carte explorer
Amsterdam.

AMSTERDAM.
Venise flamande.

8 etoile     Vaut de parcourir 3.000 km
[Amsterdam] Avec 1,4 million d'habitants, Amsterdam est l'agglomération la plus peuplée des Pays-Bas. La ville fut au départ construite sur des terrains marécageux, le long du fleuve Amstel, qui a été canalisé au fil des siècles. Et des canaux, à Amsterdam, il y en a beaucoup! Cela vaut à la ville son surnom de Venise flamande. Avec son architecture joyeuse et colorée, ses rues commerçantes et ses nombreux musées, Amsterdam a beaucoup à offrir, à commencer par une incontournable visite en bateau au fil de ses canaux. Rares sont les visiteurs qui n'apprécient pas Amsterdam, tant chaque "coin de canal" est un paysage de carte postale. Et sur la carte postale, il ne faut pas oublier les coffee-shops, la marijuana et la prostitution, mais Amsterdam, c'est tout ça!
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
ORGANISEZ VOTRE VISITE: • Les sites sont triés dans le sens des circuits proposés (points rouges) regroupant les lieux par proximité géographique. Prévoir environ 1 heure par km, sans les visites et activités. Cliquez sur "itinéraire" pour vous rendre au début du circuit (pas de parking référencé). • Les distances des sites sont calculées à vol d'oiseau depuis: Palais Royal (Amsterdam).
itinéraire
JOUR 1. Circuit de 3 km:
Maison d'Anne Frank.
3 etoile

MAISON D'ANNE FRANK. Et son journal. (1)

[Anne Frankhuis] Alors que l'Allemagne sombre dans le nazisme, la famille d'Anne Frank fuit et vient s'installer à Amsterdam en 1933. Le père ouvre ici un commerce d'épices. Malheureusement, en 1940, l'Allemagne envahit les Pays-Bas et applique sa politique de discrimination envers les Juifs. Entre la fuite (impossible) et la déportation, la famille d'Anne Frank ainsi qu'une autre famille décident de se cacher et de vivre dans la clandestinité. Pendant deux ans, ils resteront cachés dans une annexe derrière la boutique. L'entrée est dissimulée par une bibliothèque et quelques employés dans la confidence viennent les ravitailler. Malheureusement, les deux familles seront découvertes et arrêtées. Mais pendant ces 25 mois de clandestinité, Anne Frank a raconté son quotidien dans son journal intime. Ce journal a été publié et traduit en 60 langues. Il est possible de visiter la maison et surtout l'annexe. Les locaux sont vides. Il n'y a plus de meubles, car ils ont été déménagés on ne sait où après l'arrestation. Anne et tous les autres ont été déportés dans le camp de concentration d'Auschwitz. Anne sera ensuite transférée dans le camp de Bergen-Belsen où elle mourra du typhus.
Téléphone: + 31 20 556 7105
Adresse: Prinsengracht 263-267, Amsterdam
0,5 km au nord-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
Torensluis.
1 etoile

TORENSLUIS. Le pont le plus large d'Amsterdam. (2)

[Écluse de la Tour] Torensluis signifie écluse de la tour. Ce pont date du 17e siècle, et c'est l'un des rares ponts d'Amsterdam à avoir presque conservé son aspect d'origine. Difficile d'ailleurs de se rendre compte que l'on est sur un pont tellement il est large (42 mètres)... Autrefois il servait même de place de marché. Le fait que le pont soit si large provient du fait qu'une tour, la Roodenpoortstoren, se dressait sur le pont jusqu'en 1829. Sous la tour se trouvaient des cachots, que l'on peut aujourd'hui visiter. Si vos enfants ne sont pas sages, laissez-les, et prenez votre quartier libre pour la suite de la visite!
Adresse: ~Torensteeg, Amsterdam
0,2 km au nord-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Magna Plaza.
2 etoile

MAGNA PLAZA. L'ancienne poste devenue un centre commercial. (3)

[Magna Plaza] Depuis 1992, ce centre commercial est aménagé dans les locaux d'un ancien bureau de poste du 20e siècle. L'immeuble est de style néogothique et néo-renaissance et compte parmi les immeubles les plus emblématiques de la ville. Entrez à l'intérieur pour profiter de son élégante verrière mais ne vous attendez pas à entrer dans le temple du shopping, car il y a assez peu de boutiques.
Adresse: Nieuwezijds Voorburgwal 182I, Amsterdam
0,1 km au nord-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Nouvelle église.
3 etoile

NOUVELLE ÉGLISE. L'église des rois et des reines. (4)

[Nieuwe Kerk] Située sur la place principale de la ville (le Dam), cette église, dont la construction remonte au 14e siècle, est l'une des principales églises d'Amsterdam. On l'appelle nouvelle église car, par rapport à l'ancienne église, elle fut la deuxième église construite à Amsterdam. Elle est de style gothique flamboyant, mais son style est assez éloigné de son style d'origine, qui était inspiré de la cathédrale d'Amiens, la plus grande église de France. Cette évolution est due notamment à deux incendies (au 15e siècle) mais aussi à ce que l'on appelle l'"Altération de 1578", lorsque les Protestants prennent le pouvoir sur les Catholiques. On retire les ornements et les statues. C'est ce qui explique que l'intérieur est assez dépouillé, comme la plupart des églises protestantes, mais les vitraux permettent d'apporter un peu de chaleur. C'est dans cette église que tous les rois et reines des Pays-Bas sont couronnés. Et entre deux couronnements, l'église sert de hall d'exposition, ayant pour thème les cultures et religions dans le monde, et de salle de concert, notamment d'orgues.
Adresse: De Dam, Amsterdam
0,1 km au nord-est de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Palais Royal.
3 etoile

PALAIS ROYAL. Ancien palais de Louis Bonaparte. (5)

