CARTE EXPLORER
Barfleur.

 
BARFLEUR.
Ravissant port face à l'Angleterre.

3 etoile(s) Vaut de parcourir 10 km

[Barfleur] Situé face à l'Angleterre, ce joli petit port de 600 habitants était au Moyen-Âge l'un des plus importants ports de la région. Avec son ancien port de pêche et ses jolies maisons de granit, Barfleur compte parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). Lors de votre visite, vous verrez l'église Saint-Nicolas, dominant le port. Elle fut édifiée au 17e siècle afin de remplacer l'ancienne église romane du 11e siècle qui se trouvait à l'emplacement de l'actuel station de sauvetage. L'église Saint-Nicolas est toujours bordée de son ancien cimetière dans lequel trône une croix monumentale. Ne ratez pas la cour Sainte-Catherine, bordée de maisons cossues, de simples maisons de pêcheurs et d'élégants jardinets.
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
COMMENTAIRES
ORGANISEZ VOTRE VISITE:
• Les boutons itinéraire ou parking permettent de rejoindre le point d'intérêt (Église Saint-Nicolas) ou le parking via votre application de navigation GPS. • Cliquez sur le bouton carte pour ouvrir ou fermer la carte. Le bouton cible de la carte permet de vous géolocaliser.
ITINÉRAIRE PARKING
LES PLUS BEAUX VILLAGES DE FRANCE.
Un label regroupant 159 villages.
[Les Plus Beaux Villages de France] Depuis 1982, ce label répertorie Les Plus Beaux Villages de France en fonction de 27 critères. Un village peut être une commune à part entière ou bien dépendre d'une commune plus importante (souvent après un regroupement de communes), mais la population du village ne doit pas dépasser 2.000 habitants. Avec ce label, vous avez la casi certitude de découvrir un joli village. Mais d'autres villages français aussi jolis ne rentrent pas dans les critères. Par exemple car ils sont trop grands ou tout simplement car ils n'ont pas postulé. Les villages présentés sur cette page correspondent à la liste officielle de 2021.
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE:
Un musée, un monument, un parc, un restaurant...
AJOUTER
NORMANDIE.
Pays des Vikings.
[Normandie] /Région admin./ L'origine du nom de cette magnifique région provient des hommes du nord (nord man). À partir du 10e siècle, ces Normands, plus couramment appelés Vikings, s'emparent d'une partie du Royaume de France et acceptent de faire allégeance (très relative) au roi de France. En échange de quoi ils cessent d'attaquer la région. Aujourd'hui, la Normandie est beaucoup plus paisible qu'autrefois, du temps des Vikings et du Débarquement de 1944! Malgré les bombardements, ses magnifiques stations balnéaires n'ont pour la plupart rien perdu de leur charme d'autrefois, lorsqu'à la Belle Époque, le tout-Paris s'y pressait pour profiter de ses bains de mer à la mode. Mais la Normandie ne serait pas la Normandie sans son adorable bocage normand (l'arrière-pays) avec, comme dit la chanson, ses pommiers dans la prairie, ses cerisiers blancs, ses bons œufs, son bon cidre doux et ses vaches rousses blanches et noires sur lesquelles tombe la pluie... C'est ça la vie "made in Normandy"! (Pour écouter la chanson de Stone et Charden, cliquez sur le bouton "internet")
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
SITE WEB
AUTRES SUJETS:
Ci-dessous, classés selon la distance.
4 etoile(s) CHERBOURG-EN-COTENTIN.
Sa rade artificielle est l'une des plus grandes au monde.
[Cherbourg-en-Cotentin] Avec une population de 83.000 habitants, Cherbourg est la plus grande ville du département de la Manche. Grâce à une digue de dix kilomètres de long, Cherbourg possède la plus grande rade artificielle d'Europe. Rappelons qu'une rade est un grand bassin protégé de la mer où les bateaux peuvent mouiller à l’abri. Dans son immense rade, la ville compte plusieurs ports: port de pêche, port de commerce, port de plaisance, port passagers et port militaire. C'est malheureusement à cause de ses ports que la ville fut copieusement bombardée lors de la Seconde Guerre mondiale. Par chance, son centre-ville fut toutefois moins détruit que ses consœurs Caen et Le Havre. Véritable dédale de rues piétonnes, de petites ruelles, d'agréables places, de grands parcs et de petits jardins, le centre-ville est plutôt agréable à découvrir. Malgré l'immense popularité dont a pu jouir la ville grâce au célèbre film "Les Parapluies de Cherbourg", Cherbourg n'est toutefois pas à proprement parler une ville touristique. Mais les temps changent et la ville attire de plus en plus de touristes chaque année, par exemple les Parisiens qui viennent y passer un weekend.
