carte distances chercher
ABBAYE DE MORTEMER. Et ses fantômes.
2 etoile

ABBAYE DE MORTEMER. Et ses fantômes.

Vous entrez dans une abbaye tourmentée. Elle fut fondée au 11e siècle par le roi d'Angleterre, du temps où les rois d'Angleterre étaient normands (voir "Normandie anglaise" sur la page). Lors de la Révolution française, les révolutionnaires persécutèrent et assassinèrent les quatre moines qui séjournaient encore à l'abbaye. L'abbaye fut vendue et démontée pierre par pierre (voir "Bande noire"), mais les moines, eux, sont peut-être restés. C'est en tout cas ce que racontent ceux qui pensent les avoir aperçus la nuit dans les bois environnants... Ou bien s'agit-il seulement de la dame blanche Mathilde, ou de la femme louve Marache... Si vous les rencontrez, racontez-nous! Et puisque l'on parle de rencontre, sachez que si vous n'avez pas encore rencontré votre mari, une fontaine miraculeuse va vous le permettre. Au 11e siècle, les moines l'utilisaient pour se laver les mains et les pieds avant le repas. Mais aujourd'hui, jetez y une pièce ou une épingle à cheveux pour trouver un mari dans l'année. En principe, ça ne marche que pour les jeunes filles et les maris, mais comme les temps changent, de nouvelles combinaisons doivent être possibles... mais le résultat n'est pas garanti.
LA BANDE NOIRE. Des destructeurs de châteaux et d'abbayes. À partir de la Révolution Française (1789), les biens de l'église (abbayes) et des nobles (châteaux) sont confisqués par l'État qui les revend. Certains investisseurs pourris, notamment de l'Assemblée Nationale, s'entendent pour les racheter à bas prix et les occuper. Mais comme les temps changent (retour à la monarchie), ils s'empressent de découper les domaines pour les vendre en parcelles à bâtir. Ou bien, ils détruisent tout simplement les édifices pour revendre les matériaux! Cette pratique dure près de quarante ans et fait disparaître tout ou partie de nombreux châteaux et édifices religieux. Par exemple l'abbaye de Royaumont (aujourd'hui en ruines), le château de Chantilly et le château de Sceaux (détruits, et reconstruits par la suite). Même Notre Dame de Paris a failli être détruite! Certaines grandes fortunes actuelles de France sont le résultat direct de cette spoliation...
NORMANDIE. Anglaise pendant deux siècles. Avant 1066, le Duché de Normandie fait allégeance au royaume de France. Mais en 1066, lors de la bataille de Hastings (image), Guillaume le conquérant, Duc de Normandie, devient également roi d'Angleterre, et tient tête au Roi de France, contre qui il mène bataille. Pour deux siècles, la Normandie sera anglaise, tandis que le Royaume de France tentera de la récupérer. La Normandie ne redeviendra française qu'en 1259 (traité de Paris).
APPRENEZ L'ANGLAIS DIX FOIS PLUS VITE. Pour apprendre l'anglais, la bonne méthode, c'est celle qui fait parler. Grâce à notre méthode, en cours individuel ou en groupe de trois, vous progressez jusqu'à dix fois plus vite qu'avec les autres méthodes.
Ajoutez un point d'intérêt sur cette page: écrire
NORMANDIE. Pays des Vikings. [Région] L'origine du nom de cette magnifique région provient des hommes du nord (nord man). À partir du 10e siècle, ces Normands, plus couramment appelés Vikings, s'emparent d'une partie du Royaume de France et acceptent de faire allégeance (très relative) au roi de France. En échange de quoi ils cessent d'attaquer la région. Aujourd'hui, la Normandie est beaucoup plus paisible qu'autrefois, du temps des Vikings et du Débarquement de 1944! Malgré les bombardements, ses magnifiques stations balnéaires n'ont pour la plupart rien perdu de leur charme d'autrefois, lorsqu'à la Belle Époque, le tout-Paris s'y pressait pour profiter de ses bains de mer à la mode. Mais la Normandie ne serait pas la Normandie sans son adorable bocage normand (l'arrière-pays) avec, comme dit la chanson, ses pommiers dans la prairie, ses cerisiers blancs, ses bons œufs, son bon cidre doux et ses vaches rousses blanches et noires sur lesquelles tombe la pluie... C'est ça la vie "made in Normandy"! (Pour écouter la chanson de Stone et Charden, cliquez sur la photo.)
29 km à l'ouest de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
Rédacteur. Patrick Palmas.
Autres sujets qui pourraient vous plaire: Classés selon la distance.