[Koninklijk Paleis] Ce palais a été construit au 17e siècle. C'est l'ancien hôtel-de-ville d'Amsterdam. Mais, lors de la conquête des Pays-Bas par Napoléon Ier (Empereur de l'Empire Français), le palais devient palais du roi. Le roi désigné est le frère de Napoléon Ier, et le père du futur Napoléon III. Voir "Histoire des Pays-Bas". Le palais est de style classique hollandais. Comme Amsterdam est construite sur des terrains marécageux, il fut construit sur 13.659 pilotis, un nombre qu'autrefois les écoliers devaient connaitre par cœur. (voir "Construction sur piles de bois"). Ne ratez pas Atlas portant la voûte céleste qui se trouve sur le fronton ouest. ••• Question: qui est Atlas? ••• Réponse: dans la mythologie grecque, Atlas perd sa bataille contre Zeus (dieu de l'univers). Zeus le condamne à porter le monde sur ses épaules pour l'éternité. Heureusement pour nous, il ne risque pas de tomber, car il a été pétrifié par la tête de méduse.
Adresse: Nieuwezijds Voorburgwal 147, Amsterdam
0,0 km de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Construction sur piles de bois.
CONSTRUCTION SUR PILES DE BOIS. Comme Venise, Amsterdam est construite sur pilotis, mais on devrait plutôt dire piles de bois. Car les immeubles ne se tiennent pas fièrement sur des pilotis, un peu comme pour une jetée. Il faut bien comprendre qu'Amsterdam n'est pas construite sur l'eau mais sur de la vase. Des piles de bois de 4 mètres de longueur sont enfoncées dans la terre vaseuse, et elles sont serrées les unes contre les autres. Elles constituent une immense plateforme sur laquelle on vient maçonner un "plancher" pour édifier l'ensemble: on empile du bois, des pierres de taille, à nouveau du bois, puis des briques. Voilà comment un seul immeuble a nécessité 13.650 piles de bois.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
HISTOIRE DES PAYS-BAS. Un royaume déchiré entre Catholiques et Protestants. • Au 15e siècle, les ducs de Bourgogne organisèrent la région en "17 provinces des Pays-Bas" unies et indivisibles. Ces provinces couvriraient aujourd'hui les Pays-Bas, la Belgique et le nord de la France.
• Au 16e siècle, les 17 provinces étaient contrôlées par l'Espagne catholique, qui combatait violemment le développement du protestantisme. À l'issue de la Guerre de Quatre-Vingts Ans, en 1648, les 17 provinces furent réparties entre les provinces indépendantes du nord (les actuels Pays-Bas) et les provinces du sud qui restèrent sous domination espagnole.
• De 1793 à 1813, Napoléon fait passer les Pays-Bas sous domination française. C'est la période franco-batave. En 1810, après l'abdication du roi (frère de Napoléon), les Pays-Bas sont purement et simplement annexés à la France.
• En 1815, après la défaite de Napoléon à Waterloo, les Pays-Bas reprennent leur indépendance et se choisissent un nouveau roi, Guillaume Ier des Pays-Bas (photo), vainqueur lors de la bataille.
•En 1830, ne supportant plus le règne du roi protestant Guillaume Ier, les provinces catholiques du sud (la Belgique) obtinrent leur indépendance.
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©LD
De Bijenkorf.
3 etoile

DE BIJENKORF. Le grand magasin d'Amsterdam. (6)

[La ruche] "Bijenkorf" signifie "la ruche", mais ici les abeilles ne travaillent pas mais dépensent sans compter, car vous êtes ici dans le magasin amiral de cette chaîne de grands magasins. La marque fut créée en 1870, mais au départ ce n'était qu'une petite mercerie. Le propriétaire achète ensuite petit à petit les boutiques adjacentes et, en 1909, on éboule tout pour construire un bel immeuble flambant neuf. C'est l'immeuble que vous voyez aujourd'hui, et qui vous invite à dépenser. L'histoire raconte que pendant l'occupation nazie, les soldats, eux, n'avaient pas le droit d'y entrer, car le magasin appartenait à un juif! Aujourd'hui la marque possède sept magasins aux Pays-Bas et tout le monde peut rentrer!
Adresse: Dam 1, Amsterdam
0,2 km à l'est de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
Église du Perroquet.
2 etoile

ÉGLISE DU PERROQUET. (7)

[Papegaai] Les Protestants et les Catholiques sont des Chrétiens, mais à partir de 1517, le Protestant Luther proteste contre les dérives de l'église catholique, par exemple le paiement d'indulgences. Les Protestants veulent revenir aux bases: aux textes bibliques. Pour cela, les Protestants seront persécutés dans certains pays, comme par exemple en France ou en Allemagne, tandis que les Catholiques le seront dans d'autres... comme par exemple ici. À partir de 1710, les Catholiques se réunissent dans une simple maison qui leur sert d'église clandestine. Puis lorsque les persécutions cessent, en 1848, on construit une église en bonne et due forme. C'est cette église que vous voyez. De taille très réduite, elle est de style néogothique. Rappel: le style néogothique imite le style gothique, un style très à la mode du 12e au 17e siècle (voir la section "styles des églises"). Observez bien les statues de perroquets qui se trouvent dans les deux niches proches de l'entrée, d'où son surnom d'église du perroquet. Son vrai nom est "HH Petrus en Pauluskerk", signifiant "église Saint-Pierre et Saint-Paul".
Adresse: Kalverstraat 58, Amsterdam
0,2 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
STYLES DES ÉGLISES. Apprenez à les reconnaître. (Photos de gauche à droite, de haut en bas).
• Le byzantin (du 6e au 15e siècle) est le prolongement du style romain dans l'Empire Romain d'Orient. Les édifices ont un plan en croix grecque et souvent un dôme.
• Le roman (du 10e au 12e siècle) se reconnait à sa simplicité et ses murs épais.
• Le gothique (du 12e au 17e siècle) correspond à une architecture élancée et légère. Légère, sauf si une gargouille vous tombe sur la tête :-)!
• Le renaissance (16e siècle) se caractérise, d'une part par ses pilastres (≡piliers carrés à moitié encastrés dans le mur), et d'autre part par son décor, riche et varié, représentant des scènes d'époque ou de la mythologie.
• Le baroque (16e siècle) est un style italien qui exagère!
• Le néoclassique (18e siècle) imite le style gréco-romain (colonne, fronton...).
• L'éclectisme (19e siècle) mélange différents styles.
• Le contemporain (20e siècle) utilise majoritairement le béton, permettant toutes sortes de formes surprenantes.
Et vous, quel est votre style :-)?
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Musée d'Amsterdam.
3 etoile

MUSÉE D'AMSTERDAM. L'histoire de la ville. (8)

[Amsterdam Museum] Ce musée, créé en 1975, occupe les locaux d'un ancien couvent du 15e siècle qui avait été transformé en orphelinat. Le musée présente des objets divers qui nous "racontent" l'histoire de la ville, du Moyen-Âge à nos jours: peintures, photographies, sculptures, maquettes, objets divers... Vous comprendrez comment au fil des siècles Amsterdam est devenue cette ville aussi prospère. Voici un petit résumé de cette épopée:
• Au 14e siècle, de petit village de pécheurs construit sur pilotis, Amsterdam se transforme en port commercial. En outre, la ville se développe considérablement grâce aux pèlerins qui affluent de toute part suite au miracle de l'hostie: une hostie jetée dans le feu et qui n'aurait pas brûlé.
• À partir du 18e siècle, Amsterdam se développe considérablement grâce au commerce maritime et aux grandes expéditions d'exploration.
• À partir du 20e siècle, avec son approche "pragmatique" du mariage gay, de la prostitution ou des drogues douces, Amsterdam devient la ville "capitale des libertés".
Téléphone: + 31 20 523 1822
Adresse: Kalverstraat 92, Amsterdam
0,3 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Spui.
3 etoile

SPUI. Un canal devenu une place. (9)