Distance: 26 km à l'ouest de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Stéphanie Oné
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
4 etoile(s) ARROMANCHES-LES-BAINS.
Ce village fut le grand port du Débarquement.
[Arromanches-les-Bains] Avec sa jolie plage et ses restaurants, qui pourrait penser que cette petite station balnéaire fut le théâtre d'événements historiques? La station est en effet surtout connue pour son port "préfabriqué", qui lors du Débarquement de 1944 assura le débarquement de 2,5 millions de soldats en seulement cent jours. Les caissons de béton qui constituaient le port sont toujours échoués dans l'eau et continuent de témoigner de l'histoire étonnante de ce paisible village, de seulement 500 habitants. Un musée, un cinéma à 360 degrés et divers monuments commémoratifs rappellent également l'histoire du Débarquement.
Distance: 59 km au sud-est de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Yohan Lancou
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
6 etoile(s) BAYEUX.
Sa célèbre tapisserie raconte la conquête de l'Angleterre par un Normand.
[Bayeux] Située sur les rives de l'Aure, Augustodurum (ancien nom de Bayeux) était dans l'Antiquité une importante cité gallo-romaine. Lors de la Seconde Guerre mondiale, elle fut la première ville de France libérée après le débarquement, mais bizarrement, elle ne subit aucune destruction. La ville, qui compte aujourd'hui 18.000 habitants, a ainsi pu conserver un riche patrimoine architectural. Grâce à ce patrimoine, Bayeux attire de nombreux touristes à la belle saison, mais la ville reste dynamique tout au long de l'année. Si vous vous intéressez un peu à l'histoire, vous savez probablement que la plus grande richesse de Bayeux est sa célèbre tapisserie. Datant du 11e siècle, comme une bande dessinée, cette broderie de 68 mètres de long raconte l'épopée de la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant (voir ci-dessous), le plus célèbre des Normands. En devenant roi d'Angleterre, il se retourna contre son propre roi, le roi de France. Le centre-ville de Bayeux est très agréable à parcourir, avec sa cathédrale, son palais épiscopal, ses maisons à pans de bois, ses beaux hôtels, ses marchés gourmands et ses bords de l'Aure...
Distance: 60 km au sud-est de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Stéphanie Oné
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
5 etoile(s) COUTANCES.
Ancienne capitale religieuse et judiciaire de la Manche.
[Coutances] Située dans un bocage verdoyant, cette petite ville du département de la Manche n'est située qu'à une dizaine de kilomètres de la mer. Comptant 9.000 habitants, Coutances fut capitale religieuse et judiciaire de la Manche jusqu'à la Révolution française. Dominé par les flèches de sa cathédrale, l'agréable centre-ville commerçant de Coutances parvient vite à nous faire oublier que la ville fut détruite à 60% par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Si vous le pouvez, visitez la ville en mai lors de son grand festival de musique "Jazz sous les Pommiers" proposant une programmation éclectique allant du jazz "New Orleans" à la musique électronique. Des milliers d'amateurs s'y retrouvent chaque année pour profiter de ses nombreuses scènes et de ses spectacles de rue.
Distance: 71 km au sud de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Stéphanie Oné
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
6 etoile(s) JERSEY.
La belle anglo-normande.
[Jersey] /Région touristique/ Jersey est la plus grande île des îles anglo-normandes, c'est-à-dire des îles normandes, donc un peu françaises. Ces îles furent volées par les vilains Anglais, nos ennemis favoris depuis des siècles! Pour autant l'île utilise tout de même l'anglais et le français comme langues officielles. 100.000 personnes vivent à Jersey. Vous serez impressionnés par la beauté de ses paysages, entre falaises et marées.
