carte distances chercher
ARROMANCHES-LES-BAINS. Ce village fut le grand port du Débarquement.
4 etoile

ARROMANCHES-LES-BAINS. Ce village fut le grand port du Débarquement.

Avec sa jolie plage et ses restaurants, qui pourrait penser que cette petite station balnéaire fut le théâtre d'événements historiques? La station est en effet surtout connue pour son port "préfabriqué", qui lors du Débarquement de 1944 assura le débarquement de 2,5 millions de soldats en seulement cent jours. Les caissons de béton qui constituaient le port sont toujours échoués dans l'eau et continuent de témoigner de l'histoire étonnante de ce paisible village, de seulement 500 habitants. Un musée, un cinéma à 360 degrés et divers monuments commémoratifs rappellent également l'histoire du Débarquement.
0 km d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
Ordre des sites: Les sites sont triés dans le sens du circuit. Parcours de 1 km (points rouges). Prévoir 1 heure (retour inclus), sans les visites et activités. Les distances des points d'intérêts sont affichées à vol d'oiseau par rapport à la cathédrale Saint-Pierre (8). Pour vous rendre au parking situé au début du parcours, cliquez sur "itinéraire" ci-dessous.
itinéraire
ÉGLISE. De style néo-roman. (1)
1 etoile

ÉGLISE. De style néo-roman. (1)

Avec le développement de la station balnéaire, à la fin du 19e siècle, l'ancienne église paroissiale du 13e siècle était devenue trop petite. Elle fut dont remplacée par cette église de style néo-roman. Voir également "styles des églises" sur la page.
Adresse: ~Rue de l'Église, Arromanches-les-Bains
0 km d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
ÉGLISES. Chacune son style! (photos de gauche à droite, de bas en haut).
• Le byzantin (du 16e au 15e siècle) est le prolongement du style romain dans l'Empire Romain d'Orient. Les édifices ont un plan en croix grecque et souvent un dôme.
• Le roman (du 10e au 12e siècle) se reconnait à sa simplicité et ses murs épais.
• Le gothique (du 12e au 17e siècle) correspond à une architecture élancée et légère, sauf si une gargouille vous tombe sur la tête!
• Le renaissance (16e siècle) se caractérise d'une part par ses pilastres, piliers carrés à moitié encastrés dans le mur. Et d'autre part par son décor, riche et varié, représentant des scènes d'époque ou de la mythologie.
• Le baroque (16e siècle) est un style italien qui exagère!
• Le néoclassique (18e siècle) imite le style gréco-romain (colonne, fronton...).
• L'éclectisme (19e siècle) mélange différents styles.
• Le contemporain (20e siècle) utilise majoritairement le béton, permettant toutes sortes de formes surprenantes.
Et vous, quel est votre style?
PLAGE. (2)
2 etoile

PLAGE. (2)

Adresse: ~Quai du Canada, Arromanches-les-Bains
0.3 km au nord d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
MUSÉE DU DÉBARQUEMENT. Le premier musée français consacré au Débarquement. (3)
4 etoile

MUSÉE DU DÉBARQUEMENT. Le premier musée français consacré au Débarquement. (3)

Le musée du Débarquement d'Arromanches-les-Bains fut l'un des premiers musées de France à traiter du Débarquement de juin 1944. Il raconte surtout l'histoire extraordinaire de la construction du port artificiel qui permit d'assurer la victoire des Alliés.
Téléphone: +33 2 31 22 34 31
Adresse: Place du 6 Juin, Arromanches-les-Bains
0.3 km au nord d'Arromanches-les-Bains
itinéraire lien externe
PORT MULBERRY. Le fantôme d'un port de tous les records. (4)
3 etoile

PORT MULBERRY. Le fantôme d'un port de tous les records. (4)