[Spui] Cette rue piétonne qui forme également une place est en fait un ancien canal qui a été comblé en 1882. Le Spui est l'ancien lieu de rassemblement des Provos. Ces jeunes et gentils provocateurs qui dans les années 1960 faisaient des farandoles autour de la statue pour militer pour une société plus moderne et tolérante. Ils ont réussi à se faire élire au conseil municipal et on leur doit par exemple la politique anti-voiture à Amsterdam. La statue en bronze au centre de la place date de 1960. Elle représente Lieverdje, un petit garçon de rue, personnage de fiction qui aurait sauvé son chien de la noyade dans le canal. Il est un peu chapardeur, un peu frondeur, mais au grand cœur. La statue symbolise aujourd'hui tous ces petits garçons de rue. Sans connaitre le succès du Manneken Pis de Bruxelles, la statue est parfois vêtue d'un habit, et elle a même été chapardée une fois... Peut-être par un autre Lieverdje!
Adresse: Spui, Amsterdam
0,5 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Restaurant
RESTAURANT "CAFÉ HOPPE". Un pub, deux ambiances. Ce pub ouvert au 17e siècle est une institution à Amsterdam. La salle de droite est traditionnelle, tandis que celle de gauche est plus moderne. Choisissez selon vos goûts, ou selon le monde... car il se pourrait bien que vous ne puissiez même pas entrer!
Téléphone: + 31 20 420 4420
Adresse: Spui 18-20, Amsterdam
0,5 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
Begijnhof.
3 etoile

BEGIJNHOF. Un havre de quiétude. (10)

[Béguinage] L'entrée du Béguinage est très discrète, aussi il est très facile de le rater, surtout si vous avez bu une bière au pub Hoppe juste avant! Un béguinage est une communauté religieuse. Les béguines étaient des veuves ou des femmes célibataires qui choisissaient de vivre dans une communauté religieuse, toutefois sans avoir fait le vœu monastique. La dernière béguine ayant vécu ici est morte en 1971, ainsi, aujourd'hui, les habitations sont privées. Un jardin ravissant est encadré par de belles demeures du 17e et 18e siècle ainsi qu'une jolie église médiévale. Ne ratez pas la maison en bois du numéro 34, c'est la plus vieille maison d'Amsterdam. Comme la cour date du Moyen-Âge, son sol est un mètre plus bas que le sol alentour. La quiétude qui y règne devrait vous plaire et vous apaiser... mais remontez quand même à la surface car la visite continue!
Adresse: ~Spui Plein 38C, Amsterdam
0,4 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
JOUR 2. Circuit de 3 km:
Marché aux fleurs.
3 etoile

MARCHÉ AUX FLEURS. Le marché flottant. (11)

[Blœmenmarkt] Ce marché se trouve le long du Singel, l'un des plus anciens canaux d'Amsterdam. Autrefois les marchands se trouvaient sur leurs bateaux qu'ils amarraient aux berges. Aujourd'hui, le marché est toujours flottant: observez bien et vous verrez que les quinze boutiques occupent en fait de grandes barges flottantes. Cette particularité, quasiment unique au monde, rappelle qu'autrefois les marchandises arrivaient depuis le canal. Le marché est ouvert tous les jours sauf le dimanche. Vous y trouverez les fameuses tulipes hollandaises, mais également toutes sortes de fleurs, bulbes et petits objets de décoration. Un déluge de senteurs et de couleurs. Comme le marché est une vraie attraction pour les touristes, il s'est un peu mis au goût du jour, par exemple en proposant des bulbes, plus faciles à transporter que les fleurs.
Adresse: Singel, Amsterdam
0,7 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Gouden Bocht.
2 etoile

GOUDEN BOCHT. La courbe la plus en vue. (12)

[Tournant d'or] Avec ses ponts, ses façades, ses vélos et ses canaux, Amsterdam est un bijou à ciel ouvert, mais certains considèrent que la Gouden Bocht est vraiment la crème de la crème. C'est en effet le long de cette courbe que les hôtels particuliers les plus somptueux ont été construits. Pour le plaisir du beau, on en est presque sûr, mais pour épater la galerie, on en est tout à fait certain. Ces immeubles datent de l'opulence du Siècle d'Or (17e siècle) lorsque hommes politiques, armateurs et marchands souhaitent afficher leur réussite. À la traditionnelle brique, banale à Amsterdam, on préfère le grès ou la pierre de taille, importés, donc chers! Ce nouveau "lotissement" se développe à partir de 1663, lorsque l'on décide de prolonger le canal Herengracht plus à l'est. Les investisseurs étaient fortement incités à acheter des lots doubles pour pouvoir faire construire de beaux immeubles. Commencez par les numéros impairs (au nord) •Le numéro 475 est considéré comme le plus bel immeuble. •Au 497 se trouve le Katencabinet, abritant un musée du chat. Maintenant traversez peut-être le pont pour passer du côté des numéros pairs (au sud) •L'immeuble du 502 est un immeuble de fonction pour le bourgmestre de la ville. •Au 516 et 518 un immeuble porte le nom d'Harmonie., et vous comprendrez pourquoi en le voyant.
Adresse: ~Herengracht 485, Amsterdam
0,8 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Musée d'État d'Amsterdam.
4 etoile

MUSÉE D'ÉTAT D'AMSTERDAM. Le plus grand musée des Pays-Bas. (13)

[Rijksmuseum Amsterdam] Après dix ans de rénovation, le musée a rouvert ses portes en 2013. Avec un million de pièces, 200 salles d'expositions et 25 millions de visiteurs annuel, c'est incontestablement le plus grand musée des Pays-Bas. Le musée est consacré aux beaux-arts, à l'artisanat et à l'histoire du pays. Il présente notamment des œuvres du siècle d'or néerlandais, notamment une vingtaine de toiles de Rembrandt, dont "La Ronde de Nuit" (voir "Rembrandt" plus haut). Le musée dispose également d'une section des arts asiatiques, pour lesquels un pavillon a été spécialement créé lors de sa réouverture en 2013. Le musée a été créé au début du 19e siècle, mais il se trouvait à La Haye. On doit à Louis Bonaparte, roi des Pays-Bas et frère de Napoléon Ier, la transfert du musée à Amsterdam à la fin du 19e siècle. Il est abrité dans un immeuble de style Renaissance et gothique.
Téléphone: + 31 20 530 4141
Adresse: Museumstraat 1, Amsterdam
1,5 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
Musée Van Gogh.
5 etoile

MUSÉE VAN GOGH. (14)