3 etoileLYONS-LA-FORÊT. Et sa ravissante place de marché. Ce charmant village de 800 habitants fait partie des plus beaux villages de France. Les jours de marché, ses halles, qui occupent la place au centre du village, sont ravissantes et dépaysantes. Bienvenue dans la France d'autrefois, la France de carte postale! Le village se trouve au cœur d'une vaste forêt de hêtres de 110 km2, la forêt de Lyons, qui a d'ailleurs donné son nom au village. Car autrefois, le village s'appelait Saint-Denis, comme son église du 12e siècle. Ses maisons à colombage, en briques roses ou en torchis, devraient vous enchanter. Tout comme ses restaurants, ses cafés, ses antiquaires et ses boutiques... Le lieu idéal pour passer un petit week-end en amoureux.
3.3 km au nord de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
4 etoileLES ANDELYS. Et leur château Gaillard. Cette jolie ville de 8.000 habitants est surtout connue pour son Château Gaillard, trônant fièrement sur son éperon rocheux, entre les méandres de la Seine. Il a été construit pour se défendre des Français, car à l'époque, le duché de Normandie était anglais. La ville était en fait composée de deux Andelys: Le Petit Andely, le plus intéressant, avec son vieux centre, ses falaises et son front de Seine. Et le Grand Andely, plus commun.
15 km au sud-ouest de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
4 etoileGISORS. Et sa frontière normande. Au carrefour de trois régions, la Normandie, l'Île de France et les Hauts de France, cette ravissante ville de 11.000 habitants vous invite pour un voyage au Moyen-Âge. C'est d'ailleurs de cette époque que date son impressionnant château, un peu français, un peu anglais, mais surtout très normand! On raconte que dans ce château, les Templiers auraient caché un trésor... jamais retrouvé! À défaut de trouver le trésor, venez chiner et dénicher de bonnes affaires en juin et septembre lors des brocantes et vide-greniers. Toute l'année, les lundis et vendredis, Gisors fourmille au rythme de ses beaux marchés, aux étales riches et variés, une tradition qui remonte au 12e siècle. Blottie entre une rivière emblématique et deux forêts, Gisors est la ville idéale pour celui qui aime aussi la nature, la randonnée et la pêche. Ou tout simplement le repos et la flânerie. Pas étonnant donc que Picasso ait choisi de passer six années de sa vie à deux pas de Gisors.
24 km au sud-est de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
3 etoileGAILLON. Et son château Renaissance, le tout premier de France. Avec ses maisons à colombages et ses rues étroites, cette petite ville de 7.000 habitants a su conserver son passé médiéval. Gaillon s'est développée sur l'ancienne route royale reliant Vernon et Rouen. D'ailleurs, la rue du Général de Gaulle, la rue principale, emprunte cette ancienne voie. Gaillon se trouve au pied du promontoire qui de tout temps servit de refuge lors des invasions, quelles soient vikings ou plus tard anglaises.
26 km au sud-ouest de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
3 etoileFORGES-LES-EAUX. Les eaux préférées de Louis XIV. Autrefois cette ravissante station thermale de 4.000 habitants s'appelait Forges-en-Bray, et ce nom fait pleinement référence à deux ressources importantes de la ville. Le fer que les forges utilisèrent jusqu'au 15e siècle, et plus tard l'argile (la bray) que les faïenceries utilisaient pour fabriquer de la vaisselle. Mais la troisième ressource qui a donné ses lettres de noblesse à la ville, ce sont ses eaux. Elles sont ferrugineuses et furent rendues célèbres par Anne d'Autriche, qui était venue à Forges soigner son infertilité. Le miracle eut lieu. Forges-les-Eaux et la reine donnèrent à la France un futur grand roi: Louis XIV. Avec une telle histoire, toutes les têtes couronnées vinrent à Forges-les-Eaux, et vous aussi vous pouvez venir, avec ou sans couronne d'ailleurs. Le grand parc, l'établissement de cure, le casino et le golf vous attendent...
28 km au nord de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
7 etoileROUEN. Jeanne d'Arc et le feu. Capitale de la Normandie, l'agglomération de Rouen compte 470.000 habitants. Située sur la Seine, c'est une importante ville portuaire, et déjà à l'époque romaine et au Moyen-Âge, c'était une cité de toute première importance. Le vieux Rouen, qui est pavé et qui comporte de nombreuses maisons à colombage, invite à la flânerie... Ou à la peinture, car c'est ici que le célèbre peintre impressionniste Claude Monet a passé une partie de sa vie. À Rouen, il a notamment peint la Cathédrale Notre-Dame, dont la flèche du 13e siècle domine le centre-ville. Pas sûr cependant que Jeanne d'Arc ait eu beaucoup de temps pour flâner, car c'est ici que la pauvre fut tuée par le feu, accusée d'hérésie par l'église. Rouen, elle aussi, subit le feu: lors des bombardements allemands de 1940, et lors de la Libération de 1944 par les Alliés. Une importante partie de la ville a alors été détruite, et reconstruite dans un style plus contemporain et fonctionnel mais austère.
