains, des Vénitiens... La ville se développe considérablement grâce au commerce, car elle se trouve alors sur une route marchande. Cependant, à partir de la fin du Moyen-Âge (15e siècle), à cause des marais environnants, la ville perd de plus en plus d'habitants et finit par être totalement abandonnée. Aujourd'hui, le site est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Un musée présente les différentes périodes de développement de la ville. Parmi les monuments encore "debout", on trouve un théâtre romain, des bains romains, une chapelle (5e siècle), la Porte du Lion (l'une des entrées dans la forteresse médiévale)... Le site archéologique (40 km2) fait aujourd'hui partie du Parc Naturel de Butrint (86 km2), incluant entre autre un petit lac de 16 hectares. Rappel: 100 hectares = 1 km2.
APPRENEZ L'ANGLAIS DIX FOIS PLUS VITE. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Ajoutez un point d'intérêt sur cette page: écrire
ALBANIE. Un nouveau port sur l'Adriatique. [Pays] (Shqipëria) L'Albanie est l'un des pays les plus secrets de Méditerranée. Située sur l'une des routes reliant l'orient et l'occident, l'Albanie a toujours été convoitée par les grandes puissances: par les Grecs, les Romains, les Byzantins et même les communistes... C'est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que l'Albanie devient communiste. Elle applique toutefois une doctrine plus dure que ses alliés et maîtres à penser, l'URSS puis la Chine. Quand le bloc de l'est s'effondre et s'ouvre, l'Albanie, elle, se ferme et s'appauvrit davantage. Heureusement, la population se révolte et en 1992, le pays sort enfin de la dictature communiste. L'Albanie s'ouvre pour la première fois depuis des décennies et devient une nouvelle destination touristique. Les touristes viennent pour ses richesses archéologiques, ses montagnes, ses lacs, ses forêts, ses plages, et ses prix très avantageux!
177 km au nord de Butrint
itinéraire
Rédacteur. Patrick Palmas.
Autres sujets qui pourraient vous plaire: Classés selon la distance.
4 etoileSARANDE. Station balnéaire albanaise. (Sarandë) Cette petite ville de 20.000 habitants située au sud de l'Albanie est plus de deux fois millénaire. Connue dans l'Antiquité comme Onhezmi, elle prend ensuite le nom de Sarande, qui signifie quarante saints, en rapport avec une abbaye du même nom. Aujourd'hui, c'est l'une des principales stations balnéaires du pays. Elle est située au pied de la montagne Sarande, ce qui lui procure un élégant écrin naturel. Son front de mer, de près de 6 km de long, est à la fois calme et ravissant. Tout est ici fait pour le plaisir des touristes. Jolie promenade, vendeurs de rue, bars, restaurants, hôtels, marina, plages...
14 km au nord de Butrint
itinéraire
6 etoileCORFOU. L'île entre Italie et Albanie. [Région touristique] (Corfu) Corfou compte 110.000 habitants. C'est l'île la plus au nord de toute la Grèce. Située entre l'Italie et l'Albanie, Corfou a de tous temps été sujet de convoitise, notamment pour le commerce... et aujourd'hui pour le tourisme de masse. Corfou a récemment été inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco pour son caractère unique, mêlant de multiples cultures, à la fois byzantine, italienne, française, anglaise, mais surtout grecque! La beauté sauvage de Corfou a inspiré de nombreux écrivains et artistes, tels que Goethe ou Sisley. L'impératrice Sissi y avait même fait construire un ravissant palais.