[Van Gogh Museum] Si vous ne devez visiter qu'un seul musée à Amsterdam, visitez le musée Van Gogh, car ses peintures sont faciles et dépaysantes, et Van Gogh est un peintre qui fascine. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands artistes de tous les temps (voir la section "Les impressionnistes". Souvenez-vous, Van Gogh, c'est ce peintre qui se coupe volontairement l'oreille suite à une violente dispute avec son ami Gauguin, un autre grand peintre impressionniste! On connait bien Van Gogh car il a réalisé beaucoup d'autoportraits et surtout, il a laissé une correspondance abondante. Il se confiait beaucoup à son frère. Malgré tout, rétrospectivement, on ne sait pas bien de quoi souffrait Van Gogh, des centaines de spécialistes n'ont pu se mettre d'accord. Ce qui est sûr, c'est que ses troubles mentaux le mèneront au suicide. À 34 ans il se tire une balle dans la poitrine et meurt deux jours plus tard, en 1891. De tout temps, on s'est posé la question du lien entre folie et créativité. Les spécialistes sont divisés. Mais ce que l'on peut dire c'est que si tous les fous ne sont pas des artistes, tous les grands artistes sont un peu fous!
Adresse: Museumplein 6, Antwerpen
1,8 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
LES IMPRESSIONNISTES. Et leur peinture qui fait tâche! De toute l'histoire de l'art, les peintures impressionnistes sont les plus aimées du grand public. Car ces peintures sont faciles d'accès. Ces petites taches de couleur "imprécises" vous transportent immédiatement dans un univers coloré, désuet et romantique. Mais au départ, les impressionnistes étaient détestés. On leur reprochait de ne pas savoir peindre. Car contrairement aux peintres académiques, les traits étaient perçus comme imprécis. Le mouvement impressionniste a commencé dans les années 1800 avec ce qui a été qualifié plus tard de pré-impressionnisme (voir "Pré-impressionnistes" plus bas). Mais on peut dire que l'impressionnisme est né "officiellement" en 1874 lorsque des peintres ont été "refusés" pour exposer à l'officiel Salon de Paris. Alors ils se sont réunis pour créer leur propre exposition. Cela a été un succès car beaucoup sont venus pour se moquer. Un critique à tourné en dérision la toile "Impression, soleil levant" de Monet (image 2), en la qualifiant d'"impressionniste"! Il a lancé un "buzz" bien malgré lui. Les impressionnistes étaient nés! Parmi les peintres et les œuvres impressionnistes majeurs on retrouve: Manet et "le Déjeuner sur l'herbe" (image 1), Renoir et le "Bal du moulin de la Galette" (image 3), et Van Gogh et "La Nuit Etoilée" (image 4).
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Musée Stedelijk.
3 etoile

MUSÉE STEDELIJK. Musée d'art moderne. (15)

[Stedelijk Museum] Si vous n'aimez pas les musées et encore moins l'art moderne, venez au moins voir son immeuble monumental. Il est surnommé la "baignoire" car sa forme évoque une baignoire! En fait ce bâtiment est une extension créée en 2012, lors de la réouverture du musée qui avait dû fermer car il n'était plus au normes concernant la sécurité... Aujourd'hui, comme les locaux sont aux normes; vous pouvez mourir tranquille, d'admiration ou d'ennui! Avec près de 700.000 visiteurs par an, le Stedelijk Museum est le plus important musée d'art contemporain et de design des Pays-Bas. Il expose des œuvres des plus grands artistes du monde entier, dont de nombreuses œuvres d'artistes néerlandais du 20e siècle.
Téléphone: + 31 20 573 2911
Adresse: Museumplein 10, Amsterdam
1,9 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
JOUR 3. Circuit de 3 km:
Musée maritime.
2 etoile

MUSÉE MARITIME. (16)

[Scheepvaart-Museum] Jusque dans les années 1970, le bâtiment était utilisé par la marine néerlandaise comme entrepôt. Mais après des années de rénovation, le musée à rouvert en 2011. Il est situé à deux pas du vieux port d'Amsterdam. Le musée possède l'une des plus grandes collections maritimes au monde. Il comporte trois ailes et est immense. L'aile située à l'est est consacrée à la cartographie. On adore son ciel étoilé. Si les musées vous ennuient un peu, vous préférerez peut-être monter à bord de la reconstitution d'un navire trois-mâts qui se trouve sur le côté du musée. Outre la traditionnelle boutique de souvenirs, le musée dispose également d'un ravissant restaurant.
Téléphone: + 31 20 523 2222
Adresse: Kattenburgerplein 1, Amsterdam
1,6 km à l'est de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Maison de Rembrandt.
3 etoile

MAISON DE REMBRANDT. (17)

[Rembrandthuis] C'est dans cette maison que Rembrandt, peintre célèbre du 17e siècle, a passé vingt années de sa vie. C'est ici, dans son atelier du premier étage, qu'il a peint ses plus grands tableaux (voir la section "Rembrandt". Pourtant, la maison de Rembrandt n'expose pas ses peintures, disséminées dans les plus grands musées du monde, mais ses gravures! Outre ses peintures, Rembrandt a également réalisé 300 gravures environ. Ces gravures sont dites "eaux fortes" car elles utilisent ce procédé. En gros, cela revient à créer des sillons sur une plaque de métal grâce à de l'acide (de l'eau forte). Cette plaque en relief est ensuite utilisée comme une sorte de tampon encreur géant pour imprimer des estampes.
Téléphone: + 31 20 520 0400
Adresse: Jodenbreestraat 4, Amsterdam
0,8 km au sud-est de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
REMBRANDT. Le clair-obscur. Rembrandt est un peintre flamand du 17e siècle, considéré comme l'un des plus grands peintres au monde, et en tout cas le maître absolu de la peinture baroque et de l'école hollandaise. Il a peint environ 300 tableaux. Principalement des portraits, qui mettent en scène des vieilles personnes ou des indigents. Parmi ces portraits, une centaine sont des autoportraits. Rembrandt aurait probablement adoré les selfies! Sa patte est reconnaissable "facilement" car il adorait peindre des clairs-obscurs: quand la lumière éclaire certaines parties des corps et des visages tandis que le reste est dans l'ombre. Parmi ses œuvres majeures: "La Leçon d'Anatomie du Docteur Nicolaes Tulp" exposé au Mauritshuis à La Haye (photo de gauche) et "La Ronde de Nuit" exposée au Rijksmuseum à Amsterdam (à droite).
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
Quartier Rouge.
4 etoile

QUARTIER ROUGE. La prostitution, les coffee-shops et la marijuana.