Distance: 83 km au sud-ouest de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Lionel Bigot
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
4 etoile(s) OUISTREHAM.
Port vers l'Angleterre.
[Ouistreham] Cette petite ville de 10.000 habitants n'est pas seulement l'un des grands ports d'embarquement pour l'Angleterre, c'est aussi une ravissante station balnéaire. Avec sa jolie rue commerçante, sa longue plage de sable fin, son casino et ses activités balnéaires, Ouistreham séduit d'emblée les visiteurs. La ville est située à l'embouchure de la rivière Orne, et c'est cette position qui pendant des siècles conféra à la ville son rôle de sentinelle pour protéger la région et Caen (située à 10 km au sud-ouest) des attaques anglaises. Lors de la Seconde Guerre mondiale, l'occupant allemand avait lui aussi bien compris l'intérêt de cette position stratégique. C'est à Ouistreham, dans un grand bunker de 17 mètres de haut, que les Allemands avaient établi l'un de leur quartiers généraux du Mur de l'Atlantique.
Distance: 84 km au sud-est de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) ABBAYE DE HAMBYE.
Transformée en carrière de pierre à la Révolution.
[Abbaye de Hambye] Cette abbaye fut bâtie au 12e siècle sur les terres du seigneur du lieu, Guillaume Paynel, dans un style caractéristique du gothique normand. L'abbaye eut une riche histoire jusqu'au 14e siècle puis elle entra dans un relatif déclin. Lors de la Révolution française, comme de nombreuses abbayes françaises, elle fut confisquée, transformée en carrière de pierre et faillit bien disparaitre complétement. Voir également " bande noire" ci-dessous. Hormis quelques bâtiments qui furent restaurés, l'abbaye est donc presque totalement en ruine, mais cela lui donne un charme romantique indéniable. Aujourd'hui, l'ancien réfectoire accueille des expositions temporaires tandis que l'ancien dortoir accueille une exposition permanente consacrée à l'histoire de l'abbaye.
Distance: 84 km au sud de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) CAEN.
Cité de Guillaume le Conquérant.
[Caen] L'agglomération de Caen compte environ 200.000 habitants. Caen s'est développée à partir du 1er siècle, car elle était située sur un axe de communication romain. Pour autant, au 11e siècle, c'est Guillaume le Conquérant qui assura son succès. Avant de devenir roi d'Angleterre, il était Duc de Normandie et fit bâtir à Caen deux abbayes et un château. L'Abbaye aux Hommes pour lui à l'ouest, et l'Abbaye aux Femmes pour son épouse à l'est. Le château, lui, est au milieu. Lors des bombardements de 1944, Caen a beaucoup souffert. Cependant, elle fut reconstruite dans un style moins marqué que par exemple le style utilisé au Havre. Aussi, aujourd'hui on remarque à peine que la ville a été très touchée.
Distance: 85 km au sud-est de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) PEGASUS BRIDGE.
Un pont stratégique libéré par les Alliés.
[Pegasus Bridge] Autrefois appelé "pont de Bénouville", ce pont fut renommé Pegasus Bridge en hommage à la 6e division aéroportée britannique qui parvint à en prendre le contrôle dès le premier jour du Débarquement de Normandie, le 6 juin 1944. Cette division avait comme emblème un pégase, un cheval ailé. Considéré comme majeur, l'objectif militaire était de prendre le pont sans le détruire afin d'accélérer le déploiement des troupes alliées. Le pont d'origine, qui datait de 1935, fut toutefois remplacé en 1994 par une copie à peine plus longue. C'est un pont basculant de type Scherzer, du nom de l'inventeur de ce type de pont, un Américain ayant vécu au 19e siècle. L'ancien pont reste visible dans un musée de Merville (Aspeg Pegasus Bridge & Batterie).
Distance: 86 km au sud-est de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) VILLEDIEU-LES-POÊLES.
Capitale des cloches.
[Villedieu-les-Poêles] Ce joli petit village de 4.000 habitants doit sa notoriété à ses fabrications de poêles et de cloches. En 1944, lors des bombardements de la Libération, Villedieu eut la chance d'être épargnée. C'est ce qui lui confère aujourd'hui son charmant aspect.