Sans attendre d'avoir pu reconquérir les ports en eaux profondes, les Alliés avaient besoin de créer rapidement un port artificiel afin de pouvoir débarquer rapidement les soldats et les blindés. Le port fut mis en service le 14 juin 1944, soit à peine une semaine après le premier jour du Débarquement, le 6 juin 1944. Cet exploit fut possible grâce à d'énormes caissons de béton qui furent fabriqués en Angleterre, qui furent flottés jusqu'ici et qui furent ensuite assemblés côte à côte pour créer le port. Quelques caissons, appelés Phénix, sont toujours visibles dans l'eau, mais on a la plus grande peine à imaginer ce que pu être ce port. Pendant les cent jours de fonctionnement du port, ont été débarqués 2,5 millions de soldats et 500.000 véhicules. À titre de comparaison, avec un trafic de 25.000 hommes par jour, le trafic du port d'Arromanches était le double du trafic actuel du port de Miami, le plus grand port de passagers au monde!
Adresse: ~Quai Sir Bertam Ramsey, Arromanches-les-Bains
0.4 km au nord d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
SHERMAN TANK. Le char le plus utilisé pour le Débarquement. (5)
1 etoile

SHERMAN TANK. Le char le plus utilisé pour le Débarquement. (5)

Avec 50.000 exemplaires produits, le M4 Sherman est le char qui a été le plus utilisé lors du Débarquement. Il porte le nom d'un général américain de la Guerre de Sécession. C'est le char qui fut utilisé par la 2e division blindée du général Leclerc des troupes françaises libres.
Adresse: ~Rue Lucien Joly, Arromanches-les-Bains
0.3 km au nord-est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
ARROMANCHES 360. Revivez la bataille de Normandie au cinéma. (6)
2 etoile

ARROMANCHES 360. Revivez la bataille de Normandie au cinéma. (6)

Ce cinéma à 360 degrés, disposant de 9 écrans, vous raconte l'histoire du Débarquement de Normandie et notamment des cent jours décisifs du fonctionnement du port d'Arromanches.
Téléphone: +33 2 31 06 06 45
Adresse: ~Rue du Calvaire, Arromanches-les-Bains
0.3 km à l'est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire lien externe
MONUMENT DU 75E ANNIVERSAIRE. (7)
1 etoile

MONUMENT DU 75E ANNIVERSAIRE. (7)