[Red Light District] Attention! Ne pas venir le soir avec des enfants. Les rues du quartier rouge sont bordées de vitres derrière lesquelles de jeunes femmes vendent leurs charmes. Conseil éclairé: ne prendre aucune photo, même des façades! Il existe d'autres quartiers rouges dans le monde, mais celui-ci est le plus grand et le plus célèbre. Triste record? Ce quartier est en fait l'un des plus vieux quartier d'Amsterdam. Pas surprenant quand l'on sait que la prostitution est l'un des plus vieux métiers du monde! Le nom du quartier est en fait "De wallen" qui signifie "les murs", car c'est ici que se trouvaient les anciens remparts de la ville. Le quartier est également célèbre pour sa marijuana et ses coffee-shops, même si tout ce petit monde semble marquer le pas au profit des boutiques branchées.
Adresse: Oudezijds Voorburgwal 101, Amsterdam
0,5 km à l'est de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Le Bon Dieu au Grenier.
2 etoile

LE BON DIEU AU GRENIER. Une chapelle clandestine dans un grenier. (19)

[On's Lieve Heer Op Solder] Cette jolie maison, qui se visite, cache une chapelle catholique clandestine dans son grenier. Elle fut aménagée en 1661 lorsque les Pays-Bas retirent aux Catholiques leur liberté de culte. Rappel: Protestants et Catholiques sont chrétiens, mais à partir de 1517, le Protestant Luther proteste contre les dérives de l'église catholique, par exemple le paiement d'indulgences pour racheter ses fautes. Les pécheurs peuvent pécher et l'église peut empocher! Tout le monde y trouve son compte... Sauf les Protestants qui n'aiment pas et qui lancent leur propre "mouvement" et prônent le retour aux bases! Aux Pays-Bas, les Chrétiens seront interdits de culte... et de péchés!
Adresse: Oudezijds Voorburgwal 38, Amsterdam
0,6 km à l'est de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
Restaurant
RESTAURANT "OMELLEGG". Le spécialiste de l'omelette. Ce petit restaurant aux allures campagnardes vous emmène au pays de l'omelette, ou plutôt des omelettes... Car ils en en plein de sortes différentes, par exemple à la banane et aux cacahuètes, et on vous le promet, c'est délicieux! Attention, il peut y avoir de l'attente avant d'être installé, et les réservations ne sont pas possibles par téléphone.
Téléphone: + 31 20 233 2406
Adresse: Nieuwebrugsteeg 24, Amsterdam
0,7 km au nord-est de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire lien externe
Bourse Van Berlage.
1 etoile

BOURSE VAN BERLAGE. La bourse inventée à Amsterdam. (20)