16 km au sud-ouest de Butrint
itinéraire
4 etoileGJIROKASTRA. Et sa cultissime beauté. Gjirokastra (ou Gjirokastër) compte près de 60.000 habitants (agglomération). On la surnomme "ville aux mille marches". Son ancien centre historique est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Admirablement bien conservée, c'est un bel exemple de ville ottomane avec ses petites maisons blanchies à la chaux. Pendant la période communiste de l'Albanie (1945-1992), Gjirokastra devient haut lieu du tourisme albanais. Car les communistes avaient du goût pour la beauté mais surtout car c'est dans cette ville qu'était né l'un de leur dirigeants! Sa maison natale devint un véritable lieu de culte et de pèlerinage! Mais comme les temps ont changé, comme pèlerinage on vous conseille plutôt sa grande mosquée, sa citadelle ou encore son grand bazar! Car le culte n'exclut pas le commerce:-)
38 km au nord de Butrint
itinéraire
4 etoileBERAT. Ville blanche aux mille fenêtres. Cette magnifique ville de 60.000 habitants (agglomération) est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Baignée par la rivière Osum, Berat est entourée de ravissantes collines, notamment la colline de Tomor à l'est, aujourd'hui grand parc national. Impossible de visiter l'Albanie sans passer par Berat. C'est la ville d'Albanie avec le plus riche patrimoine architectural et culturel. Au cours de son histoire, Berat a été disputée et dominée par différents peuples, ce qui explique qu'aujourd'hui son architecture emprunte les styles de ces différentes cultures, romaine, grecque, serbe, byzantine... En slave ancien, Berat signifiait ville blanche, mais la ville est aussi souvent qualifiée de ville au mille fenêtres. En raison du fait que les fenêtres occupent presque la totalité des façades. À Berat, on visite l'ancienne citadelle, les anciens quartiers (Gorica, Mangalem) et on admire les églises byzantines, richement décorées, et les mosquées, parmi les plus anciennes d'Albanie.
107 km au nord de Butrint
itinéraire
6 etoileTIRANA. La capitale chaos-muniste. (Tiranë) Tirana est une ville jeune puisqu'elle n'a été fondée qu'au 17e siècle. Elle est cependant la capitale de l'Albanie depuis 1920. Elle compte alors seulement 12.000 habitants, contre 600.000 aujourd'hui. Tirana a beaucoup souffert de son isolement du monde pendant la période communiste de l'Albanie. En outre, avec l'arrivée massive d'Albanais du nord, la ville a grandi trop vite et pâtit aujourd'hui de la pollution et de la surpopulation. Centre-ville chaotique, fils électriques dans tous les sens, boulevards embouteillés... Considérez que tout cela fait partie du spectacle et du dépaysement et vous commencerez à vous détendre! Tirana vous offre ses anciens bunkers et monuments communistes, ses châteaux, ses théâtres et ses mosquées, mais également son grand musée historique de Skanderbeg. Pour avoir résisté à l'Empire ottoman, Skanderbeg est un mythe en Albanie. Sa statue est partout. Par exemple sur l'immense place Skanderberg, et sur notre photo d'illustration!
177 km au nord de Butrint
itinéraire
6 etoileDURRËS. Sur la Riviera albanaise. Fondée au 7e siècle avant JC, Durrës est un grand port depuis l'antiquité et c'est aujourd'hui le plus grand port albanais. Comptant 210.000 habitants (agglomération), Durrës est la seconde ville d'Albanie, mais c'est surtout la "capitale" de la Riviera albanaise. S'étirant sur cent kilomètres au sud de l'Albanie, le long de la mer ionienne, la Riviera offre aux visiteurs ses petites plages de sable fin, ses petits villages authentiques et ses stations balnéaires. Depuis les années 1990, avec la fin du communisme et l'ouverture du pays, Durrës a connu une croissance rapide. C'est la station balnéaire préférée des vacanciers et des Albanais, notamment des habitants de Tirana (la capitale). Mais sa croissance rapide rime aussi avec bétonnage et pollution! Malgré tout, Durrës ne manque pas d'attraits. Le centre-ville se trouve dans l'ancienne cité antique. Certains monuments de cette période, tels que l'amphithéâtre romain, sont partiellement ou totalement enfouis sous la ville moderne avec ses immeubles du 19e et 20e siècle. Laissez-vous guider par la rue Tregëtare, qui, avec ses bars et ses restaurants, vous mène agréablement jusqu'à la grande mosquée.
181 km au nord de Butrint
itinéraire
4 etoileDELPHES. Sanctuaire mystérieux et bruyant! (Delphi) Figurant parmi les sites les plus visités de Grèce, Delphes est une ancienne cité religieuse de l'Antiquité. Les pèlerins venaient de loin pour vénérer leurs dieu Apollon, qu'on ne présente plus! Érigée sur les flancs du mont Parnasse, Delphes offre un panorama splendide sur la vallée et le canal de Corinthe. Comme pour la plupart des lieux archéologiques grecs, peu de choses sont encore debout, mais à Delphes, le temple d'Apollon et le théâtre, datant du 5e siècle avant JC, sont relativement bien conservés. Dans le temple, une fois par an, la Pythie s'activait à la tâche. En état de transe, elle poussait des cris pour répondre aux questions qu'on lui posait. Cette femme, vierge ou chaste, était choisie par les prêtres comme oracle. Ce sont ces mêmes prêtres qui interprétaient ses cris pour les rendre intelligibles par le profane... Poussez des cris et demandez à vos enfants de traduire. Si vous ne savez pas ce que vous dites, eux le savent peut-être!