Adresse: ~Rue du Calvaire, Arromanches-les-Bains
0.4 km au nord-est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
ITINÉRAIRE. Cliquez et suivez le guide. Pour afficher l'itinéraire pour rejoindre un site, cliquez sur le bouton itinéraire situé sous le site. Cet itinéraire vous mène prioritairement au parking du site en question. Soit un parking situé au début du circuit (par exemple pour une ville) ou le parking du site (par exemple pour un parc d'attraction).
Ajoutez un point d'intérêt sur cette page: écrire
NORMANDIE. Pays des Vikings. [Région] L'origine du nom de cette magnifique région provient des hommes du nord (nord man). À partir du 10e siècle, ces Normands, plus couramment appelés Vikings, s'emparent d'une partie du Royaume de France et acceptent de faire allégeance (très relative) au roi de France. En échange de quoi ils cessent d'attaquer la région. Aujourd'hui, la Normandie est beaucoup plus paisible qu'autrefois, du temps des Vikings et du Débarquement de 1944! Malgré les bombardements, ses magnifiques stations balnéaires n'ont pour la plupart rien perdu de leur charme d'autrefois, lorsqu'à la Belle Époque, le tout-Paris s'y pressait pour profiter de ses bains de mer à la mode. Mais la Normandie ne serait pas la Normandie sans son adorable bocage normand (l'arrière-pays) avec, comme dit la chanson, ses pommiers dans la prairie, ses cerisiers blancs, ses bons œufs, son bon cidre doux et ses vaches rousses blanches et noires sur lesquelles tombe la pluie... C'est ça la vie "made in Normandy"! (Pour écouter la chanson de Stone et Charden, cliquez sur la photo.)
125 km à l'est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
INFORMATION. Office du Tourisme d'Arromanches.
INFORMATION. Office du Tourisme d'Arromanches. Téléphone: +33 2 31 22 36 45
Adresse: 2 rue Maréchal Joffre, Arromanches-les-Bains
0.3 km au nord d'Arromanches-les-Bains
itinéraire lien externe
Rédacteur. Patrick Palmas. Remerciements au blogueur Yohan Lancou pour ses photos (voir lien internet).
lien externe
Autres sujets qui pourraient vous plaire: Classés selon la distance.
6 etoileCAEN. Cité de Guillaume le Conquérant. L'agglomération de Caen compte environ 200.000 habitants. Caen s'est développée à partir du 1er siècle, car elle était située sur un axe de communication romain. Pour autant, au 11e siècle, c'est Guillaume le Conquérant qui assura son succès. Avant de devenir roi d'Angleterre, il était Duc de Normandie et fit bâtir à Caen deux abbayes et un château. L'Abbaye aux Hommes pour lui à l'ouest, et l'Abbaye aux Femmes pour son épouse à l'est. Le château, lui, est au milieu. Lors des bombardements de 1944, Caen a beaucoup souffert. Cependant, elle fut reconstruite dans un style moins marqué que par exemple le style utilisé au Havre. Aussi, aujourd'hui on remarque à peine que la ville a été très touchée.
25 km au sud-est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
4 etoileOUISTREHAM. Port vers l'Angleterre. Cette petite ville de 10.000 habitants n'est pas seulement l'un des grands ports d'embarquement pour l'Angleterre, c'est aussi une ravissante station balnéaire. Avec sa jolie rue commerçante, sa longue plage de sable fin, son casino et ses activités balnéaires, Ouistreham séduit d'emblée les visiteurs. La ville est située à l'embouchure de la rivière Orne, et c'est cette position qui pendant des siècles conféra à la ville son rôle de sentinelle pour protéger la région et Caen (située à 10 km au sud-ouest) des attaques anglaises. Lors de la Seconde Guerre mondiale, l'occupant allemand avait lui aussi bien compris l'intérêt de cette position stratégique. C'est à Ouistreham, dans un grand bunker de 17 mètres de haut, que les Allemands avaient établi l'un de leur quartiers généraux du Mur de l'Atlantique.
27 km à l'est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
6 etoileDEAUVILLE. La station balnéaire huppée. Cette ravissante station balnéaire de 3.000 habitants est souvent considérée comme le 21e arrondissement de Paris, tant elle sait séduire les Parisiens lors des weekends, des ponts et des vacances. Hippodrome, grands hôtels, casino, festival, boutiques de luxe, célébrités... De quoi en prendre plein les yeux. Et pourtant, jusque dans les années 1860, il n'y avait rien ici, ou pas grand chose. On doit la création de la station à Joseph Oliffe, un médecin un peu mégalo, qui avait justement une villa à Trouville, et qui s'imaginait parfaitement créer sa propre station juste à côté. Il acheta des terres et il se lança! Avec le temps et le succès, Deauville finit même par éclipser la renommée de sa jumelle, Trouville.
51 km à l'est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
5 etoileTROUVILLE. Jumelle de Deauville. Trouville est une ravissante station balnéaire de 5.000 habitants située en Normandie. Dès le Moyen-Âge, Trouville était un petit village de pêcheurs. Mais la ville se développa surtout au 19e siècle, avec la mode des bains de mer et des stations balnéaires, sans oublier les casinos et les courses hippiques.
51 km à l'est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