[Beurs Van Berlage] La bourse a été inventée à Amsterdam il y a quatre siècles pour financer les campagnes d'exploration de la Compagnie des Indes Orientales. Au départ, la bourse se trouvait dans un autre immeuble situé à 800 mètres plus au sud. Puis, elle a déménagé ici en 1913, dans cet immeuble en briques que vous voyez et qui fut construit spécifiquement pour elle. Au plus haut de son activité, la bourse accueillait jusqu'à 4.600 personnes par jour. Aujourd'hui l'immeuble n'est plus le siège de la bourse. Une partie est utilisée par l'orchestre philharmonique d'Amsterdam et une autre partie a été transformée en musée.
Téléphone: + 31 20 530 4141
Adresse: Damrak 243, Amsterdam
0,4 km au nord-est de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
PALMA SPEAK. Apprenez l'anglais dix fois plus vite. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Photo: ©Seevisit Palma Speak
AJOUTEZ UN POINT D'INTÉRÊT SUR LA PAGE: Un musée, un monument, un parc, un restaurant...
écrire
PAYS-BAS. Royaume des libertés. [Nederland) /Pays/ On l'ignore souvent mais les Pays-Bas ont été créés au 15e siècle par les ducs de Bourgogne qui décidèrent de regrouper dix-sept provinces pour mieux les administrer. Mais beaucoup de ces provinces sont perdues au fil des siècles, et deviennent luxembourgeoises, belges et même françaises! Aujourd'hui, le royaume compte douze provinces, dont deux hollandaises! Car attention, la Hollande n'est pas un pays mais une région des Pays-Bas, située à l'ouest. Malgré leur petite taille, les Pays-Bas comptent 17 millions d'habitants, dont beaucoup vivent sous le niveau de la mer! Car une bonne partie des Pays-Bas est faite de polders, ces terres que l'on assèche au moyen de digues et de moulins. Grands explorateurs, les Néerlandais ont donc de longue date su dompter et exploiter la mer. On dit des Néerlandais qu'il sont créatifs, pragmatiques et avides de libertés. Connus pour leur tolérance pour des sujets tabous comme la prostitution, l'avortement, les drogues douces... Mais comme tous les goûts sont dans la nature, vous préférerez peut-être les canaux, les champs de tulipes, les pistes cyclables ou les moulins à vent... Tout le monde est bienvenu aux Pays-Bas!
0,0 km de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
CROISIÈRES EN EUROPE. Toutes les destinations. Quoi de plus grisant qu'une croisière? La nuit, vous voyagez tranquillement de port en port. La journée, vous visitez et découvrez les merveilles d'une nouvelle cité. Le soir, vous profitez des loisirs de votre bateau: bars, restaurants, piscine, spectacles, cinéma, casino, soirées dansantes... Visiter une ville librement en une journée demande un peu d'organisation, mais avec Seevisit, c'est facile!
174 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire
INFORMATION. Office de tourisme d'Amsterdam. L'office de tourisme d'Amsterdam dispose de cinq bureaux. Ci-dessous, les coordonnées de celui de la Gare Centrale (Centraal Station).
Téléphone: + 31 20 551 2512
Adresse: Centraal Station, Stationsplein, Amsterdam
0,9 km au nord-est de: Palais Royal (Amsterdam)
itinéraire écrire lien externe
AUTRES SUJETS: Classés selon la distance.
6 etoileHAARLEM. Et ses tulipes. [Haarlem] Haarlem est une ravissante ville de 190.000 habitants (agglomération). La ville a été fondée au 9e siècle. Au 17e siècle, c'est elle qui a donné son nom à l'un des fameux quartiers de New York (Harlem), ancien village puis quartier des Hollandais! Haarlem est située sur la rivière Spaarne. Ses nombreux canaux lui donnent un petit air de petite Venise. D'ailleurs la ville a bien conservé son centre historique, avec notamment sa grande place sur laquelle se trouve une grande église. Haarlem est réputée pour son "industrie" de la fleur, notamment les fleurs à bulbe, au premier rang desquelles la fameuse tulipe! D'ailleurs si vous sortez un peu de Haarlem, vous verrez de belles mosaïques de champs de fleurs, de véritables œuvres d'art. Pour ce qui est de l'art, Haarlem a vu naître un célèbre peintre local, Frans Hals, auquel la ville a dédié un ravissant musée.
17 km à l'ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileMARKEN. Presqu'île aux maisons de bois. [Marken] Marken, ancien port de pêche, était autrefois situé au bord de la mer Zuiderzee, et depuis les années 1920 au bord du lac Markermeer (voir Musée de Marken). Avec ses jolies maisons vertes en bois peint, cette petite ville de 2.000 habitants plait beaucoup aux visiteurs. Ses anciennes maisons de pêcheurs étaient construites collées les unes contre les autres pour économiser les pilotis. Ses deux quartiers, Havenbuurt et Kerkbuurt, s'organisent respectivement autour du port et de l'église, mais c'est bien sûr le quartier du port que l'on préfère! Depuis 1957, suite à la construction d'une digue-route au sud, Marken n'est plus une île mais une presqu'île. Au nord de l'île, une autre digue s'élance sur deux kilomètres dans le vide. Cette digue devait constituer une digue bien plus grande pour poldériser (assécher) le lac Markemeer. Si le projet avait été mené à terme, Marken aurait alors été, ni une île, ni une presqu'île, mais un simple bout de continent!
17 km au nord-est de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
5 etoileKEUKENHOF. Le plus beau parc floral d'Europe. [Keukenhof] C'est dans cet immense parc que depuis 1949 se déroule une célèbre exposition annuelle de fleurs à bulbe, telles que les tulipes, les jacinthes et les jonquilles. Ouvert uniquement de mi-mars à mi-mai, le parc accueille chaque année près de deux millions de visiteurs en moins d'un mois! Le parc est connu internationalement. Avec ses 32 hectares, le parc est le plus grand parc floral au monde! Cet espace a été créé au 15e siècle. À l'origine c'est le jardin potager du château de Teylingen, aujourd'hui en ruine. Ce qui explique l'origine du nom du parc. Keukenhof signifiant "cour de la cuisine" en néerlandais. Au centre du parc, ne ratez pas le moulin à vent. Il a été installé en 1957 et permet d'avoir un ravissant point de vue sur le parc et ses mosaïques florales. Autre points d'intérêt: les jardins à la française, les fontaines sculptées et le labyrinthe.
26 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
5 etoileHOORN. Le port "banlieue" chic d'Amsterdam. [Hoorn] Le nom de cette ravissante ville signifie littéralement "corne" en néerlandais. Car la ville se trouve sur une presqu'île en forme de corne. Jusqu'au début du 19e siècle, elle prospérait du commerce maritime, notamment grâce à la puissante Compagnie des Indes. Aujourd'hui encore, la trace de la compagnie et des riches familles de négociants et de navigateurs est partout, notamment sur les belles façades du 17e siècle qui embellissent la cité. Progressivement, les bateaux de commerce ont laissé la place aux bateaux de plaisance. La ville compte aujourd'hui 70.000 habitants et doit son développement démographique récent à la proximité d'Amsterdam, dont elle est presque devenue la banlieue. Mais attention, une banlieue chic! Pour son port, ses voiliers, ses terrasses, sa beauté et son charme, Hoorn est d'ailleurs très fréquentée le weekend et pendant les vacances.
32 km au nord de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
7 etoileLEYDE. Ville de Rembrandt et des tulipes. [Leyde] Leyde est la ville natale du célèbre peintre Rembrandt (1606-1669). Comptant 120.000 habitants, la ville est à la fois animée et tranquille. Sillonnée de nombreux canaux, Leyde est célèbre pour son université et ses nombreux musées. L'histoire et la culture de Leyde en font probablement l'une des villes les plus intéressantes des Pays-Bas. C'est également à Leyde que fleurirent les premières tulipes importées de Constantinople. Ce sont ces tulipes qui essaimèrent ensuite à travers toute l'Europe. En 1637, l'engouement pour les tulipes fut tel que le prix des bulbes monta soudainement ce qui entraina la première bulle spéculative de l'histoire.
36 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Wikipedia
itinéraire itinéraire