29 km à l'ouest de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
5 etoileVERNON. Et ses ponts détruits. Cette jolie ville médiévale de 22.000 habitants existe depuis le 2e siècle. Située au sud de la Seine, frontière naturelle, la ville fut tantôt contrôlée par les Français, tantôt par les Anglais, qui du 11e au 13e siècle, contrôlaient la Normandie. Pouvoir traverser la Seine était stratégique: pour les marchandises en temps de paix, et pour les troups en temps de guerre. Ainsi, l'histoire de la ville se confond avec celle de ses trois ponts...
31 km au sud de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
3 etoileGIVERNY. Monet et les Américains. C'est dans ce petit village de 500 habitants que Claude Monet, célèbre peintre impressionniste, passa la moitié de sa vie et y mourut. Ici, il peint ses plus grands tableaux, notamment ses Nymphéas, directement inspirés de son étang et de son jardin. À la belle saison, le village s'emplit de touristes venus voir et visiter sa maison, son atelier et son jardin. Pourtant, on l'oublie parfois, mais Giverny c'est aussi le village des impressionnistes américains, Robinson et Bunker, certes moins connus, mais qui ont eux aussi contribué à la genèse de Giverny "village de peintres".
33 km au sud de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
5 etoileBEAUVAIS. Le chœur le plus haut du monde. Avec son aéroport et ses 55.000 habitants, Beauvais est la capitale de l'Oise. Elle fut fort endommagée pendant la guerre mais conserve de très beaux restes de son passé.
44 km à l'est de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
3 etoileJUMIÈGES. Et son abbaye détruite à la Révolution française. Ce ravissant bourg de 2.000 habitants est lové au cœur d'un méandre si serré de la Seine qu'il forme une presqu'île. Jumièges est surtout connu pour son abbaye, fondée au 6e siècle. C'est grâce à l'abbaye que le port de Jumièges sur la Seine put se développer considérablement, envoyant ses navires jusqu'au large de Terre Neuve pour la pêche à la morue. À la Révolution française, les moines de l'abbaye furent dispersés puis l'abbaye fut transformée en carrière de pierre... pour être démontée pierre par pierre. Mais ce fut peut-être une chance, car aujourd'hui l'abbaye compte parmi les ruines les plus belles et le plus romantiques de France...
48 km à l'ouest de l'abbaye de Mortemer
itinéraire
Devenir rédacteur et évaluateur. Rédigez un nouveau point d'intérêt et figurez parmi nos auteurs. Cliquez sur "Rédiger" ou écrivez-nous à redaction@seevisit.com. Vous pourrez également faire partie de notre groupe d'évaluation si vous le souhaitez.
Faire paraître votre activité commerciale. Pour rédiger un point d'intérêt lié à un événement (fête, brocante...) ou à une activité commerciale (restaurant, bar, boutique, parc d'attractions, musée...), cliquez sur "Rédiger". C'est gratuit.
Conditions générales. Seevisit ne collecte pas d'information personnelle sur ses utilisateurs, hormis leur position si ceux-ci l'acceptent. • L'utilisation de Seevisit ne confère aux utilisateurs aucun droit de propriété intellectuelle sur ses contenus. • Les informations disponibles sur Seevisit sont gratuites et peuvent comporter des erreurs. Un utilisateur ne pourra tenir Seevisit responsable d'un éventuel préjudice en cas d'information erronée. • Seevisit crée des liens hypertextes vers des sites ne lui appartenant pas et sur lesquels il ne dispose d'aucun contrôle. • Les utilisateurs qui chargent des textes ou des photos sur Seevisit s'engagent à en être les auteurs ou à en disposer des droits. Ils donnent à Seevisit le droit d'utilisation gratuite sans limite de temps.
Auteurs. Les cartes Seevisit sont éditées grâce aux fonds de carte Umap (lien ci-dessous). Les auteurs des photos sont indiqués sur les noms des photos.
lien externe
Présentation de la page. Faire du tourisme à l'abbaye de Mortemer, dans l'Eure, en Normanide, en France, et découvrir l'abbaye de Mortemer pendant un week-end. See Visit vous propose également les attractions et points d’intérêts près et autour de abbaye de Mortemer.
PDF facebook instagram

318 visites sur cette page. 255.713 visites sur les pages seevisit