256 km au sud-est de Butrint
itinéraire
2 etoileKATAKOLON. Port d'Olympie. (Katakolo) Ce petit village grec de la mer ionienne compte seulement 600 habitants. Niché entre son port et sa colline, il s'est fortement développé ces dernières années avec le succès grandissant des croisières. Katakolon est donc devenu le port d'Olympie, situé à 28 km à vol d'oiseau. Le village se trouve dans la région semi-montagneuse de Pyrgos. Katakolon ressemble plus à une mini station balnéaire pour croisiéristes qu'à un authentique village grec, mais l'avantage est qu'ici, tout est prévu pour le confort des touristes. Super!
259 km au sud-est de Butrint
itinéraire
5 etoileSHKODER. Ville antique de convoitises. Située sur les rives du grand lac de Skadar, cette cité de 200.000 habitants est très ancienne puisqu'on a trouvé des traces de peuplement remontant au néolithique, soit 6.000 ans avant JC. La ville a de tout temps bénéficié d'un microclimat favorable lui permettant de se développer et de s'enrichir. Ce qui la rend d'ailleurs objet de toutes les convoitises. Notamment des Ottomans qui "occupent" l'Albanie du 14e siècle au 20e siècle. Les Turcs parviennent à éradiquer presque totalement la langue albanaise et la foi chrétienne, et le pays devient musulman. En 1945, lors de l'arrivée des communistes au pouvoir, c'est la foi musulmane que l'on tente d'éradiquer. On détruit et on tue. Mais juste après la chute du mur de Berlin en 1989, la ville prend sa revanche et devient haut lieu de la résistance contre le communisme, qui finit par tomber en 1992. Aujourd'hui, son château, ses théâtres, ses musées, ses églises et ses mosquées participent au rayonnement de la ville. Empruntez ses jolies ruelles et découvrez ses maisons de pierre du 19e siècle, sa citadelle de Rozafa et sa tour de l'horloge. Sans oublier ses nombreux édifices religieux qui à Shkoder, vous l'aurez compris, ont une grande importance.
262 km au nord de Butrint
itinéraire
6 etoileTHESSALONIQUE. Que d'art et de vie dans ce grand port! (Thessaloniki) Celle que l'on nomme également Salonique est une ancienne importante ville des empires byzantin (4e-15e siècle) et ottoman (16e-20e siècle). Aujourd'hui, avec ses 800.000 habitants (agglomération), c'est la deuxième ville de Grèce, mais aussi le second port. Car vous êtes ici dans un grand port! Comme tous les ports, nourrie de diverses cultures au fil des siècles, Thessalonique est une ville riche, vivante et contrastée, loin de l'image de ville-musée de sa grande sœur Athènes. D'ailleurs, Thessalonique est le premier pôle universitaire de Grèce. Certes, Thessalonique est une ville portuaire, commerçante et industrielle, mais c'est aussi une ville d'art. Pour vous en convaincre, longez ses remparts, rejoignez la ville-haute (Ano Poli), flânez dans ses rues pour découvrir ses musées, ses églises byzantines, son grand marché... et laissez l'Orient vous enivrer.
268 km à l'est de Butrint
itinéraire
Devenir rédacteur et évaluateur. Rédigez un nouveau point d'intérêt et figurez parmi nos auteurs. Cliquez sur "Rédiger" ou écrivez-nous à redaction@seevisit.com. Vous pourrez également faire partie de notre groupe d'évaluation si vous le souhaitez.
Faire paraître votre activité commerciale. Pour rédiger un point d'intérêt lié à un événement (fête, brocante...) ou à une activité commerciale (restaurant, bar, boutique, parc d'attractions, musée...), cliquez sur "Rédiger". C'est gratuit.
Conditions générales. Seevisit ne collecte pas d'information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leur position si ceux-ci l'acceptent. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps.
Auteurs. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap (lien ci-dessous). Les auteurs des photos sont indiqués sur les noms des photos.
lien externe
Présentation de la page. Faire du tourisme à Butrint en Albanie. Découvrir Butrint pendant un week-end. See Visit vous propose également les attractions et points d’intérêts et visites touristiques près et autour de Butrint.
PDF facebook instagram

479 visites sur cette page. 271.503 visites sur les pages seevisit