6 etoileGOUDA. Ville du Gouda. [Gouda] Le gouda est le symbole de la Hollande et des Pays-Bas. Mais aujourd'hui, réglementation bizarre oblige, le gouda est fabriqué partout dans le monde! Si vous souhaitez acheter du vrai Gouda de Hollande, il faut acheter du "Gouda Holland". Et pour cela, rien de mieux que se rendre à Gouda, capitale mondiale du gouda. Les jeudis matin de juin à septembre, ne ratez pas son marché au fromage, pour voir, acheter et déguster du gouda. Si vous n'aimez pas le fromage, rabattez-vous sur les siroopwafels. Ce sont des gaufrettes fourrées au sirop de caramel. Gouda compte 72.000 habitants. Avec ses jolis canaux et ses ruelles pavées, le centre est ravissant. Ne pas manquer son ravissant hôtel de ville, avec son carillon et ses figurines, ainsi que l'église Saint-Jean, avec ses vitraux parmi les plus grands d'Europe.
42 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileENKHUIZEN. L'ancien port rebelle. [Enkhuizen] Cette petite ville de 18.000 habitants fut autrefois un grand port pour la pêche au hareng. Au début du 20e siècle, la construction de la grande digue de l'Ijsselmeer coupa toutefois l'accès à la mer, et Enkhuizen perdit son statut de port maritime. La ville put par bonheur se reconvertir à la culture de bulbes de fleur et au tourisme, notamment au tourisme de plaisance, car si aujourd'hui Enkhuizen n'est plus baignée par la mer, elle l'est par un grand lac. Ville de pêcheurs presque insulaire du bout du monde, Enkhuizen a de tout temps été très attachée à sa culture et à ses traditions. Au 16e siècle, elle compta d'ailleurs parmi les premières villes des Pays-Bas à se révolter contre la tutelle espagnole. (voir "Histoire des Pays-Bas" sur la page). Depuis, les Pays-Bas ont gagné leur indépendance et la ville est plus calme. Avec ses jolies rues pavées et ses jolies façades du 17e siècle, le centre-ville d'Enkhuizen témoigne de la richesse passée de cette cité.
46 km au nord-est de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileSCHEVENINGEN. La station balnéaire de La Haye. [Scheveningen] Ce quartier de bord de mer de La Haye fut pendant longtemps un simple village de pêcheurs, mais contrairement à une idée répandue, le village n'a jamais été une commune indépendante. La figure emblématique de Scheveningen est sans nul doute sa grande jetée. Avec San Francisco et Brighton (Royaume-Uni), La Haye compte parmi la dizaine de villes dans le monde qui ont pu conserver leur grande jetée. Ce type d'attraction était très à la mode au début du 20e siècle. Véritable parc d'attractions sur pilotis, avec ses 382 mètres de long, la jetée de Scheveningen est l'une des plus longues au monde. Avec sa jetée, son grand hôtel, sa longue promenade et ses cafés-restaurants, le bord de mer est très agréable, et encore plus le soir quand tout s'illumine.
50 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileMADURODAM. Tout les Pays-Bas à l'échelle 1/25e. [Madurodam] Avec près de 700.000 visiteurs par an, le Madurodam est l'une des plus grosses attractions de La Haye. Ce parc présente des maquettes à l'échelle 1/25e des principaux sites des Pays-Bas. Parfois, ce n'est pas simplement un monument qui est présenté mais tout un quartier, un port ou un aéroport. Le parc est très joli et sa conception très soignée. Quelques maquettes sont animées: par exemple, les trains et les bateaux avancent! Ne ratez pas le film de présentation du parc au tout début de la visite. L'histoire est assez triste. Vous y apprendrez que le parc fut créé comme un mémorial par les parents de George Maduro, mort en 1945 dans un camp de concentration nazi. Ne restez pas bloqué sur ce triste épisode de l'histoire. Par ses couleurs et sa beauté, le parc Madurodam va vous redonner le sourire. C'était le souhait des parents du jeune Maduro.
Téléphone: + 31 70 416 2400
Adresse: George Maduroplein 1, Den Haag
51 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas .
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
6 etoileDELFT. Pise du Nord. [Delft] Delft est située entre La Haye et Rotterdam, toutes deux à moins de dix kilomètres. Qui pourrait penser que cette jolie cité-village de 100.000 habitants (agglomération) était au 16e siècle capitale des "nouveaux" Pays-Bas? Avant cela, le nord protestant des "anciens" Pays-Bas (englobant les actuels Belgique et nord de la France) s'était révolté contre la domination espagnole catholique. Aujourd'hui Delft est surtout connue pour ses faïences (bleu de Delft) et ses ravissants canaux. D'ailleurs le nom de la ville provient de "deven" (creuser), en référence au creusement de son premier canal. Mais le monument le plus emblématique de Delft est sans nul doute son ancienne église, dont la tour penchée vous rappellera un peu la tour de Pise. Avec ses rues pavées et ses jolies églises, la ville semble comme figée dans le temps, pourtant Delft est une ville bien vivante. Grâce à son université, la ville s'anime presque chaque soir.
54 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileKINDERDIJK. Carte postale des Pays-Bas. [Kinderdijk] Impossible de visiter les Pays-Bas et ses polders sans visiter Kinderdijk et ses moulins. À eux seuls, ils résument ce que sont les Pays-Bas, pays de digues et de polders. Jusqu'au 13e siècle, une grande partie des Pays-Bas étaient inhabitables car soumis à la montée des eaux lors des marées. Pour pouvoir s'établir dans ces zones et pratiquer la culture, il fallait assécher les terrains, en créant des digues puis en évacuant l'eau (voir "Polders"). Au départ, les hommes évacuaient l'eau avec des seaux. Puis, pour être plus efficaces, ils actionnaient des moulins à la force des bras ou des chevaux. Plus tard, au 18e siècle, on eut l'idée de faire tourner ces moulins avec la force du vent. Voilà comment Kinderdijk et les Pays-Bas se dotent progressivement de leurs fameux moulins, aujourd'hui emblème du Pays. Kinderdijk est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Cependant, les efforts des Hollandais pour dompter la mer et ses marées n'empêchèrent pas toujours les catastrophes. Comme par exemple au 15e siècle, lorsqu'une violente inondation a fait des milliers de morts en engloutissant soixante villages alentours. La légende raconte qu'un enfant aurait survécu dans un berceau échoué sur l'une des digues, dès lors renommée "digue de l'enfant" (Kinderdijk). Le site est immense. Vous pourrez le visiter à pied ou en bateau. Ne ratez pas la visite du moulin de la "famille du moulin" (Molenaarsgezin) et rendez-vous jusqu'au panorama pour prendre une très jolie photo.
57 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Ludovic Breuil.
Photo: ©Pxhere
itinéraire itinéraire
7 etoileROTTERDAM. Manhattan sur la Meuse. [Rotterdam] Avec près de 1,5 million d'habitants, Rotterdam est la plus grande ville des Pays-Bas. C'est également le troisième port dans le monde après Shanghai et Singapour. Ne cherchez pas le cœur historique de Rotterdam, il n'existe plus. Comme la plupart de la ville, il a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale. L'avantage, c'est que la ville s'est transformée en véritable laboratoire d'architecture contemporaine. Avec ses gratte-ciel et ses édifices audacieux, Rotterdam a des airs charmants de ville américaine, d'où son surnom de Manhattan sur Meuse. Il faut voir son Markthal, une arche monumentale et colorée devenue emblème de la ville. À voir également, sa tour Euromast avec ses airs de tour de télévision de Berlin, son pont Érasme aux lignes épurées en forme de harpe, ses maisons cubes renversantes, ou encore De Rotterdam, le plus grand immeuble de bureaux de tous les Pays-Bas... Comme Berlin, totalement détruite pendant la guerre, Rotterdam semble prendre sa revanche. Elle bouillonne d'énergie et de culture. Des musées et des centres culturels ont envahi les anciens entrepôts. La ville rime avec rues arty, galeries, festivals, pop-culture et house music...
58 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
4 etoileTEXEL. L'île aux oiseaux et aux moutons. [Texel] /Région touristique/ Située à l'extrême nord des Pays-Bas, l'île de Texel compte moins de 15.000 habitants. L'île vit un peu du tourisme et beaucoup de l'élevage, notamment des moutons. À l'origine, il y avait deux îles, Texel au sud et Eierland au nord, mais la création d'une digue au 17e siècle (renforcée et élargie au fil du temps) a fini par réunir les deux îles en une seule. L'île est réputée pour ses nombreux oiseaux qui en hiver viennent y séjourner. Pour les vacanciers, Texel offre une grande diversité de paysages et une agréable sensation de dépaysement. L'île ne mesure que 20 km de long sur 10 km de large. Si en plus des oiseaux et des moutons vous aimez le vélo, Texel est donc le lieu idéal car des pistes cyclables relient entre eux les sept villages de l'île. Den Burg, la capitale se trouve au centre. À l'ouest, la jolie station balnéaire de De Koog est très appréciée des vacanciers. Ne manquez pas non plus le petit port de pêche de Oudeschild situé à l'est.