Distance: 93 km au sud de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
6 etoile(s) CABOURG.
La station balnéaire mondaine de Marcel Proust.
[Cabourg] Cette ravissante station balnéaire au parfum d'autrefois compte 3.500 habitants à l'année, mais en saison sa population peut facilement quintupler. La clientèle est riche et élégante, tout comme la station elle-même. La beauté et la majesté de sa plage et de sa promenade bordée de maisons Belle-Époque sauront vous ravir presque toute l'année. À l'intersection de la grande rue commerçante et de la promenade, impossible de manquer le casino et le Grand Hôtel, avec leur joli style Belle-Époque! C'est là que Marcel Proust, écrivain et "ambassadeur" de Cabourg, aimait séjourner. Il vous attend...
Distance: 93 km au sud-est de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
4 etoile(s) GRANVILLE.
La Monaco du nord.
[Granville] Granville est une ravissante station balnéaire de 13.000 habitants située sur la Manche et surnommée le Monaco du nord, référence au fait qu'elle est perchée sur un rocher. La ville a été fondée au 11e siècle à l'époque de Guillaume le Conquérant (qui conquit l'Angleterre) pour protéger le Mont Saint-Michel. Au 19e siècle, la ville se transforma en station et grâce à son casino, son golf et son hippodrome, elle attira les riches et les artistes.
Distance: 96 km au sud de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) SAINT-PAIR-SUR-MER.
Détrônée par Granville.
[Saint-Pair-sur-Mer] Saint-Pair fut créé dès l'époque gauloise et se développa grâce à l'agriculture et au commerce des métaux avec l'Angleterre. Au Moyen-Âge, la ville était une place forte bien plus importante que Granville, et c'est d'ailleurs ici que les Ducs de Normandie avaient leur château (aujourd'hui disparu). Mais les temps changent, et à partir du 15e siècle, sa rivale, Granville, lui vola la vedette. À la belle époque, elle devint station balnéaire, et attirait les familles aisées venues se distraire dans son casino et sur sa longue plage de sable fin.
Distance: 98 km au sud de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
2 etoile(s) ÎLES CHAUSEY.
Un "quartier" de Granville.
[Îles Chausey] Bien que situées à 15 km de Granville, ces îles sont rattachées à Granville. L'archipel de Chausey s'étend sur près de 12 km d'est en ouest et de 6 km du nord au sud. Il comporte une dizaine d'îles, avec Grande Île pour île principale. Certains habitants résident ici à l'année mais ils sont rares (une vingtaine). En revanche, l'île se remplit à la belle saison, de résidents estivaux mais surtout de touristes venus passer une belle journée. Ces îles sont granitiques, et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle pendant près de huit siècles on y a extrait du granit pour construire les demeures alentours. Pendant des siècles, cet archipel a été l'objet de rivalités entre les Anglais et les Français, mais ces îles sont restées françaises.
Distance: 98 km au sud-ouest de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Lionel Bigot
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE COMMENTAIRES
4 etoile(s) LE HAVRE.
Une cité idéale de béton.
[Le Havre] Le Havre est une ville de 170.000 habitants incroyablement fascinante. À la suite des bombardements de la Seconde Guerre mondiale, ce qui était autrefois un "havre" de paix, avec de jolies rues tortueuses bordées de maisons à pans de bois, disparut à jamais! 85 % de la ville fut détruite. Il fallut tout reconstruire, mais rapidement et différemment. Auguste Perret, un ingénieux architecte, remplit cette mission: des rues rectilignes bordées d'immeubles de béton. Un style très différent, à aimer ou à détester, mais qui rend le Havre unique aujourd'hui.
Distance: 100 km à l'est de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
5 etoile(s) DEAUVILLE.
La station balnéaire huppée.
[Deauville] Cette ravissante station balnéaire de 3.000 habitants est souvent considérée comme le 21e arrondissement de Paris, tant elle sait séduire les Parisiens lors des weekends, des ponts et des vacances. Hippodrome, grands hôtels, casino, festival, boutiques de luxe, célébrités... De quoi en prendre plein les yeux. Et pourtant, jusque dans les années 1860, il n'y avait rien ici, ou pas grand chose. On doit la création de la station à Joseph Oliffe, un médecin un peu mégalo, qui avait justement une villa à Trouville, et qui s'imaginait parfaitement créer sa propre station juste à côté. Il acheta des terres et il se lança! Avec le temps et le succès, Deauville finit même par éclipser la renommée de sa jumelle, Trouville.