5 etoileLE HAVRE. Une cité idéale de béton. Le Havre est une ville de 170.000 habitants incroyablement fascinante. À la suite des bombardements de la seconde guerre mondiale, ce qui était autrefois un "havre" de paix, avec de jolies rues tortueuses bordées de maisons à pans de bois, disparut à jamais. 85 % de la ville fut détruite. Il fallut tout reconstruire, mais rapidement et différemment. Auguste Perret, un ingénieux architecte, remplit cette mission: des rues rectilignes bordées d'immeubles de béton. Un style très différent, à aimer ou à détester, mais qui rend le Havre unique aujourd'hui.
55 km à l'est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
6 etoileHONFLEUR. La pittoresque cité des peintres. Cette petite ville de 8.000 habitants a été totalement préservée des épreuves du temps, par exemple des bombardements. Elle offre une vision exceptionnelle de ce qu'était autrefois la splendeur des villes de Normandie: ruelles pavées et maisons étroites à pans de bois ou couvertes d'ardoise. De tout temps, et notamment pendant la Guerre de Cent Ans, Honfleur avait une position stratégique car elle fermait l'estuaire de la Seine, fleuve important pour le commerce car débouchant sur la Manche. Au 19e siècle, ce petit port a attiré de nombreux peintres, et aujourd'hui encore de nombreuses galeries attestent de leur présence.
63 km à l'est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
4 etoileVILLEDIEU-LES-POÊLES. Capitale des cloches. Ce joli petit village de 4.000 habitants doit sa notoriété à ses fabrications de poêles et de cloches. En 1944, lors des bombardements de la Libération, Villedieu eut la chance d'être épargnée. C'est ce qui lui confère aujourd'hui son charmant aspect.
71 km au sud-ouest d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
5 etoileÉTRETAT. Et son arche rocheuse. Cette ravissante petite station balnéaire de 1.400 habitants n'était à l'origine qu'un petit village de pêcheurs. On y élevait également des huitres. Les restes des parcs à huîtres sont toujours visibles à marée basse près de la falaise aval, au sud. C'est la falaise avec la fameuse aiguille monumentale taillée dans la roche crayeuse. C'est ce cadre grandiose qui a d'ailleurs contribué à l'énorme succès d'Etretat. Au 19e siècle, le village se transforma en station balnéaire.
73 km au nord-est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
2 etoileYPORT. Petit village de pêcheurs devenu une petite station balnéaire. Avec ses rues étroites, ses passages et ses impasses, Yport est un joli petit village de 1.000 habitants. À l'origine Yport était un port de pêche, mais pendant les années folles, il n'échappa pas à la mode des stations balnéaires. En atteste son casino, encore en activité et géré par le groupe Tranchant.
81 km au nord-est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
4 etoileFÉCAMP. Venez goûter sa Bénédictine. Fécamp est une charmante petite ville de 20.000 habitants. Son histoire se confond avec celle de son port, fondé dès le 12e siècle. Pendant des siècles, la ville vécut essentiellement de la construction navale et de la pêche, surtout au hareng puis à la morue. Si vous goûtez peu le hareng et la morue, venez au moins goûter la liqueur Bénédictine, fabriquée à Fécamp dans un palais somptueux.
86 km au nord-est d'Arromanches-les-Bains
itinéraire
Devenir rédacteur et évaluateur. Rédigez un nouveau point d'intérêt et figurez parmi nos auteurs. Cliquez sur "Rédiger" ou écrivez-nous à redaction@seevisit.com. Vous pourrez également faire partie de notre groupe d'évaluation si vous le souhaitez.
Faire paraître votre activité commerciale. Pour rédiger un point d'intérêt lié à un événement (fête, brocante...) ou à une activité commerciale (restaurant, bar, boutique, parc d'attractions, musée...), cliquez sur "Rédiger". C'est gratuit.
Conditions générales. Seevisit ne collecte pas d'information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leur position si ceux-ci l'acceptent. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps.
Auteurs. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap (lien ci-dessous). Les auteurs des photos sont indiqués sur les noms des photos.
lien externe
Présentation de la page. Faire du tourisme à Arromanches-les-Bains. Découvrir Arromanches-les-Bains pendant un week-end. See Visit vous montre les activités à Arromanches-les-Bains., mais aussi près et autour de Arromanches-les-Bains. See Visit vous propose un plan (une carte) de Arromanches-les-Bains afin de visualiser les attractions et spots immanquables. Visiter la ville de Arromanches-les-Bains en 1 jour, en 2 jours ou 3 jours ou une semaine. Vous pouvez faire le circuit (promenade à pied) ou chercher d'autres sites à proximité de Arromanches-les-Bains. Triez la page pour obtenir le classement par nombre d'étoiles des lieux à voir absolument. Si vous restez 24h ou 48h, consultez l'office de tourisme pour plus d’information pour d'autres balades aux alentours.
PDF facebook instagram

109 visites sur cette page. 255.711 visites sur les pages seevisit