76 km au nord de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Pixabay
itinéraire
7 etoileEFTELING. Des contes et des sensations. [Efteling] Avec plus de 5 millions de visiteurs par an, Efteling compte parmi les plus grands parcs d'attractions européens. Son ouverture remonte à 1952. Le choix de son nom fut simple; il porte tout simplement le nom d'une ancienne ferme qui se trouvait là autrefois. Dès l'origine, Efteling a pour thème les contes européens, présentés dans le Bois des Contes. Ce bois existe toujours; il se trouve à l'entrée du parc et au début de notre circuit. À l'ouverture, le Bois des Contes ne comportait que 10 constructions et chacune était une attraction à elle seule. Alors qu'aujourd'hui, ses 30 constructions ne sont qu'une seule attraction parmi les 36 attractions du parc. C'est vous dire le chemin parcouru par Efteling depuis son ouverture! Parmi les "nouvelles" attractions, on retrouve à peu près tout ce qui se fait de mieux dans les grands parcs: des spectacles, de nombreux parcours scéniques et, pour les amateurs de sensations fortes, de nombreux grand huit époustouflants... Toutes les attractions (ou presque) ont en commun les contes merveilleux de notre enfance, avec fées, princesses, lutins et autres dragons...
81 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
3 etoileBARRAGE DE L'ESCAUT ORIENTAL. Le plus grand barrage du Plan Delta. [Oosterscheldekering] Avec ses 9 kilomètres de longueur, ce barrage est le plus grand ouvrage du Plan Delta. Il a été inauguré en 1986 après presque trente ans de travaux plein de rebondissements. L'objectif du barrage est de limiter l'impact négatif de la montée des eaux lors des tempêtes et des grandes marées. À l'origine, il devait fermer complétement la baie mais, face aux protestations, une autre solution fut retenue en cours de route: Grâce à de grandes glissières mobiles, le barrage est en fait ouvert la plupart du temps et n'est fermé que lors des fortes tempêtes et des grandes marées. Cette opération est même automatique dès que l'eau monte de plus de trois mètres. Comme la route nationale N57 emprunte le barrage, vous apercevrez ces immenses glissières. Le barrage comporte une grande île artificielle sur laquelle se trouve un parc de loisirs et de grands parkings. Mais il semble que les concepteurs n'ont pas souhaité que l'on puisse y faire de belles photos du barrage, car depuis les parkings on ne voit pas bien le barrage. Si vous le souhaitez, garez-vous sur le parking que nous avons indiqué sur la carte. À défaut de voir le barrage dans sa longueur, vous pourrez au moins marcher au pied des éoliennes, ce qui n'est déjà pas si mal.
Adresse: ~Veere
115 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
1 etoileBARRAGE DE VEERE. Une très longue dune de sable. [Veerse Gatdam] La construction de ce barrage date de 1961. Il mesure 2.700 mètres de longueur et permet de fermer le bras de mer nord de l'Escaut oriental, et de transformer la mer en lac. Mais ne cherchez pas vraiment de barrage car vous ne le "verrez" pas. Il a été construit par immersion de caissons de béton préfabriqués (photo), et a ensuite été recouvert par une immense dune de sable, notamment pour le protéger des tempêtes. Il est aujourd'hui possible de se promener sur la dune et de se baigner au bord des plages aménagées à sa base.
123 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Freestock
itinéraire itinéraire
4 etoileVEERE. Et son commerce de la laine. [Ter Veer] Ancienne colonie de pêcheurs, Veere est une ravissante ville de 20.000 habitants ayant bâti sa prospérité grâce au commerce de la laine avec l'Écosse. En 1961, à la suite de la construction d'un immense barrage au nord, Veere a perdu son accès à la mer et s'est dès lors reconvertie dans le tourisme. Jusque dans les années 1980, Veere se trouvait sur une île (Walcheren) d'environ 15 km de diamètre. Cette île a été transformée en presqu'île, et Veere est devenue encore plus accessible aux touristes, pour leur plus grand plaisir.
124 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
2 etoileVEERSE MEER. Une ancienne mer devenue lac. [Lac de Veere] /Région touristique/ Ce lac est très étroit (1,5 km) et très long (22 km). Il était jusque dans les années 1960 la mer de l'Escaut oriental. Ses trois bras de mer ont été fermés pour le créer. Le bras de mer au nord a été fermé grâce à la construction du barrage de Veere (Veerse Gatdam). Le bras de mer à l'est a été fermé grâce à la construction du barrage Zandkreekdam, tandis que l'ancien bras de mer au sud a été comblé, transformant l'ancienne île de Walcheren en presqu'île. Le lac qui a été créé est un lac d'eau salée non soumis aux marées. Il est aujourd'hui très apprécié des vacanciers pour ses activités nautiques. Le lac dispose d'un câble pour la pratique du ski nautique, ainsi qu'un port de canoës situé à De Piet. Sur le lac, on dénombre environ 3.500 bateaux et exactement 13 petites îles. Elles sont sauvages et certaines sont même submergées lors des marées hautes.
124 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
5 etoileDOMBURG. La petite station balnéaire du bout du monde. [Domburg] Fondée du temps des Romains, cette ravissante petite ville de 1.500 habitants est l'une des plus anciennes stations balnéaires des Pays-Bas. Elle était autrefois située sur l'île de Walcheren. Mais dans les années 1980, le plan Delta a transformé l'île en presqu'île. Située tout au bout d'une péninsule, la station est quand même un peu plus accessible qu'auparavant. Elle dispose de grandes plages situées au pied de hautes dunes de sable. En soirée en pleine saison, les touristes se pressent dans le très chouquet centre de la station.
131 km au sud-ouest de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit David Mani.
Photo: ©Pixabay
itinéraire itinéraire
8 etoileANVERS. Le grand port, capitale du diamant. [Antwerpen] Anvers compte 1,3 millions d'habitants (agglomération). L'histoire d'Anvers est indissociable de l'histoire de son port, aujourd'hui deuxième d'Europe, employant plus de 70.000 personnes à lui seul. Anvers est une vieille cité, aux nombreuses rues et places de style flamand, qui vous enchanteront. Mais Anvers est aussi une cité moderne qui se renouvelle chaque jour, avec notamment la construction d'immeubles marquants et grandioses, posés comme des diamants sur l'ancien port. Et des diamants, à Anvers, il y en a beaucoup d'autres... Car depuis le 19e siècle, la ville d'Anvers est la capitale mondiale du commerce du diamant. Si vous aimez l'art de vivre et la beauté, classiques et modernes, vous devriez adorer Anvers!
133 km au sud de: Palais Royal (Amsterdam)
Texte: ©Seevisit Patrick Palmas.
Photo: ©Seevisit Patrick Palmas
itinéraire itinéraire
CONDITIONS GÉNÉRALES. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps. • Seevisit ne collecte et n'utilise aucune information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leurs e-mails en cas d'envoi d'un texte ou d'une photo.
AUTEURS. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap. Les auteurs des textes et des photos sont indiqués à la fin de chaque section.
Présentation de la page. Faire du tourisme à Amsterdam, aux Pays-Bas, et visiter la ville de Amsterdam en 1 jour, en 2 jours ou 3 jours, pour un weekend? Seevisit.fr vous propose un plan de Amsterdam et son circuit touristique gratuit avec le top 10 des choses à faire et à voir à Amsterdam et autour de Amsterdam. Cette visite guidée gratuite de Amsterdam vous présente les dix meilleures choses à visiter et à faire, soit en faisant une visite rapide (les attractions essentielles) ou en faisant le circuit complet de Amsterdam (voir la carte de Amsterdam). See Visit vous propose également les points d'intérêts près de Amsterdam. Avec les photos de Amsterdam, See-visit vous permet de découvrir les attractions immanquables, à faire absolument à Amsterdam. Pour plus d'information, si vous restez 24h ou 48h et que vous souhaitez découvrir les alentours, vous trouverez des informations à l'office de tourisme.
PDF

1218 visites sur cette page. 517.040 visites sur les pages seevisit