Distance: 103 km à l'est de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) JULLOUVILLE-LES-PINS.
L'œuvre d'un mégalo.
[Jullouville-les-Pins] Cette petite station balnéaire de 3.000 habitants a été créée de toute pièce par un promoteur un peu mégalo, Armand Jullou, qui en toute simplicité nomma sa ville Jullouville. Mais des mégalos, il en faut, sinon aurions-nous eu Versailles ou la Tour Eiffel?! Pour créer sa ville, il acheta 40 hectares de dunes et fit construire 80 villas, deux hôtels et un casino, qui d'ailleurs ne fut jamais casino. Aujourd'hui, c'est devenu un immeuble d'habitation avec un restaurant. Cette station est très appréciée (l'été) par les familles pour sa plage (de 8 km de long) et ses activités balnéaires. La promenade le long de la mer est très agréable, inspirée de Cabourg.
Distance: 102 km au sud de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
5 etoile(s) TROUVILLE.
Jumelle de Deauville.
[Trouville] Trouville est une ravissante station balnéaire de 5.000 habitants située en Normandie. Dès le Moyen-Âge, Trouville était un petit village de pêcheurs. Mais la ville se développa surtout au 19e siècle, avec la mode des bains de mer et des stations balnéaires, sans oublier les casinos et les courses hippiques.
Distance: 103 km à l'est de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
3 etoile(s) BEUVRON-EN-AUGE.
Façades de briques roses et toits d'ardoises.
[Beuvron-en-Auge] Niché sur les bords des marais de la Dives, ce joli village de 200 habitants est situé sur la route du Cidre, mais rien ne vous empêche de déguster les autres spécialités de la région telles que le pommeau, le calvados, le camembert, le livarot ou le pont l'évêque... Avec ses Façades de briques roses et ses toits d'ardoise, Beuvron-en-Auge compte parmi Les Plus Beaux Villages de France (voir ci-dessous). À voir, un vieux manoir aux poutres sculptées du 16e siècle et ses halles à pans de bois bordées de belles maisons à pans de bois typiques de la Normandie.
Distance: 103 km au sud-est de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Wikipedia
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
2 etoile(s) CAROLLES.
Et ses mines d'or.
[Carolles] Carolles, petite cité de 800 habitants doit son nom à "karr" signifiant rocher. Et le rocher en question, le Pignon Butor, est du pur granit! Il culmine à 60 mètres de haut. Pour leur position stratégique, en hauteur, plusieurs édifices (villa Jeanne d'Arc, villa Eole) furent occupées par les Allemands pendant la guerre 39-45. Ces villas sont aujourd'hui utilisées pour les colonies de vacances. Depuis le 18e siècle on raconte que l'on aurait trouvé de l'or dans les grottes (creusées par la mer dans le granit) au pied des falaises de Carolles! Enfin, ce n'est qu'une légende, ou pas... Depuis le pignon Butor, vous pouvez descendre jusqu'à une charmante plage et ses cabines de plage toutes blanches. Ou montez si vous arrivez de la plage.
Distance: 104 km au sud de: Église Saint-Nicolas (Barfleur)
Texte: ©Seevisit David Mani
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ITINÉRAIRE PARKING COMMENTAIRES
CONDITIONS GÉNÉRALES.
• L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos s’engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils autorisent leur utilisation gratuite. • Seevisit ne collecte pas d’informations personnelles, hormis, conformément à la loi, l’IP et l’email (s’il a été renseigné) lors de la publication d’un commentaire.
AUTEURS.
Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
PRÉSENTATION DE LA PAGE. • Barfleur, faire du tourisme
• Barfleur, weekend et vacances
• Barfleur, meilleures activités
• Barfleur, autour et à proximité
• Barfleur, plan et circuit de visite
• Barfleur, que faire
PDF

79 visites sur cette page. 1.005.675 visites sur les pages seevisit